Pologne et Pays neutres (77) Suède (12)

Chars et Véhicules blindés

Avant-propos

Au début de la Pax Armada l’armée suédoise est peu motorisée et surtout est très hippomobile. Elle ne dispose que de treize chars légers dont trois modernes. Le nombre va sérieusement augmenter tant dans le domaine des chars que dans celui des autos blindées. Cette augmentation est quantitative et qualitative avec des chars suédois et des chars étrangers.

Véhicules blindés

Pansarbil m/39 : auto blindée également exportée au Danemark. Les seize exemplaires utilisés par l’armée suédoise sont armés d’un canon de 40mm au lieu du canon de 20mm des dix-huit autos blindées exportées au Danemark. Retirées du service en 1962.

Landsverk L-180

Landsverk L-180/181/182 : La Landsverk L-180 était une auto blindée suédoise produit par la Landsverk AB, un modèle d’auto blindée à six roues robuste qui à été utilisée par l’armée suédoise et exportée aux Pays-Bas, au Danemark, en Estonie et en Irlande.

L’Armen à sélectionné ce modèle tardivement après avoir évalué des véhicules commandés par l’Irlande. Une première commande de seize véhicules passée en mars 1940 est honorée au printemps 1941. Deux autres commandes de seize et de vingt-quatre exemplaires portant le nombre de véhicules à cinquante-six exemplaires tous livrés en septembre 1945. Ces véhicules sont utilisés jusqu’en 1959.

-KP-Bil : La Terrängbil m/42 KP (Tgbil m/42 SKP/VKP) est un véhicule blindé tout-terrain utilisé par l’armée suédoise comme transport de troupes blindé. Deux prototypes sont commandés en 1942 mais ne débouchent pas immédiatement sur une production en série.

Les premières leçons du second conflit mondial montre l’utilité d’un transport protégé pour l’infanterie afin qu’elle suive les chars en terrain bouleversé. La production à été limitée avec environ 150 exemplaires utilisés jusqu’à leur remplacement par un APC chenillé.

-Le Terrangbil m/42 KP est un véhicule blindé suédois de 8500kg mesurant 6.30m de long pour une largeur de 2.30m. Protégé par un blindage allant de 4 à 20mm, il était armé d’une mitrailleuse dans une tourelle monoplace. A l’équipage de trois hommes (chef de véhicule, conducteur, tireur) s’ajoutait sept soldats équipés.

-Stormartillerivagn m/43 : canon d’assaut produit durant le second conflit mondial à trente-six exemplaires en combinant le châssis du Stridsvagn m/41 SII avec un canon de 75mm pour vingt-quatre premiers exemplaires et un canon de 105mm pour les douze derniers exemplaires. Ces véhicules furent d’abord considérés comme des canons automoteurs avant d’être transférés aux unités blindés et considérés comme des canons d’assaut.

Le Stormartillerivagn m/43 était un canon d’assaut de conception et de fabrication suédoise pesant 12.4 tonnes, mesurant 5.05m de long pour 2.14m de large et une hauteur de 2.29m. Propulsé par un moteur diesel de 160ch, il pouvait atteindre la vitesse maximale de 43km/h.. Il était servit par un équipage de quatre hommes qui mettait en œuvre un canon de 75mm ou de 105mm.

Chars

Landsverk L-120 utilisé pour des tests mais pas pour un usage opérationnel

Stridsvagn m/31 : trois exemplaires appelés également Landsverk L-10 ont été acquis en 1935 par l’armée suédoise. Ils ont été utilisés essentiellement pour l’entrainement jusqu’à leur mise en réserve en octobre 1940. En septembre 1948 deux véhicules encore en état sont remis en service pour protéger les institutions. Ils sont retirés du service en septembre 1952 et envoyés à la casse.

Le Stridsvagn m/31 est un char léger de conception et de fabrication suédoise pesant 10.4 tonnes, mesurant 5.2m de long pour 2m de large et 2.22m de haut. Propulsé par un moteur de 150ch, il pouvait atteindre la vitesse maximale de 40km/h et franchir 201km. Il était armé d’un canon de 37mm Bofors et d’une mitrailleuse de 6.5mm ksp m/14-29, son équipage se composant de quatre hommes.

Stridsvagn m/37 : deux exemplaires de la chenillette AH-IV livrés par la Tchécoslovaquie et quarante-six construits sous licence.

Landsverk L-60 : Famille de chars qui forme le cœur de la force blindée suédoise avec quinze Strv m/38, vingt Strv m/39n 100 Strv m/40L et 80 Strv m/40K soit un total de 215 exemplaires. Ce char à aussi été exporté en Irlande, en Autriche et en Hongrie où il allait donner naissance au Toldi.

Le Landsverk L-60 était un char léger de 8.5 tonnes mesurant 4.8m de long pour une largeur de 2.075m et une hauteur de 2.05m. Propulsé par un moteur de 160ch, il pouvait atteindre la vitesse maximale de 45km/h et parcourir 270km. Protégé par un blindage variant de 5 à 15mm, il était armé d’un canon de 20mm associé à une mitrailleuse de 7.92mm, l’équipage se composant de trois hommes.

Stridsvagn m/41 : char léger TNH produit sous licence après la saisie de quatre-vingt dix chars produits en Tchécoslovaquie par les allemands.

Stridsvagn m/42 : Ce char de conception et de fabrication suédoise produit à 282 exemplaires durant la Pax Armada. Il est issu du Lago, un char de 16 tonnes armés avec un canon hongrois de 40mm et trois mitrailleuses produit pour l’armée hongroise, lui même issu du L-60.

Le nouveau char suédois pesait 22 tonnes et était armé d’un canon de 75mm de 31 calibres en tourelle. La mise au point à été longue en raison de problèmes techniques notamment concernant la transmission. Ce char est resté en service jusqu’en 1961 quand il est retiré du service et remplacé par des chars plus modernes.

Le Stridsvagn m/42 est un char moyen de conception et de fabrication suédoise pesant 22.5 tp,,es, mesurant 6.22m de long pour 2.34m de large et 2.585m de haut, un moteur de 380ch lui permettant d’atteindre la vitesse maximale de 42 à 45km/h. Son blindage est de 9 à 55mm, son armement composé d’un canon de 75mm modèle 1941 et de quatre mitrailleuses de 8mm m/39, l’équipage se composant de quatre hommes.

Pologne et Pays Neutres (63) Suisse (13)

Artillerie

Artillerie de campagne et de montagne

7.5cm Gebirgskanone 06

-Le 7.5cm Gebirgskanone 06 à été remplacé par le canon de 75mm Bofors modèle 1934 et relégué aux ouvrages fortifiées. 13 pièces acquises en Suède et 51 produites sous licence. Désignation suisse : 7.5cm Gebirgskanone 1933 L22.

7.5cm Gebirgskanone 1933 L22

7,5 cm Motor-Gebirgskanone 1938 : évolution du 7.5cm Gebirgskanone 1933 L22

-Le 10.5cm kanone 1935 L42 est le canon suédois 10.5cm kanon m/34 produit sous licence à raison de 352 exemplaires

10.5cm Haubits m/40 modifiés par les finlandais

-Le 10.5cm Hb Model 46. est la version produite sous licence du 10.5cm Haubits m/40.

Artillerie lourde

12cm Kanone 1882

12cm Kanone 1882

Cette pièce de conception et de fabrication allemande pesait 4100kg (dont 1427kg pour le tube), un canon de 25 calibres (longueur du tube : 3m) tirant un obus de 18kg à 9000m à raison de deux coups par minute. Quelques pièces encore en service en septembre 1948.

12cm Feldhaubitze 1912/39 L14

La Suisse à acquis 86 exemplaires de cet obusier, un autre produit de la firme Krupp. Ces armes étaient utilisées au sein de l’artillerie lourde divisionnaire, chaque division possédant deux batteries à quatre pièces.

63 exemplaires ont été reconstruits à la fin des années trente avec une portée augmentée de 6 à 8.5kg et un train pneumatique pour permettre la traction automobile. Certains canons non modernisés ont été utilisés par l’artillerie de forteresse.

Cet obusier de campagne disposait d’un tube de 14 calibres (1.675m) permettant le tir d’un obus de 18kg à une distance maximale de 8500m à raison de dix coups par minute, l’affût permettant le pointage en site de -5° à +43° et en azimut sur 2°.

15cm Schwere Feldhaubitze 1916

Cet obusier Krupp pèse 2200kg dispose d’un tube de 14 calibres (longueur : 2.1m) tirant à une distance maximale de 8500m un obus de 42kg à raison de six coups par minute, l’équipe de pièce étant composé de dix hommes. La Suisse à acquis huit batteries soit trente-deux pièces.

15cm Bofors howitzer M1942

Artillerie antichar

-Canon antichar de 47mm modèle 1935 («Böhler»)

-Arquebuse antichar Ab A-CH-38 et 41 de 24mm

Artillerie antiaérienne

-Canon de 20mm Oerlikon

-Canon de 20mm Solothurn ST-5

2cm Flak 38

-Canon de 20mm Flak 30 et 38

-Canon antiaérien de 34mm modèle 1938

Canon de 40mm Bofors

-Canon antiaérien de 40mm Bofors

-Canon de 76.2mm Vickers modèle 1931

Chars et véhicules blindés

Chenillettes Universal Carrier

-Cinq Renault FT ont été acquis dans l’immédiat premier conflit mondial. Ces véhicules ont permis aux helvètes de s’initier au combat motomécanique.

Ils ont été retirés du service en septembre 1942 car usés jusqu’à la corde. Les tourelles de ces cinq chars (trois mitrailleurs et deux à canon) sont réutilisés sur des fortifications.

-Huit chars légers Vickers Carden-Lloyd encore en service en septembre 1948. Forment une compagnie de marche durant le second conflit mondial. Ils sont retirés du service en juin 1954 et ferraillés.

-Un Landsverk L-60 acquis pour essais (sort final inconnu)

-24 LT vzor.38

-Douze Renault R-35 acquis en 1940. Dix encore en service en septembre 1948 et huit en juin 1954. Ils sont retirés du service en 1957 et envoyés à la ferraille sauf deux préservés dans des musées.

Pologne et Pays Neutres (48) Irlande (9)

Armement

Pistolets et Pistolets mitrailleurs

-Pistolet Webley et Colt M1911A1 (achetés aux Etats-Unis via une collecte de fond menée auprès de la diaspora irlandaise)

L’armée irlandaise disposait de Sten Mk III et de Thompson M1928

-Pistolet mitrailleur Sten Mk III et Thompson M1928

Fusils

Short Magazine Lee Enfield Mk III

-Fusil Lee-Enfield SMLE Mk III

Fusils mitrailleurs

Le fusil mitrailleur BAR (Browning Automatic Rifle) M1918

-Fusils mitrailleurs Browning Automatic Rifle (BAR) modèle 1918, Madsen modèle 1922 et Bren

Mitrailleuses

Mitrailleuse Vickers modèle 1912

-Mitrailleuses Hotchkiss modèle 1909, Lewis et Vickers

Mortiers

Ordnance SBML 2 Inch mortar

-Ordnance SBML 2-inch mortar

-Mortier de 81mm Brandt modèle 1927/31

Armes antichars individuelles

Fusil antichar Boys

-Fusil antichar Boys

-Lance-Roquettes Portatif (LRP) «Tube»

Artillerie de campagne

Canon-obusier de 25 livres (87.8mm)

-QF 18 Pounder

-QF 25 Pounder

-Ordnance QF 4.5 Inch Howitzer

Artillerie antichar

-QF 2 Pounder

QF 6 Pounder

-QF 6 Pounder

Artillerie antiaérienne

-20mm Polsten

QF 3.7 Inch Gun

-QF 3.7 Inch Gun

Véhicules

-Chars légers Landsverk L-60 et FCM-42

-Autos blindées Landsverk L-180/181

Daimler Dingo

-autos blindées Daimler Dingo

-autos blindées Humber Armoured Car (ont remplacé les autos blindées Rolls-Royce)

-autos blindées Dodge et Beaverette

-autos blindées Leyland Armoured Car

-autos blindées Ford Mk V armoured vehicle et Ford Mk VI

Universal Carrier Mk II

-Chenillette Universal Carrier

-Camions blindés GSR Morris Mk IV

-CMP Field Artillery Tractor

Pologne et Pays Neutres (34) Portugal (14)

Artillerie

Artillerie de campagne et de montagne

Canon de 75mm modèle 1897

-Canon de 75mm modèle 1897

-Canon de 75mm Schneider PD-6

Obice da 75/18 modello 34

-Obusier de 75mm modèle 1934 (Obice da 75/18 modello 34)

-Ordnance QF 25 Pounder

-Rock Island Arsenal M-101 Howitzer

Artillerie lourde

10.5cm Leiche FeldHaubitze 18

-10.5cm Leichte Feldhaubitze 18

-Ordnance QF 4.5 Inch Howitzer

-Ordnance BL 5.5 Inch Medium Gun

-15cm Schwere Feldhaubitze 18

Canon de 155C Schneider modèle 1917

-Canon de 155C modèle 1917S

-M-114 155mm (155mm Howitzer M1)

Artillerie antichar

Canon antichar de 37mm Bofors

-Canon antichar de 37mm Bofors

-Canon antichar de 57mm QF 6 Pounder

Artillerie antiaérienne

-Canon antiaérien de 40mm

Canon de 75mm Vickers modèle 1931 mis en œuvre par des néerlandais

-Canon antiaérien de 75mm Vickers model 1931

-Canon antiaérien de 90mm Ansaldo modèle 1939 (deux batteries de huit pièces)

Chars et Véhicules blindés

-FN Tricar

-Carden-Lloyd Tankette

-M-3 Scout Car

-M-2 Half-Track et M-3 Half-Track

Daimler Dingo

-Daimler Dingo

-Humber Armoured Car

-M-8 Greyhound

-Chars légers Carden-Lloyd Mk VI

Vickers 6-Ton Mark E

-Deux chars Vickers 6-Ton Mark E

-Valentine Tank

-66 Renault R-35 livrés au Portugal

-Des M-24 Chaffee, des M-4 Sherman et des Grizzly livrés à la fin de la guerre

Pologne et Pays Neutres (13) Espagne (13)

Chars

Schneider CA-1

Quand éclate la guerre d’Espagne on ne peut pas dire que le pays de Cervantès soit le paradis du char de combat puisque l’Ejercito de Tierra ne possède qu’une flotte obsolète.

On trouve ainsi quatre Schneider CA-1, dix Renault FT, (l’Espagne à acquis après la première guerre mondiale douze Renault FT et six Schneider CA-1) un Fiat 3000 (acquis en 1924), trois Trubia A4 et deux Landesa.

-Le Trubia A-4 était un char léger triplace de 5.5 tonnes, mesurant 3.55m de long pour 1.70m de large et 1.80m de haut, protégé par un blindage de 16mm maximum avec pour armement deux mitrailleuses Vickers, sa vitesse maximale étant de 30km/h sur route.

-Le Landesa était un tracteur blindé plus qu’un char, un véhicule biplace de 5.5 tonnes, une longueur de 3.6m, une largeur de 1.8m pour une hauteur de 1.7m, une vitesse maximale de 30km/h sur route, un blindage maximale de 15mm et un armement composé d’une unique mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914 de 8mm.

Ces chars étaient utilisés au sein de deux régiments, le Regimiento Ligero de Carros de Combate (LCC) n°1 (Régiment léger de chars de combat n°1) stationné à Madrid et le Regimentio Ligero de Carros de Combate (LCC) n°2 stationné près de Saragosse.

Durant le conflit les deux camps vont produire plusieurs modèles de chars. Côté nationaliste on trouve un Mercier, un Carro de Combatte de Infanteria et le Verdeja alors que côté républicain on trouve six Sarduni de Naja, quatre Babastra, un Trubia A-4 et douze à vingt Tubia-Naval (quasiment identiques aux Trubia A-4).

T-26

De nombreux chars ont été également livrés aux deux camps. C’est ainsi que les républicains ont reçu cinquante BT-5 et 281 T-26 venus d’URSS, 64 Renault FT livrés par la France et la Pologne et un Vickers 6-Ton livré par le Paraguay. Durant la guerre d’Espagne les nationalistes ont reçu 122 Panzer I, 155 L-3/33 et L-3/35

Ils vont ensuite réutiliser des T-26 capturés (les regulares s’infiltraient dans les lignes ennemies, tuaient l’équipage à l’arme blanche et ramenaient le char soviétique dans les lignes nationalistes, touchant une prime pour chaque char ramené) ainsi que des BT-5, des BA-20 et quelques camions Zis-5.

Quatre Panzer I sont réarmés avec un canon de 20mm Breda mais en dépit de qualités prometteuses, le nombre de chars soviétiques capturés rend ce programme superflu.

En juin 1937 la prise du pays basque permet aux nationalistes de mettre la main sur la puissante industrie euskadi. Ils imposent l’abandon du programme de char «Tubia-Naval» au profit d’un nouveau projet mais le projet en question n’aboutit pas à la différence de celui du capitaine d’artillerie Felix Verdeja Bardales.

Chef du Taller de Reparaciones de la Agrupacion de Carros del Ejercito Nacional (atelier de réparations du groupement de chars de l’armée nationale)il imagine un char reprenant le meilleur des chars disponibles au sein du camp nationaliste. Il privilégie la protection avec à la fois un blindage respectable pour l’époque (15 à 30mm), une silhouette basse et un armement respectable avec un canon de 45mm.

Carro de Combate Ligero Verdeja n°1

Le Carro de Combate Ligero Verdeja n°1 dispose également de chenilles limitant les risques de déchenillage. Le prototype présenté en janvier 1939 arrive trop tard pour participer à la guerre d’Espagne et ne sera produit qu’en petite série en raison de l’état de l’industrie espagnole.

Pesant 6.5 tonnes, il mesurait 4.498m de long pour 2.152m de large et 1.572m de haut. Disposant d’un moteur de 85ch, protégé par un blindage de 7 à 25mm, il pouvait atteindre la vitesse maximale de 44km/h avec une distance franchissable de 220km. Son armement était composé d’un canon de 45mm et de deux mitrailleuses MG-13 de 7.92mm.

Un Carro de Combate Ligero Verdeja n°2 est ensuite produit. C’est une version plus lourde pesant 11 tonnes, mesurant 5m de long pour 2.35m de large et 1.8m de haut. Disposant d’un moteur de 100ch, protégé par un blindage de 10 à 50mm, il pouvait atteindre la vitesse maximale de 51km/h avec une distance franchissable de 220km. L’armement se composait d’un canon de 47mm et de deux mitrailleuses de 7.92mm.

Panzer IV

Durant La Pax Armada des Panzer IV à canon long et court seront livrés. A cela s’ajoute un total de soixante-six Renault R-35 qui sont réarmés avec un canon de 47mm Skoda, les canons de 37mm d’origine étant réutilisés sur des autos blindées de conception nationale.

-Ce parc pléthorique et obsolète sera remplacé au début des années soixante par des chars plus modernes de conception américaine.

Autres véhicules

Lancia 1Z

-L’armée espagnole dispose de plusieurs modèles d’autos blindées héritées de la Guerre d’Espagne à savoir l’auto blindée italienne Lanzia 1ZM (16 exemplaires), l’auto blindée soviétique BA-20 et l’auto blindée AAC-1937.

AAC-1937

Cette Autoametralladoracañón Chevrolet modelo 1937 à été produite en Catalogne dans le contexte de la guerre d’Espagne. Les concepteurs sont partis de l’auto blindée soviétique BA-6 avant de mettre au point leur propre design.

Soixante à quatre-vingt dix exemplaires ont été produits, des véhicules qui furent ensuite utilisés par les nationalistes mais aussi par la France qui récupéra quelques exemplaires lors de la Gran Retirada (Grande Retraite) des républicains sur notre territoire.

Cette auto blindée disposait d’un équipage de quatre hommes : conducteur, chef de véhicule, tireur et aide-conducteur (qui est aussi mitrailleur). L’armement varie avec une simple mitrailleuse ou un canon de 37mm et une mitrailleuse coaxiale.

Les AAC-1937 récupérés par les franquistes furent toutes réarmées avec un canon de 37mm hérité des Renault R-35 qui eux furent réarmés avec des canons de 47mm Skoda fournis par les allemands.

L’ Autoametralladoracañón Chevrolet modelo 1937 était une auto blindée de conception et de fabrication espagnole pesant 4.354 tonnes, mesurant 4.4m de long sur 2.25m de large pour 2.4m de haut.

Propulsée par un moteur essence de 78ch, protégée par un blindage de 8mm, elle pouvait atteindre la vitesse maximale de 62km/h et franchir 250km sur route. L’armement comme nous l’avons vu pouvait se composer d’une mitrailleuse (légère ou lourde) ou d’un canon et d’une mitrailleuse.

UNL-35

-On trouve également une auto blindée semblable à la BA-20, un véhicule baptisé UNL-35. Produite à environ 160 exemplaires, elle pesait 2.3 tonnes en ordre de combat, mesurait 3.87m de long pour 1.90m de large et 2.39m de haut, un moteur de 73ch permettant une vitesse maximale de 55km/h sur route et une distance franchissable de 230km. Protégé par 8mm de blindage, elle était armée de deux mitrailleuses de 7.62mm (DT ou Maxim-Tokarev). Son équipage était composé de trois hommes.

-D’autres modèles d’autos blindées ont été utilisés en petit nombre par les républicains comme la Bilbao modelo 1932, la Constructora Field, la Ferrol Armored Car ou encore l’Hispano-Suiza MC-36.

-Les républicains et plus tard les nationalistes ont utilisé des camions soviétiques Zis-5. L’armée espagnole à utilisé durant la Pax Armada des camions acquis aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en France mais aussi en Italie et en Allemagne, une diversification préjudiciable à la logistique.