Dominions (10) Canada (10)

Situation de la marine royale canadienne en septembre 1954

En septembre 1954, la marine canadienne est considérée comme la cinquième ou la sixième marine mondiale. L’US Navy est la première devant la Royal Navy et la Royale, la marine soviétique serait la quatrième, la Royal Australian Navy se disputant la cinquième place avec son homologue canadienne.

Lire la suite

Publicités

Etats Unis (109) OdB et Programme de guerre (19)

Aéronavale

Situation des unités de l’aéronavale américaine en septembre 1948

Groupes aériens embarqués (Carrier Air Group)

-CAG-1 : désactivé en 1937 quand le USS Langley devient un ravitailleur d’hydravions. Un CABG-1 est créé pour armer le porte-avions USS United States alors en construction. Il est un temps connu comme le CAG-21 avant de devenir le CAG-1

Lire la suite

Etats Unis (94) OdB et Programme de guerre (4)

Aviation Squadron (Pacific)

Comme nous l’avons vu à propos de l’Atlantic Fleet, tous les porte-avions opérationnels sont regroupés dans le Pacifique, menace nippone oblige. Quinze porte-avions y sont ainsi déployés, trois type Yorktown et douze type Essex.

Lire la suite

Etats Unis (91) OdB et Programme de guerre (1)

ORDRE DE BATAILLE ET PROGRAMME DE GUERRE

Ordre de bataille

Avant-propos

L’organisation de l’US Navy quand la guerre embrase l’Europe est classique avec trois flottes, une dans l’Atlantique, une seconde dans le Pacifique et une troisième pour couvrir l’Asie même si en pratique l’Asiatic Fleet s’occupe surtout de défendre les Philippines.

Lire la suite

Etats Unis (88) Bases et Arsenaux (2)

Liste des installations et des bases navales de l’US Navy en septembre 1948

Atlantic Fleet/Flotte de l’Atlantique

Portsmouth Navy Yard

Portsmouth Navy Yard 2

installé à Kittery dans le Maine, il est officiellement ouvert le 12 juin 1800. C’est l’un des six arsenaux historiques de l’US Navy avec Norfolk, New York (Brooklyn), Washington D.C, Philadelphie et Boston.

Dès l’époque coloniale, le site est utilisé pour les constructions navales en profitant des forêts généreuses du Maine, site maintenu à l’indépendance comme on l’à vu. Un hôpital est installé en 1834 suivit d’une prison en 1905, prison qui allait accueillir saboteurs et espions allemands et italiens.

Durant la guerre de Sécession, le site est fortifiée et devient un important site de recrutement et d’entrainement pour l’US Navy et les Marines.

Les installations sont régulièrement modernisées et agrandies pour faire face à l’évolution technique des navires qui y sont entretenus.

En septembre 1948, le futur Portsmouth Naval Shipyard dispose de quatre formes de radoub (une de 350m, deux de 270m et une de 190m), de quatre cales de construction navale et d’un slipway pour l’entretien des petites unités. Deux docks flottants modulables s’y ajoutent durant le conflit.

A la différence d’autres arsenaux, l’Arsenal de Portsmouth est toujours opérationnel en 2017, les grands travaux appartiennent au passé, les simples travaux concernant la modernisation des ateliers pour s’adapter aux nouveaux navires et aux nouveaux systèmes.

Lire la suite

Etats Unis (82) Aéronavale (9)

Les avions de l’Aéronavale américaine (5) : avions basés à terre

Avant-Propos

Opérer au dessus de l’océan avec des avions à la fiabilité incertaine ou limitée pouvant s’avérer dangereux, les différentes aéronavales privilégièrent pendant longtemps l’hydravion qui pouvait amerrir en cas de problèmes.

Lire la suite

Etats Unis (81) Aéronavale (8)

Les avions de l’Aéronavale américaine (4) : les hydravions embarqués et basés à terre

Avant-propos

Faire décoller un avion depuis la terre ferme est une chose facile mais depuis la surface des flots, cela est beaucoup plus compliqué, nécessitant une plate-forme dédiée qui n’arrivera à maturité qu’après une dizaine d’années de recherche et d’essais.

Lire la suite