Mitteleuropa Balkans (205) Grèce (49)

Les avions de l’Elleniki Vassiliki Aeroporia (4) : transport

Junkers G.24he

Le Junkers G.24he est un avion de ligne trimoteur de conception et de fabrication allemande qui effectua son vol inaugural le 19 septembre 1924. Mis en service en 1925 il fût également mis au point en version monomoteur pour tromper la commission de contrôle alliée.

L’appareil à été produit en Allemagne de 1925 à 1929 (environ 72 exemplaires) mais aussi en Suède à partir de 1924 avec 20 G-24 et 23 K-30 une variante militarisée.

L’appareil à été utilisé par des entités civiles et militaires en Afghanistan, en Autriche, au Brésil, au Chili, en Finlande, en Allemagne, en Grèce (SCHA), en Italie, en Pologne, en Espagne, en Suède, en Suisse, en Turquie, en URSS et en Yougoslavie.

Les quatre appareils acquis par la Grèce sont réquisitionnés par l’armée de l’air au début du conflit pour du transport logistique, de la liaison et du transport de personnalités. Ces appareils sont tous détruits durant l’opération MARITSA.

Caracteristiques Techniques

Type : avion de ligne monoplan trimoteur

Masse à vide 4330kg en charge 7200kg

Dimensions : longueur 15.8m envergure 29.37m hauteur 5.80m

Motorisation : trois moteurs Junkers L5 6 cylindres de 310ch

Performances : vitesse maximale 210km/h vitesse de croisière 170km/h distance franchissable 660km plafond opérationnel 4000m

Equipage : deux pilotes et quatorze passagers

Junkers Ju-52/3m

Junkers Ju-52/3m

Le trimoteur Junkers Ju-52 fût conçu au début des années trente comme un appareil commercial, une évolution du Junkers W33. C’est dans cette configuration qu’il fût produit jusqu’en 1935 avant que des versions militaires ne prennent le relais.

Si sa carrière de bombardier fût fort courte en raison de performance médiocres dans ce domaine, sa carrière de transporteur militaire fût fort longue puisqu’il était encore en service en septembre 1948.

Sa célébrité fût également accentué par le transport de VIP, “Tante Ju” ayant été l’appareil personnel d’Hitler jusqu’à sa mort ainsi que celui du leader nationaliste chinois Tchang Kai Chek.

Au sein de la Luftwaffe, il équipait deux escadres de transport en compagnie du Junkers Ju-90 plus moderne, appareil qui aurait du le remplacer mais en raison de goulots d’étranglement dans la production, Tante Ju alias Iron Annie étaient encore en service quand l’opération Weserübung est déclenchée, les Ju-52 étant en première ligne pour les opérations aéroportées lancées contre le Danemark et la Norvège.

L’appareil connu un grand succès à l’export, étant vendu au Portugal, en Espagne, en Suisse, en Argentine, en Autriche, en Bolivie, en Bulgarie, en Colombie, en Equateur, en Grèce, en Norvège, au Perou, en Roumanie et en Suède.

En septembre 1948 l’armée de l’air grecque dispose de quatre appareils, des appareils commerciaux réquisitionnés. Ceux-ci vont être utilisés durant le conflit pour le transport logistique, les liaisons et les évacuations sanitaires.

Un appareil est abattu durant la guerre italo-grecque par la chasse italienne, un autre s’écrase à l’aterrissage en raison du mauvais temps, les deux autres étant toujours là quand débute la Campagne de Grèce.

Les deux dernières «Tante Ju» disparaissent au cours de cette campagne, le premier étant abattu par la chasse allemande alors que le second est victime d’un bombardement aérien sur l’aérodrome de Corinthe où il venait de se poser.

Caracteristiques Techniques du Junkers Ju-52/3m

Type : avion de transport et de bombardement trimoteur

Masse : à vide 5970kg maximale au décollage 9210kg

Dimensions : longueur 18.90m envergure 29.25m hauteur 6.10m

Motorisation : trois moteurs BMW Hornet de 525ch chacun

Performances : vitesse maximale 271 km/h à 900m vitesse de croisière 222 km/h Distance franchissable 950km Plafond opérationnel 5200m

Armement : deux mitrailleuses MG-15 de 7.92mm (dorsale et ventrale) et 500kg de bombes en configuration bombardier

Equipage : deux pilotes et jusqu’à 17 passagers ou 12 parachutistes équipés.

Douglas C-47

Douglas C-47 Skytrain

Le Douglas C-47 Skytrain (plus connu sous le surnom de Dakota attribué par les britanniques) est la version militaire du Douglas DC-3. C’est un bimoteur à ailes basses utilisé pour le transport de passagers, la liaison, le transport de fret et le largage de parachutistes.

Par rapport au DC-3, le C-47 disposait d’une porte cargo, d’harnachements pour le fret, d’un plancher renforcé, d’un système de remorquage de planeurs, d’une bulle plastique (astrodome) pour l’observation.

Ultérieurement, les réservoirs devinrent auto-obturants pour améliorer la survie de l’appareil.

Le premier prototype du Skytrain décolle pour la première fois le 23 décembre 1941. Le deuxième décolle le 14 février 1942. Après une campagne d’évaluation jusqu’en mai 1942, l’appareil est commandé en série.

Les grecs vont recevoir 20 C-47D Skytrain pour équiper leur unique escadrille de transport, escadrille qui dépendait de la 2ème Escadre grecque. Ces appareils vont essentiellement réaliser du transport logistique, de la liaison et des missions d’évacuation sanitaire avec parfois quelques largages au profit de troupes avancées manquant de ravitaillement.

Il n’est pas impossible qu’à l’instar de leurs homologues yougoslaves, les Dakota grecs aient largué des conteneurs au profit de la résistance ou des unités commandos nomadisant en territoire contrôlé par l’ennemi.

Les Dakota ont d’abord opéré depuis la Crète puis la Grèce continentale, terminant la guerre dans le sud de la Croatie. L’unité est rentrée au pays à temps pour participer à la guerre civile grecque servant pour le transport logistique, l’évacuation sanitaire mais aussi le largage de colis logistique et le transport rapide de troupes (pas de largage de parachutistes à notre connaissance). Ces avions ont servit dans l’armée de l’air grecque jusqu’en 1969 quand ils ont été remplacés par des Fairchild C-123 Provider.

Caractéristiques Techniques du Douglas C-47B Skytrain

Type : avion de transport bimoteur

Masse à vide 8226kg en chage 11793kg maximale au décollage 14061kg

Dimensions : longueur 19.43m envergure 29.41m hauteur 5.18m

Motorisation : deux moteurs radiaux Pratt & Whitney R-1830-90C Twin Wasp de 1200ch chacun

Performances : vitesse maximale 360 km/h à 3050m vitesse de croisière 257 km/h distance franchissable 2575km (5795km en convoyage) plafond opérationnel 8045m

Capacités : quatre hommes d’équipage (pilote, copilote, navigateur et opérateur radio) 28 soldats ou 2700kg de fret.