Etats Unis (48) destroyers (8)

Destroyers classe Gleaves

 

Avant-propos

Les seize destroyers de classe Gleaves sont une évolution des Sims avec une propulsion échelonnée pour réduire sa vulnérabilité aux torpilles. Les Gleaves financés aux budget 1938,1939 et 1940 (respectivement huit, quatre et quatre) sont également équipés de deux plate-formes lance-torpilles quintuples.

Ces navires mis en service entre 1944 et 1946 sont déployés à part égales entre le Pacifique (huit, tous stationnés à Bremerton) et l’Atlantique, six ayant leurs habitudes à Boston, deux étant eux stationnés à Mayport.

Paradoxalement, bien qu’ayant été financés avant les Fletcher, les Gleaves sont mis en service après en raison d’une surcharge des chantiers et d’hésitation sur la poursuite de leur construction. La construction de la majorité des navires étant trop avancée pour être annulée, les Gleaves vont être achevés mais sans empressement et avec moins d’«urgence» que les Fletcher.

Carrière opérationnelle

USS Gleaves (DD-455)

USS Gleaves (DD-423) 3.jpg

-Le USS Gleaves (DD-455) est mis en service le 15 janvier 1944 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 août 1941.

-Il exécute sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes depuis Guantanamo du 19 janvier au 5 février avant de revenir au Boston Navy Yard pour une période de travaux complémentaires/réparations et ce du 9 au 24 février. Le DD-455 est considéré comme opérationnel le 27 février 1944.

-Le 5 mars 1944 il quitte la côte est pour rallier son port d’attache en l’occurence Bremerton dans l’Etat de Washington. Il fait escale à Miami du 8 au 11 mars, à Veracruez du 14 au 19 mars, franchissant le canal de Panama les 22 et 23 mars, relachant à San Diego du 30 mars au 2 avril, le Gleaves arrivant à destination le 6 avril 1944.

-Depuis ce port du nord-ouest qui s’appuie sur le Puget Sound Navy Yard, le Gleaves assure avec sept de ses sister-ship la protection des porte-avions Hornet (classe Yorktown) et Bennington (classe Essex).

-Il subit un premier grand carénage de mars à septembre 1947 et un second de janvier à juin 1950, les travaux qui devaient à l’origine se terminer en septembre sont accélérés mais par une ironie du sort bien malheureuse, un incendie qui fait sept morts retarde la disponibilité du navire jusqu’au 27 juin 1950.

-A cette époque des destroyers plus modernes ont remplacé les Gleaves comme escorteurs de porte-avions et le DD-455 va servir d’escorteur de navires de soutien, de transport, couvrant des convois entre la côte ouest, Hawaï, Midway voir la Nouvelle-Calédonie et l’Australie et ce de juillet 1950 à septembre 1951.

-Après un petit carénage d’octobre à décembre 1951, le Gleaves gagne le Pacifique pour participer à des opérations de combat. Il est endommagé au cours de la bataille de la mer de Corail en mars 1952 mais réparé à temps pour participer à la campagne de Nouvelle-Guinée engagée en juillet 1952 et achevée six mois plus tard en janvier 1953.

-Utilisé jusque là comme destroyer, le Gleaves va être transformé en dragueurs de mines rapides (Destroyer Minesweeping Ship DMS) tout comme cinq de ses sister-ships. Les travaux sont menés à Nouméa de février à avril 1953, le destroyer perdant ses trois tourelles de 127mm arrière, une plate-forme lance-torpilles quintuple, son armement ASM mais recevant les équipements de dragage ainsi qu’une DCA légère renforcée.

-Opérationnel en mai 1953, il va opérer en soutien des forces engagées aux Phillipines puis en Chine et à Formose. Endommagé par une mine le 17 mars 1954 au large de Kaoshiung (Formose), le destroyer dragueur de mines de rapide doit rallier Pearl Harbor pour remise en état, remise en état qui s’achève trop tard pour permettre au destroyer de participer aux dernières opérations du conflit.

-Rentré aux Etats-Unis en décembre 1954, le Gleaves est désarmé le 17 janvier 1955. Rayé du Naval Vessel Register le 14 mai 1963, il est coulé comme cible lors d’un exercice de la 1ère flotte au large de San Diego.

USS Niblack (DD-456)

USS Niblack (DD-424)

-Le USS Niblack (DD-456) est mis en service le 23 février 1944 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 février 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 25 février au 10 mars 1944 avant d’effectuer une période de travaux complémentaires/réparations du au Boston Navy Yard du 11 au 30 mars 1944.

-Déclaré opérationnel le 2 avril 1944, le deuxième destroyer de classe Gleaves n’à pas à aller loin pour rallier son port d’attache puisqu’il est stationné à Boston.

-Il subit un premier carénage de mars à juillet 1947 suivit d’un second de mars à juin 1950, manquant le début des opérations actives dans l’Atlantique.

-Il va escorter des convois et pourchasser des sous-marins allemands jusqu’au 13 septembre 1952 quand il est coulé par deux torpilles d’un sous-marin allemand. Cassé en deux, il coule rapidement ne laissant que quarante-quatre survivants.

USS Woolsey (DD-457)

USS Woolsey (DD-437) 2

-Le USS Woolsey (DD-457) est mis en service le 7 avril 1944 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 5 février 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 9 au 25 avril avant des travaux complémentaires/réparations du 27 avril au 11 mai 1944, le Woolsey étant considéré comme pleinement opérationnel le 15 mai 1944.

-Il quitte Boston le 19 mai, relache à Fort de France du 24 au 27 mai, à Caracas du 29 mai au 1er juin, à Carthagène du 3 au 6 juin, franchissant le canal de Panama les 8 et 9 juin avant de rallier San Diego le 16 juin 1944. Il en repart le 19 juin pour arriver à Bremerton trois jours plus tard.

-Comme son sister-ship le Gleaves, il assure l’escorte des porte-avions stationnés à Bremerton, le Hornet et le Bennington.

-Il subit un premier grand carénage de mai à octobre 1947. Il aurait du subir un nouveau grand carénage en septembre 1950 mais avec le déclenchement du conflit, ce projet est abandonné au profit de plusieurs périodes d’entretien limitées.

-Après dix-huit mois d’escortes de convois et de patrouilles ASM (mars 1950-septembre 1951), il est transformé entre octobre et décembre 1951 en dragueur de mines rapides (DMS). Il est engagé pour la première fois dans sa nouvelle configuration en juillet 1952 lors du début de la campagne de Nouvelle-Guinée.

-Endommagé par un bombardement aérien japonais le 14 septembre 1952, il est réparé et retourne au combat trois mois plus tard en janvier 1953.

-Le 5 février 1953 alors qu’il assurait le dragage d’un champ de mines posé par les japonais, il saute sur un engin qu’il tentait de désamorcer. Condamné, le navire coule cependant suffisamment lentement pour permettre à l’équipage moins les seize morts de l’explosion d’évacuer. Des navires américains parviennent à les récupérer leur évitant de tomber dans les mains des japonais.

USS Ludlow (DD-458)

USS Ludlow (DD-438) 2

-Le USS Ludlow (DD-458) est mis en service le 8 mai 1944 après vingt et un mois de fabrication, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 août 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 9 au 24 mai avant une période de travaux complémentaires/réparations du 25 mai au 8 juin 1944, le destroyer étant considéré comme opérationnel le 12 juin.

-Il quitte le Charleston Navy Yard le 15 juin 1944 pour rallier Mayport le 17 à l’aube. Le destroyer y est présent en permanence (hors périodes de mers cela va sans dire) sauf de septembre 1947 à janvier 1948 quand il subit son premier et seul grand carénage d’avant guerre.

-Quand la guerre éclate en Europe, le destroyer participe aux patrouilles destinées à faire respecter la neutralité américaine, neutralité stricte qui évolue peu à peu vers une neutralité amicale avec les alliés.

-A partir du 21 mars 1950, le destroyer assure des escortes de convois. Il subit un petit carénage de septembre à novembre 1951 puis de janvier à mars 1953.

-Endommagé lors d’un abordage avec un sous-marin allemand le 17 décembre 1953 au large de l’Islande, le destroyer est immobilisé au Charleston Navy Yard jusqu’au 21 février 1954. Il est ensuite engagé en mer du Nord au large de la Norvège.

-Suite à la capitulation allemande (30 avril 1954), le destroyer est déployé depuis Hambourg pour participer à la remise en état du grand port allemand, le Ludlow assurant la protection des dragueurs des mines et montrant le pavillon américain sur ce port géré conjointement par la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et le Benelux, ce port se situant dans la zone d’occupation britannique (même situation pour le port de Brême).

-Il quitte Hambourg le 2 juillet 1954, relache au Havre du 5 au 8 juillet, à Brest du 10 au 15 juillet avant de rallier Philadelphie le 23 juillet 1954.

-Désarmé le 17 août 1954, le destroyer est rayé du Naval Vessel Register le 7 mars 1957 en vue d’être transféré à l’Italie. Remis en état du 8 mars au 6 juin, le Ludlow rebaptisé Bersagliere rallie La Spezia en septembre 1957.

En compagnie de l’Alpini (ex-Ericsson), le Bersagliere va servir dans la marine italienne jusqu’au 14 juin 1967 quand il est désarmé. Rendu aux Etats-Unis, il est coulé comme cible lors d’un exercice interallié en Méditerranée, exercice qui voit l’engagement de navires américains, britanniques, italiens, français, espagnols et portugais.

USS Edisson (DD-459)

USS Edison (DD-439) 2

-Le USS Edisson (DD-459) est mis en service le 12 août 1944 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 septembre 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 15 au 30 août avant une période de travaux complémentaires/réparations au Boston Navy Yard du 2 au 16 septembre, le DD-459 étant considéré comme opérationnel le 20 septembre 1944.

-Il subit un petit carénage de novembre 1947 à février 1948, le premier et le seul avant guerre.

-Stationné à Boston depuis sa mise en service, le USS Ericsson participe à des patrouilles de neutralité de septembre 1948 à mars 1950 puis à des escortes de convois après le 21 mars 1950.

-Le 14 mai 1951 alors qu’il escortait un convoi entre Halifax et Liverpool, le Edisson est torpillé par un sous-marin allemand. Une torpille le touche au milieu du navire le cassant en deux, l’avant coulant rapidement mais l’arrière reste à flot suffisamment longtemps pour permettre à la majorité de l’équipage d’évacuer, les naufragés étant récupérés par un navire de sauvetage rattaché au convoi.

USS Ericsson (DD-460)

USS Ellyson (DD-454)

-Le USS Ericsson (DD-460) est mis en service le 21 octobre 1944 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 15 septembre 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 23 octobre au 7 novembre avant une période de travaux complémentaires/réparations du 10 au 25 novembre, le destroyer étant considéré comme pleinement opérationnel le 28 novembre 1944.

-Il subit un premier grand carénage de novembre 1947 à mars 1948, le seul grand carénage d’avant guerre.

-Stationné à Mayport, le destroyer comme les autres navires stationnés dans la côte est assure des patrouilles de surveillance (septembre 1948-mars 1950) puis des escortes de convois.

-Il assure des escortes de convois durant toute la guerre hors des périodes d’entretien. Il est immobilisé au Boston Navy Yard du 14 juin au 2 octobre 1951 puis du 8 juin au 2 octobre 1953.

-Quand l’Allemagne capitule le 30 avril 1954, le destroyer était à Brest après avoir escorté un ultime convoi pour ravitailler les troupes américaines rendues en Allemagne. Il rentre aux Etats-Unis dès la mi-mai pour un carénage destiné à l’envoyer dans le Pacifique. Les travaux sont menés du 2 juin au 24 août mais quand le destroyer était en essais, le Japon capitule.

-Le destroyer reste sur la côte est jusqu’à son désarmement officlel le 17 décembre 1954. Rayé du Naval Vessel Register le 14 novembre 1956, il est transféré le lendemain à la marine italienne où il poursuit sa carrière sous le nom d’Alpini.

-Désarmé le 14 juillet 1966, il est vendu à la démolition et démantelé à La Spezia.

USS Wilkes (DD-461)

USS Wilkes (DD-441) 5.jpg

-Le USS Wilkes (DD-461) est mis en service le 17 novembre 1944 après trente-mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 9 mai 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes du 19 novembre au 2 décembre avant une période de travaux et de réparations au Boston Navy Yard du 5 au 31 décembre 1944, le destroyer étant considéré comme opérationnel et prêt au combat le 5 janvier 1945.

-Affecté à Bremerton, le septième destroyer de classe Gleaves quitte Boston le 10 janvier, relache à Miami du 13 au 17 janvier, à Veracruz du 21 au 25 janvier, franchit le canal de Panama les 27 et 28 janvier, relache à San Diego du 5 au 10 février avant de rallier Bremerton le 14 février 1945.

-Il subit un premier grand carénage de janvier à mai 1948, étant considéré comme pleinement opérationnel à la mi-février.

-Il sert d’abord d’escorteur au profit des porte-avions Hornet et Bennington puis après la mise en service de destroyers plus «modernes» au profit des navires de soutien et des navires marchands.

-Après avoir assuré des escortes de mars 1950 à octobre 1951, le destroyer est transformé en destroyer dragueur de mines rapide (DMS) au Puget Sound Navy Yard de novembre à décembre 1951 avant d’être envoyé dans le Pacifique, participant aux campagnes de Nouvelle Guinée, des Phillipines et de Chine.

-Rentré aux Etats-Unis le 8 octobre 1954, il est désarmé le 14 novembre à Bremerton. Rayé du Naval Vessel Register le 4 mars 1968, le Wilkes est vendu à la démolition et démantelé sur place, des faiblesses structurelles dissuadant son chantier de démolition de le remorquer jusqu’à Baltimore.

USS Nicholson (DD-462)

USS Nicholson (DD-442)

-Le USS Nicholson (DD-462) est mis en service le 8 mars 1945 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 19 mars 1943.

-Il subit sa mise en condition opérationnelle du 10 au 25 mars avant une période de travaux et de réparations du 27 mars au 8 avril, le huitième destroyer de classe Gleaves étant considéré comme pleinement opérationnel le 11 avril 1945.

-Affecté à Boston, il subit son premier grand carénage de juin à octobre 1948. Il enchaine alors par des patrouilles de neutralité puis à partir de mars 1950 par des escortes de convois.

-Endommagé par un abordage avec un destroyer canadien le 14 juin 1952, le destroyer est immobilisé pour réparations jusqu’au mois de septembre. Endommagé à nouveau par une collision avec un cargo le 8 février 1954, le destroyer est réparé mais manque la fin du conflit en Europe.

-Reclassé auxiliaire général (AG-462) le 17 octobre 1954, il sert de navire d’essais pour l’artillerie, perdant son armement d’origine pour recevoir des prototypes de canons de 127mm et de 76mm afin de les valider sur les plans techniques et tactiques.

-Désarmé le 14 juin 1969, il est vendu à la démolition et démantelé par Seawitch Marine à Baltimore.

USS Swanson (DD-463)

USS Swanson (DD-443) 5

-Le USS Swanson (DD-463) est mis en service le 18 avril 1945 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 15 février 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 20 avril au 5 mai avant une période de travaux et de réparations du 7 au 22 mai, le destroyer étant considéré comme pleinement opérationnel le 25 mai 1945.

-Affecté à Bremerton, il quitte Boston le 30 mai 1945, relache à La Havanne du 4 au 8 juin, franchit le canal de Panama les 11 et 12 juin, arrivant à San Diego pour une ultime escale le 19 juin. Il reprend la mer le 22 pour rallier Bremerton le 25 juin 1945.

-Il assure comme les autres destroyers stationnés à Bremerton l’escorte des porte-avions stationnés à Bremerton (Hornet Bennington) puis des navires de soutien, la protection des navires marchands étant uniquement en temps de guerre. Il subit un grand carénage de janvier à avril 1949.

-Il assure des escortes de convois de mars 1950 à septembre 1951 puis après une période d’entretien d’octobre à décembre 1951 est engagé en mer de Corail.

-Le 17 mars 1952, il est torpillé par un sous-marin japonais qui lance quatre torpilles. Un projectile se perd, deux torpilles frappent un pétrolier qui coule et la troisième frappe le destroyer qui se casse en deux, coulant rapidement, ne laissant que soixante-huit survivants.

USS Graham (DD-464)

USS Ellyson (DD-454)

-Le USS Graham (DD-464) est mis en service le 2 juin 1945 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 février 1943.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 5 au 21 juin puis subit une période de travaux et de réparations du 24 juin au 8 juillet 1945, le destroyer étant opérationnel et considéré comme prêt au combat le 12 juillet 1945.

-Stationné à Boston, il subit un premier grand carénage de juin à octobre 1948. Depuis son port d’attache, il mène des patrouilles de neutralité puis des escortes de convois durant tout le conflit en Europe moins les périodes de grand carénage, la première de septembre 1951 à janvier 1952, et une seconde de septembre 1953 à janvier 1954.

-Son envoi dans le Pacifique un temps envisagé n’est finalement pas réalisé et le destroyer va rester dans l’Atlantique jusqu’à son désarmement le 17 septembre 1954. Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars 1957, il est coulé comme cible en septembre lors d’essais d’armes navales au large de Boston.

USS Bristol (DD-465)

USS Bristol (DD-453) 5

-Le USS Bristol (DD-465) est mis en service le 8 novembre 1945 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 juillet 1943.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 12 au 30 novembre dans les Caraïbes avec une période de travaux/réparations du 1er au 14 décembre 1945. Il est considéré comme pleinement opérationnel le 17 décembre 1945.

-Affecté à Bremerton, il quitte le Boston Navy Yard le 26 décembre 1945, relache à Miami du 29 décembre 1945 au 3 janvier 1946, à La Nouvelle Orléans du 5 au 8 janvier, franchit le canal de Panama les 11 et 12 janvier, relachant à San Diego du 19 au 22 janvier avant d’arriver à destination le 25 janvier 1946.

-Il subit son premier grand carénage de novembre 1948 à février 1949.

-Il assure des escortes de convois de mars 1950 à septembre 1951 avant d’être transformé d’octobre 1951 à janvier 1952 en destroyer dragueur de mines rapides ou Destroyer Minesweeping Ship (DMS). Il opère au large de la Nouvelle-Guinée puis au large des Phillipines.

-Engagé dans l’opération Boxer, le destroyer est gravement endommagé le 12 février 1954 par deux kamikazes japonais, ravageant les superstructures. Sauvé de justesse, il est remorqué aux Phillipines.

-Les dégâts sont tels que décision est prise de désarmer le Bristol, désarmement officiel le 4 avril 1954. Ramené à Bremerton, il est rayé du Naval Vessel Register le 17 septembre 1954 puis coulé comme cible le 15 mars 1955.

USS Ellyson (DD-466)

USS Ellyson (DD-454).jpg

-Le USS Ellyson est mis en service le 22 décembre 1945 après trente-mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 juin 1943.

-Le destroyer subit sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes du 1er au 16 janvier 1946 avant une période de travaux/réparations au Charleston Navy Yard du 19 au 30 janvier 1946, le destroyer étant considéré comme opérationnel le 3 février 1946.

-Affecté à Bremerton, il quitte Charleston le 10 février, relache à Miami du 13 au 18 février, à Veracruz du 20 au 24 février, franchit le canal de Panama les 27 et 28 février, arrivant à San Diego le 6 mars 1946. Il s’y ravitaille, reprend la mer le 8 pour rallier son port d’attache le 11 mars au matin.

-Ses missions sont d’escorter les porte-avions stationnés dans le nord-ouest (Hornet Bennington), les navires de soutien et en temps de guerre la marine marchande, cargos et pétroliers étant regroupés en convois.

-Il subit un petit carénage de janvier à mai 1950, manquant le début du conflit. Une fois opérationnel (4 juin), il opère au large de Seattle en voltigeur avant d’escorter plusieurs convois en direction du «front».

-De janvier à mars 1952 il est transformé au Puget Sound Navy Yard en dragueur de mines rapides, devenant un DMS. Il est engagé dans la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953 puis après une période d’entretien à Guadalcanal participe à la campagne de reconquête des Phillipines (mars 1953-février 1954).

-Endommagé par une collision avec un pétrolier civil le 8 avril 1954 au large d’Okinawa, il doit subir une période de réparations à Cavite où l’Arsenal à été rapidement remis en état après sa reconquête. Il est de nouveau opérationnel en juin et termine la guerre à Kobe après avoir dragué le port pour permettre le débarquement des troupes d’occupation.

-De retour à Bremerton le 7 novembre 1954, le destroyer y est désarmé le 15 décembre 1954. il est rayé du Naval Vessel Register le 8 juillet 1960, vendu à la démolition et démantelé.

USS Hambleton (DD-467)

USS Hambleton (DD-455).jpg

-Le USS Hambleton (DD-467) est mis en service le 7 février 1946 après trente-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 6 juin 1943.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle aux Caraïbes du 11 février au 2 mars avant une période de travaux et de réparations du 6 au 20 mars au Boston Navy Yard, le destroyer étant stationné dans le grand port du Massachusetts.

-Il subit un premier grand carénage de juin à novembre 1949, étant de nouveau opérationnel à la fin du mois de décembre.

-Après avoir réalisé des patrouilles de neutralité jusqu’en mars 1950, il opère ensuite comme escorteur de convois dans l’Atlantique.

-Endommagé lors d’un abordage avec un sous-marin allemand le 14 mars 1951, l’Hambleton est immobilisé pour réparation jusqu’au début du mois de juin. Il est à nouveau endommagé lors d’une nouvelle collision avec un cargo le 4 septembre 1953. Il est en réparations jusqu’à la mi-octobre.

-Quand l’Allemagne capitule, le destroyer était à Liverpool. Il est envoyé à Heligoland pour participer à l’occupation de l’île en compagnie de navires britanniques et français. Il y reste jusqu’à la mi-mai quand il rallie le port de Lübeck où il reste jusqu’à la mi-juillet.

-Quittant l’Allemagne le 21 juillet, le destroyer relache à Copenhague du 23 au 25 juillet, est à Douvres du 29 juillet au 2 août, à Brest du 5 au 9 août avant de rallier Philadelphie le 15 août 1954 au matin.

-Il est remis en état jusqu’à la mi-septembre. Redéployé à Norfolk et affecté à la 2ème flotte, il va rester en service jusqu’au 14 septembre 1961 quand il est désarmé. Mis en réserve, il est rayé du Naval Vessel Register le 9 juin 1967. Vendu à la démolition, il est démantelé à Kearny dans le New-Jersey.

USS Rodman (DD-468)

USS Rodman (DD-456)

-Le USS Rodman (DD-468) est mis en service le 9 mars 1946 après trente-mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 septembre 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 12 au 31 mars avant de subir au Boston Navy Yard une période de travaux et de réparations (2 au 16 avril). Déclaré opérationnel le 18 avril, il reste stationné à Boston.

-Après avoir subit un petit carénage de mars à juillet 1949, le destroyer participe à des patrouilles de neutralité et des escortes de convois jusqu’au 17 septembre 1950 quand il est torpillé par un sous-marin allemand au large de Terre-Neuve. Cassé en deux, le destroyer coule rapidement ne laissant que quatre-vingt quatorze survivants.

USS Emmons (DD-469)

USS Emmons (DD-457) 2

-Le USS Emmons (DD-469) est mis en service le 10 mai 1946 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale de l’antépénultième destroyer de classe Gleaves ayant eu lieu le 15 janvier 1944.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 12 au 31 mai 1946 avant une période de travaux et de réparations du 2 au 16 juin.

-Affecté à Bremerton, il quitte Boston le 18 juin, relache à La Havanne du 25 au 30 juin, franchit le canal de Panama les 3 et 4 juillet, se ravitaille à San Diego le 11 juillet avant d’arriver à son port d’attache le 15 juillet 1946 à l’aube. Il subit un grand carénage de février à juillet 1950.

-Une fois opérationnel le destroyer escorte plusieurs convois jusqu’en février 1952 quand il rallie le Puget Sound Navy Yard pour être transformé en DMS. De nouveau opérationnel en juin, il opère en Nouvelle-Guinée puis aux Phillipines.

-Après un grand carénage du 14 décembre 1953 au 8 avril 1954, le destroyer dragueurs de mines rapides est envoyé à Okinawa où il termine la guerre en septembre 1954.

-Il quitte les îles Ryu-Kyu le 8 décembre 1954, relache à Manille du 14 au 17 décembre, à Pearl Harbor du 24 décembre au 2 janvier avant d’arriver à Bremerton le 11 janvier 1955.

-Il reste en service jusqu’au 17 juillet 1956 quand il est désarmé et mis en réserve. Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars 1957, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Macomb (DD-470)

-Le USS Macomb (DD-470) est mis en service le 12 septembre 1946 après vingt-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 8 avril 1944.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 14 au 30 septembre avant une période de travaux et de réparations du 2 au 16 octobre.

-Affecté à Bremerton, il quitte Boston le 18 octobre,relache à La Nouvelle Orléans du 23 au 28 octobre, franchit le canal de Panama les 1er et 2 novembre, se ravitaille à San Diego le 10 novembre avant de rallier son port d’attache le 14 novembre 1946.

-Il subit son premier grand carénage de septembre 1949 à janvier 1950, étant de nouveau opérationnel en février.

-Il escorte des convois dès l’entrée en guerre des Etats-Unis, convois à destination de la Nouvelle Calédonie et des Salomons.

-Le 14 septembre 1951, il est coulé par l’aviation japonaise alors qu’il ralliait Nouméa en vue d’être transformé en DMS. Touché par quatre bombes, il coule rapidement, ne laissant qu’une soixantaine de survivants récupérés après une semaine de dérive.

Caracteristiques Techniques

Déplacement standard 1620 tonnes

Dimensions : Longueur : 105.99m Largeur : 11.05m Tirant d’eau : 3.12m

Propulsion : turbines à engrenages General Electric alimentées en vapeur par quatre chaudières Babcock & Wilcox dévellopant une puissance totale de 50000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale : 33 noeuds (pleine charge) distance Franchissable : 6000 miles nautiques à 15 nœuds

Armement : 5 canons de 127mm souvent réduit à 4 par la suite, 4 mitrailleuses de 12.7mm, 10 tubes lance-torpilles de 533mm en deux plate-formes quintuples, deux lanceurs de charges de profondeur. La DCA légère à vue les mitrailleuses de 12.7mm remplacées par huit canons de 20mm Oerlikon et deux à quatre canons de 40mm Bofors.

Equipage : 16 officiers et 260 officiers mariniers et marins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s