Le Conflit (142) Europe Occidentale (107)

Ordre de Bataille Allemand de l’opération EQUINOXE (1) : forces terrestres

En ce qui concerne les forces terrestres allemandes, le Heeresgruppe Belgie qui succède au Heeresgruppe Frankreich regroupe des divisions et des corps d’armée qui ont survécu aux terribles ordalies de l’opération AVALANCHE et surtout de l’opération ARCHANGE.

Ces divisions ont été remplumées par de jeunes recrues, d’anciens exemptés notamment ceux travaillant dans des usines considérées comme stratégiques.

Pour compenser la baisse des effectifs, on tente d’augmenter la puissance de feu des unités avec le risque de perdre en souplesse et en agilité mais ça c’est autre chose.

-Un Etat-major

-Réserve d’Heeresgruppe :

1. S.S Fallschirmjäger Division, 1. Spezielle Waffen Division, 1. Heeresgruppe Schwere Artillerie et 1. FlakDivision

-16.Armee

-Un Etat-Major

-Réserve d’Armée : Un groupement blindé de contre-attaque regroupant des Panzer IV Ausf G des 220. et 221.PzBataillon mais aussi des chasseurs de chars Stug IV du 601.StugBataillon et Stug III du 602.StugBataillon, 1. Pioniere Brigade et 1.Volksgrenadiere Division

-1.Panzerkorps : 2.PzD reconstituée en prélevant des moyens sur la 13.PzD qui est dissoute de facto à défaut d’être de jure. Pour justifier l’existence d’un Panzerkorps, une étonnante 2. VolksPanzerGrenadiereDivision est créée, une division qui est en réalité moins une division blindée qu’une division d’infanterie avec des chars.

-7.AK : un état-major, un groupement de chasseurs de chars (Panzerjäger IV), un Aufklärung Abteilung (bataillon de reconnaissance avec quelques chars légers et des autos blindées) et un bataillon d’artillerie lourde (SchwereArtillerie Abteilung), 262.ID et 6.ID

-5.AK : un état-major, un groupement de chasseurs de chars (Panzerjäger IV), un Aufklärung Abteilung (bataillon de reconnaissance avec quelques chars légers et des autos blindées) et un bataillon d’artillerie lourde (SchwereArtillerie Abteilung), 26.ID et 9.ID

9.AK : un état-major, un groupement de chasseurs de chars (Panzerjäger IV), un Aufklärung Abteilung (bataillon de reconnaissance avec quelques chars légers et des autos blindées) et un bataillon d’artillerie lourde (SchwereArtillerie Abteilung), 16.ID et 59.ID

-12.Armee

-Un Etat-Major

-Réserve d’Armée : Un groupement blindé de contre-attaque regroupant des Panzer IV Ausf G des 222. et 225.PzBataillon mais aussi des chasseurs de chars Stug IV du 604.StugBataillon et Stug III du 603.StugBataillon, 5. VolksGrenadiereDivision

13.AK : un état-major, un groupement mixte de reconnaissance et d’appui avec des chars légers de reconnaissance, des autos blindées et des chasseurs de chars Stug IV, un bataillon d’artillerie lourde et un bataillon de lance-roquettes multiples (Wurfgranate Abteilung), 41.ID 45.ID et 357.ID

14.AK : un état-major, un groupement de reconnaissance et d’appui avec chars légers de reconnaissance, des autos blindées, des chasseurs de chars; un bataillon de chars lourds Tigre II, un bataillon d’artillerie lourde, un bataillon de lance-roquettes multiples, 49.ID et 352.ID

-8.Armee

-Un Etat-Major

-Réserve d’Armée : 5. FallschirmjägerDivision, 131.PanzerBrigade, 2.Pioniere Brigade, 2.FlakBrigade

-25.AK : un état-major, un groupement de reconnaissance (autos blindées et quelques chars légers), un groupement mixte de canons d’assaut et de chasseurs de chars (Stug IV et les premiers Jagdtiger combinant châssis de Tigre II et canon de 128mm !), un bataillon d’artillerie lourde, 6.S.S Division «Valkyrie» et 273.ID

-4.Panzerkorps : un état-major, un groupement de reconnaissance, un bataillon d’artillerie lourde, un bataillon de lance-roquettes multiples, 8.PzD et 10.PzD

-23.AK : un état-major, un bataillon de reconnaissance, un bataillon de chars lourds Tigre II, un bataillon d’artillerie lourde, 64.ID et 354.ID

NdA la 7.Armee repliée en Allemagne sur le Rhin n’est pas concernée par les combats de l’opération EQUINOXE

Ordre de Bataille Allemand de l’opération EQUINOXE (2) : forces aériennes

Tout comme les forces terrestres, les forces aériennes allemandes sont très affaiblies. Le temps où les alliés devaient batailler pour imposer leur supériorité aérienne appartient au passé.

Cela ne veut pas dire que les allemands se tournent les pouces mais entre la défense directe du Vaterland, les combats à l’est, au sud et au nord force est de constater qu’il faut faire un choix entre toutes ces urgences qui les mois passant deviennent de plus en plus aïgues.

Sur le plan de l’équipement, des appareils modernes arrivent mais l’augmentation des performances ne compense que très partiellement le déséquilibre quantitatif face aux forces aériennes alliées.

Les forces aériennes allemandes engagées dans l’opération EQUINOXE sont regroupées sous l’autorité de la Luftflotte NordWest (Flotte Aérienne Nord-Ouest).

-Un Etat-Major implanté à Bruxelles

-XV. FliegerKorps

-Un Etat-Major

-Quatre Gruppen de Chasse : I./JG-27 (Messerschmitt Me-309) II./JG-27 (Messerschmitt Me-109L), III./JG-27 (Messerschmitt Me-309), IV./JG-77 (Messerschmitt Me-109L)

-Deux Gruppen de chasse lourde : II./ZG-2 (Messerschmitt Me-410) et III./ZG-2 (Messerschmitt Me-410 Hornisse)

Quatre Gruppen d’attaque et de bombardement : I./KpfG-2 (Dornier Do-317), I./KpfG-41 (Focke-Wulf Fw-190K) IV./KpfG-41 (Henschel Hs-129) et III./KpfG-53 (Junkers Ju-288)

-Un Gruppen de bombardement en piqué : I./Stkpfg-1 (Junkers Ju-187)

-Un Gruppen de reconnaissance, l’Aufklärunggruppe 122 : Focke-Wulf Fw-189 et Fieseler Fi-156 Storch
-XVI.FliegerKorps

-Quatre gruppen de chasse : I./JG-3 (Messerschmitt Me-309) II./JG-3 (Messerschmitt Me-109K) III./JG-3 (Messerschmitt Me-109L) et IV./JG-3 (Messerschmitt Me-109L)

-Un gruppen de chasse lourde, le I./ZG-5 (Messerschmitt Me-410A Hornisse)

-Quatre gruppen de bombardement et d’attaque : II./Kpfg-4 (Dornier Do-317), II./Kpfg-4 (Dornier Do-317), II./Kpfg-42 et IV./Kpfg-42 (Focke-Wulf Fw-190G)

-Un Gruppen de bombardement en piqué : I./Stkpfg-2 (Ju-187)

-Un Gruppen de reconnaissance : le Aufklarunggruppe 123 volant sur Focke-Wulf Fw-189 et Fieseler Fi-156 soit 36 appareils de reconnaissance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s