Dominions (63) Australie (7)

Organisation

-La marine royale australienne dispose d’une organisation très simple avec un commandant en chef assisté d’un état-major.

-Le cœur de la marine australienne est l’Australian Battle Squadron créé en septembre 1945 et regroupant les croiseurs et les destroyers.

-Les autres moyens dépendent de leurs bases de stationnement

-La marine australienne est totalement réorganisée au printemps 1947 avec des structures plus solides.

-On trouve toujours un état-major général qui assiste le commandant en chef de la marine australienne mais en dessous on trouve des structures intermédiaires qui n’existaient pas ou qui n’étaient pas aussi nombreuses.

HMS Colossus (R-15)

Le HMS Colossus

-L’Australian Battle Squadron intègre les moyens de combat de la marine australienne en l’occurrence le futur porte-avions léger, les deux croiseurs lourds type County, les trois croiseurs légers type Modified Leander et les destroyers en l’occurence les huit Tribal et les six type N.

-L’Australian Light Force intègre les destroyers légers type Hunt, les sloops de classe Grimsby, les corvettes et les frégates en attendant les vedettes lance-torpilles

-L’Australian Naval Support Force regroupe les pétroliers, les cargos et tous les navires de soutien utilisés par la marine australienne.

-L’Australian Naval Aviation Force appelée également Royal Australian Navy Aviation Service (RANAS) regroupe les unités d’avions embarquées et d’hydravions de la marine australienne.

Ce sont des réservoirs de force qui fournissent des moyens à des escadres. Un Northern Squadron est destiné à opérer principalement en mer de Timor et dans l’Insulinde sous commandement de la British Eastern Fleet alors qu’un Eastern Squadron est destiné aux unités opérant dans les Salomons, en Nouvelle-Guinée voir jusqu’en Nouvelle-Calédonie. Un Western Squadron est destiné aux opérations dans l’Océan Indien mais son rôle restera toujours limité.

Au final durant le conflit la marine australienne utilisera moins ces squadrons que des Task Force sur le modèle américain.

Artillerie et Systèmes d’Armes

Artillerie

-Les plus grosses pièces d’artillerie de la marine royale australienne sont des canons de 8 pouces (203mm) équipant les deux croiseurs lourds de classe County (Australia et Canberra) et le croiseur lourd de classe Admiral transféré durant le conflit, le HMS Drake rebaptisé HMAS Australia.

8 Inch BM Mk VIII HMS York 2

Canon de 203mm (8 pouces) Mark VIII à bord du HMS York

Deux modèles sont utilisés, le 8 Inch BL Mk VIII (canon de 203mm modèle 1923) sur les croiseurs lourds type County et le 8 Inch BL Mk X (canon de 203mm modèle 1941) pour le croiseur lourd de classe Admiral transféré à la RAN durant le second conflit mondial.

Si les deux premiers possèdent huit canons de 203mm en quatre tourelles doubles (deux avant et deux arrière), le croiseur lourd type Admiral dispose de neuf canons en trois tourelles triples (deux avant et une arrière).

6 Inch BL Mk XXIII HMS Belfast

Canons de 6 pouces à bord du HMS Belfast (conservé comme navire-musée à Londres)

-La marine australienne possède aussi des canons de 152mm utilisés par ses trois croiseurs de classe Modified Leander. Il s’agit du canon 6 Inch BL Mk XXIII (canon de 152mm modèle 1933) installé sur les HMAS Sydney Perth et Hobart à raison de huit pièces en quatre tourelles doubles (deux avant et deux arrières).

4.7 Inch QF Mk XII.jpg

4.7 Inch QF Mk XII

-L’un des calibres les plus importants numériquement parlant le calibre de 120mm en l’occurence le 4.7 Inch QF Mk XII (canon de 120mm modèle 1930) qui va équiper les huit Tribal, les six type N mais aussi le HMS Queenborough transféré pendant la guerre.

Les Tribal possèdent huit canons de 120mm en quatre tourelles doubles (deux avant et deux arrières), les type N possèdent six pièces en trois affûts doubles (deux avant et un arrière) alors que le Queenborough possédait quatre pièces en quatre affûts simples sous masque.

Des modèles plus anciens étaient utilisés à bord des sloops classe Grimsby en l’occurence deux canons de 120mm ou 4.7 Inch QF Mk IX en affûts simples sous masques.

-La RAN utilise aussi des canons de 114mm qui devient au cours du second conflit mondial le calibre standard des destroyers de la Royal Navy. Les destroyers HMAS Vampire Voyager Vendetta Walheren semblables aux type S/T britanniques sont armés de quatre canons 4.5 Inch QF Mk V (canon de 114mm modèle 1950) en quatre affûts simples sous masque.

-Le canon de 102mm est l’autre canon majeur de la marine australienne puisqu’il équipe les huit destroyers classe Hunt, les huit corvettes de classe Flower, les huit frégates classe River et les huit frégates de classe Bay.

Si les Flower possèdent un unique canon 4 Inch BL Mk IX (canon de 102mm modèle 1914) à l’avant sous masque, les autres classes utilisent une pièce plus moderne à tir rapide (Quick Fire) tirant des obus encartouchés. Il s’agit du canon 4 Inch QF Mk XVI embarqué soit en affût simple (deux pour les River) ou en affûts doubles Mk XIX pour les Hunt et les Bay qui possèdent deux affûts doubles (un avant et un arrière). C’est aussi l’armement secondaire des croiseurs lourds et légers.

-Les pièces les plus légères sont des canons de 20mm Oerlikon et des canons de 40mm Bofors utilisés sur les navires pour la DCA légère et la défense rapprochée.

Torpilles, Mines et Armes ASM

La Royal Australian Navy (RAN) utilise des torpilles, des mines et des grenades ASM britanniques toujours parce que les navires de la marine australienne sont de conception et/ou de fabrication britannique.

21 Inch Torpedo Mark V HMS York.jpg

Une torpille Mk V à bord du HMS York

Les croiseurs qu’ils soient lourds ou légers utilisent la torpille de 533mm Mark IX alors que les destroyers après avoir utilisé la torpille Mark V l’ont progressivement remplacé par la Mark X une torpille mise au point initialement pour les destroyers exportés au Brésil et en Turquie.

Outre ces torpilles de 533mm, la marine australienne utilise à bord de ses avions une torpille de 457mm, la Mark XV qui sera également utilisée sur les vedettes lance-torpilles tout comme son évolution, la Mark XVII.

Durant le conflit des torpilles à autoguidage acoustique seront mises au point pour armer les destroyers.

Les mines _l’arme navale au rapport coût/efficacité inégalé et je dirai même mieux inégalable_ ne sont pas oubliées même si la marine australienne ne possède pas de minelayer, de mouilleur de mines spécifiquement conçu pour cette mission, utilisant soit ses destroyers ou des navires marchands réquisitionnés.

Comme pour les torpilles les mines utilisées par la RAN sont des mines britanniques (même si durant le second conflit mondial des mines américaines seront également utilisées). La majorité est constituée de mines à orin (type HII Mark XIV Mark XV Mark XVI MarkXVII et Mark XIX).

Au cours du conflit la marine australienne va utiliser des mines magnétiques et une mine à influence magnétique et acoustique, elles aussi d’origine britannique. Des mines aéroportées vont également être utilisées (A Mark I II III IV V VI VII VIII et IX) pour perturber la navigation japonaise qui devait déjà se protéger contre les sous-marins, l’aviation et les navires de surface qu’ils soient légers (vedettes lance-torpilles) ou médians (destroyers).

-En ce qui concerne les armes anti-sous-marines, la RAN utilise des grenades ASM ou charges de profondeur notamment la Mark VII (132kg d’explosifs sur 191kg), charges de profondeur lancées soit par gravité à l’arrière ou depuis un mortier comme le Thornycroft Mark II.

L’Australie va ensuite mettre au point des modèles améliorés baptisés Mark VIII, Mark IX et X, les améliorations concernant moins le poids en explosif que la forme de la charge pour améliorer son hydrodynamisme et augmenter l’impact de l’explosion.

Squid 4

mortier Squid

La RAN va aussi utiliser le mortier Squid et le lance-roquettes Hedgehog qui permettait de tirer une arme anti-sous-marine vers l’avant et éviter de perdre le contact avec le submersible ennemi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s