21-Armée de terre (28)

2ème Division Légère Mécanique (2ème DLM)

-Un état-major de division

-3ème brigade légère mécanique avec un état-major et deux régiments de chars : le 13ème régiment de dragons et le 29ème régiment de dragons qui sont équipés de Somua S-35 et de Hotchkiss H-35

-4ème brigade légère mécanique avec un état-major, un régiment de découverte, le 8ème régiment de cuirassiers équipés d’automitrailleuses de découverte Panhard 178 et de motocyclistes et le 1er régiment de dragons portés.

Panhard AMD-178 affectueusement surnomée "Pan Pan" à cause du bruit de son moteur deux temps

Panhard AMD-178 affectueusement surnommée « Pan Pan » à cause du bruit de son moteur deux temps

-Un régiment d’artillerie tractée tout terrain, le 71ème régiment d’artillerie de division légère mécanique (71ème RADLM)

-20ème batterie antichar divisionnaire

-1021/405ème batterie antiaérienne

-21ème escadron antichar divisionnaire

-12ème escadron de réparation divisionnaire rattaché au 29ème régiment de dragons

-Trois compagnies de sapeurs mineurs portés, les 1er, 2ème et 3ème compagnies du 38ème bataillon du génie. Une 4ème compagnie assure le franchissement des coupures humides.

-Une compagnie télégraphique, une compagnie radio et un détachement colombophile

-Une compagnie automobile de quartier général

-Une compagnie automobile de transport

-Un groupe d’exploitation divisionnaire

-Un groupe sanitaire divisionnaire

Suite à la réorganisation entamée en mars 1944, la 2ème Division Légère Mécanique adopte l’organisation suivante :

-Un état-major de division

-Le 8ème régiment de cuirassiers est le régiment de découverte de la division

-3ème brigade légère mécanique avec le 13ème régiment de dragons entièrement rééquipé de Somua S-35/S-40 et le 1er régiment de dragons portés qui dispose de Laffly S20T, le 3ème groupe de canons d’assaut équipés de Somua Sau40, le 3ème escadron antichar porté équipé de Laffly W 15 TCC, le 3ème escadron antiaérien porté équipé de Laffly W 15 munis d’un affût double de 25mm et le 3ème groupe de reconnaissance équipés d’un peloton de commandement et de trois pelotons de quatre AMX-42.

-4ème brigade légère mécanique avec le 29ème régiment de dragons entièrement rééquipé de Somua S-35/S-40, le 6ème régiment de dragons portés _créé à partir du 1er RDP_, le 4ème groupe de canons d’assaut équipés de Somua Sau40, le 4ème escadron antichar porté équipé de Laffly W15 TCC, le 4ème escadron antiaérien porté équipé de Laffly W 15 munis d’un affût double de 25mm et le 4ème groupe de reconnaissance équipés d’un peloton de commandement et de trois pelotons de quatre AMX-42.

-Un régiment d’artillerie tractée tout terrain, le 71ème régiment d’artillerie de division légère mécanique (71ème RADLM) rééquipé de canons de 75mm TAZ modèle 1939 et des obusiers de 105C modèle 1935B

-12ème escadron de réparation divisionnaire rattaché au 29ème régiment de dragons

-quatre compagnies du génie formant bataillon

-deux compagnies de transmission (le détachement colombophile est supprimé

-Deux compagnies du train (compagnie automobile du QG et compagnie automobile de transport)

-Un bataillon sanitaire divisionnaire

-Un groupe d’exploitation divisionnaire

Au niveau de l’équipement, les 13ème et 29ème régiments de dragons troquent leurs S-35/S-40 contre des S-45 et ce entre janvier et juin 1946.

3ème Division Légère Mécanique (3ème D.L.M.)

La 3ème D.L.M est la transformation de la 1ère Division de Cavalerie, une division mixte devenue une division entièrement motomécanique. Elle est organisée à l’origine de la façon suivante :

-Un état-major de division

-5ème brigade légère mécanique avec un régiment de découverte le 1er régiment de hussards et un régiment de dragons portés, le 5ème régiment de dragons portés issu de la transformation du 5ème BDP.

-6ème brigade légère mécanique avec deux régiments de chars les 1er et 8ème régiments de chasseurs (à cheval)

-Le 75ème régiment d’artillerie de division légère mécanique (75ème RADLM)

-Le 19ème régiment de dragons et le 1er groupe d’automitrailleuses sont dissous

-30ème batterie antichar divisionnaire

-1022/405ème batterie antiaérienne

-31ème escadron antichar divisionnaire

-13ème escadron de réparation divisionnaire rattaché au 1er régiment de chasseurs (à cheval)

-Trois compagnies de sapeurs mineurs portés, les 1er, 2ème et 3ème compagnies du 39ème bataillon du génie. Une 4ème compagnie assure le franchissement des coupures humides.

-Une compagnie télégraphique, une compagnie radio et un détachement colombophile

-Une compagnie automobile de quartier général

-Une compagnie automobile de transport

-Un groupe d’exploitation divisionnaire

-Un groupe sanitaire divisionnaire

La 3ème Division Légère Mécanique (3ème D.L.M.) est réorganisée entre septembre 1944 et janvier 1945 selon le même modèle que celui de la 6ème D.L.M. Suite à la réorganisation, elle est donc organisée de la façon suivante :

-Un état-major de divisionnaire

-Un régiment de découverte, le 1er régiment de hussards

-5ème brigade légère mécanique avec un état-major de brigade, le 1er régiment de chasseurs à cheval équipé de Somua S-40, le 5ème régiment de dragons portés, le 5ème groupe de canons d’assaut équipés de Somua Sau40, le 5ème escadron antichar porté, le 5ème escadron antiaérien porté et le 5ème groupe de reconnaissance équipés d’un peloton de commandement et de trois pelotons de quatre FCM-44.

-6ème brigade légère mécanique avec un état-major de brigade, le 8ème régiment de chasseurs à cheval, le 19ème régiment de dragons portés (qui reprend les traditions du 19ème régiment de dragons),  le 6ème groupe de canons d’assaut, le 6ème escadron antichar, le 6ème escadron antiaérien porté  et le 6ème groupe de reconnaissance.

-Le 75ème régiment d’artillerie dispose de canons de 75mm TAZ modèle 1939 et d’obusiers de 105C modèle 1935B

-13ème escadron de réparation divisionnaire rattaché au 29ème régiment de dragons

-quatre compagnies du génie formant bataillon

-deux compagnies de transmission (le détachement colombophile est supprimé

-Deux compagnies du train (compagnie automobile du QG et compagnie automobile de transport)

-Un bataillon sanitaire divisionnaire

-Un groupe d’exploitation divisionnaire

Au niveau de l’équipement, les deux régiments de chars de la division sont transformés sur Somua S-45 entre juillet 1946 et février 1947.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s