Etats Unis (108) OdB et Programme de guerre (18)

Pétroliers (AO)

En septembre 1948, l’US Navy aligne cinquante et un pétroliers pour le transport de pétrole et le ravitaillement de ces navires, une grande partie de ces navires étant adapté au ravitaillement à la mer à couple et en flèche.

Les classes Cimarron et Kennebec avec respectivement vingt et quatre et douze navires forment le cœur de la flotte de pétroliers de l’US Navy. Ce sont des navires modernes, récemment mis en service.

USS Cimarron (AO-22) 4

Un pétrolier classe Cimarron

Dans le cadre du programme de guerre, seulement six Cimarron et quatre Kennebec sont commandés soit dix navires ce qui semble fort peu à comparer aux autres catégories de navires auxiliaires.

USS Kennebec (AO-36) 10

Le USS Kennebec (AO-36)

La raison en est fort simple : de nombreux pétroliers type T1/T2 et T3 vont être commandés et construits par la Maritime Commission. Initialement conçus pour permettre aux armateurs américains de résister à la concurrence, ces navires vont servir l’effort de guerre américain en raison de l’interrumption du trafic commercial.

Au total ce sont 128 T-1, 240 T-2 et 360 T-3 soit un total de 728 pétroliers qui vont êtré construits entre 1941 et 1954.

Les six Cimarron du programme de guerre sont les USS Chipola (AO-60) Tolowana (AO-61) Allagash (AO-62) Caloosahatchee (AO-63) Canisteo (AO-64) et Chukawan (AO-65) mis en service successivement en septembre 1951, novembre 1951, mars 1952, septembre 1952, janvier 1953 et avril 1953.

Tous ces pétroliers sont envoyés dans le Pacifique et tous survivent au conflit. Le conflit terminé, quatre d’entre-eux (AO-62 AO-63 AO-64 AO-65) sont allongés (jumboïsés). Maintenus dans le Pacifique, ils sont désarmés au cours des années soixante-dix (AO-62 en 1974, AO-63 en 1975, AO-64 et 65 en 1976), maintenus sous cocon jusqu’au début des années quatre-vingt dix puis démolis.

Les deux navires non modifiés Chipola et Tolavana sont transférés à la marine nationaliste chinoise et utilisés jusqu’au début des années quatre-vingt.

Quatre Kennebec supplémentaires sont commandés en septembre 1948. N’ayant pas été mis sur cale à temps, ils sont intégrés au programme de guerre. Baptisés USS Escalante (AO-71) Neshanic (AO-72) Niobara (AO-73) et Kanawa (AO-74) ils sont mis en service en septembre 1951 et tous envoyés dans le Pacifique.

Deux navires sont coulés durant le conflit, l’Escalante le 8 mars 1953 et le Niobara le 8 avril 1954. Les deux survivants sont désarmés en septembre 1961 (Neshanic) et en juin 1965 (Kanawa). Si le AO-72 est démoli en 1972, le Kanawa est transféré au Brésil et utilisé jusqu’en 1982 date à laquelle il est désarmé puis coulé comme cible.

Navires-hôpitaux

USS Relief (AH-1) 43

-Pour rappel, en septembre 1939, l’US Navy ne dispose qu’un seul navire-hôpital en l’occurence le USS Relief (AH-1) qui à la différence de ce qui se fait souvent était un navire construit exprès pour ce rôle capital. Il est mis en service le 28 décembre 1920.

-Pour renforcer ce secteur, l’US Navy achève le paquebot S.S Iroquois qui transformé en navire-hôpital devient le USS Solace (AH-5). Il est stationné à Boston.

-Deux navires-hôpitaux sont donc en service en septembre 1948. Dans le cadre du programme de guerre d’avril 1950, quatre navires immatriculés AH-6 à AH-9 sont commandés. En attendant leur mise en service, des paquebots et des cargos réquisitionnés sont convertis en navires-hôpitaux.

Les quatre navires-hôpitaux du programme de guerre sont mis en service en janvier 1952 pour le USS Comfort (AH-6), en juin 1952 pour le USS Hope (AH-7), en septembre 1952 pour le USS Mercy (AH-8) et en janvier 1953 pour le USS Haven (AH-9), le seul à ne pas opérer dans le Pacifique mais dans l’Atlantique et surtout la mer du Nord.

Ces navires sont construits sur des coques de cargos type C1 aménagés pour le soutien sanitaire des marins et des troupes débarquées.

Maintenus à l’arrière du front, ils échappent aux foudres des japonais. Tous les navires-hôpitaux sortent indemnes du conflit.

Le Comfort reste en service jusqu’en 1960 quand il est désarmé (13 mars). Mouillé à Suisun Bay, il est transféré à la Maritime Administration qui le maintien sous cocon pour une utilisation éventuelle comme navire-hôpital. Jamais réarmé, il est vendu à la démolition en septembre 1969.

Le Hope est lui maintenu en service sans passage en réserve jusqu’au 14 septembre 1974 quand il est désarmé. Mouillé à Suisun Bay, il est vendu à la démolition et démantelé en octobre 1982.

Le Mercy est désarmé le 17 octobre 1958. Transféré à la MARAD, il reste sous cocon à Beaumont (Texas) jusqu’au 17 mai 1965 quand il est cédé à l’Etat du Texas pour devenir un navire-école armé par la Texas Naval Academy sous le nom de TS Texas. Il sert dans ce rôle jusqu’en 1985 quand il est remplacé par un navire plus moderne.

Le Haven après avoir passé le second conflit mondial dans l’Atlantique et en mer du Nord reste déployé sur la côte est jusqu’au 17 juin 1967 date de son désarmement. Maintenu sous cocon dans l’estuaire de la James River, il est vendu à la démolition et démoli en 1985.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : 7500 tonnes

Dimensions : longueur 127.33m largeur 18m tirant d’eau 8.43m

Vitesse maximale 14 nœuds

Equipage : 233 officiers et marins

Transports de Troupes (AP)

USS Henderson (AP-1) futur USS Bountiful (AH-9) 2

-En septembre 1939, l’US Navy dispose de deux transports de troupes, les USS Henderson (AP-1) et Chaumont (AP-5) qui sont remplacés durant la Pax Armada par deux navires neufs de 20000 tonnes, les USS Ward Burrows (AP-6) et Wharton (AP-7) mis en service respectivement en juin 1945 et septembre 1946, le premier étant stationné à San Diego, le second à Pearl Harbor.

-Neuf ans plus tard quand la guerre éclate en Europe, l’US Navy passe commande de quatre nouveaux transports de troupes, les USS Harris (AP-8) Zeilin (AP-9) McCawley (AP-10) et Berret (AP-11). Ils sont mis en service successivement les 18 août, 30 août, 7 septembre et 19 septembre 1950.

-Sur ces six transports de troupes, quatre survivent au conflit, l’AP-8 étant coulé par un sous-marin japonais le 17 juin 1953 au large des Philippines et l’AP-11 sérieusement endommagé par trois kamikazes finit par couler lors de son remorquage en direction des Philippines.

-Vingt-quatre paquebots/paquebots mixtes sont réquisitionnés en septembre 1948 pour assurer des missions de transports de troupes. Huit d’entre-eux seront transformés en transport d’assaut ou APA. Après avoir envisager de changer de numéro, la marine américaine se contenta d’ajouter un A à l’AP.

Les navires concernés sont le USS Heywood (AP-12) _anciennement S.S City of Baltimore_ , le USS George F. Elliott (AP-13) _anciennement S.S City of Los Angeles_ , le USS Fuller (AP-14) qui avant sa réquisition était connu sous le nom du S.S City of Newport alots que le USS William P. Biddle (AP-15) était baptisé avant sa réquisition S.S City of San Francisco.

Le USS Neville (AP-16) était connu sous le nom de S.S City of Norfolk, le USS Harry Lee (AP-17) le S.S Escochorda, le USS George Washington (AP-18) le S.S George Washington, le USS Feland (AP-19) était anciennement le S.S Munargo, le USS Manhattan (AP-20) le S.S Manhattan, le USS Mount Vernont (AP-21) le S.S Mount Vernont, le USS West Point (AP-22) le S.S America alors que le S.S Ouzaba devient le USS Ouzaba (AP-23).

Le USS Leonard Wood (AP-24) était anciennement le S.S Numey State, le S.S Peninsula State devient le USS Joseph T. Dickman (AP-25), le S.S Pan American est rebaptisé USS Hunter Liggett (AP-26), le USS Kent (AP-27) était anciennement le S.S Santa Theresa, le S.S Grant devient le USS Grant (AP-28) alors que le USS Henry T. Allen (AP-29) était l’ancien S.S Wenatchee.

Le USS Chateau Thierry (AP-30) était l’ancien S.S Santa Julia, le USS Saint Mihiel (AP-31) était auparavant connu sous le nom de S.S Keystone State, le USS Republic (AP-32) le S.S Badger State, le USS American Legion (AP-33) le S.S Santa Anna, le USS John L. Clen (AP-34) le S.S Santa Amelia et le USS President Jackson (AP-35) le S.S………President Jackson.

Sur ces vingt-quatre navires, seulement quatre vont dans l’Atlantique (AP-15, AP-20, AP-22 et AP-34), les autres vont dans le Pacifique. Ces navires réquisitionnés en mars 1950 peu après l’attaque japonaise sont mis en service entre juin et septembre 1950 le temps de les débarasser de tout le surplus et de les militariser à minima (artillerie antiaérienne, peinture grise, logements pour 4 à 10000 hommes…….).

Ces navires subissent des pertes. Le William P. Biddle (AP-15) est sévèrement endommagé au large de la Norvège le 21 octobre 1953 dans des circonstances troubles, l’enquête n’ayant pas permis de savoir si le naufrage à été causé par une mine, la torpille d’un sous-marin ou une explosion interne.

Dans le Pacifique, sur les vingt navires réquisitionnés quatre sont coulés ou si sérieusement endommagés qu’ils ne sont pas réparés et sabordés en haute mer pour éviter un remorquage périlleux.

Les victimes sont le USS Heywood (AP-12) coulé par un sous-marin japonais le 17 mars 1952, le USS Neville (AP-16) est coulé après avoir heurté un récif dans les Aléoutiennes le 8 juin 1953, le USS Grant (AP-28) est victime d’une mine le 17 septembre 1953 au large de Mindanao alors que le USS Henry T. Allen (AP-29) est coulé par deux kamikazes au large d’Okinawa le 7 mai 1954.

Les dix-neuf navires survivants sont déréquisitionnés début 1955 après avoir participé notamment à l’opération Magic Carpet. Ils sont rendus à leur armateur ou pour les plus anciens vendus à la démolition. Certains navires sont ultérieurement réacquis par l’US Army et troque le USS pour le USAT (United States Army Transport), l’US Navy préférant conserver des AP/APA neufs.

Pour compléter les navires réquisitionnés qui n’étaient pas tous de première jeunesse, la marine américaine va commander cent-vingt huit AP (AP-36 à AP-163) dont quarante-huit achevés comme APA.

Pour rationnaliser la flotte, les cent-vingt huit AP sont construits selon plusieurs modèles de coques :

-Coque de cargo type C3 : soixante-quatre navires de 20000 tonnes, 170m de long, 20 nœuds pouvant embarquer environ 7000 hommes. Les navires concernés sont les AP-44 à 51, AP-60 à 75, AP-92 à 99, AP-108 à 123, AP-140 à AP-155.

-Coque de cargo type C2 : quarante-huit navires de 15000 tonnes, 145m de long, 15 nœuds pouvant embarquer environ 5500 hommes. Les navires répondant à ce modèle sont les AP-52 à 59, AP-76 à 83, AP-100 à 107, AP-124 à 139, AP-156 à 163.

-Coque de cargo type C1 : seize navires de 10000 tonnes, 120m de long, 17.5 nœuds pouvant embarquer environ 3000 hommes. Les navires répondant à ce modèle sont les AP-36 à 43 et AP-84 à 91.

Sur les cent vingt-huit navires commandés en avril 1950, seulement quatre-vingt seize sont achevés et mis en service avant la fin du second conflit mondial, les seize derniers étant mis en service entre novembre 1954 et janvier 1956.

Les douze premiers AP sont mis en service à peine un an après leur commande. Il s’agit des USS President Adams (AP-36) President Hayes (AP-37) Crescent City (AP-38) Stratford (AP-39) Tasker H.Bliss (AP-40) Hugh L. Scott (AP-41) Willard A. Holbrook (AP-42) Thomas H. Barry (AP-43) James Parker (AP-44) J.W McAndrew (AP-45) Frederick Funston (AP-46) et James O’Hara (AP-47).

Leur mise en service s’échelonne de mai à septembre 1951. Si dix sont envoyés dans le Pacifique, deux restent dans l’Atlantique en l’occurence les President Adams et Stratford. Ces derniers vont d’abord transporter des troupes américaines en Irlande du Nord et en Angleterre puis vont participer au soutien des opérations amphibies menées contre la Norvège.

Leurs homologues du Pacifique vont participer d’abord à des transports entre les Etats-Unis et les zones de regroupement de troupes avant d’être engagés dans les premières opérations amphibies en compagnie de toute une génération spontanée dont nous parlerons dans la partie «US Marines et Navires Amphibies».

Sur ces douze navires (8 type C1 et 4 type C2), deux sont coulés durant la guerre, le President Adams torpillé par un Junkers Ju-288 au large de la Norvège le 14 mai 1953 et le James O’Hara victime de l’explosion d’un transport de munitions à Pearl Harbor le 14 mars 1954. Coulé par petits fonds, il est relevé, sommairement réparé ou plutôt rafistolé. Mouillé dans le Loch, il est démoli en 1956/57.

Sur ces douze navires, huit sont transformés en APA (armement antiaérien renforcé, bigues avec chalands de débarquement, équipements de communication supplémentaires…..) en l’occurence les AP-37, AP-38,AP-39,AP-40,AP-42, AP-45,AP-46 et AP-47).

Les dix survivants participent en Europe comme dans le Pacifique à l’opération Magic Carpet. Si les APA-37,40,42,45 sont maintenus en service (les deux premiers dans le Pacifique, les deux autres sur la côte est), les six restants sont désarmés en 1954/55 et maintenus en réserve.

Ils sont réarmés pour la deuxième guerre du Vietnam (1970/1977), utilisés intensivement jusqu’à leur désarmement définitif en 1978/79. Ils sont démolis peu après leur usure rendant leur maintien en réserve peu utile. Quand à ceux maintenus en service, ils sont désarmés en 1965 (APA-37), en 1967 (APA-40) et en 1975 (APA-42 et 45).

Les douze AP/APA suivants sont mis en service entre octobre 1951 et janvier 1952. Ces navires sont baptisés USS Joseph Hewes (AP-48) John Penn (AP-49) Edward Rutledge (AP-50) Lafayette (AP-51) Hermittage (AP-52) Arthur Middleton (AP-53) Samuel Chase (AP-54) George Clymer (AP-55) Charles Carroll (AP-56) Thomas Stone (AP-57) Thomas Jefferson (AP-58) et Monticello (AP-59), les quatre premiers étant des C3, les huit autres des C2.

Huit sont déployés dans le Pacifique (AP-49/51/53/55/56/57/58/59) et quatre dans l’Atlantique (AP-48/50/52/54). Huit sont transformés en APA, les AP-48,52,58 et 59 restant de simples transports.

Quatre navires de cette série sont coulés, l’AP-48 torpillé par un sous-marin allemand en mer du Nord le 17 septembre 1951,l’AP-51 coulé par l’aviation japonaise le 12 juillet 1952 lors de la campagne de Nouvelle Guinée, l’AP-53 victime des kamikazes au large de la Chine en mars 1954 et enfin l’AP-54 qui sombre à Ulithi le 17 février 1954 après un incendie qui fit sauter les réserves de munitions.

Les survivants du conflit connaissent des sorts différents. Les AP sont désarmés entre 1957 et 1960 et placés en réserve. Jamais réarmés, ils sont démolis ou coulés comme cible dans les années quatre-vingt.

Les APA sont maintenus en service. Les AP-49 et 50 stationnés à Yokohama sont désarmés en 1973 et 1975 après avoir participé aux débuts de la deuxième guerre du Vietnam. Les AP-55,56 et 57 stationnés sur la côte est et régulièrement déployés en Méditerranée et en Europe du Nord sont désarmés entre 1965 et 1970. Tous ont été démolis à la fin des années soixante-dix.

-Entre mars et juin 1952, seize AP immatriculés AP-60 à AP-75 sont mis en service, tous répondant aux caracteristiques du type C3. Ces navires sont baptisés USS Kenmore (AP-60) Rochambeau (AP-61) Monrovia (AP-62) Calvert (AP-63) Ancon (AP-64) Dorothea L. Dix (AP-65) Alameda (AP-66) Elizabeth C. Stanton (AP-67) Florence Nightingale (AP-68) Lyon (AP-69) Susan B. Anthony (AP-70) Leedstown (AP-71) Lejeune (AP-72) Gemini (AP-73) Anne Arundel (AP-74) et Thurston (AP-75).

Tous sont affectés dans le Pacifique à l’exception de deux d’entre-eux, les AP-74 et 75. Sur les seize de la série, douze sont transformés en APA en l’occurence les AP-60/62/63/64/66/68/70/71/72/73/74/75.

Deux navires sont coulés, le Kenmore victime de l’aviation japonaise au large des Philippines en mars 1953 et le Monrovia qui coule en remorque après avoir été frappé par deux kamikazes au large d’Okinawa en mai 1954.

Cela nous laisse donc quatorze survivants à la fin du conflit, quatre AP (AP-61, AP-65, AP-67,AP-69) qui sont désarmés entre 1959 et 1963. Placé sous cocon, ils sont périodiquement réarmés pour des transports particuliers ou simplement pour des exercices. Transférés à la MARAD en 1975, ils ne sont plus réarmés à partir de 1980 puis sont démolis entre 1985 et 1990.

Les dix APA connaissent des sorts différents. Quatre (APA-63/66/74/75) sont désarmés en 1955 et placés sous cocon. Réarmés pour le second conflit vietnamien (1970-1977), ils sont définitivement désarmés entre 1975 et 1978 puis démolis peu après.

Les six autres sont maintenus en service (APA-64/68/70/71/72/73) jusqu’à leur désarmement qui s’échelonne entre 1966 (APA-64) et 1975 (APA-68) en passant par 1969 (APA-70), 1970 (APA-71) et 1972 (APA-72 et 73). Ils sont démolis peu après leur usure rendant inutile leur maintien en réserve.

-En juillet et août 1952 sont mis en service huit AP type C2, les USS Bayfield (AP-76) Boliver (AP-77) Callaway(AP-78) Cambria (AP-79) Cavalier (AP-80) Chilton (AP-81) Clay (AP-82) et Custer (AP-83), ces huit navires étant tous affectés dans le Pacifique et tous transformés en APA peu après leur mise en service, leur permettant de participer à des opérations amphibies en Nouvelle-Guinée.

Ils survivent tous au conflit et sont maintenus en service après guerre, quatre dans le Pacifique (AP-76 et 78 à San Diego, AP-77 et 79 à Pearl Harbor) et quatre sur la côte est (AP-80/81/82/83). Ils sont désarmés entre 1965 et 1970. Les AP-77 et AP-78 sont réarmés de 1971 à 1974 pour le Vietnam, les autres restent présevés sous cocon jusqu’à leur démolition au début des années quatre-vingt.

-En septembre et octobre 1952 sont mis en service les huit derniers transports de troupes répondant au modèle C1. Il s’agit des USS Du Page (AP-84) Elmore (AP-85) Fayette (AP-86) Fremont (AP-87) Henrico (AP-88) Knox (AP-89) Lamar (AP-90) et Leon (AP-91).

Six d’entre-eux sont envoyés dans le Pacifique et transformés en APA, les Elmore et Leon envoyés en Europe restant des AP. Le Elmore est coulé au large d’Ostende le 14 avril 1953 lorsqu’il heurte une mine oubliée. Il chavire et coule mais suffisamment lentement pour réduire les pertes humaines.

Le Knox lui est coulé par un sous-marin japonais au large d’Okinawa le 14 mai 1954, sous-marin expédié chez Neptune par un hydravion Catalina.

Les six navires restant survivent au conflit. Désarmés entre 1957 et 1960, quatre d’entre-eux sont réarmés pour le second conflit vietnamien (AP-84/86/88/90), le Fremont et le Leon restant en réserve jusqu’à leur démolition en 1972. Les autres navires désarmés en 1975 sont démolis au début des années quatre-vingt dix !

En novembre et décembre 1952, huit autres navires type AP construits sur la base d’une coque de cargo type C3 sont mis en service. Il s’agit des USS Ormsby (AP-92) Pierce (AP-93) Sheridan (AP-94) Sumter (AP-95) Warren (AP-96) Wayne (AP-97) Windsor (AP-98) et Hood (AP-99).

Ces huit navires sont tous envoyés dans le Pacifique et tous transformés en APA, les trois derniers étant d’ailleurs mis en service dans la configuration Auxiliary Personnal Amphibious.

Si le Sumter et le Wayne sont coulés durant le conflit (le premier torpillé par un sous-marin japonais et le second qui s’échoue sur un récif avant de se briser en deux), les six autres survivent au conflit.

Désarmés en 1956, ils ne seront pas réarmés par l’US Navy. Deux navires (Sheridan Hood) sont cédés à la nouvelle marine japonaise en 1962 (désarmés en 1971, ils sont ensuite démolis), deux autres sont cédés à l’Australie (Warren Windsor) utilisés de 1960 à 1975 (et notamment au Vietnam). Quand aux USS Ormsby et Pierce, le Mexique est un temps intéressé par leur acquisition mais ne donne finalement pas suite.

Entre janvier et mars 1953 sont mis en service huit nouveaux transports/transport amphibies en l’occurence les USS La Salle (AP-100) President Polk (AP-101) President Monroe (AP-102) Catskill (AP-103) Ozark (AP-104) Osage (AP-105) General John Pope (AP-106) et Saugus (AP-107).

Tous sont envoyés dans le Pacifique. Deux sont coulés (Osage Saugus), un gravement endommagé et non réparé (Ozark), laissant cinq navires disponibles à la fin du conflit. Tous devaient être transformés en APA mais au final seuls les La Salle President Polk et President Monroe le seront, les USS Catskill et General John Pope restant des AP.

Les deux AP sont désarmés en 1963, les APA en 1969. Leur réarmement envisagé pour le Vietnam n’est finalement pas menés à bien. Les cinq navires ayant survécu au conflit sont maintenus sous cocon jusqu’en 1985 quand ils sont coulés comme cible ou démolis.

Entre avril et septembre 1953, seize transports/transports amphibies (AP/APA) sont mis en service dans l’US Navy. Il s’agit des USS General A.E Anderson (AP-108) General W.A Mann (AP-109) General Henry W. Butner (AP-110) General William Mitchell (AP-111) General George M. Randall (AP-112) General M.C Meigs (AP-113) General Walter H. Gordon (AP-114) General W.P Richardson (AP-115) General William Weigel (AP-116) Admiral W.S Benson (AP-117) Admiral W.L Capps (AP-118), Admiral R.E Coontz (AP-119) Admiral E.W Eberle (AP-120) Admiral C.F Hughes (AP-121) Admiral H.T Mayo (AP-122) et Admiral Hugh Rodman (AP-123).

Douze sont envoyés dans le Pacifique et quatre dans l’Atlantique (AP-120 à 123). Douze sont transformés en APA, les quatre envoyés dans l’Atlantique et huit des douze dans le Pacifique, les navires conservés en simple AP étant les AP-108/111/114 et 116.

Cinq navires de cette série sont coulés. L’Eberle est victime d’un sous-marin allemand en mer du Nord en octobre 1953, les quatre autres navires perdus l’étant dans le Pacifique en l’occurence deux APA (General W.A Mann Admiral W.L Capps) et deux AP (General A.E Anderson et General Walter H. Gordon).

Les survivants au nombre de onze navires connaissent des sorts différents. Cinq sont désarmés en 1954 en l’occurrence trois APA (AP-121/122/123) et deux AP (AP-111 et AP-116). Les autres sont désarmés entre 1963 et 1975.

Entre octobre 1953 et avril 1954, seize AP/APA construits sur la base d’une coque de cargo type C2 sont mis en service.

Ces navires sont baptisés Admiral C. Hughes (AP-124) Admiral H.T Mayo (AP-125), Admiral Hugh Rodman (AP-126) Admiral William S. Simms (AP-127) Admiral David W. Taylor (AP-128) Admiral D.B Upham (AP-129) General G.O Squier (AP-130) General T.H Bliss (AP-131) General J.R Brooke (AP-132) General Oswald H. Ernst (AP-133) General R.L Howze (AP-134) General W.M Black (AP-135) General H.L Scott (AP-136) General S.D Sturgis (AP-137) General C.G Morton (AP-138) et General R.E Callan (AP-139).

Tous sont envoyés dans le Pacifique mais seulement huit sont transformés en APA (AP-124/125, AP-127/AP-128, AP-132,AP-135 et AP-139), les autres restent des AP même si les AP-126 et 130 sont transformés à la fin du conflit en navires-hôpitaux.

Deux navires sont perdus durant le conflit, le AP-130 victime de l’aviation japonaise au large de Shanghai et le AP-139 qui heurta une mine au large d’Okinawa.

Sur les quatorze survivants, seulement six sont maintenus en service, tous des AP en l’occurence les AP-126, AP-129,AP-133,AP-136, AP-137 et AP-139 qui sont désarmés entre 1962 et 1967. Les APA sont mis en réserve en 1956/57. Jamais réarmés, il sont démolis à la fin des années soixante-dix.

Entre juin et décembre 1954, seize AP sont achevés et mis en service. Le conflit se termine en septembre 1954 mais comme tous les AP sont trop avancés, l’US Navy décide de les terminer. Sur l’avant-dernière série (AP-140 à 155), seulement huit sont mis en service avant la capitulation japonaise et à la différence des séries précédentes, tous restent des AP.

Les navires concernés sont les USS General M.B Stewart (AP-140), General A.W Greely (AP-141) General C.H Muir (AP-142) General H.B Freeman (AP-143) General H.H Hodges (AP-144) General Harry Taylor (AP-145) General W.F Hase (AP-146) et General Edgar T. Collins (AP-147).

Ces navires sont mis en service entre juin et août 1954. Tous sont envoyés dans le Pacifique, assurant des missions de transport de troupes mais guère de missions offensives. Ces navires restent déployés au Japon jusqu’en 1960 quand le dernier de la série encore en service, le AP-147 est mis en réserve. Quatre sont réarmés pour le second conflit vietnamien (AP-143/144/146/147), définitivement désarmés en 1977, maintenus sous cocon jusqu’en 1995 (!) puis démolis. Les autres jamais réarmés sont démolis au cours des années soixante-dix.

Les huit autres baptisés USS General M.L Hersey (AP-148) General J.H McRae (AP-149) General M.M Patrick (AP-150) General W.C Langfitt (AP-151) General Omar Bundy (AP-152) General R.M Blatchford (AP-153) General LeRoy Eltinge (AP-154) et General A.W Brewster (AP-155).

Ces navires ont une carrière brève dans la marine américaine puisqu’ils sont transférés à la MARAD dès 1960.

Armés par des équipages civils (avec un détachement militaire), ils sont gérés au quotidien par le Military Sea Transportation Service (MSTS) devenu en 1975 le Military Sealift Command (MSC) qui regroupe aujourd’hui tous les navires auxiliaires de la marine américaine. Ils sont désarmés entre 1977 et 1980 puis démolis.

Entre novembre 1954 et janvier 1956, les seize derniers AP commandés par le programme de guerre sont mis en service par la marine américaine.

Basés sur une coque de cargo type C2, ils sont baptisés USS General D.E Aultman (AP-156) General C.C Ballou (AP-157) General W.G Haan (AP-158) General Stuart Heintzelman (AP-159) Heywood (AP-160) Henry T. Allen (AP-161) President Adams (AP-162) et USS Joseph Hewes (AP-163).

Ces navires ne servent que quelques années dans l’US Navy avant d’être transférés à la MARAD qui confie leur gestion quotidienne au MSTS/MSC. Ils sont définitivement désarmés à la fin des années soixante-dix. La majorité est démolie dans les années quatre-vingt dix mais le AP-163 ne succombe au chalumeau des démolisseurs qu’en 2005 !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s