13-Sous-marins (14) sous-marins Ondine/Ariane (3)

Le Thétis

Lancement du sous-marin Thétis

Lancement du sous-marin Thétis

-Le Thétis (Q-134) est mis sur cale aux chantiers Schneider de Bordeaux le 1er février 1924 lancé le 30 juin 1927 et mis en service en juin 1929.

Lors de l’entrée en guerre de la France en septembre 1939, le Thétis est l’un des sous-marins de la 13ème DSM qu’il forme avec ses sister-ships Circé Calypso et Doris. Cette division est placée sous l’autorité de la 5ème escadrille qui regroupe tous les «600 tonnes» de la 1ère FSM.

Du 31 mars au 2 mai 1940, le Thétis est échoué dans le bassin Vauban n°6 pour un grand carénage qui s’achève lors de sa prise d’armement pour essais le 12 mai 1940.

il réalise ses essais à la mer du 13 au 15 puis sa remise en condition du 17 au 31 mai. Il réalise sa première patrouille post-carénage du 5 au 15 juin quelque part en Méditerranée occidentale.

La réorganisation de septembre 1940 ne change rien à la situation du Thétis qui reste intégré à la 13ème DSM, à la 5ème escadrille et donc à la 1ère FSM, la composante sous-marine de la 2ème Escadre.

Mis en position de complément le 1er mars 1943, le Thétis est officiellement désarmé le 13 mars 1943 et condamné le 25 mars 1943 sous le numéro Q-134. Remorqué au DNM le 27 mars, il y était toujours le 5 septembre 1948.

Le Doris

Le Doris

Le Doris

-Le Doris est mis sur cale aux chantiers Schneider de Bordeaux le 1er février 1924 lancé le 26 novembre 1927 et mis en service en 1930.

Lors de l’entrée en guerre de la France en septembre 1939, le Doris  est l’un des sous-marins de la 13ème DSM qu’il forme avec ses sister-ships Circé Calypso et Thétis. Cette division est placée sous l’autorité de la 5ème escadrille qui regroupe tous les «600 tonnes» de la 1ère FSM.

Du 3 mai au 20 juin 1940, le sous-marin Doris est échoué au bassin Vauban n°6 (il remplace son sister-ship et compère Thétis) pour un grand carénage qui s’achève lors de sa prise d’armement pour essais le 2 juillet 1940

Il exécute ses essais réglementaires du 3 au 5 juillet puis sa remise en condition du 7 au 21 juillet, date à laquelle il rentre à Toulon pour préparer sa première patrouille post-carénage, patrouille exécutée du 28 juillet au 7 août 1940.

La réorganisation de septembre 1940 ne change rien à la situation du Doris qui reste intégré à la 13ème DSM, à la 5ème escadrille et donc à la 1ère FSM, la composante sous-marine de la 2ème Escadre.

Mis en position de complément le 12 juillet 1943, le Doris est officiellement désarmé le 24 juillet 1943. Condamné le 4 août 1943 sous le numéro Q-135, il est remorqué au DNM du Bregaillon le 5 août. Il y était toujours le 5 septembre 1948 même si son utilisation comme cible de tir était prévu à très court terme.
Caractéristiques Techniques de la classe Ondine/Sirène

Déplacement : surface 626 tonnes plongée 787 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 66m largeur 4.9m tirant d’eau 3.8m

Propulsion : deux moteurs diesel de 600ch et deux moteurs électriques de 500ch entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 14 noeuds en surface 7.5 noeuds en plongée Rayon d’action en surface 2000 miles nautiquesà 10 noeuds en surface 80 miles nautiques à 5 noeuds en plongée Immersion maximale 80m

Armement : un canon de 75mm (Ondine Ariane Sirène Naïade) ou de 100mm (les autres), 2 mitrailleuses de 8mm et 7 tubes lance-torpilles de 550mm (cinq à l’avant et une plate-forme double à l’arrière)

Equipage : 41 officiers et marins

Publicités

2 réflexions sur “13-Sous-marins (14) sous-marins Ondine/Ariane (3)

  1. FAVREUL dit :

    Bonjour
    De mars à juin 1940, la « Thétis » opérait en mer du Nord pendant la campagne de Norvège ; quant à la « Doris », elle a été torpillée le 8 mai 1940 par l’allemand « U-9 » au large de la Hollande : merci de bien vouloir rectifier vos rubriques sur ces sous-marins de la 13e DSM qui avaient été placés sous le commandement tactique du VA Sir Max Horton (comme les sous-marins des 16e et 2e DSM)
    Nota : dans la Marine française, on accorde en genre l’article (la) sur le nom du bâtiment (celui de déesses mythologiques) …

    • clausmaster dit :

      bonjour il s’agit d’une uchronie et dans cette uchronie, la guerre éclatant en septembre 1939 s’achève en décembre, la seconde guerre mondiale n’éclatant ici qu’en septembre 1948

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s