19-Marine marchande (22)

Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM)

La Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM) à été créée en mars 1865 et dispose à l’été 1948 des navires suivants :

-Paquebot Alsina (1922) 8404 TJB Buenos Aires

-Paquebot Campana (1929) 10816 TJB Oran

Paquebot Florida (1926)

Paquebot Florida (1926)

-Paquebot Florida (1926) 9331 TJB Dakar

-Paquebot Gouverneur Général Tirman (1923) 3509 TJB (appartient au gouvernement français) Casablanca

-Paquebot Mendoza (1920) 8199 TJB En mer entre Buenos Aires et Casablanca

-Paquebot Sidi Bel Abbès (1929) 4392 TJB Oran

-Paquebot Sidi Okba (1929) 2824 TJB Marseille

-Paquebot Sidi Mabrouk (1948) 18000 tonnes Istanbul

-Paquebot Sidi Brahim (en construction) 18000 tonnes

-Cargo Capitaine Paul Lemerle (1921) 4499 TJB Cayenne

-Cargo Mont Agel (1920) 4572 TJB Fort de France

-Cargo Mont Everest (1918) 5120 TJB Marseille

-Cargo Mont Viso (1921) 4531 TJB Marseille

-Cargo Sidi Aïssa (1927) 2586 TJB En mer entre Ajaccio et Tunis

-Cargo type Commission Mont Cenis (1948) Nice

-Cargo type Commission Pic du Midi (1948) Port Vendres

-Cargo type Commission Le Tourmalet (1948) En mer entre Marseille et Casablanca où il doit charger pour livrer à Le Havre

-Cargo type Commission Mont Gerbier des Joncs (1948) Le Havre

Société Navale Caennaise

La Société Navale Caennaise à été créée à Caen en 1803 et dispose à l’été 1948 de la flotte suivante :

-Cargo Astrée (1921) 2147 TJB Rouen

-Cargo Circé (1926) 2031 TJB Londres

-Cargo Colleville (1922) 2012 TJB Bayonne

-Cargo Danaé (1936) 2660 TJB Port-Talbot

-Cargo Daphné (1925) 1969 TJB En mer entre Newcastle et Caen avec un chargement de charbon

-Cargo Dioné (1936) 2660 TJB Glasgow

-Cargo Egée (1940) 2666 TJB Rouen

-Cargo Gallium (1924) 1775 TJB Brest

-Cargo Hébé (1920) 1684 TJB En réparations à Cherbourg

-Cargo Honfleuraise (1923) 1782 TJB Newport (Angleterre)

-Cargo Médée (1920) 1882 TJB Newcastle

-Cargo Nantaise (1920) 1798 TJB Bayonne

-Cargo Senneville (1922) 4578 TJB Oran

-Cargo Thesée (1921) 2088 TJB Ostende

-Cargo Thisbé (1925) 1782 TJB Menton

-Cargo type Commission Phryné  (en construction)

-Cargo type Commission Niobé (1947) 6500 TJB Nantes

-Cargo type Commission Hercules (1948) 6500 TJB Saint Nazaire

Société Navale de l’Ouest

La Société Navale de l’Ouest (SNO) dispose en septembre 1948 des navires suivants :

-Cargo Saint Ambroise (1920) 3075 TJB Beyrouth

-Cargo Saint Basile (1920) 2278 TJB La Valette

-Cargo Saint Camille (1920) 3274 TJB Dieppe

-Cargo Saint Cyrille (1920) 3075 TJB Narvik

-Cargo Saint Didier (1920) 2278 TJB Marseille

-Cargo Saint Firmin (1920) 4356 TJB Belfast

-Cargo Saint Octave (1922) 5099 TJB Flessingue

Société Nationale d’affrètement

-Cargo PLM 12 (1920) 3754 TJB (appartient à la SNCF) Saint Nazaire

-Cargo PLM 13 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF) Brest

-Cargo PLM 14 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF) A la mer entre Swansea et Le Havre

-Cargo PLM 15 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF) La Corogne

-Cargo PLM 16 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF) Casablanca

-Cargo PLM 17 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF) Milford Haven

-Cargo PLM 20 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF) A la mer dans l’Atlantique, ayant appareillé de Casablanca le 9 août pour rallier Dunkerque

-Cargo PLM 21 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF) Philippeville

-Cargo PLM 22 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF) Calais

-Cargo PLM 23 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF) A la mer entre Bordeaux et Anvers

-Cargo PLM 24 (1921) 5391 TJB (appartient à la SNCF) Athènes

-Cargo PLM 25 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF) Saint Nazaire

-Cargo PLM 26 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF) A la mer entre Dunkerque et Belfast

-Cargo PLM 27 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF)  A la mer entre Bergen et Flessingue

-Cargo SNA1 (1922) 2679 TJB Le 12 août, il appareille d’Aden pour rallier Marseille. Victime d’un incendie, il s’échoue sur un ilôt de la mer Rouge et coule trois jours plus tard. Pas de pertes humaines

-Cargo SNA7 (1922) 2679 TJB Sfax

-Cargo SNA8 (1930) 2582 TJB A la mer entre Glasgow et Rouen

-Cargo SNA9 (1928) 2689 TJB Ouistreham immobilisé par une avarie de chaudière

-Cargo SNA10 (1920) 2719 TJB Nantes

Socombel

-Pétrolier-caboteur Socombel (1930) 1646 TJB Donges. Décharge du brut venu du Verdon

Soflumar

-Navire citerne à vins Bacchus (1922) 1810 TJB Port La Nouvelle

-Pétrolier caboteur Port de Bouc (1916) 1743 TJB Arzew

-Pétrolier caboteur Port Lyautey (1938) 540 TJB Dunkerque

-Pétrolier caboteur Port Saint Louis (1928) 1098 TJB A la mer entre l’Algérie et La Mède avec du brut saharien

-Pétrolier caboteur Saint Yves (1939) 1642 TJB Le Havre

Société Maritime Nationale

-Cargo Capitaine Le Bastard (1923) 3176 TJB Nantes

-Cargo Capitaine Luigi (1922) 3176 TJB A la mer entre Port Etienne et La Pallice

-Cargo Paramé (1918) 223 TJB A la mer entre Le Havre et Newcastle

-Cargo Portrieux (1918) 2257 TJB Dunkerque

-Cargo Saint Enogat (1919) 2245 TJB A la mer entre Bristol et Saint Nazaire

-Cargo Saint Palais (1918) 2257 TJB Caen

-Cargo Sainte Lucile (1917) 1465 TJB Dakar

-Paquebot Henri Estier (1930) 1984 TJB Sfax

Société Maritime Nationale Méditerranée

-Cargo Mécanicien Moutte (1918) 1570 TJB Marseille en réparations après une avarie de mer

Société Pétrotankers

-Pétrolier Pluviose (1931) 9561 TJB Haïfa

Union Industrielle et Maritime (UIM)

L’Union Industrielle et Maritime (UIM) dispose en septembre 1948 de la flotte de cargos suivants :

-Cargo Capitaine Augustin (1922) 3137 TJB Rouen

-Cargo Capitaine Le Diabat (1922) 3107 TJB Le Havre

-Cargo Capitaine Prieur (1922)  3087 TJB Bordeaux
-Cargo Capitaine Saint Martin (1938) 3450 TJB A la mer entre La Pallice et Glasgow

-Cargo Chef Mecanicien Armand Blanc (1922) 3070 TJB Boulogne sur Mer

-Cargo Dalila (1923) 3170 TJB Bayonne

-Cargo Dorine (1923) 3176 TJB Bristol

-Cargo Enseigne Marie Saint Germain (1923) 3139 TJB A la mer entre Newport et Bordeaux

-Cargo Janine (1918) 2358 TJB Casablanca

-Cargo Ostrevent (1925) 1737 TJB A la mer entre Liverpool et La Pallice

-Cargo Richebourg (1919) 962 TJB (appartient au gouvernement français) Dunkerque

-Cargo type Commission Divona (1945) 6500 TJB Rouen

-Cargo type Commission Gabriel Guist’hau (1945) 6500 TJB A la mer entre Halifax et Le Verdon

-Cargo type Commission Henry Mory (1946) 6500 TJB A la mer entre Le Verdon et New York

-Cargo type Commission Quiberon (1946) 6500 TJB  Lorient

Union Maritime Méditerranéenne (filiale des Messageries Maritimes)

-Paquebot Asni (1929) 2800 TJB Stationnaire en Indochine

-Paquebot Laos (1918) 1467 TJB Stationnaire en Indochine

-Cargo Sontay (1921) 8917 TJB Beyrouth

Les Cargos Algériens

-Cargo Capitaine Maurice Eugène (1921) 4499 TJB Alger

-Cargo Djurdjura (1922) 4070 TJB En mer entre Port-Vendres et Casablanca

-Cargo Dunkerque (1925) 2477 TJB Port Vendres

-Cargo Dunkerquois (1925) 2477 TJB Bordeaux

-Cargo Jean et Jacques (1921) 3493 TJB A la mer entre Sète et Oran.

-Cargo Marie José (1925) 2477 TJB Calvi

-Cargo type Commission Madali (1944) 6500 TJB Bône

-Cargo type Commission Menhir Braz (1944) 6500 TJB Alger

-Cargo type Commission Mitidja (1945) 6500 TJB A la mer entre Lattaquié et Marseille

-Cargo type Commission Tlemcen (1945) 6500 TJB Tunis

-Cargo type Commission Vulcain (1947) 6500 TJB Tanger

Publicités

19-Marine marchande (15)

SNCF

La Société Nationale des Chemins de Fer Français (SNCF) créée par le Front populaire en 1938 dispose également de navires, des cargos, des caboteurs et des paquebots transmanches comme le montre l’état de sa flotte en septembre 1939. A noter qu’une partie est placée en gérance chez Delmas-Viellejeux.

-Cargo Rennes (1925) 771 TJB

-Caboteur Bordeaux (1912) 774 TJB

-Caboteur Brest (1900) 522 TJB

-Paquebot transmanche Londres  (en construction en 1940) 2384 TJB

-Paquebot transmanche Newhaven (1911) 1888 TJB

-Paquebot transmanche Rouen (1912) 1882 TJB

-Paquebot transmanche Versailles (1919) 2156 TJB

Pour remplacer son cargo Rennes et ses caboteurs Bordeaux et Brest, la SNCF passe commande auprès des chantiers Delmas de La Rochelle de trois petits cargos de 70m de long et de 1000 Tonnes de jauge brute.

-caboteur Rennes II mis sur cale 12 mars 1946 lancé le 11 novembre 1946 et mis en service le 21 janvier 1947

-caboteur Bordeaux II  mis sur cale le 20 novembre 1946 lancé le 27 juillet 1947 et mis en service le 8 janvier 1948

-caboteur Brest II mis sur cale le 12 août 1947 lancé le 14 mai 1948 et mis en service le 1er septembre 1948

Société Cherbourgeoise de Cabotage

Situation identique en septembre 1948 même si sans la guerre, il est probable que la SCC aurait passé commande de nouveaux navires notamment pour remplacer ses vénérables transbordeurs.

-Caboteur Carentan (1930) 145 TJB

-Caboteur Renée Marguerite (1932) 3713 TJB

-Transbordeur Ingénieur Cachin (1923) 1309 TJB

-Transbordeur Ingénieur Minard (1911) 1273 TJB

-Transbordeur Ingénieur Reibell (1911) 675 TJB

Société Européenne d’Armement

Cette société victime d’importants détournements de fonds de la part d’un directeur indélicat fait faillite en 1942.

Ces trois navires sont mis en vente par l’administrateur judiciaire pour renflouer les créanciers mais ne trouvant pas prenneurs, ils sont vendus à la démolition donc au prix de la féraille.

-Cargo Calvados (1909) 2993 TJB

-Cargo La Marsa (1914) 1439 TJB

-Cargo Prado (1905) 997 TJB

Société Française des Pétroles Shell

-Pétrolier Alberta (1938) 3357 TJB

-Pétrolier-caboteur Mexphalte (1928) 2578 TJB

-Pétrolier-caboteur Shellspra (1923) 2161 TJB

-Pétrolier-caboteur Spramex (1928) 2560 TJB

Pour compléter sa flotte, cet armateur émanation du trust anglo-néerlandais commande deux pétroliers-caboteurs, des PPC ou Petits Pétroliers de la Commission, des navires de 1500 tonnes de jauge brute. Ces deux navires sont construits par les Chantiers de Normandie au Grand Quevilly près de Rouen.

-Pétrolier-caboteur Caucase  mis sur cale le 27 octobre 1945 lancé le 28 juillet 1946 et mis en service le 12 octobre 1946

-Pétrolier-caboteur Oural  mis sur cale le 10 août 1946 lancé le 2 juin 1947 et mis en service le 2  novembre 1947

Société Française de Transports Pétroliers (SFTP)

La Société Française de Transports Pétroliers à été créée en 1938 sous la forme d’un consortium dont la colonne vertébrale était la compagnie Worms pour augmenter les capacités de transport pétrolier au profit de l’industrie française.

-Pétrolier Bourgogne (1937) 9357 TJB

-Pétrolier Champagne (1938) 9946 TJB

-Pétrolier Dauphiné (1930) 9176 TJB

-Pétrolier Franche Comté (1936) 9314 TJB

-Pétrolier Languedoc (1937) 9512 TJB

-Pétrolier Limousin (1930) 7619 TJB (appartient au gouvernement français)
-Pétrolier Lorraine (1937) 9512 TJB

-Pétrolier Phenix (1920) 2633 TJB (appartient à la société Courtage et Transport)

-Pétrolier Picardie (1936) 8263 TJB (appartient au gouvernement français) (partie avant coule en février 1940, partie arrière dépôt pétrolier à Oran)

-Pétrolier Rousillon (1936) 9386 TJB

-Pétrolier Saintonge (1936) 9386 TJB

-Pétrolier Touraine (1934) 6589 TJB

-Pétrolier Vendée (1928) 9153 TJB (appartient au gouvernement français)

Pour renforcer sa flotte, la SFTP va mettre en gérance trois pétroliers type Commission financés entièrement par la CNM, des navires baptisés Picardie Provence et Gironde. Ces trois navires sont commandés aux chantiers navals Vickers de Barrow in Furness.

-Le Picardie est mis sur cale le 12 septembre 1943 lancé le 8 janvier 1945 et mis en service le 12 mai 1945

-Le Provence est mis sur cale le 15 janvier 1945 lancé le 21 mars 1946 et mis en service le 2 septembre 1946

-Le Gironde est mis sur cale le 2 avril 1946 lancé le 12 octobre 1947 et mis en service le 21 mars 1948

Société des Transports Maritimes Pétroliers

-Pétrolier Brumaire (1930) 7638 TJB

Société Les Pétroles d’Outre-Mer

-Pétrolier Aragaz (1914) 5009 TJB

-Pétrolier Massis (1914) 5022 TJB

Les compagnies Société des Transports Maritimes Pétroliers et Société Les Pétroles d’Outre-Mer sont absorbées par la Société Française de Transports Pétroliers (SFTP) en 1945. Si le Brumaire reste en service, l’Aragaz et le Massis sont désarmés et vendus à la démolition.

Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM)

La Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM) à été créée en mars 1865 par Paulin Talabot à Marseille. La création de cette compagnie s’expliquant par les intérêts de son fondateur dans une mine de fer près de Bône en Algérie.

Dès 1866, la compagnie s’ouvrit également  au transport pétrolier en commandant neuf pétroliers portant le nom de provinces de France avant de s’intéresser au transport de passagers.

En 1870, la compagnie possédait déjà 17 navires qui opéraient sur des lignes reliant la France à l’Amérique du Sud, à l’Afrique du Nord et même au Sénégal à partir de 1883. De 1893 à 1903, la SGTM noua une alliance avec la Compagnie de Navigation Mixte et la compagnie Caillol pour offrir un service plus compétitif à destination de l’Algérie.

La Compagnie entra dans le 20ème siècle avec 22 navires et en 1909, la SGTM créa une filiale baptisée Compagnie de Navigation France-Amérique pour assurer le transport de migrants entre l’Espagne et l’Amérique du Sud.

Quand le premier conflit mondial éclate, la compagnie dispose de 25 navires dont la majorité est réquisitionné même si la compagnie continue son trafic privé en direction notamment des Antilles, du Mexique et de la Louisiane.
Quand la première guerre mondiale s’arrête, la SGTM à perdu un total de douze navires, vite remplacés ce qui explique qu’en 1930, elle dispose de 30 navires soit le quatrième armateur français derrière la Transat, les Messageries Maritimes et les Chargeurs Réunis.
Quand la guerre de Pologne éclate, la compagnie dispose des navires suivants :

-Paquebot Alsina (1922) 8404 TJB

-Paquebot Campana (1929) 10816 TJB

-Paquebot Florida (1926) 9331 TJB

-Cargo Capitaine Paul Lemerle (1921) 4499 TJB

-Cargo Mont Agel (1920) 4572 TJB

-Cargo Mont Everest (1918) 5120 TJB

-Cargo Mont Viso (1921) 4531 TJB

-Cargo Sidi Aïssa (1927) 2586 TJB

-Paquebot Gouverneur Général Tirman (1923) 3509 TJB ((gérance d’un navire appartenant au gouvernement français)

-Paquebot Mendoza (1920) 8199 TJB

-Paquebot Sidi Bel Abbès (1929) 4392 TJB

-Paquebot Sidi Brahim (1910) 2349 TJB

-Paquebot Sidi Mabrouk (1910) 2349 TJB

-Paquebot Sidi Okba (1929) 2824 TJB

Pour renforcer et renouveler sa flotte, la SGTM va passer plusieurs commandes. Elle va passer commande de quatre cargos type Commission et deux paquebots mixtes qui reprennent les noms des navires qu’ils remplacent.

Les deux paquebots baptisés Sidi Brahim et Sidi Mabrouk sont commandés aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH).

-Paquebot Sidi Mabrouk  mis sur cale le 8 janvier 1946 lancé le 15 décembre 1947 et mis en service en juin 1948

-Paquebot Sidi Brahim  mis sur cale le 25 janvier 1948. Toujours en construction en septembre 1948, sa construction est suspendue puis reprend en octobre 1948 pour libérer la cale sans que son achèvement soit prévu.

Les quatre cargos type Commission sont baptisés Mont Cenis Pic du Midi, Le Tourmalet et Mont Gerbier des Joncs.

-Le Mont Cenis est mis sur cale aux ACH du Havre le 15 mai 1946 lancé le 8 octobre 1947 et mis en service le 12 mars 1948

-Le Pic du Midi est mis sur cale aux FCM du Havre le 17 novembre 1946 lancé le 8 février 1948 et mis en service le 12 mai 1948

-Le Le Tourmalet est mis sur cale aux FCM du Havre le 25 mai 1946 lancé le 2 octobre 1947 et mis en service le 14 mars 1948

-Le Mont Gerbier des Joncs  est mis sur cale aux ACSM du Trait  le 20 septembre 1946 lancé le 30 décembre 1947 et mis en service le 15 avril 1948

Société Navale Caennaise

La Société Navale Caennaise à été créée à Caen en 1803 même si la famille possédant la compagnie, la famille Lamy avait acquis son premier navire dès 1837, la SNC étant le regroupement de plusieurs petites compagnies. En ce qui concerne la tradition des noms des navires, il fût décidé qu’ils portent tous des noms de créatures mythologiques.

Disposant de sept navires en 1914, elle n’en possède plus que trois à la fin de la guerre. Cinq autres navires sont acquis en Angleterre en 1920/24 puis rachète cinq navires de l’armement caennais concurrent Armement Fernand Bouet entre 1928 et 1934. Aussi quand la guerre de Pologne éclate, la SNC dispose de dix-sept navires :
-Cargo Astrée (1921) 2147 TJB

-Cargo Circé (1926) 2031 TJB

-Cargo Colleville (1922) 2012 TJB

-Cargo Danaé (1936) 2660 TJB

-Cargo Daphné (1925) 1969 TJB

-Cargo Dioné (1936) 2660 TJB

-Cargo Egée (1940) 2666 TJB

-Cargo Gallium (1924) 1775 TJB

-Cargo Hébé (1920) 1684 TJB

-Cargo Honfleuraise (1923) 1782 TJB
-Cargo Médée (1920) 1882 TJB

-Cargo Nantaise (1920) 1798 TJB

-Cargo Niobé (1920) 1684 TJB

-Cargo Phryné (1938) 2660 TJB (coulé sur mine le 24 septembre 1939)

-Cargo Senneville (1922) 4578 TJB

-Cargo Thesée (1921) 2088 TJB

-Cargo Thisbé (1925) 1782 TJB

La Société Navale Caennaise renouvèle sa flotte en passant commande de plusieurs cargos sans recourir aux aides de la CNM  :

-Le Phryné  est mis sur cale aux CNF de Caen le 20 décembre 1947 lancé le 2 août 1948 et encore en armement à flot un certain 5 septembre 1948.

-Le Niobé est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 5 mai 1945 lancé le 8 août 1946 et mis en service le 2 janvier 1947. Il remplace le cargo du même nom datant de 1920.

-Le Hercules est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 2 septembre 1946 lancé le 30 décembre 1947 et mis en service le 15 mai 1948

Les autres navires sont encore en service en septembre 1948

Société Navale de l’Ouest

La Société Navale de l’Ouest (SNO) à été créée en 1881 au Havre sous le nom de Armement Georges Leroy qui prend le nom de SNO en 1887. Une partie de la flotte est vendue suite à la crise économique des années trente mais en 1939, la SNO dispose des navires suivants :
-Cargo Saint Ambroise (1920) 3075 TJB

-Cargo Saint Basile (1920) 2278 TJB

-Cargo Saint Camille (1920) 3274 TJB

-Cargo Saint Cyrille (1920) 3075 TJB

-Cargo Saint Didier (1920) 2278 TJB

-Cargo Saint Firmin (1920) 4356 TJB

-Cargo Saint Louis (1913) 5202 TJB

-Cargo Saint Octave (1922) 5099 TJB

Cette flotte est plutôt ancienne mais faute de mieux elle reste en l’état, perdant par échouage le Saint Louis en septembre 1946.

19-Marine marchande (13)

Compagnie de Navigation Sud-Atlantique

Le paquebot Pasteur

Le paquebot Pasteur

Cette compagnie à été créée en 1912 pour relier depuis Bordeaux l’Amérique du Sud et notamment l’Argentine et le Brésil. Cette compagnie à subit de lourdes pertes durant le conflit et perd le prestigieux Atlantique lors d’un incendie en 1933 ce qui ne laisse que deux navires en 1939.

-Paquebot Massilia (1920) 15563 TJB

-Paquebot Pasteur (1939) 29253 TJB

Pour renforcer sa flotte, la compagnie passe commande de deux paquebots de 23500 tonnes, des navires baptisés Laënnec et Charles Tellier, navires construits par les ACL de Saint Nazaire.

-Paquebot Laënnec  mis sur cale le 8 novembre 1943 lancé le 14 septembre 1945 et mis en service en juin 1946

-Paquebot Charles Tellier  mis sur cale 5 octobre 1945 lancé le 12 septembre 1947 et mis en service en mars 1948

Compagnie Navale d’Afrique du Nord

Cette compagnie eut une curieuse destinée. Créée par l’armement belge d’Anvers Deppe pour reprendre une partie de la flotte de la Société Navale de l’Ouest.

Les trois navires en question, les cargos  Congo (1914) 5202 TJB   Maroc (1908) 2452 TJB et Syrie (1909) 2460 TJB deviennent des navires belges en 1942 et donc pas susceptibles d’être réquisitionnés en cas de guerre sauf par le gouvernement belge. La Compagnie Navale d’Afrique du Nord disparaît en 1943.

Compagnie de Navigation France-Amérique (filiale de la SGTM)

Cette filiale de la Société Générale du Transport Maritime à été créée en 1909 pour le transport d’émigrants depuis l’Espagne en direction de l’Amérique du Sud et dispose en 1939 d’un unique navire, le paquebot Ipanéma (1921 4282 TJB).

Ce paquebot ancien mais en bon état doit être complété par un paquebot de 18000 tonnes, un navire financé entièrement par la Compagnie de Navigation France-Amérique sans aide du gouvernement. Il est commandé aux Ateliers et Chantiers de la Loire de Saint-Nazaire

-Paquebot Reina de Cordoba mis sur cale le 8 septembre 1942 lancé le 17 juillet 1944 et mis en service le 8 février 1945

Pour anticiper le remplacement du paquebot Ipanéma, la Compagnie de Navigation France-Amérique passe commande en juin 1944 d’une deuxième unité identique au précédent. Cette deuxième unité est basée Amazonas.

-L’Amazonas est mis sur cale le 8 septembre 1944 lancé le 17 août 1946 et mis en service le 7 mai 1947.

Les paquebots Reina de Cordoba et Amazonas sont les principales unités de la compagnie. Quand à l’Ipanéma, il doit subir une profonde refonte pour rester le fleuron de la compagnie.

Les travaux entamés en septembre 1947 sont perturbés par un incendie le 8 janvier 1948 aux chantiers Delmas & Viellejeux de La Rochelle. Les travaux ne sont pas achevés le 5 septembre 1948 quand la décision est prise de le transformer en navire de soutien pour sous-marins et navires de surface.

Compagnie de navigation Paquet

La Compagnie de Navigation Nicolas Paquet Ainé et Cie est créée en 1859 et opère en Méditerranée depuis Marseille en direction notamment du Maroc ce qui explique qu’en 1861, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Marocaine.

A la fin de la décennie, des lignes sont ouverte en direction de la Mer Noire et du Caucase. Aussi en 1874, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Arménienne et Marocaine. A la fin du siècle, en 1891, la compagnie étend son emprise en Afrique du Nord.

En 1913, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Paquet, son nom définitif. Quand éclate le premier conflit mondial, elle dispose de quinze navires et en perd quatre. Quand éclate la guerre de Pologne, la Compagnie de Navigation Paquet dispose de la flotte suivante :

-Cargo Arcturus (1913) 2532 TJB

-Cargo Bamako (1930) 2357 TJB

-Cargo Le Rhin (1920) 2456 TJB

-Cargo Oued Fès (1913) 2613 TJB

-Cargo Oued Grou (1921) 792 TJB

-Cargo Oued Sebou (1925) 792 TJB

-Cargo Oued Tiflet (1914) 1194 TJB

-Cargo Oued Yquem (1920) 1370 TJB

-Cargo Ouergha (1920) 1956 TJB

-Cargo Favor (1940) 1323 TJB (appartient au gouvernement français)

-Paquebot Azrou (1930) 2998 TJB

-Paquebot Djenné (1931) 8790 TJB

-Paquebot Imerethie II (1924) 3713 TJB

-Paquebot Koutoubia (1931) 8790 TJB

-Paquebot Maréchal Lyautey (1924) 8256 TJB

-Paquebot Médie II (1928) 5078 TJB

Le remplacement des cargos Oued Fès et Arcturus est assurée par deux cargos type Commission financés entièrement par par la CNM et placée en gérance au sein de la Compagnie de Navigation Paquet. Ces cargos baptisés Wadi et Oueld el Khatt sont commandés aux Ateliers et Chantiers de Saint-Nazaire Penhoët.

-Cargo type Commission Wadi mis sur cale le 8 octobre 1942 lancé le 17 décembre 1943 et mis en service le 12 février 1944

-Cargo type Commission Oued El Khatt  mis sur cale le 8 janvier 1944 lancé le 17 mars 1945 et mis en service le 12 juillet 1945

Deux autres cargos de ce type sont commandés à ce même chantier, des cargos baptisés Oued Tiflet et Ouergha, reprennant les noms des navires qu’ils remplacent.

-Cargo type Commission Oued Tiflet  mis sur cale le 30 septembre 1943 lancé le 4 janvier 1945 et mis en service le 5 juin 1945

-Cargo type Commission Ouergha  mis sur cale le 12 janvier 1945 lancé le 21 mars 1946 et mis en service le 4 septembre 1946

La compagnie Paquet passe également commande en septembre 1944 pour un paquebot mixte de 18000 tonnes baptisé Nicolas Paquet, le fondateur de la compagnie de navigation du même nom. Il est commandé par les Ateliers et Chantiers Maritimes du Sud-Ouest & de Bacalan Réunis de Bordeaux.

-Paquebot mixte Nicolas Paquet mis sur cale le 12 novembre 1944 lancé le 15 novembre 1946 et mis en service le 8 juillet 1947.

Compagnie des Transports Maritimes et Fluviaux (Heuzey & Chastellain)

Cette compagnie conserve en 1948 ces trois vieux navires.

-Cargo Formigny (1916) 2166 TJB

-Cargo Gonneville (1912) 2285 TJB

-Cargo Villiers (1923) 2548 TJB

Compagnie des Transports maritimes de l’AOF

Aucun changement entre 1939 et 1948

-Cargo Kindia (1919) 1972 TJB

Compagnie Worms

La compagnie Worms à été créée en 1848 pour importer du charbon britannique en France mais ce n’est qu’en 1858 que la compagnie dispose de ses propres navires. L’ouverture du canal de Suez en 1869 entraine l’ouverture d’un bureau à Port Saïd et comme cela ne suffisait pas, la compagnie créé son propre chantier naval au Trait en Normandie même si dans la pratique, tous les navires de la compagnie ne seront pas construits aux ACSM.

Quand la guerre de Pologne éclate, la compagnie Worms dispose des navires suivants :

-Cargo Barsac (1923) 1049 TJB

-Cargo Bidassoa (1901) 558 TJB

-Cargo Biscarosse (1919) 1937 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Caudebec (1910) 1471 TJB

-Cargo Cérons (1923) 1049 TJB

-Cargo Château Larose (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Latour (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Palmer (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Pavie (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Yquem (1935) 2436 TJB

-Cargo Espiguette (1920) 1909 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Guilvinec (1920) 3222 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Kerkena (1922) 1579 TJB

-Cargo Léoville (1922) 1056 TJB

-Cargo Le Trait (1934) 1158 TJB

-Cargo Médoc (1930) 1166 TJB

-Cargo Mérignac (1929) 767 TJB

-Cargo Normanville (1921) 1803 TJB

-Cargo Lussac (1922) 1586 TJB

-Cargo Margaux (1912) 1463 TJB

-Cargo Perros Guirec (1921) 2012 TJB

-Cargo Pessac (1907) 775 TJB

-Cargo Pomérol (1930) 1166 TJB

-Cargo Pontet Canet (1916) 1176 TJB
-Cargo Sauternes (1922) 1049 TJB

-Caboteur Fronsac (1906) 518 TJB

-Caboteur Grand Quevilly (1914) 2844 TJB

-Caboteur Jumièges (1913) 1708 TJB

-Caboteur La Mailleraye (1918) 490 TJB

-Caboteur Listrac (1907) 778 TJB

Pour remplacer le caboteur Listrac et les cargos Fronsac Pessac Margaux Caudebec et Bidassoa, la compagnie Worms va passer commande de six cargos type Commission partiellement financés par la CNM. Ils reprennent les noms des navires qu’ils remplacent avec officiellement un II suivant le nom même si dans la pratique, il était généralement omis.

-Le Bidassoa  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 12 septembre 1942 lancé le 5 octobre 1943 et mis en service le 12 mars 1944

-Le Caudebec est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 27 mars 1944 lancé le 7 juin 1945 et mis en service le 14 septembre 1945.

-Le Margaux  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait  le 12 septembre 1945 lancé le 18 décembre 1946 et mis en service le 4 mars 1947

-Le Pessac  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 28 décembre 1946 lancé le 8 janvier 1948 et mis en service le 27 juillet 1948

-Le Fronsac  est mis sur cale aux ACL à Saint Nazaire le 21 juin 1945 mis à flot le 7 septembre 1946 et mis en service le 12 décembre 1946

-Le Listrac est mis sur cale aux ACL à Saint Nazaire le 25 septembre 1946 lancé le 4 décembre 1947 et mis en service le 2 mars 1948.

Les autres navires sont encore en service en septembre 1948

Courtage et Transport

Aucun changement entre 1939 et 1948

-Pétrolier Capitaine Damiani (1922) 4854 TJB

19-Marine marchande (5)

Société Les Pétroles d’Outre-Mer

-Pétrolier Aragaz (1914) 5009 TJB

-Pétrolier Massis (1914) 5022 TJB

Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM)

-Paquebot Alsina (1922) 8404 TJB

-Paquebot Campana (1929) 10816 TJB

Le paquebot Florida (1926)

Le paquebot Florida (1926)

-Paquebot Florida (1926) 9331 TJB

-Cargo Capitaine Paul Lemerle (1921) 4499 TJB

-Cargo Mont Agel (1920) 4572 TJB

-Cargo Mont Everest (1918) 5120 TJB

-Cargo Mont Viso (1921) 4531 TJB

-Cargo Sidi Aïssa (1927) 2586 TJB

-Paquebot Gouverneur Général Tirman (1923) 3509 TJB ((gérance d’un navire appartenant au gouvernement français)

-Paquebot Mendoza (1920) 8199 TJB

-Paquebot Sidi Bel Abbès (1929) 4392 TJB

-Paquebot Sidi Brahim (1910) 2349 TJB

-Paquebot Sidi Mabrouk (1910) 2349 TJB

-Paquebot Sidi Okba (1929) 2824 TJB

Société Navale Caennaise

-Cargo Astrée (1921) 2147 TJB

-Cargo Circé (1926) 2031 TJB

-Cargo Colleville (1922) 2012 TJB

-Cargo Danaé (1936) 2660 TJB

-Cargo Daphné (1925) 1969 TJB

-Cargo Dioné (1936) 2660 TJB

-Cargo Egée (1940) 2666 TJB
-Cargo Gallium (1924) 1775 TJB

-Cargo Hébé (1920) 1684 TJB

-Cargo Honfleuraise (1923) 1782 TJB

-Cargo Médée (1920) 1882 TJB

-Cargo Nantaise (1920) 1798 TJB

-Cargo Niobé (1920) 1684 TJB

-Cargo Phryné (1938) 2660 TJB (coulé sur mine le 24 septembre 1939)

-Cargo Senneville (1922) 4578 TJB

-Cargo Thesée (1921) 2088 TJB

-Cargo Thisbé (1925) 1782 TJB

Société Navale de l’Ouest

-Cargo Saint Ambroise (1920) 3075 TJB

-Cargo Saint Basile (1920) 2278 TJB

-Cargo Saint Camille (1920) 3274 TJB

-Cargo Saint Cyrille (1920) 3075 TJB

-Cargo Saint Didier (1920) 2278 TJB

-Cargo Saint Firmin (1920) 4356 TJB

-Cargo Saint Louis (1913) 5202 TJB

-Cargo Saint Octave (1922) 5099 TJB

Société Nationale d’affrètement

-Cargo PLM 12 (1920) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 13 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 14 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 15 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 16 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 17 (1921) 3754 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 20 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 21 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 22 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 23 (1921) 5417 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 24 (1921) 5391 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 25 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 26 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo PLM 27 (1922) 5391 TJB (appartient à la SNCF)

-Cargo SNA1 (1922) 2679 TJB

-Cargo SNA7 (1922) 2679 TJB

-Cargo SNA8 (1930) 2582 TJB

-Cargo SNA9 (1928) 2689 TJB

-Cargo SNA10 (1920) 2719 TJB

Socombel

-Pétrolier-caboteur Socombel (1930) 1646 TJB

Soflumar

-Navire citerne à vins Bacchus (1922) 1810 TJB

-Pétrolier caboteur Port de Bouc (1916) 1743 TJB

-Pétrolier caboteur Port Lyautey (1938) 540 TJB

-Pétrolier caboteur Port Saint Louis (1928) 1098 TJB

-Pétrolier caboteur Saint Yves (1939) 1642 TJB

Société Maritime Nationale

-Cargo Capitaine Le Bastard (1923) 3176 TJB

-Cargo Capitaine Luigi (1922) 3176 TJB

-Cargo Paramé (1918) 223 TJB

-Cargo Portrieux (1918) 2257 TJB

-Cargo Saint Enogat (1919) 2245 TJB

-Cargo Saint Palais (1918) 2257 TJB

-Cargo Sainte Lucile (1917) 1465 TJB

-Paquebot Henri Estier (1930) 1984 TJB

Société Maritime Nationale Méditerranée

-Cargo Mécanicien Moutte (1918) 1570 TJB

Société Pétrotankers

-Pétrolier Pluviose (1931) 9561 TJB

UIM

-Cargo Capitaine Augustin (1922) 3137 TJB

-Cargo Capitaine Le Diabat (1922) 3107 TJB

-Cargo Capitaine Prieur (1922)  3087 TJB

-Cargo Capitaine Saint Martin(1938) 3450 TJB

-Cargo Chef Mecanicien Armand Blanc (1922) 3070 TJB

-Cargo Dalila (1923) 3170 TJB

-Cargo Divona (1918) 1530 TJB

-Cargo Dorine (1923) 3176 TJB

-Cargo Enseigne Marie Saint Germain (1923) 3139 TJB

-Cargo Gabriel Guist’hau (1918) 2352 TJB

-Cargo Henry Mory (1920) 2564 TJB

-Cargo Janine (1918) 2358 TJB

-Cargo Ostrevent (1925) 1737 TJB

-Cargo Quiberon (1922) 1028 TJB (appartient au gouvernement français)

-Cargo Richebourg (1919) 962 TJB (appartient au gouvernement français)

Union Maritime Méditerranéenne (filiale des Messageries Maritimes)

-Paquebot Asni (1929) 2800 TJB (Stationnaire en Indochine)

-Paquebot Laos (1918) 1467 TJB

-Cargo Sontay (1921) 8917 TJB

Les Cargos Algériens

-Cargo Capitaine Maurice Eugène (1921) 4499 TJB

-Cargo Djurdjura (1922) 4070 TJB

-Cargo Dunkerque (1925) 2477 TJB

-Cargo Dunkerquois (1925) 2477 TJB

-Cargo Jean et Jacques (1921) 3493 TJB

-Cargo Madali (1911) 3014 TJB

-Cargo Marie José (1925) 2477 TJB

-Cargo Menhir Braz (1906) 2834 TJB

-Cargo Mitidja (1906) 3351 TJB

-Cargo Tlemcen (1912) 4425 TJB

-Cargo Vulcain (1911) 4362 TJB