Italie (67) Regio Esercito (17)

Fusils

Avant-propos

A la différence de la France, des Etats-Unis et de l’Allemagne, l’Italie ne possédait pas en septembre 1948 de fusils semi-automatiques se contentant de fusils à répétition globalement dépassés, des fusils d’un calibre de 6.5 ou de 7.35mm, une cartouche aux performances proches du 7.5mm français mais disponible en quantités insuffisantes pour permettre le remplacement complet du 6.5mm, une cartouche totalement dépassée.

Lire la suite

Publicités

Italie (66) Regia Esercito (16)

Armes du Regio Esercito Italiano (1) : les armes individuelles

Avant-propos

Comme nous l’avons vu plus haut l’Italie est le belligérant le moins bien préparé en septembre 1948 la faute à de nombreux facteurs qu’ils soient structurels ou résultant de choix politiques et idéologiques.

Lire la suite

Italie (34) Torpilleurs (2)

Torpilleurs d’escorte classe Orsa

Orsa.jpg

Le Orsa franchissant le canal séparant la Mare Grande et la Mare Piccolo à Tarente

Avant-propos

Les quatre torpilleurs d’escorte (torpediniere da scorta) de classe Orsa sont une version agrandie du Spica avec une endurance supérieure, un armement en grenades ASM plus important mais l’artillerie est plus légère tout comme la puissance propulsive.

Lire la suite

Italie (29) Croiseurs légers (3)

Croiseurs légers antiaériens classe Etna

Avant-propos

En 1938, la marine siamoise (le royaume de Siam devient la Thaïlande en 1939) soucieuse de renforcer ses positions dans la région décide de commander deux croiseurs légers aux chantiers Cantieri Reuniti dell Adriatico (CRDA) de Trieste.

Lire la suite

Italie (27) Croiseurs légers (1)

CROISEURS LEGERS

CL Alberico da Barbiano.jpg

L’Alberico da Barbiano, un croiseur de classe Condottieri

Avant-propos

Si les croiseurs lourds sont des créatures issus du traité de Washington (1922), le croiseur léger peut se targuer d’une noble et ancienne naissance. En effet il est apparu au XIXème siècle quand la marine à voile à définitivement baissé le pavillon face à la machine à vapeur.

Lire la suite

Japon (78) Armée de l’Air (5)

Les avions du service aéronautique de l’armée impériale (4) : transport

Avant-propos

Les premiers avions étaient de fragiles constructions de bois et de toile, pouvant transporter tout juste leur pilote. Très vite les appareils grandissent, grossissent permettant d’embarquer un passager puis deux puis de nombreux passagers même si tout est relatif.

Lire la suite

Japon (77) Armée de l’Air (4)

Les avions du service aéronautique de l’armée impériale (3) : reconnaissance et coopération

Avant-Propos

Quand l’avion devient une arme, sa première mission est la reconnaissance, l’observation et le guidage des tirs d’artillerie. Il remplaçait là le ballon victime des éléments et de son immobilité là où l’avion pouvait voler loin, suivre une cible, lui coller aux basques.

Lire la suite