URSS (52) Ordre de Combat et Programme de Guerre (4)

Flotte du Pacifique (HQ Vladivostok)

-Un état-major de flotte (direction opérationnelle, direction de l’aéronavale, direction de la logistique, direction du renseignement, direction du personnel et de la formation, direction des transmissions)

Lire la suite

Publicités

URSS (44) Aéronavale (3)

Les avions de l’aéronavale soviétique (2) : bombardiers et bombardiers-torpilleurs basés à terre

Avant-propos

La première utilisation du «plus lourd que l’air» était la reconnaissance, l’observation et le réglage des tirs de l’artillerie. Très rapidement pour ne pas dire immédiatement on envisagea une utilisation nettement plus offensive pour la chasse et le bombardement.

Lire la suite

Japon (45) Navires de soutien (2)

Charbonniers classe Muroto

IJN Muroto.jpg

Le Muroto

Deux charbonniers de classe Muroto sont construits en 1918/19 dans le cadre du programme «8-4».

Lire la suite

Japon (41) Navires légers (2)

Escorteurs classe Mikura

Mikura 2.jpg

L’escorteur Mikura

Les huit escorteurs de classe Mikura sont les derniers escorteurs construits par la marine japonaise avant le conflit. Huit unités sont mises en service en 1943/44 complétant les Etorofu et les Shimushu. Cette troisième classe de Kaibokan avait des caractéristiques techniques semblables aux précédents.

Lire la suite

Japon (43) Navires légers (4)

Mouilleurs de mines

Avant-propos

Qui dit mine dit vecteur de mouillage. On peut utiliser l’aviation et les sous-marins mais leurs capacités sont assez limitées notamment pour mouiller des champs de mines étendus.

Lire la suite

Japon (25) croiseurs lourds (2)

Croiseurs lourds classe Myoko

Avant-propos

Les quatre unités de classe Myoko sont les premiers vrais croiseurs japonais type Washington encore que si ils sont officiellement connus comme des croiseurs de 10000 tonnes, il dépassent allègrement ce tonnage atteignant 15000 tonnes à pleine charge.

Lire la suite

Japon (12) Marine Impériale (5)

Navires de soutien

Comme nous l’avons vu plus haut, la logistique est méprisée au sein des forces armées japonaises, c’est une chose non noble, sans aucune valeur, méprisable, honteuse. Pourtant la marine japonaise ne peut totalement se passer de navires de soutien puisqu’il faut ravitailler les navires en combustible, les réparer, leur fournir des munitions, des vivres pour l’équipage.

Lire la suite