Etats Unis (107) OdB et Programme de guerre (17)

Ravitailleurs de munitions (AE)

USS Pyro (AE-1) 12

USS Pyro (AE-1)

-En septembre 1939, l’US Navy dispose de deux navires de transports de munitions, des navires assez anciens baptisés USS Pyro (AE-1) et Nitro (AE-2). Ces navires mis en service respectivement les 10 août 1920 et 1er avril 1921 sont toujours en service en septembre 1948 et même en mars 1950 malgré leur age canonique.

-Pour renforcer cette catégorie de navires, la marine américaine passe commande au début des années quarante de quatre ravitailleurs de munitions. Contrairement à d’autres navires de soutien, ces nouveaux AE ne sont pas des navires spécifiquement conçus pour ce rôle mais une adaptation de navires marchands en l’occurence des cargos type C3 modifiés.

USS Lansen (AE-3) 7

-Le USS Lansen (AE-3) est mis en service le 21 juin 1942, le Mount Baker (AE-4) l’est le 15 avril 1943, le Rainier (AE-5) est mis en service le 4 mars 1944 et enfin le Shasta (AE-6) est commissioned le 17 décembre 1945.

-Dans le cadre du programme de guerre décidé en avril 1950, ce sont pas moins de dix-huit transports de munitions qui sont commandés (AE-7 à AE-24) portant la flotte à trente navires. A ces navires dédiés s’ajoute les nombreux cargos chargés de transporter des munitions sans aucune modification particulière ce qui générera son lot d’accidents plus ou moins graves.

Théoriquement des cargos non modifiés transportaient les munitions entre la côte ouest et les bases avancées du Pacifique où les AE chargeaient bombes, torpilles, roquettes, cartouches, obus pour les transporter au plus près du «front».

En ce qui concerne le ravitaillement des navires, au début du conflit seul le transfert du carburant est pleinement maîtrisé. Il faudra attendre la fin du conflit pour que les AE transfèrent à couple et en marche les munitions aux cuirassés et surtout aux porte-avions pour leur permettre de durer à la mer.

Sur les dix-huit navires construits dans le cadre du programme de guerre, quatorze sont affectés dans le Pacifique et quatre dans l’Atlantique.

USS Mauna Loa (AE-8) 4.jpg

Lancement du futur Mauna Loa

Le USS Mauna Loa (AE-7) est mis en service le 17 octobre 1950, le USS Mazama (AE-8) est mis en service le 2 novembre 1950 suivis jusqu’à la fin de l’année par trois autres navires, les USS Sangay (AE-9) Mount Hood (AE-10) et Wrangell (AE-11).

Les USS Akutan (AE-12) et Firedrake (AE-13) sont mis en service le 7 février 1951 suivis deux mois plus tard le 14 mars 1951 par deux autres navires, les USS Vesuvius (AE-14) et Mount Katnai (AE-15).

Le USS Great Sitkin (AE-16) est mis en service le 8 juin 1951 suivis par le USS Paricutin (AE-17) le 12 juillet 1951. Les USS Diamond Head (AE-18) et Kilauea (AE-19) sont mis en service le 8 septembre 1951, les USS Mauna Kea (AE-20) et Pyro (AE-21) sont mis en service le 17 décembre 1951.

Le USS Haleakala (AE-22) est mis en service le 8 février 1952 suivit par le USS Butte (AE-23) le 14 mai 1952, le USS Santa Barbara (AE-24) étant mis en service le 8 août 1952.

Après avoir envisagé la commande de douze AE supplémentaires, l’US Navy y renonce estimant que ces besoins sont couverts et que d’autres navires de charge peuvent servir à peu de frais de transports de munitions.

Quatre de ces navires sont envoyés dans l’Atlantique puis en mer du Nord, les USS Mount Hood (AE-10) Paricutin (AE-17) Pyro (AE-21) et Santa Barbara (AE-24). Tous survivent au conflit et tous sont maintenus en service au sein de la 2nd Fleet ou Atlantic Fleet à l’exception du Pyro affecté à titre permanent à la 6ème flotte jusqu’à son désarmement en 1972. Ses sister-ship «estcostien» sont désarmés en 1969 (Mount Hood) en 1973 (Paricutin) et dès 1961 pour le Santa Barbara.

Les quatorze autres sont donc envoyés dans le Pacifique. Six d’entre-eux sont détruits soit sous les coups de l’ennemi (Mauna Loa Wrangell Mount Katnai) ou pour des raisons accidentelles (Kilauea Mauna Kea Butte).

Les survivants sont maintenus en service après guerre. Deux sont affectés au Japon, les USS Mazama (AE-8) et Sangay (AE-9) désarmés respectivement en 1975 et 1977. Deux sont affectés aux Philippines avec Subic Bay comme port d’attache, les USS Akutan (AE-12) et Firedrake (AE-13), des navires désarmés en 1972 et 1975, le Firedrake étant cédé à la marine chinoise et utilisé pendant encore dix ans.

Les USS Vesuvius (AE-14) Great Sitkin (AE-16) Diamond Head (AE-18) et Haleakala (AE-19) sont stationnés à Pearl Harbor (AE-14 et 19) et à San Diego (AE-16 et 18). Ils sont désarmés respectivement en 1965, 1967, 1971 et 1974.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : 17250 tonnes

Dimensions : longueur 150m largeur 19.20m tirant d’eau 8.75m

Propulsion : une turbine General Electric alimentée en vapeur par trois chaudières Combustion Engineering dévellopant 6000ch et entrainant une hélice

Performances : vitesse maximale 16.5 nœuds

Capacités : la grue la plus puissante peut soulever 36 tonnes. 5200 tonnes de munitions

Armement : deux affûts doubles de 127mm, huit canons de 40mm Bofors en affûts doubles et dix canons de 20mm Oerlikon en affûts simples

Equipage : 23 officiers et 244 hommes

Transports de matériel (AK)

-En septembre 1939, la marine américaine dispose de cinq transports de matériel, trois en service et deux en réserve, ces deux derniers étant réarmés au printemps 1940 et toujours actifs en septembre 1948 et à fortiori en mars 1950. Trois sont stationnés dans le Pacifique et deux dans l’Atlantique.

USS Capella (AK-13) 5

-Le USS Capella (AK-13) est mis en service le 8 décembre 1921, en réserve du 1er septembre 1924 au 10 novembre 1938. Remis en service, le transport de matériel est toujours opérationnel en mars 1950.

-Le USS Regulus (AK-14) est remis en service le 14 mai 1940, le USS Sirius (AK-15) à mis en service le 20 novembre 1922, le USS Spica (AK-16) mis en service le 16 novembre 1921, est en réserve de janvier 1927 au 22 mars 1940, date de sa remise en service. Le USS Vega (AK-17) est mis en service le 21 décembre 1921.

-Pour compléter ces cinq transports de matériel, l’US Navy fait construire sept navires de classe Arcturus.

USS Arcturus (AK-18 futur AKA-1)

-Le USS Arcturus (AK-18) est mis en service le 17 juin 1946 et stationné à Mayport (Floride), le USS Procyon (AK-19) est mis en service le 17 janvier 1947 et stationné à Pearl Harbor alors que le USS Bellatrix (AK-20) est mis en service le 7 juin 1947 et stationné à Charleston (Caroline du Sud).

-Le USS Electra (AK-21) est mis en service le 4 juin 1947 avec San Diego pour port d’attache, le USS Alchiba (AK-22) est mis en service le 12 septembre 1947 avec Bremerton pour stationnement, le USS Alcyone (AK-23) est mis en service le 5 février 1948 avec Pearl Harbor pour port d’attache, le USS Algorab (AK-24) mis en service le 15 juin 1948 est lui aussi stationné à Pearl Harbor.

-Dans le cadre du programme de guerre, quatre transports de matériel sont commandés les USS Betelgeuse (AK-25) Libra (AK-26) Titania (AK-27) et Oberon (AK-28) suivis comme nous allons le voir par trente-deux autres navires (AK-29 à 60).

Après moultes hésitations, l’US Navy décide de passer commande de soixante quatre autres (AK-61 à AK-124). En revanche, les 32 navires suivants initialement connus comme les AK-125 à AK-156 *sont reclassés AKA-125 à AKA-156, certains AK étant après guerre transformés en AKA.

Les premiers AK commandés dans le cadre du programme de guerre sont mis en service en janvier 1951 (USS Betelgeuse [AK-25] USS Libra [AK-26] USS Titania [AK-27] Oberon [AK-28]) suivis très rapidement par six autres navires à savoir les USS Delta (AK-29) Hamul (AK-30) Markab (AK-31) Liberty (AK-32) Edenton (AK-33) et Hercules (AK-34) mis en service en mars de la même année.

Les USS Mercury (AK-35) Jupiter (AK-36) Aroostook (AK-37) Stratford (AK-38) Pleiades (AK-39) et Aguila (AK-40) sont mis en service en juin 1951 suivis en août par les USS Pegasus (AK-41) Saturn (AK-42) Aries (AK-43) Matinicus (AK-44) Thomas Jefferson (AK-45) Koppara (AK-46) et Asterion (AK-47). Cela nous donne vingt-trois navires mis en service en sept mois.

Les USS Andromeda (AK-48) Aquarius (AK-49) Centaurus (AK-50) Cepheus (AK-51) Thuban (AK-52) Virgo (AK-53) Crater (AK-54) et Adhara (AK-55) sont mis en service en novembre 1951 suivis en janvier 1952 par huit autres navires, les USS Aludra (AK-56) Aridea (AK-57) Carina (AK-58) Cassiopea (AK-59) Celeno (AK-60) Cetus (AK-61) Deimos (AK-62) et Draco (AK-63).

Les USS Enceladus (AK-64) Europa (AK-65) Hydra (AK-66) Media (AK-67) Mira (AK-68) Nashira (AK-69) Norma (AK-70) et Sagitta (AK-71) sont mis en service en mars 1952 suivis en avril par quatre autres navires, les USS Tucana (AK-72) Vela (AK-73) Albireo (AK-74) et Cor Caroli (AK-75).

Les USS Etanin (AK-76) Mintaka (AK-77) Murzim (AK-78) Sterope (AK-79) Serpens (AK-80) Auriga (AK-81) Bootes (AK-82) et Lynx (AK-83) sont mis en service en juin 1952 suivis trois mois plus tard par les USS Lyra (AK-84) Atik (AK-85) Triangulum (AK-86) Sculptor (AK-87) et Ganymède (AK-88).

En décembre 1952 sont mis en service les USS Naos (AK-89) Caelun (AK-90) Hyperion (AK-91) Rotanin (AK-92) Allioth (AK-93) et Alkes (AK-94) suivis trois mois plus tard par les USS Giansar (AK-95) Gremium (AK-96) Ruticulus (AK-97)Alkaid (AK-98) Crux (AK-99) et Alderamin (AK-100).

Les USS Zaurak (AK-101) Shaula (AK-102) Matar (AK-103) Zaniah (AK-104) Sabik (AK-105) et Baham (AK-106) sont mis en service en avril 1953 suivis cinq mois plus tard par les USS Menkar (AK-107) Azinech (AK-108) Lesuth (AK-109) et Megrez (AK-110).

En novembre 1953 sont mis en service les USS Almitah (AK-111) Leonis (AK-112) Phobos (AK-113) Arkab (AK-114) Melucta (AK-115) et Propus (AK-116) suivis en janvier 1954 par les USS Seginus (AK-117) Syrma (AK-118) Venus (AK-119) Ara (AK-120) Ascella (AK-121) Cheleb (AK-122) Pavo (AK-123) et Situla (AK-124).

Sur les 108 transports de matériel construits durant la Pax Armada et durant le conflit, vingt sont déployés dans l’Atlantique (Capella Sirius Arcturus Bellatrix Etanin Andromeda Aquarius Hercules Matinicus Enceladus Europa Naos Caelun Deimos Draco Triangulum Sculptor Zaurak Shaula Matar) et tous les autres soit quatre-vingt huit navires sont envoyés dans le Pacifique.

Sur les vingt navires envoyés dans l’Atlantique, quatre sont détruits, un lors d’un abordage (Etanin) deux par des sous-marins allemands (Draco Caelun) et un coulé par des vedettes lance-torpilles lors de l’opération Borealis en octobre 1953 (Matar). Les autres sont peu à peu désarmés, le dernier à quitter le service étant le USS Shaula en 1970.

Maintenus en réserve, les seize navires survivants ont été démolis progressivement entre 1982 et 1992. Un navire à été transféré à une marine étrangère, le Bellatrix devenu l’Independencia péruvien utilisé par ses nouveaux propriétaires de 1963 à 1990.

Sur les quatre-vingt huit AK envoyés dans le Pacifique, quatorze sont coulés durant le conflit ou si gravement endommagés qu’ils ne sont pas réparés ce qui revient un peu au même. Les navires concernés sont les Regulus Electra Mercury Aroostook Celeno Hydra Mintaka Lyra Atik Gremium Ruticulus Azinech Syrma et Situla.

Cela nous laisse sur les quatre-vingt huit navires déployés dans le Pacifique, un total de soixante-quatorze navires.

Sur ces soixante-quatorze navires, seize sont immédiatement désarmés en 1955, seize transformés en AKA, trente-deux restent en AK et dix sont désarmés et démolis entre la fin des années cinquante et le milieu des années soixante.

Les dix navires désarmés en 1955 sont démolis entre 1975 et 1980, les seize navires désarmés en 1955 sont démolis entre 1981 et 1985, les seize AKA sont désarmés entre 1965 et 1972 et si des projets de transferts sont envisagés, les pays intéressés ou approchés ont préférés des LST. Les trente-deux AK sont désarmés entre 1960 et 1970, transférés à la MARAD et pour certains utilisés notamment durant le second conflit mondial.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 17500 tonnes pleine charge 26500 tonnes

Dimensions : longueur 157m largeur 21.50m tirant d’eau 9.76m

Propulsion : une turbine General Electric alimentée en vapeur par trois chaudières Combustion Engineering développant 7500ch et entraînant une hélice ou pour certaines quatre moteurs diesels développant 6500ch

Performances : vitesse maximale 16.5 nœuds (15 nœuds pour les AK propulsés par des moteurs diesel)

Capacités : (AK) deux grues de 25 tonnes, quatre grues de 5 tonnes, six grues de 2.5 tonnes, cinq cales pouvant transport 5200 mètres cubes ou 6000 tonnes de matériel

Armement : deux affûts doubles de 127mm, huit canons de 40mm Bofors en affûts doubles et dix canons de 20mm Oerlikon en affûts simples

Equipage : 23 officiers et 254 hommes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s