Benelux (53) Belgique (14)

L’Armée Belge et le premier conflit mondial

Belgique 1ère GM 43

Militaires belges en août 1914

En 1912, l’armée belge à entamé un processus de réorganisation, de rééquipement et de modernisation, un processus qui doit s’achever en 1926 avec un total de 350000 hommes (150000 actifs, 130000 dans les garnisons de forteresse et 70000 réservistes et auxiliaires). Ce processus est donc dans l’enfance quand le 4 août 1914, l’armée du Kaiser viole la neutralité belge pour attaquer la France par sa frontière du nord-est.

Lire la suite

Benelux (44) Belgique (5)

La Belgique d’une guerre mondiale à l’autre (1914-1948)

La Belgique et la première guerre mondiale (1914-1918)

Alfred von Schlieffen 2

Le général Schlieffen auteur du plan qui porte son nom

Depuis 1839, la neutralité belge est garantie par les grandes puissances via le traité dit des XXIV articles. Seulement ce traité s’oppose au plan allemand, le plan Schlieffen qui prévoit un vaste mouvement tournant via les plaines belges pour contourner le dispositif français concentré dans l’est du pays, l’itinéraire traditionnel des invasions et surtout le plus court chemin pour récupérer l’Alsace et la Lorraine pour laquelle la France se prépare depuis sa défaite de 1870.

Lire la suite

Benelux (42) Belgique (3)

Le Royaume-Uni des Pays-Bas (1815-1830)

Royaume Uni des Pays-Bas

Le Royaume-Uni des Pays-Bas est donc une création du Congrès de Vienne pour éviter un retour de l’impérialisme français. Certes la France de la Restauration, la France du roi podagre Louis XVIII ne songe qu’à la paix mais les alliés se méfient clairement de ces diables de français d’autant que le retour revanchard de nombre d’émigrés (voir d’émigrés rentrés depuis des années mais qui n’avaient rien oublié ni rien appris) inquiètent les alliés craignent une nouvelle déstabilisation de la France. L’épisode des Cent Jours montre que cela reste une possibilité.

Lire la suite

Benelux (8) Pays-Bas (8)

Le Royaume-Uni des Pays-Bas (1815-1839)

Le retour de la Maison d’Orange

Suite à la défaite de Napoléon, les puissances européennes se réunissent à Vienne pour redessiner la carte de l’Europe. L’équilibre et la maîtrise d’une France réputée turbulente sont les principaux objectifs des congressistes.

Lire la suite