12-Torpilleurs légers (36)

Le Touareg

Carte du peuplement touareg

Carte du peuplement touareg

-Le Touareg   est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de la Loire (ACL) à Nantes le 12 janvier 1946 lancé le 15 mars 1947 et mis en service le 26 mars 1948.

Le 26 mars, le torpilleur léger Touareg arrive à Toulon en provenance de Lorient permettant à la 4ème DT d’atteindre son statut opérationnel définitif. Le Touareg et ses trois compères quittent Toulon le 2 avril pour un entraînement de division qui à lieu du 2 avril au 12 mai, la division mouillant aux salins d’Hyères jusqu’au 20 mai, ralliant Toulon le lendemain.

Le Touareg sort pour entraînement en compagnie du Hova du 28 mai au 7 juin, mouillant aux salins d’Hyères du 8 au 11 juin, ralliant Toulon dans la soirée. Ils participent ensuite aux essais (13 au 15 juin) et à la remise en condition (17 juin au 1er juillet) de L’Annamite.

Il participe en compagnie de l’Annamite aux essais (5 au 7 juillet) et pour remise en condition (9 au 23 juillet) du Somali; Le Touareg, L’Annamite et Le Somali participent ensuite aux essais (27 au 29 juillet) et à la remise en condition (31 juillet au 13 août) du Hova, la 4ème DT ralliant Toulon le lendemain.

Le 20 août, les quatre torpilleurs légers passent à l’effectif de guerre et sortent du 21 au 24 août, ralliant dans la foulée leur nouveau port d’attache, Ajaccio. Ils effectuent une école à feux du 27 août au 2 septembre, ralliant Ajaccio le lendemain 3 septembre 1948.

A l’annonce de l’attaque allemande sur la Norvège, les quatre torpilleurs légers sortent et mettent cap plein sud pour contrer une possible action italienne dans les bouches de Bonifaccio.

Publicités

12-Torpilleurs légers (35)

Le Hova

Le Hova porte comme le Sakhalave le nom d'une ethnie malgache

Le Hova porte comme le Sakhalave le nom d’une ethnie malgache

-Le Hova  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de la Loire (ACL) à Nantes le 4 janvier 1946 lancé le 8 mars 1947 et mis en service le 27 janvier 1948.

Quittant Lorient le 15 janvier, Le Hova fait escale à Casablanca les 18 et 19 janvier avant de pénétrer en Méditerranée, retrouvant au large de Toulon le 21 janvier ses compères Annamite et Somali pour un exercice commun du 22 au 27 janvier, les trois torpilleurs de la 4ème DT rentrant dans la foulée à Toulon.

Le Hova participe à son premier entraînement de division du 4 février au 19 mars 1948. Le 26 mars, le torpilleur léger Touareg arrive à Toulon permettant à la 4ème DT d’atteindre son statut définitif.

L’Annamite, Le Somali, le Hova et Le Touareg quittent Toulon le 2 avril pour un entraînement de division qui à  lieu du 2 avril au 21 mai 1948.

Le Hova sort pour entraînement en compagnie du Touareg du 28 mai au 7 juin, mouillant aux salins d’Hyères du 8 au 11 juin, ralliant Toulon dans la soirée. Ils participent ensuite aux essais (13 au 15 juin) et à la remise en condition (17 juin au 1er juillet) de L’Annamite.

Le Hova est indisponible pour entretien et permissions de l’équipage du 5 au 26 juillet, sortant pour essais du 27 au 29 juillet et pour remise en condition du 31 juillet au 13 août en compagnie de ses trois compères de la 4ème DT, les quatre torpilleurs légers rentrant à Toulon le lendemain 14 août 1948.

Le 20 août, les quatre torpilleurs légers passent à l’effectif de guerre et sortent du 21 au 24 août, ralliant dans la foulée leur nouveau port d’attache, Ajaccio. Ils effectuent une école à feux du 27 août au 2 septembre, ralliant Ajaccio le lendemain 3 septembre 1948.

A l’annonce de l’attaque allemande sur la Norvège, les quatre torpilleurs légers sortent et mettent cap plein sud pour contrer une possible action italienne dans les bouches de Bonifaccio.

12-Torpilleurs légers (33)

Le Somali

La République de Djibouti jadis Côte Française des Somalis (CFS)

La République de Djibouti jadis Côte Française des Somalis (CFS)

-Le Somali est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Bretagne (ACB) à Nantes le 15 août 1945 lancé le 10 novembre 1946 et mis en service le 22 septembre 1947.

Son admission au service actif permet l’activation de la 4ème DT qui sort pour un premier exercice au large de Lorient du 23 septembre au 3 octobre 1947 pour permettre aux deux navires de prendre leurs marques.

Rentrés à Lorient dans la soirée, ils reprennent la mer le 5 octobre, font escale à Casablanca du 8 au 13 octobre avant de rallier Toulon le 16. Le Somali et l’Annamite sortent pour deux entraînements de division, le premier du 23 octobre au 24 novembre et le second du 30 novembre au 26 décembre 1947.

Le Somali et L’Annamite sortent pour entraînement du 3 au 20 janvier. Après un ravitaillement rapide à Toulon le 21 les deux torpilleurs légers reprennent la mer pour accueillir le lendemain leur sister-ship Hova venu de Lorient. Les trois torpilleurs effectuent un exercice commun du 22 au 27 janvier, rentrant dans la foulée à Toulon. La 4ème DT effectue ensuite un entraînement de division du 4 février au 19 mars 1948.

Le 26 mars, le torpilleur léger Touareg arrive à Toulon permettant à la 4ème DT d’atteindre son statut définitif à quatre navires. L’Annamite, Le Somali, le Hova et Le Touareg quittent Toulon le 2 avril pour un entraînement de division qui s’achève le 21 mai 1948.

Le Somali sort pour un entraînement à la défense aérienne à la mer du 30 mai au 8 juin, rentrant le lendemain  à Toulon.

Il est indisponible pour entretien et permissions de l’équipage du 13 juin au 4 juillet, sortant pour essais du 5 au 7  puis pour remise en condition du 9 au 23  en compagnie de L’Annamite et du Touareg.

Le Somali, L’Annamite et Le Touareg participent ensuite aux essais (27 au 29 juillet) et à la remise en condition (31 juillet au 13 août) du Hova, la 4ème DT ralliant Toulon le lendemain.

Le 20 août, les quatre torpilleurs légers passent à l’effectif de guerre et sortent du 21 au 24 août, ralliant dans la foulée leur nouveau port d’attache, Ajaccio. Ils effectuent une école à feux du 27 août au 2 septembre, ralliant Ajaccio le lendemain 3 septembre 1948.

A l’annonce de l’attaque allemande sur la Norvège, les quatre torpilleurs légers sortent et mettent cap plein sud pour contrer une possible action italienne dans les bouches de Bonifaccio.

12-Torpilleurs légers (32)

L’Annamite

L'Annam occupe une large partie des côtes orientales de l'Union Indochinoise

L’Annam occupe une large partie des côtes orientales de l’Union Indochinoise

-L’Annamite  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Bretagne (ACB)à Nantes le 7 août 1945 lancé le 4 novembre 1946 et mis en service le 15 septembre 1947.

L’Annamite effectue une école à feux du du 16 au 20 septembre, ralliant Lorient le lendemain. Le  22 septembre 1947, Le Somali est officiellement admis au service actif permettant l’activation de la 4ème DT.

La nouvelle division sort pour un premier exercice au large de Lorient du 23 septembre au 3 octobre 1947 pour permettre aux deux navires de prendre leurs marques. Rentrés à Lorient dans la soirée, ils reprennent la mer le 5 octobre, font escale à Casablanca du 8 au 13 octobre avant de rallier Toulon le 16.

Le 23 octobre 1947, L’Annamite et Le Somali quittent Toulon pour le premier véritable entraînement de division de la 4ème DT qui s’achève le 24 novembre, date du retour de la division à Toulon.La 4ème DT est à nouveau à la mer pour entraînement du 30 novembre au 26 décembre, date à laquelle les deux torpilleurs légers s’amarrent à leurs postes dans la Darse Vieille.

L’Annamite et Le Somali sortent pour école à feux du 3 au 10 janvier puis pour entraînement à la défense aérienne à la mer du 12 au 20 janvier.

Après un ravitaillement rapide à Toulon le 21 janvier 1948, les deux torpilleurs légers reprennent la mer pour accueillir le lendemain leur sister-ship Hova venu de Lorient. Les trois torpilleurs effectuent un exercice commun du 22 au 27 janvier, rentrant dans la foulée à Toulon.

Le 4 février 1948, La 4ème DT sort pour entraînement de division, entraînement qui s’achève le 10 mars, les torpilleurs légers rentrant à Toulon le 19 après un long mouillage aux Salins d’Hyères.

Le 26 mars, le torpilleur léger Touareg arrive à Toulon permettant à la 4ème DT d’atteindre son statut définitif à quatre torpilleurs légers.

L’Annamite, Le Somali, le Hova et Le Touareg quittent Toulon le 2 avril pour un entraînement de division qui à lieu du 2 avril au 12 mai, la 4ème DT mouillant aux salins d’Hyères du 13 au 20 mai avant de rentrer le lendemain à Toulon.

L’Annamite est indisponible pour entretien et permissions de l’équipage du 22 mai au 12 juin, sortant pour essais du 13 au 15 juin et pour remise en condition du 17 juin au 1er juillet en compagnie du Hova et du Touareg.

Il participe en compagnie du Touareg aux essais (5 au 7 juillet) et à la remise en condition (9 au 23 juillet) du Somali; L’Annamite, Le Somali et Le Touareg participent ensuite aux essais (27 au 29 juillet) et à la remise en condition (31 juillet au 13 août) du Hova, la 4ème DT ralliant Toulon le lendemain.

Le 20 août, les quatre torpilleurs légers passent à l’effectif de guerre et sortent du 21 au 24 août, ralliant dans la foulée leur nouveau port d’attache, Ajaccio. Ils effectuent une école à feux du 27 août au 2 septembre, ralliant Ajaccio le lendemain.

A l’annonce de l’attaque allemande sur la Norvège, les quatre torpilleurs légers sortent et mettent cap plein sud pour contrer une possible action italienne dans les bouches de Bonifaccio.