URSS (68) Armée de Terre (16)

Armes blanches, Grenades et Mines

Armes blanches

La RKKA comme les autres armées ne néglige pas les armes blanches qui eux n’ont pas besoin de munitions. On trouve des couteaux de combat mais aussi des armes destinées à la cavalerie (dont l’importance est bien plus importante que dans les autres armées).

Chachka et dagues caucasiennes.jpg

Schaka et Dagues caucasiennes

On trouve ainsi le sabre russe de Cosaque modèle 1881. Cette arme plus connue sous le nom de chacka mesure 1005m avec une lame de 34mm. Une variante modifiée appelée sabre de cavalerie modèle 1921 à ensuite été mise en service, une arme longue de 1002mm avec une lame large de 32mm.

Cette arme à été adoptée par les cosaques et par d’autres unités de cavalerie légère de l’armée tsariste. Ultérieurement un modèle 1934 à remplacé le modèle 1881, lui même étant supplanté par le modèle 1942.

Ce sabre se caractérise par sa poignée sans croisillon et son pommeau en bec d’oiseau. A la différence des autres sabres, la chachka se porte suspendue à la ceinture avec le tranchant vers l’avant.

On trouve également le sabre d’artillerie russe modèle 1908. Appelé aussi Kindzhal, ce sabre droit est aussi une arme de l’époque tsariste et une arme ayant pour origine le Caucase. La lame est légèrement courbe à deux tranchants et gouttière centrale de chaque côté, le tout se terminant par une pointe centrale.

La poignée droite en bois se termine par un pommeau arrondi, le fourreau est en bois gainé de cuir, le tout renforcé par des chapes en laiton.

Ce sabre de 592mm de long avec une lame de 36mm de large était utilisée par les artilleurs de l’infanterie, les unités mobiles et comme arme de main dans les unités auxiliaires.

Cette arme est toujours utilisée à l’époque soviétique même si toutes les marques et autres référence aux Romanov avaient été effacées.

On trouve également le sabre d’officier russe modèle 1909, une arme d’une longueur de 950mm avec une lame de 35mm ainsi qu’une version améliorée le sabre d’officier russe modèle 1909/13, ces deux armes étant des armes offertes en récompense, tradition reprise par les bolcheviques.

Le sabre soviétique cosaque modèle 1927 est une arme qui apparaît comme son nom l’indique à la fin des années vingt. L’arme mesure 945mm avec une lame large de 32mm.

L’infanterie soviétique disposait également d’un couteau de combat, le NR-40, un couteau apparaît comme son nom l’indique en 1940. Il dispose d’une lame de 152mm avec un manche noire. Il à été introduit après la guerre d’Hiver au cours de laquelle les finlandais ont usé de couteaux de combat avec efficacité et maestria. Les frontoviki utilisaient également comme couteau de combat la baïonnette de leur fusil.

Grenades

La RKKA aligne plusieurs modèles de grenades à main, des grenades à vocation antipersonnelle et des grenades à vocation antichar.

La plus ancienne est la grenade modèle 1914. Héritée de l’armée tsariste, elle est toujours en service en septembre 1939 mais à largement disparu au moment de BARBAROSSA à la différence de modèles améliorés comme la modèle 1914/30 ou une variante chimique, le modèle 1917.

Elle pesait 500 grammes pour le modèle d’origine (590 pour le modèle 1914/30), mesurait 235mm de long pour un diamètre de 45mm, l’explosion se faisant après un délai de 4 à 5 secondes.

Pour la remplacer les soviétiques mettent en service courant 1941 la grenade F1 copie d’une grenade française. Par sa forme elle reçoit le surnom évocateur de «citron».

Pesant 600g (dont 60g d’explosifs), mesurant 130mm de long pour un diamètre de 55mm, elle peut être lancée selon la force du tireur jusqu’à 45m même si le plus souvent cela ne va pas plus loin que 30m.

Explosant après 3.2 à 4.2s, son efficacité maximale théorique est de 200m mais en pratique cela ne dépasse pas 30m.

La grenade RG-41 produite entre 1941 et 1943 pèse 440 grammes avec 150g d’explosifs. Elle pouvait être lancée jusqu’à maximum 50m (30m en pratique), le rayon létal étant de 15m en théorie mais 5m en pratique.

Lui succède la grenade RG-42 pesant 420 grammes (200g d’explosifs), mesurant 121mm de haut avec une diamètre de 54mm. Sa portée maximale étant de 35/40m avec un rayon létal efficace de 10m autour de l’explosion.

RGD-33.jpg

Grenade RGD-33

La grenade RGD-33 est une grenade à manche qui ressemble à celle utilisée par les allemands mais à la différence de sa cousine allemande sa production à été plutôt limitée en raison d’une fabrication difficile.

Elle pèse 500 grammes (dont 85g d’explosifs), mesure 190mm de long pour un diamètre de 45mm, son rayon de létalité étant de 10 à 15m.

La RKKA utilise trois modèles de grenades à main à vocation antichar, la RPG-40 pesant 1.2kg (dont 612 grammes d’explosifs) avec une longueur 200m, la RPG-43 qui doit remplacer en totalité la précédente (mais ce ne sera finalement pas le cas), une grenade de 1.247kg dont 0.612g d’explosifs, un diamètre de 95mm et la capacité de détruire des chars ayant des blindages d’une épaisseur maximale de 75mm et enfin la RPG-6, une grenade fonctionnant selon le principe de la charge creuse avec un poids de 1.1kg (dont 0.57kg d’explosifs), une longueur de 337mm, un diamètre de 103mm et la capacité de détruire des chars ayant des blindages d’une épaisseur maximale de 100mm.

Mines

L’armée rouge utilise plusieurs modèles de mines antichars, la TM-35 (rectangulaire 5.2kg dont 2.8kg d’explosifs, longueur 229mm), la TM-41 (circulaire 5.4kg dont 3.9kg d’explosifs, activée avec une pression de 160kg, 140mm de haut et un diamètre de 254mm), la TM-44 (semblable à la précédente, principale mine antichar de la RKKA, 254mm de diamètre et 140mm de hauteur, 7.7kg dont 5.4kg d’explosifs), la TMD-40 (mine antichar en bois de forme rectangulaire, un poids de 5 ou 6.9kg selon les sources (3.8kg d’explosifs), 100mm de haut et 600mm de longueur, fonctionne avec une pression de 80 ou 250kg selon les sources), la TMD-44 (mine antichar rectangulaire en bois, un poids de 9/10kg dont 5 à 7kg d’explosifs, une longueur de 320mm, une largeur de 290mm, une hauteur de 160mm, une pression de fonctionnement de 200 à 500kg) et enfin la TMD-B (mine antichar rectangulaire en bois semblable à la précédente).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s