Scandinavie (95) Finlande (33)

Bombardement

Blackburn Ripon

Blackburn Ripon

Le Blackburn Ripon était un bombardier-torpilleur biplace embarqué mis au point pour la Fleet Air Arm (FAA) pour remplacer le Blackburn Dart. Répondant à l’Air Ministry Specification 21/23 Il effectue son vol inaugural le 17 avril 1926 et remporte l’évaluation l’opposant au Handley Page Harrow et à l’Avro Buffalo. Il est mis en service dans la FAA en 1929 et retiré du service dès 1935 car obsolète.

Lire la suite

Dominions (32) Canada (32)

Bristol Beaufighter

bristol-beaufighter-9

Bristol Beaufighter

Dans les années vingt et trente, plusieurs théoriciens militaires imaginèrent l’utilisation d’escadres massives de bombardiers pour anéantir l’ennemi ou le dissuader de toute action hostile en lui promettant un tel niveau de destruction que le jeu n’en vaudrait pas la chandelle.

Lire la suite

URSS (44) Aéronavale (3)

Les avions de l’aéronavale soviétique (2) : bombardiers et bombardiers-torpilleurs basés à terre

Avant-propos

La première utilisation du «plus lourd que l’air» était la reconnaissance, l’observation et le réglage des tirs de l’artillerie. Très rapidement pour ne pas dire immédiatement on envisagea une utilisation nettement plus offensive pour la chasse et le bombardement.

Lire la suite

Italie (83) Regia Aeronautica (5)

Les avions de la Regia Aeronautica (2) : les bombardiers

Avant-propos

Les premiers avions étaient de fragiles petites machines. Assemblage incertain de bois et de toile, les premiers avions militaire ne pouvaient faire outre chose que de la reconnaissance et de l’observation.

Lire la suite

Italie (45) Aéronavale (3)

Bombardiers et Bombardiers-torpilleurs

Avant-propos

Localiser l’ennemi en mer c’est une bonne chose. L’attaquer c’est mieux ce qui explique que toutes les marines ou presque disposaient d’unités d’assaut aéromaritime, des unités chargées d’attaquer les navires ennemis en haute-mer en coopération, en coordination avec les croiseurs et les cuirassés.

Lire la suite

Japon (52) Aéronavale (6)

Les avions de l’aéronavale japonaise (4) : les avions de reconnaissance embarqués

Avant-propos

Si l’avion s’est vite immiscé dans la conduite des opérations navales, c’est parce que les amiraux voulaient voir au delà de l’horizon. Comme le ballon se révéla être une fausse bonne idée, l’avion et son demi-frère l’hydravion furent chargés de balayer le «brouillard de guerre» cher à Clausewitz.

Lire la suite

Japon (50) Aéronavale (4)

Les avions de l’aéronavale japonaise (2) : les bombardiers en piqué

Avant propos

Comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, les premiers avions avait pour vocation de renseigner le commandement sur les mouvements de l’ennemi, la reconnaissance, l’observation et le réglage des tirs d’artillerie.

Lire la suite

Japon (47) Aéronavale (1)

AERONAVALE

Avant-propos

Longtemps la vision du combat naval s’est limité à l’œil humain parfois aidé par des instruments optiques. Aussi performants soit-ils ces capteurs étaient limités par l’horizon terrestre. L’apparition de capteurs aériens laissa augurer la possibilité de voir au delà de la colline ou de l’horizon.

Lire la suite

Japon (12) Marine Impériale (5)

Navires de soutien

Comme nous l’avons vu plus haut, la logistique est méprisée au sein des forces armées japonaises, c’est une chose non noble, sans aucune valeur, méprisable, honteuse. Pourtant la marine japonaise ne peut totalement se passer de navires de soutien puisqu’il faut ravitailler les navires en combustible, les réparer, leur fournir des munitions, des vivres pour l’équipage.

Lire la suite

Etats Unis (82) Aéronavale (9)

Les avions de l’Aéronavale américaine (5) : avions basés à terre

Avant-Propos

Opérer au dessus de l’océan avec des avions à la fiabilité incertaine ou limitée pouvant s’avérer dangereux, les différentes aéronavales privilégièrent pendant longtemps l’hydravion qui pouvait amerrir en cas de problèmes.

Lire la suite