19-Marine marchande (17)

D-Situation de la Marine Marchande française en 1948

Avant propos

Les tensions augmentant à partir de l’été 1948, la Direction du Transport Militaire envoie un message aux navires réquisitionnables dès le 12 août, leur demandant de rallier le plus rapidement possible un port français et surtout quitter un port où ils pourraient être vulnérables à une action ennemie (sous entendue italienne, allemande ou espagnole).

A partir du 27 août 1948, des navires sont réquisitionnés ou militarisés mais l’action allemande en Norvège et au Danemark surprend la marine marchande en plein période de «militarisation» ce qui explique le retard à envoyer le CEFAN en Norvège.

Affréteurs maritimes indochinois

Cet armateur dispose en août 1948 de la flotte suivante :

-Cargo Albert Sarrault (1921) 2156 TJB (ce navire appartient au gouvernement général de l’Indochine qui le place en gérance dans  cette compagnie)

-Cargo Gouverneur Général Alexandre Varenne (1922) 3508 TJB

-Cargo Gouverneur Général Constants (1945) 6500 TJB

-Cargo Gouverneur Général De Lanessan (1945) 6500 TJB

-Cargo Gouverneur Général Jules Brévier (1947) 6500 TJB

-Cargo Gouverneur Général Pasquier (1947) 6500 TJB

Ces navires ne sont pas concernés par l’ordre de réquisition pour ne pas provoquer les japonais dont les visées sur l’Indochine sont connues et reconnues.

Néanmoins à partir du mois d’août, les Affréteurs maritimes indochinois vont de plus en plus souvent travailler pour la marine et les forces françaises en Indochine, transportant notamment troupes et matériels entre la Cochinchine et le Tonkin.

Armement Louis Dreyfus

La filiale maritime du groupe Louis Dreyfus dispose en août 1948 des navires suivants :

-Cargo Charles LD (1933) 5267 TJB : Casablanca

-Cargo François LD (1938) 5800 TJB : Fort de France

-Cargo Jean LD (1935) 5795 TJB : Le Havre

-Cargo Léopold LD (1933) 5267 TJB : Rio de Janeiro. Une avarie le fait quitter le Brésil seulement le 28 août 1948 pour Dakar où il est immobilisé pour être transformé en transport de troupes.

-Cargo Louis LD (1936) 5795 TJB : Dunkerque

-Cargo Pierre LD (1936) 5795 TJB : Alger

-Cargo Alain LD (1946) 6500 TJB : Beyrouth

-Cargo Phillipe LD (1946) 6500 TJB : Marseille

-Cargo Maurice LD (1948) 6500 TJB : Marseille

-Cargo Henri LD (1948) 6500 TJB : Marseille

-Paquebot mixte Côte d’Albatre (1946) 18000 tonnes. En Méditerranée. Reçoit l’ordre de rallier Bizerte où il doit être transformé en croiseur auxiliaire

-Paquebot mixte Côte du Levant (1948) 18000 tonnes. Le 12 août est à Bordeaux. Devait repartir le 19 pour Fort de France mais il est réquisitionné le 17. Doit être transformé en transport de troupes.

Armement Maurel et Prom

En 1939, la flotte enrichie d’un ancien cargo américain racheté par le gouvernement français est assez ancienne. Aussi la mise en place à partir de 1942 de primes par la CNM est la bienvenue pour renouveler la flotte qui en 1948 se compose des navires suivants :

-Cargo Lisieux (ex-Munami EUA) (1919) 2594 TJB Dakar

-Cargo Montesquieu (1922) 3325 TJB Dakar

-Cargo type Commission  Voltaire (1947) 6500 TJB Le Verdon

-Cargo type Commission Diderot (1947) 6500 TJB La Pallice

Armement Schiaffino

Cet armement algérois dispose en septembre 1939 de la flotte suivante :

-Cargo Ange Schiaffino (1929) 3236 TJB Alger

-Cargo Catherine Schiaffino (1930) 1591 TJB Sète
-Cargo Charles Schiaffino (1930) 3664 TJB Alger

-Cargo Jacques Schiaffino (1930) 1757 TJB Marseille

-Cargo Jeanne Schiaffino (1922) 1032 TJB Casablanca

-Cargo Marcel Schiaffino (1929) 3482 TJB en mer entre Bone et Port Vendres

-Cargo Monique Schiaffino (1929) 3326 TJB Casablanca

-Cargo Nicole Schiaffino (1920) 4974 TJB Casablanca

-Cargo Rose Schiaffino (1920) 3349 TJB Marrakech

-Cargo citerne partielle Prosper Schiaffino (1930) 1634 TJB Tunis

-Cargo Schiaffino (1920) 3236 TJB Alexandrie

-Caboteur Ville de Tenès (1909) 320 TJB Alexandrie

-Caboteur Ville de Tipaza (1917) 331 TJB Alger

-Cargo type Commission Schiaffino frères (1945) 6500 TJB en mer entre Oran et Marseille

-Cargo type Commission Finistère (1945) 6500 TJB en mer entre Oran et Marseille

-Cargo type Commission Ville de Bougie (1946) 6500 TJB immobilisé pour une avarie à Sfax

-Cargo type Commission Louis-Charles Schiaffino (1946) 6500 TJB Oran

-Cargo type Commission Ville de Djidjelli (1945) 6500 TJB Oran

-Cargo type Commission Notre Dame d’Afrique (1947) 6500 TJB Toulon. Réquisitionné par la marine nationale pour transport de munitions et de matériels

-Paquebot-ferry Ville de Sidi-bel-Abbès (1947) Marseille

-Paquebot-ferry Ville d’Arzew (achèvement à flot à La Ciotat)

Armement Scotto Ambrosino et Pugliese

Cet armement sétois dispose en 1948 des navires suivants :

-Cargo Mascot (1922) 1225 TJB Sète

-Cargo Procida (1925) 1156 TJB Sète

-Cargo type Commission Marseillan (1946) 6500 TJB en mer entre Nice et Phillipeville

-Cargo type Commission Etang de Thau (1946) 6500 TJB Alger

Association Pétrolière

Cet armateur dispose à l’été 1948 des navires suivants :

-Pétrolier Bahram (1922) 7765 TJB charge du brut à Batoumi en URSS

-Pétrolier Cyrus (1922) 435 TJB charge du mazout à Haïfa pour alimenter les dépôts de Bizerte

-Pétrolier Firuz (1929) 7327 TJB  Le Verdon

-Pétrolier Kobad (1930) 7329 TJB Donges

-Pétrolier caboteur Le Verdon (1945) 1500 TJB Brest

-Pétrolier caboteur Donges (1946) 1500 TJB Lorient

-Pétrolier caboteur Arzew (1947) 1500 TJB Donges

Compagnie Charles Leborgne

Cette compagnie normande dispose en 1948 des navires suivants :

-Cargo Augustin Le Borgne (1920) 1789 TJB Marseille

-Cargo Charles Le Borgne (1920) 1789 TJB Marseille

-Cargo Josephine Le Borgne (1918) 1309 TJB Marseille

-Cargo type Commission Le Alberte Le Borgne (II) (1944) 6500 TJB  En mer entre Oran et Marseille

-Cargo type Commission Ginette Le Borgne (II) (1945) 6500 TJB En mer entre Alger et Port La Nouvelle

-Cargo type Commission Marie-Louise Le Borgne (II) (1944) 6500 TJB Alger

-Cargo type Commission Marie-Thérèse Le Borgne (II) (1945) 6500 TJB Alger

-Paquebot mixte Etoile du Sahel (1945) 18000 tonnes En mer entre Marseille et Alger. Doit rallier après cette rotation Nord-Sud, La Seyne sur Mer où les chantiers du même nom doivent l’aménager en transport de troupes

-Paquebot mixte Etoile du Nord (1947) 18000 tonnes. A Beyrouth où il doit être aménagé pour transporter des troupes entre le Levant et la métropole ou entre le Levant et l’Océan Indien

Compagnie Nouvelle de Navigation Busck

Cette compagnie fondée en 1895 dispose en 1948 des navires suivants :

-Cargo Cheik (1920) 1058 TJB Le Havre

-Cargo Goumier (1920) 1058 TJB Newcastle

-Cargo Oasis (1937) 1327 TJB Brest

-Cargo Spahi (1920) 1058 TJB Nantes

-Cargo Tell (1937) 1327 TJB La Pallice

-Cargo type Commission Kabyle (1946) 6500 TJB Anvers

-Cargo type Commission Kroumir (1946) 6500 TJB La Corogne

Compagnie de navigation des Chargeurs Réunis

La Compagnie de navigation des Chargeurs Réunis est créée en 1872 au Havre dispose à l’été 1948 des navires suivants :

-Bananier Kakoulima (1933) 3723 TJB aux Antilles

-Bananier Katiola (1935) 3891 TJB Le Havre

-Bananier Kilissi (1933) 3723 TJB Dunkerque

-Bananier Kolente (1933) 3723 TJB Pointe à Pitre

-Bananier Kita (1936) 3894 TJB Fort de France. Doit rallier Dakar pour être transformé en croiseur auxiliaire

-Cargo Aïn El Turk (1925) 2477 TJB (appartient à l’Etat Français, placé en gérance dans cette compagnie) En mer entre Bergen et Dunkerque

-Cargo Bangkok (1919) 8040 TJB Dunkerque.

-Cargo Bougaroni (1919) 3050 TJB (appartient à l’Etat Français, placé en gérance dans cette compagnie) En mer au large de la Crète, doit rallier Marseille après avoir débarqué sa cargaison commerciale à Alger

-Cargo Casamance (1921) 5817 TJB Le Verdon

-Cargo Dahomey (1921) 5851 TJB Immobilisé par une avarie à Rio de Janeiro

-Cargo D’Entrecasteaux (1922) 7291 TJB Port-Etienne

-Cargo Forbin (1922) 7291 TJB En mer dans l’Atlantique

-Cargo Fort Archambault (1918) 5549 TJB Boston

-Cargo Fort Binger (1919) 5250 TJB Glasgow

-Cargo Fort de Douamont (1919) 5266 TJB En mer au large de Lisbonne en direction de Nantes

-Cargo Fort de Souville (1918) 5229 TJB La Pallice

-Cargo Fort de Troyon (1919) 5026 TJB Casablanca

-Cargo Fort de Vaux (1919) 5186 TJB Réquisitionné par la marine nationale depuis juin pour du transport de matériel entre Bizerte et Mers-El-Kébir

-Cargo Fort Lamy (1919) 5234 TJB Le Havre

-Cargo Fort Médine (1919) 5234 TJB Bordeaux

-Cargo Gravelines (1925) 2477 TJB La Pallice

-Cargo Lipari (1922) 9954 TJB En mer entre Le Havre et Plymouth

-Cargo Sainte Louise (ex allemand Trifels) (1922) 6198 TJB. Victime d’un incendie quand il quitte Ostende avec un chargement de minerai de fer pour Dunkerque. Coule le 14 août 1948 sans faire de victimes dans son équipage qui à eu le temps d’évacuer

-Paquebot Cap Padaran (1922) 8009 TJB Déployé en Indochine sur la ligne Haïphong et Saïgon

-Paquebot Cap Saint Jacques (1922) 8009 TJB (sister-ship du précédent) Déployé sur une ligne Marseille-Alexandrie-Singapour-Saïgon

-Paquebot Brazza (1923) 10387 TJB Déployé sur une ligne Bordeaux-Casablanca-Dakar-Buenos Aires

-Paquebot Cap Tourane (1923) 8009TJB Déployé sur la ligne Marseille-Beyrouth-Alexandrie-Diego Suarez-Saïgon. En cas de menace sur l’Indochine, doit servir de croiseur auxiliaire avec des canons stockés sur place.

-Paquebot Cap Varella (1921) 8009 TJB Déployé sur la ligne Marseille-Beyrouth-Alexandrie-Diego Suarez-Saïgon. En cas de menace sur l’Indochine, doit servir de croiseur auxiliaire avec des canons stockés sur place.

-Paquebot Désirade (1921) 9645 TJB Déployé sur une ligne Le Havre-Saint Nazaire-Le Verdon-Lisbonne-Casablanca-Dakar. Le 12 août 1948, Il est à Dakar après sa dernière rotation. Il est pris en charge par la DTM pour être transformé en croiseur auxiliaire

-Paquebot Formose (1921) 9975 TJB Déployé sur une ligne Le Havre-Saint Nazaire-Le Verdon-Lisbonne-Casablanca-Dakar. Le 12 août 1948, il est à Buenos Aires et reçoit l’ordre de rallier Brest pour être transformé en transport de troupes

-Paquebot Foucauld (1922) 11028 TJB Déployé sur une ligne Le Havre-Saint Nazaire-Le Verdon-Lisbonne-Casablanca-Dakar-Abidjan-Pointe Noire. Le 12 août 1948, il était à Abidjan, il reçoit l’ordre de rallier Brest pour être transformé en transport de troupes

-Paquebot Groix (1922) 9975 TJB Déployé sur une ligne Le Havre-Pointe à Pitre-Fort de France-Cayenne. Le 12 août 1948, il venait d’arriver à Cayenne. Ses passagers débarqués, il en rembarque d’autre pour une traversée direct direction Brest où il doit être transport en transport de troupes.

-Paquebot mixte Jamaïque(1922) 10123 TJB Le 12 août 1948, il était déployé en mer en Méditerranée, ayant appareillé de Marseille pour rallier Lattaquié en Syrie. Il arrive en Syrie pour débarquer ses passagers et les marchandises transportées. Il reçoit l’ordre de rallier Alger où il doit participer au transfert éventuel de troupes en Corse ou en métropole.

-Paquebot mixte Kerguelen (1922) 10123 TJB Affecté à la ligne Bordeaux-Vigo-Lisbonne-Buenos Aires, il est le 12 août dans le port argentin. Il reçoit de rallier Bordeaux pour être transformé en transport de troupes

-Cargo type Commission Linois (1945) 6500 TJB La Nouvelle Orléans

-Cargo type Commission Ango (1945) 6500 TJB Veracruz

-Cargo type Commission Dalny (1945) 6500 TJB Lisbonne

-Cargo type Commission Bougainville (1946) 6500 TJB Casablanca

-Cargo type Commission Dupleix (1947) 6500 TJB En mer en Méditerranée entre Marseille et Tunis

-Cargo type Commission Aden (1947) 6500 TJB En mer entre Casablanca et Port Vendres

-Paquebot mixte Ile de Houat (1946) 18000 tonnes En service sur une ligne Le Verdon-Vigo-Lisbonne-Casablanca-Dakar prolongée en 1948 jusqu’à Buenos-Aires

-Paquebot mixte Ile d’Auray (1948) 18000 tonnes En service sur une ligne Le Verdon-Rio de Janeiro-Buenos Aires-Dakar-Lisbonne-La Corogne mais pour fort peu de temps.

Publicités

19-Marine marchande (13)

Compagnie de Navigation Sud-Atlantique

Le paquebot Pasteur

Le paquebot Pasteur

Cette compagnie à été créée en 1912 pour relier depuis Bordeaux l’Amérique du Sud et notamment l’Argentine et le Brésil. Cette compagnie à subit de lourdes pertes durant le conflit et perd le prestigieux Atlantique lors d’un incendie en 1933 ce qui ne laisse que deux navires en 1939.

-Paquebot Massilia (1920) 15563 TJB

-Paquebot Pasteur (1939) 29253 TJB

Pour renforcer sa flotte, la compagnie passe commande de deux paquebots de 23500 tonnes, des navires baptisés Laënnec et Charles Tellier, navires construits par les ACL de Saint Nazaire.

-Paquebot Laënnec  mis sur cale le 8 novembre 1943 lancé le 14 septembre 1945 et mis en service en juin 1946

-Paquebot Charles Tellier  mis sur cale 5 octobre 1945 lancé le 12 septembre 1947 et mis en service en mars 1948

Compagnie Navale d’Afrique du Nord

Cette compagnie eut une curieuse destinée. Créée par l’armement belge d’Anvers Deppe pour reprendre une partie de la flotte de la Société Navale de l’Ouest.

Les trois navires en question, les cargos  Congo (1914) 5202 TJB   Maroc (1908) 2452 TJB et Syrie (1909) 2460 TJB deviennent des navires belges en 1942 et donc pas susceptibles d’être réquisitionnés en cas de guerre sauf par le gouvernement belge. La Compagnie Navale d’Afrique du Nord disparaît en 1943.

Compagnie de Navigation France-Amérique (filiale de la SGTM)

Cette filiale de la Société Générale du Transport Maritime à été créée en 1909 pour le transport d’émigrants depuis l’Espagne en direction de l’Amérique du Sud et dispose en 1939 d’un unique navire, le paquebot Ipanéma (1921 4282 TJB).

Ce paquebot ancien mais en bon état doit être complété par un paquebot de 18000 tonnes, un navire financé entièrement par la Compagnie de Navigation France-Amérique sans aide du gouvernement. Il est commandé aux Ateliers et Chantiers de la Loire de Saint-Nazaire

-Paquebot Reina de Cordoba mis sur cale le 8 septembre 1942 lancé le 17 juillet 1944 et mis en service le 8 février 1945

Pour anticiper le remplacement du paquebot Ipanéma, la Compagnie de Navigation France-Amérique passe commande en juin 1944 d’une deuxième unité identique au précédent. Cette deuxième unité est basée Amazonas.

-L’Amazonas est mis sur cale le 8 septembre 1944 lancé le 17 août 1946 et mis en service le 7 mai 1947.

Les paquebots Reina de Cordoba et Amazonas sont les principales unités de la compagnie. Quand à l’Ipanéma, il doit subir une profonde refonte pour rester le fleuron de la compagnie.

Les travaux entamés en septembre 1947 sont perturbés par un incendie le 8 janvier 1948 aux chantiers Delmas & Viellejeux de La Rochelle. Les travaux ne sont pas achevés le 5 septembre 1948 quand la décision est prise de le transformer en navire de soutien pour sous-marins et navires de surface.

Compagnie de navigation Paquet

La Compagnie de Navigation Nicolas Paquet Ainé et Cie est créée en 1859 et opère en Méditerranée depuis Marseille en direction notamment du Maroc ce qui explique qu’en 1861, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Marocaine.

A la fin de la décennie, des lignes sont ouverte en direction de la Mer Noire et du Caucase. Aussi en 1874, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Arménienne et Marocaine. A la fin du siècle, en 1891, la compagnie étend son emprise en Afrique du Nord.

En 1913, la compagnie est rebaptisée Compagnie de Navigation Paquet, son nom définitif. Quand éclate le premier conflit mondial, elle dispose de quinze navires et en perd quatre. Quand éclate la guerre de Pologne, la Compagnie de Navigation Paquet dispose de la flotte suivante :

-Cargo Arcturus (1913) 2532 TJB

-Cargo Bamako (1930) 2357 TJB

-Cargo Le Rhin (1920) 2456 TJB

-Cargo Oued Fès (1913) 2613 TJB

-Cargo Oued Grou (1921) 792 TJB

-Cargo Oued Sebou (1925) 792 TJB

-Cargo Oued Tiflet (1914) 1194 TJB

-Cargo Oued Yquem (1920) 1370 TJB

-Cargo Ouergha (1920) 1956 TJB

-Cargo Favor (1940) 1323 TJB (appartient au gouvernement français)

-Paquebot Azrou (1930) 2998 TJB

-Paquebot Djenné (1931) 8790 TJB

-Paquebot Imerethie II (1924) 3713 TJB

-Paquebot Koutoubia (1931) 8790 TJB

-Paquebot Maréchal Lyautey (1924) 8256 TJB

-Paquebot Médie II (1928) 5078 TJB

Le remplacement des cargos Oued Fès et Arcturus est assurée par deux cargos type Commission financés entièrement par par la CNM et placée en gérance au sein de la Compagnie de Navigation Paquet. Ces cargos baptisés Wadi et Oueld el Khatt sont commandés aux Ateliers et Chantiers de Saint-Nazaire Penhoët.

-Cargo type Commission Wadi mis sur cale le 8 octobre 1942 lancé le 17 décembre 1943 et mis en service le 12 février 1944

-Cargo type Commission Oued El Khatt  mis sur cale le 8 janvier 1944 lancé le 17 mars 1945 et mis en service le 12 juillet 1945

Deux autres cargos de ce type sont commandés à ce même chantier, des cargos baptisés Oued Tiflet et Ouergha, reprennant les noms des navires qu’ils remplacent.

-Cargo type Commission Oued Tiflet  mis sur cale le 30 septembre 1943 lancé le 4 janvier 1945 et mis en service le 5 juin 1945

-Cargo type Commission Ouergha  mis sur cale le 12 janvier 1945 lancé le 21 mars 1946 et mis en service le 4 septembre 1946

La compagnie Paquet passe également commande en septembre 1944 pour un paquebot mixte de 18000 tonnes baptisé Nicolas Paquet, le fondateur de la compagnie de navigation du même nom. Il est commandé par les Ateliers et Chantiers Maritimes du Sud-Ouest & de Bacalan Réunis de Bordeaux.

-Paquebot mixte Nicolas Paquet mis sur cale le 12 novembre 1944 lancé le 15 novembre 1946 et mis en service le 8 juillet 1947.

Compagnie des Transports Maritimes et Fluviaux (Heuzey & Chastellain)

Cette compagnie conserve en 1948 ces trois vieux navires.

-Cargo Formigny (1916) 2166 TJB

-Cargo Gonneville (1912) 2285 TJB

-Cargo Villiers (1923) 2548 TJB

Compagnie des Transports maritimes de l’AOF

Aucun changement entre 1939 et 1948

-Cargo Kindia (1919) 1972 TJB

Compagnie Worms

La compagnie Worms à été créée en 1848 pour importer du charbon britannique en France mais ce n’est qu’en 1858 que la compagnie dispose de ses propres navires. L’ouverture du canal de Suez en 1869 entraine l’ouverture d’un bureau à Port Saïd et comme cela ne suffisait pas, la compagnie créé son propre chantier naval au Trait en Normandie même si dans la pratique, tous les navires de la compagnie ne seront pas construits aux ACSM.

Quand la guerre de Pologne éclate, la compagnie Worms dispose des navires suivants :

-Cargo Barsac (1923) 1049 TJB

-Cargo Bidassoa (1901) 558 TJB

-Cargo Biscarosse (1919) 1937 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Caudebec (1910) 1471 TJB

-Cargo Cérons (1923) 1049 TJB

-Cargo Château Larose (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Latour (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Palmer (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Pavie (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Yquem (1935) 2436 TJB

-Cargo Espiguette (1920) 1909 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Guilvinec (1920) 3222 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Kerkena (1922) 1579 TJB

-Cargo Léoville (1922) 1056 TJB

-Cargo Le Trait (1934) 1158 TJB

-Cargo Médoc (1930) 1166 TJB

-Cargo Mérignac (1929) 767 TJB

-Cargo Normanville (1921) 1803 TJB

-Cargo Lussac (1922) 1586 TJB

-Cargo Margaux (1912) 1463 TJB

-Cargo Perros Guirec (1921) 2012 TJB

-Cargo Pessac (1907) 775 TJB

-Cargo Pomérol (1930) 1166 TJB

-Cargo Pontet Canet (1916) 1176 TJB
-Cargo Sauternes (1922) 1049 TJB

-Caboteur Fronsac (1906) 518 TJB

-Caboteur Grand Quevilly (1914) 2844 TJB

-Caboteur Jumièges (1913) 1708 TJB

-Caboteur La Mailleraye (1918) 490 TJB

-Caboteur Listrac (1907) 778 TJB

Pour remplacer le caboteur Listrac et les cargos Fronsac Pessac Margaux Caudebec et Bidassoa, la compagnie Worms va passer commande de six cargos type Commission partiellement financés par la CNM. Ils reprennent les noms des navires qu’ils remplacent avec officiellement un II suivant le nom même si dans la pratique, il était généralement omis.

-Le Bidassoa  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 12 septembre 1942 lancé le 5 octobre 1943 et mis en service le 12 mars 1944

-Le Caudebec est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 27 mars 1944 lancé le 7 juin 1945 et mis en service le 14 septembre 1945.

-Le Margaux  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait  le 12 septembre 1945 lancé le 18 décembre 1946 et mis en service le 4 mars 1947

-Le Pessac  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 28 décembre 1946 lancé le 8 janvier 1948 et mis en service le 27 juillet 1948

-Le Fronsac  est mis sur cale aux ACL à Saint Nazaire le 21 juin 1945 mis à flot le 7 septembre 1946 et mis en service le 12 décembre 1946

-Le Listrac est mis sur cale aux ACL à Saint Nazaire le 25 septembre 1946 lancé le 4 décembre 1947 et mis en service le 2 mars 1948.

Les autres navires sont encore en service en septembre 1948

Courtage et Transport

Aucun changement entre 1939 et 1948

-Pétrolier Capitaine Damiani (1922) 4854 TJB

19-Marine Marchande (8)

C-Evolution des principales compagnies françaises d’armement maritime

Affréteurs maritimes indochinois

Comme son nom l’indique, cette compagnie créée en 1920 opère depuis l’Indochine avec une flotte qui en 1939 est assez ancienne. La preuve avec la liste des navires armés par cette compagnie au moment de la guerre de Pologne :

-Cargo Albert Sarrault (1921) 2156 TJB (ce navire appartient au gouvernement général de l’Indochine qui le place en gérance dans  cette compagnie)

-Cargo Gouverneur Général Alexandre Varenne (1922) 3508 TJB

-Cargo Gouverneur Général Maurice Long (1908) 1692 TJB

-Cargo Gouverneur Général Merlin (1896) 1543 TJB

-Cargo Gouverneur Général Pasquier (1906) 1994 TJB

-Cargo Gouverneur Général Van Vollenhoven (1909) 691 TJB

Si les cargos Albert Sarrault et Gouverneur Général Alexandre Varenne restent en service après une sérieuse remise à niveau dans un chantier australien, les autres navires vont être remplacés par des cargos modernes mis au point par la CNM. Par «tradition», ils portent les noms de gouverneurs généraux de l’Indochine française.

Ces quatre navires vont être construits au Canada en raison de la saturation des chantiers navals français. Après un appel d’offre, c’est le chantier Richmond appartenant au groupe Kaiser qui est choisit pour construire ces quatre navires qui répondent aux critères de la CNM.

-Le Gouverneur Général Constants est mis sur cale le 15 juin 1943 lancé le 12 décembre 1944 et armé le 15 mai 1945. Il remplace le cargo Gouverneur Général Maurice Long qui à été désarmé en décembre 1943 suite à une avarie de propulsion.

-Le Gouverneur Général De Lanessan est mis sur cale le 21 juin 1943 lancé le 12 décembre 1944 et armé le 21 mai 1945. Il remplace le cargo Gouverneur Général Merlin qui à été désarmé en 1944 suite à un échouage.

-Le Gouverneur Général Jules Brévier est mis sur cale le 5 janvier 1945 lancé le 17 juillet 1946 et armé le 8 mars 1947. Il remplace le cargo Gouverneur Général Pasquier qui à été désarmé en 1947.

-Le Gouverneur Général Pasquier  est mis sur cale le 5 janvier 1945 lancé le 17 juillet 1946 et armé le 8 mars 1947. Il remplace le cargo  Gouverneur Général Van Vollenhoven désarmé en 1947.

Armement Louis Dreyfus

La filiale armateur du Groupe Louis Dreyfus à été créé en 1903 en Russie mais du cesser ses activités à cause de la Révolution bolchévique. L’activité est relancée avec des navires d’occasion en 1921 et à partir des années trente, la flotte est totalement modernisée avec des cargos à moteurs diesels dont voici la liste :

-Cargo Charles LD (1933) 5267 TJB

-Cargo François LD (1938) 5800 TJB

-Cargo Jean LD (1935) 5795 TJB

-Cargo Léopold LD (1933) 5267 TJB

-Cargo Louis LD (1936) 5795 TJB

-Cargo Pierre LD (1936) 5795 TJB

Pour ne pas se laisser distancer par les autres armateurs, le groupe LD passe commande en 1944 de quatre cargos de type Commission de 6500 tonnes de jauge brute.
Ces cargos sont commandés aux chantiers navals Morton Ltd installés à Québec City. Ils sont baptisés Alain LD Phillipe LD Maurice LD et Henri LD.

-Le Alain LD est mis sur cale le 17 juin 1944 lancé le 21 décembre 1945 et mis en service le 17 avril 1946

-Le Phillipe LD est mis sur cale le 17 juin 1944 lancé le 21 décembre 1945 et mis en service le 17 avril 1946

-Le Maurice LD est mis sur cale le 8 janvier 1946 lancé le 12 septembre 1947 et mis en service le 8 mars 1948

-Le Henri LD est mis sur cale le 8 janvier 1946 lancé le 12 septembre 1947 et mis en service le 8 mars 1948

La compagnie s’intéresse également au transport de passagers en passant commande de deux paquebots mixtes de 18000 tonnes aux Ateliers et Chantiers de France (ACF) de Dunkerque.

-Le Côte d’Albatre est mis sur cale le 7 septembre 1943 lancé le 13 décembre 1945 et mis en service le 7 juin 1946. Ils est utilisé sur une ligne Marseille-Alger-Tunis-Beyrouth transportant des passagers et du fret.

-Le Côte du Levant est mis sur cale le 21 décembre 1945 lancé le 12 janvier 1948 et mis en service le 8 juin 1948. Il est affecté sur une ligne Bordeaux-Cayenne-Fort de France mais pour peu de temps comme vous l’imaginez.

Armement Maurel et Prom

Cet armement bordelais travaille essentiellement en direction de l’Afrique Noire, la famille Maurel étant à l’origine spécialisée dans l’huilerie. Les navires de la compagnie effectue essentiellement la traversée Bordeaux-Dakar.

En 1939, la flotte enrichie d’un ancien cargo américain racheté par le gouvernement français est assez ancienne. Aussi la mise en place à partir de 1942 de primes par la CNM est la bienvenue pour renouveler la flotte qui en 1939/40 se compose des navires suivants :

-Cargo Lisieux (ex-Munami EUA) (1919) 2594 TJB

-Cargo Montaigne (1920) 2770 TJB

-Cargo Montesquieu (1922) 3325 TJB

-Cargo Tourny (1920) 2769 TJB

Deux cargos type Commission sont ainsi construits à Bordeaux aux Ateliers et Chantiers Maritimes du Sud-Ouest & de Bacalan Réunis.

-Le  Voltaire est mis sur cale le 12 septembre 1945 lancé le 8 mars 1947 et mis en service le 13 septembre 1947. Il remplace le Tourny perdu par échouage en septembre 1945.

-Le Diderot est mis sur cale le 8 octobre 1945 lancé le 10 avril 1947 et mis en service le 8 octobre 1947. Il remplace le Montaigne désarmé en septembre 1946 en raison d’une usure prononcée des machines et de fissures dans la coque.

Armement Schiaffino

Cette compagnie algéroise créée au 19ème siècle était à l’origine spécialisée dans le transport du vin entre l’Afrique du Nord et le port de Rouen en Normandie mais elle s’est peu à peu diversifiée, disposant en 1939 d’une flotte respectacle dont voici la composition :

-Cargo Ange Schiaffino (1929) 3236 TJB

-Cargo Catherine Schiaffino (1930) 1591 TJB

-Cargo Charles Schiaffino (1930) 3664 TJB

-Cargo Finistère (1909) 1158 TJB

-Cargo Jacques Schiaffino (1930) 1757 TJB

-Cargo Jeanne Schiaffino (1922) 1032 TJB

-Cargo Louis Charles Schiaffino (1919) 3089 TJB

-Cargo Marcel Schiaffino (1929) 3482 TJB

-Cargo Monique Schiaffino (1929) 3326 TJB

-Cargo Nicole Schiaffino (1920) 4974 TJB

-Cargo Rose Schiaffino (1920) 3349 TJB

-Cargo citerne partielle Prosper Schiaffino (1930) 1634 TJB

-Cargo Schiaffino (1920) 3236 TJB

-Cargo Schiaffino Frères (1910) 3314 TJB

-Cargo Ville de Bougie (1907) 1132 TJB

-Cargo Ville de Djidjelli (1907) 1132 TJB

-Caboteur Notre Dame d’Afrique (1891) TJB

-Caboteur Ville de Tenès (1909) 320 TJB

-Caboteur Ville de Tipaza (1917) 331 TJB

Comme vous pouvez le constater, une partie de la flotte devait être renouvelée et comme tous les armateurs, l’armement Schiaffino profita des aides de la CNM pour rééquiper sa flotte en navires de charges modernes avec six cargos type Commission et deux paquebots-ferry pour une liaison Alger-Marseille.
-Cargo type Commission Schiaffino frères mis sur cale le 17 septembre 1943 lancé le 12 janvier 1945 et mis en service le 4 juin 1945. Il remplace un navire plus ancien du même nom.

-Cargo type Commission Finistère est mis sur cale aux ACH le 5 novembre 1943 lancé le 5 février 1945 et mis en service le 8 avril 1945. Il remplace le Finistère de 1909 désarmé suite à une avarie de machines en octobre 1944.

-Cargo type Commission Ville de Bougie mis sur cale 20 janvier 1945 lancé le 14 mai 1946 et mis en service le 8 septembre 1946. Il remplace un navire plus ancien du même nom.

-Cargo type Commission Louis-Charles Schiaffino mis sur cale aux ACH le 12 février 1945 lancé le 8 mai 1946 et mis en service le 14 août 1946. Il remplace un navire du même nom datant de 1919.

-Cargo type Commission Ville de Djidjelli mis sur cale le 8 octobre 1943 lancé le 14 février 1945 et mis en service le 1er juin 1945. Il remplace un navire plus ancien du même nom.

-Cargo type Commission Notre Dame d’Afrique mis sur cale le 2 mars 1945 lancé le 8 septembre 1946 et mis en service le 12 février 1947. Il remplace un navire plus ancien du même nom.

En 1944, l’armement Schiaffino décide de participer aux liaisons entre Alger et Marseille, commandant pour cela deux paquebots-ferry aux chantiers navals de La Ciotat.

-Le Ville de Sidi-bel-Abbès est mis sur cale le 12 décembre 1944 lancé le 8 novembre 1946 et mis en service le 4 juin 1947

-Paquebot-ferry Ville d’Arzew est mis sur cale le 15 novembre 1946 lancé le 8 août 1948. Encore en achèvement à flot quand éclate le second conflit mondial, il est réquisitionné par la marine et achevé comme transport de troupes sans avoir jamais transporté le moindre passager civil.

Armement Scotto,Ambrosino et Pugliese

Cet armement sétois dispose en 1939/40 des navires suivants :

-Cargo Kristel (1918) 1391 TJB

-Cargo Mascot (1922) 1225 TJB

-Cargo Mers-El-Kébir (1917) 1953 TJB

-Cargo Procida (1925) 1156 TJB

Pour remplacer les cargos Kristel et Mers-el-Kébir, notre armement sétois passe commande en 1944 de deux cargos type Commission par les chantiers navals Dravo Corporation installés à Wilmington dans le Delaware.

-Le cargo Marseillan est mis sur cale le 7 juin 1944 lancé le 12 septembre 1945 et armé le 4 février 1946

-Le cargo Etang de Thau est mis sur cale le 12 septembre 1944 lancé le 21 décembre 1945 et armé le 8 juin 1946.