Japon (45) Navires de soutien (2)

Charbonniers classe Muroto

IJN Muroto.jpg

Le Muroto

Deux charbonniers de classe Muroto sont construits en 1918/19 dans le cadre du programme «8-4».

Lire la suite

Publicités

Japon (44) Navires de Soutien (1)

NAVIRES DE SOUTIEN

Avant-propos

Comme nous l’avons vu plus haut, la logistique est largement négligée au sein des forces armées japonaises, c’est une chose non noble, sans aucune valeur, méprisable, honteuse.

Pourtant la marine japonaise ne peut totalement se passer de navires de soutien puisqu’il faut ravitailler les navires en combustible, les réparer, leur fournir des munitions, des vivres pour l’équipage.

Lire la suite

Japon (43) Navires légers (4)

Mouilleurs de mines

Avant-propos

Qui dit mine dit vecteur de mouillage. On peut utiliser l’aviation et les sous-marins mais leurs capacités sont assez limitées notamment pour mouiller des champs de mines étendus.

Lire la suite

Japon (42) Navires légers (3)

Vedettes lance-torpilles

Avant-propos

L’apparition de la torpille automobile permis d’envisager la réalisation de la légende de David contre Goliath. Pour la première fois dans l’histoire navale, un petit navire pouvait espérer couler un navire bien plus gros que lui.

Lire la suite

Japon (38) Sous-Marins (3)

Sous-marins type A1 et A2

Avant-propos

Les sous-marins type A1 sont une version nettement améliorée du type J-3. Déplaçant 700 tonnes de plus en surface avec une longueur supérieure de 4m, ces sous-marins étaient destinés à opérer en avant de l’escadre pour frapper et amoindrir la flotte américaine avant l’affrontement final entre Gros, entre cuirassés et croiseurs de bataille.

Lire la suite

Japon (34) destroyers (4)

Destroyers classe Kagero

Isokaze classe Kagero

L’Isokaze 

Avant-propos

Les destroyers de classe Kagero sont une évolution de la classe précédente, une version agrandie et musclée des Asashio.

Leur nombre est musclé puisqu’aux dix Asashio succèdent pas moins de vingt-deux Kagero. Ces vingt-deux unités sont financées aux budgets 1937 et 1939 ne seront au final que dix-neuf, trois navires étant annulés pour permettre le financement des cuirassés de classe Yamato.

Lire la suite

Japon (27) croiseurs lourds (4)

Croiseurs lourds classe Ibuki

Avant-propos

Après la construction des Tone, la marine japonaise se préoccupa du renouvellement de sa force de croiseurs et notamment le remplacement des Furutaka considérés comme obsolètes en dépit de travaux de modernisation.

Lire la suite