Pologne et Pays Neutres (92) Pologne (4)

Les rois de Pologne

Dynastie Piast (960-992)

Mieszko 1er

-Mieszko (960-992) Duc de Pologne

-Boleslas 1er le Vaillant (992-1025)

-Mieszko II Lambert (1025-1031)

-Bezprym (1031-32) Duc de Pologne

-Mieszko II Lambert (1032-1034) Duc de Pologne

Interrègne 1034-1039

-Casimir 1er le Restaurateur (1039-1058) Duc de Pologne

-Boleslas II le Généreux (1058-1079)

-Ladislas 1er Herman (1079-1102)

-Zbigniew (1102-1107)

-Boleslas III (1102-1138)

Démembrement Territorial (1138-1295)

Boleslas III veut diviser son royaume entre ses fils entre plusieurs duchés avec un Princeps ayant la primauté sur les autres depuis Cracovie. Bien entendu c’est tout de suite partie en vrille. Voilà pourquoi dans la liste qui va suivre il y à plusieurs souverains dont les dates se chevauchent.

-Ladislas II le Banni (1138-1146) premier princeps chassé du pays

-Boleslas IV le Frisé (1146-1173)

-Mieszko le Vieux (1173-1177) succède à son demi-frère Boleslas IV déposé par son frère cadet Casimir II. Il revient brièvement au pouvoir en 1191 puis plus durablement de 1198 à 1202

-Casimir II le Juste (1177-1191) (1191-1194)

-Lech 1er le Blanc (1194-1198) (1202) (1202-1210) (1211-1227)

-Ladislas III (1202) (1228-1229)

-Mieszko 1er (1210-1211)

-Conrad 1er de Mazovie (1229-1232) (1241-1243)

-Henri 1er le Barbu (1232-1238)

-Henri II le Pieux (1238-1241) Tué à la bataille de Legnica le 9 avril 1241 contre les mongols

-Boleslas II le Chauve (1241)

-Boleslas V le Pudique (1243-1279)

-Lech II le Noir (1279-1288)

-Henri IV le Juste (1288-1290)

-Przemysl II (1290-1296) Reprend le titre de roi de Pologne en 1295

Réunification sous les Piast et les Premyslides (1295-1370)

-Przemysl II (1290-1296)

-Venceslas 1er (1296-1305) 1er de la dynastie des Premyslides

-Venceslas II (1305-1306)

-Ladislas 1er (1306-1333)

-Casimir III le Grand (1333-1370)

Dynastie angevine (1370-1399)

-Louis d’Anjou (1370-1382)

-Hedwige 1er (1384-1399)

Dynastie Jagellon (1386-1572)

-Ladislas II Jagellon (1386-1434) duc de Lituanie depuis 1377

-Ladislas III le Varnérien (1434-1444) tué à la bataille de Varna

-Casimir IV Jagellon (1447-1492)

-Jean 1er Albert (1492-1501)

-Alexandre 1er Jagellon (1501-1506)

-Sigismond 1er le Vieux (1506-1548)

-Sigismond II Auguste (1548-1572)

Rois Elus (1572-1795)

-Henri 1er de Valois (1573-1575)

-Anne Jagellon (1575-1586)

Etienne Bathory

-Etienne Bathory (1576-1586) élu roi de Pologne et épouse Anne. Règnent conjoitement

-Sigismond III Vasa (1587-1632) (également roi de Suède 1592-1599)

-Ladislas IV Vasa (1632-1648)

-Jean II Casimir Vasa (1648-1668)

-Michel Korybut Wisniowiecki (1669-1673)

Jean III Sobieski

-Jean III Sobieski (1674-1696)

-Auguste II le Fort (1697-1706) (1709-1733)

-Stanislas 1er Leszczynski (1704-1709) (1733-1736)

-Auguste III (1733-1763)

Stanislas II Auguste dernier roi de Pologne

-Stanislas II Auguste (1764-1795)

Entités postérieures au royaume de Pologne

-Napoléon créé le Duché de Varsovie confié à Frédéric-Auguste de Saxe, petit-fils d’Auguste III

-Le titulaire du Royaume du Congrès est le tsar de Russie

-Les rois de Prusse portent de 1815 à 1918 également le titre de Grand-Duc de Posen

-Les empereurs d’Autriche portent le titre de Roi de Galicie et de Loudometrie (1772-1918) et de Grand-Duc de Cracovie (1846-1918).

Les présidents polonais

Chef de l’Etat

Jozef Pilsduski

-Jozef Pilsudski est chef de l’état à titre provisoire de 14 novembre 1918 au 20 février 1919 puis chef de l’état jusqu’au 11 décembre 1922.

Président de la République de Pologne

-Gabriel Nawtowicz 11 au 16 décembre 1922 (assassiné)

Intérim Maciej Rotak président de la Diète

-Stanislas Wojciechowski (22 décembre 1922 au 14 mai 1926) Renversé par Pilsudski

-Ignacy Moscicki (4 juin 1926 au 9 mai 1933 et 9 mai 1933 au 30 septembre 1939) démissione

Gouvernement en exil (Nantes, Province de Bretagne, France)

-Wladyslaw Raczkiewicz 30 septembre 1939 au 6 juin 1947 meurt en fonction

-August Zaleski14 juin 1947 au 16 juin 1954 et du 16 juin 1954 au 21 juin 1961

Le gouvernement en exil polonais est resté à Nantes jusqu’en 1955 avant de s’installer à Londres même si il n’avait aucun pouvoir

Pologne et Pays Neutres (91) Pologne (3)

Chronologie militaire

Représentation cinématographique des chevaliers teutoniques dans le film « Alexandre Nevski »

-1226 : Le duc Conrad 1er de Mazovie demande l’aide des chevaliers teutoniques contre les prussiens et les installent en Basse Vistule

-1241 : 1ère invasion tartare. Le 9 avril les polono-allemands sont écrasés à la Bataille de Legnica mais heureusement pour les européens ils se replient vers l’est.

-1259/60 : deuxième invasion tartare

-1283 : début de la poussée vers l’est (Drag Nacht Osten) des Chevaliers Teutoniques, conversion forcée des prussiens qui sont parmi les derniers païens d’Europe.

-1287 : troisième invasion tartare

-1308 : les chevaliers teutoniques s’emparent de Dantzig

-1326-1332 Guerre polono-teutonique

-1399 : Tamerlan chef de la Horde d’Or stoppe l’avancée du Grand-Duc de Lituanie Wytautas le Grand vers Moscou

-1409-1411 : Grande guerre entre la Pologne et les chevaliers teutoniques. Victoire polonaise

-1410 (15 juillet) : Bataille de Grunwald victoire des polono-lituaniens sur les chevaliers teutoniques. Cette bataille est aussi appelée 1ère Bataille de Tannenberg

-1431-1435 : guerre polono-teutonique

-1444 (10 juin) : Bataille de Varna. Le sultan ottoman Mourad II écrase les chrétiens commandés par les rois de Pologne et de Hongrie. Ladislas III Jagellon est tué.

-1454-1466 : Guerre de Treize Ans Suite à la révolte des cités prussiennes et de la noblesse locale, le roi Casimir IV intervient contre les Chevaliers Teutoniques. Victoire de la Pologne et de la Confédération prussienne. Ce conflit se termine par le Traité de Thorn (1466).

-1519-1521 : guerre polono-teutonique

-1558-1583 : Guerre de Livonie. La Pologne annexe la Livonie et la Courlande

-1563-1570 : guerre nordique de Sept Ans

-1605-1618 : guerre polono-russe. Les polonais occupent Moscou de 1605 à 1612 et s’emparent des voïvodies de Smolensk et de Tchernihuv.

-1620-21 : guerre polono-turque. Paix blanche

-1626-1629 : guerre polono-suédoise. La Pologne doit céder une bonne partie de la Livonie dont le port de Riga

-1633-34 : guerre polono-turque

-1654-1667 : guerre russo-polonaise qui se termine par une victoire des russes qui s’emparent de Kiev, de Smolensk et de la rive gauche du Dniepr

-1672-1676 : guerre polono-ottomane victoire ottomane la Sublime Porte récupère la Polodie et des parties de l’Ukraine centrale

-1683-1699 : Grande Guerre Turque

Statue de Jean III Sobieski

-1683 (12 septembre) : Jean III Sobieski écrase les troupes de Kara Mustafa et dégage Vienne. Début du recul ottoman en Europe.

-1700-1721 : Grande Guerre du Nord qui marque la fin de l’impérialisme suédois et l’émergence de la Russie comme puissance incontournable sur la scène européenne

-1733-1738 : Guerre de Succession de Pologne

-1756-1763 : Guerre de Sept Ans

-1792 (18 mai au 27 juillet) : Guerre polono-russe. Victoire russe et deuxième partage de la Pologne.

-1806 (novembre) : révolte de la Grande Pologne pour favoriser l’avancée des troupes françaises

-1846 (19 février au 4 mars) : Révolte de Cracovie. La ville est incorporée le 16 novembre à l’Empire d’Autriche

-1848 (mars-mai) : Révolte de la Grande Pologne. Son échec décridibilise pour un temps l’action violente au profit de l’action politique.

-1863 : Révolte de Janvier écrasée le 18 juin 1864. Révolte déclenchée par la conscription forcée des polonais dans l’armée russe. La répression est impitoyable, suppression quasi-complète de l’autonomie polonaise et russification des provinces polonaises de l’Empire russe.

Légion polonaise Première guerre mondiale

-1914 (août) : début de la première guerre mondiale. Le territoire polonais sert de champ de bataille, des polonais combattent dans les deux camps que ce soit du côté allié (Armée Bleue sous commandement français) ou du côté de la Triplice où combat un certain Jozef Pilsudski.

-1915 : Retraite générale des russes. La Pologne est occupée par les austro-allemands

-1918 (1er novembre) 1919 (18 juillet) guerre polono-ukrainienne qui se termine par une victoire polonaise

-1919 (23-30 janvier) guerre polono-tchécoslovaque. La Silésie de Cieszyn (Teschen) est divisée entre les deux états.

-1919 (14 février) début de la guerre polono-soviétique

-1919 (16 au 24 août) premier soulèvement en Haute-Silésie, région disputée entre l’Allemagne et la Pologne.

Infanterie polonaise durant la guerre russo-polonaise

-1920 (24 avril) : les polonais appuyés par les nationalistes ukrainiens lancent l’opération KIEV.

-1920 (7 mai) : les troupes polono-ukrainiennes entrent à Kiev

-1920 (5 juin ) : la 1ère Armée de Cavalerie (Konarmia) de Boudienny perce le front polonais. Les troupes polonaises reçoivent l’ordre de battre en retraite le 10. Trois jours plus tard Kiev est abandonné.

-1920 (14 juillet) : les soviétiques s’emparent de Vilnius

-1920 (10 août) : les cosaques franchissent la Vistule.

-1920 (12 au 25 août) «Miracle sur la Vistule». Les soviétiques sont repoussés aux portes de Varsovie. Ils sont d’abord stoppés le 13 à la Bataille de Radzymin puis le 18 Toukatchevski ordonne la retraite, retraite qui tourne à la déroute.

-1920 (31 août) : la cavalerie de Boudienny lève le siège de Lwow pour soutenir les troupes soviétiques en pleine retraite.

-1920 (19 au 25 août) 2ème soulèvement en Haute-Silésie

-1920 (18 octobre) : entrée en vigueur de l’armistice entre polonais et soviétiques.

-1921 (18 mars) Traité de Riga mettant fin à la guerre polono-soviétique

-1921 (2 mai au 21 juillet) 3ème soulèvement en Haute-Silésie

Défilé de fantassins polonais en 1939

-1939 (23 mars) : La Pologne renforce son dispositif militaire dans le corridor de Dantzig

-1939 (24 août) : Mobilisation partielle en Pologne

-1939 (30 août) : Ultimatum allemand à la Pologne. Mobilisation générale en Pologne

-1939 (31 août) : Attaque sous faux drapeau de la station radio de Gliwice pour justifier l’invasion de la Pologne

Chronologie économique et culturelle

-1364 : Création de l’Université Jagellon de Cracovie

-1474 : première imprimerie polonaise implantée à Cracovie. Le plus ancien document polonais imprimé connu date de son époque, un almanach (Almanach Cracoviense A Annum)

Nicolas Copernic

-1548 : Publication posthume de De revolutionibus Orbium Coelestium (Des Révolutions des sphères celestes) de Nicolas Copernic.

-1580 : fondation du Collège des Jésuites de Polotsk

-1582 (15 octobre) : La Pologne adopte le calendrier grégorien en remplacement du calendrier julien

-1596 : Union de Brzesc (Brest). L’Eglise orthodoxe de la république polonaise passe sous l’autorité du pape et devenant ainsi une des Eglises catholiques orientales

-1803 : Alexandre 1er créé à Wilno (Vilnius) une université impériale polonaise

-1845 : La ligne ferroviaire Varsovie-Vienne est l’une des premières lignes ferroviaires dans l’Empire Russe

Cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Łódź

-1884 (29 mai) : consécration de la Cathédrale Alexandre Nevsky de Lodz

-1918 (28 novembre) : les femmes polonaises obtiennent le droit de vote

-1919 (20 décembre) : création de la fédération polonaise de football qui adhère à la FIFA en 1923

-1921 (18 décembre) : premier match de l’équipe de Pologne (défaite 1-0 contre la Hongrie)

-1922 : Début de la construction du port de Gdynia. Si le port est achevé seulement en 1926, les premiers gros navires peuvent accoster dès 1923.

-1924 (28 avril) : création de la Banque de Pologne. La même année le zloty devient l’unique monnaie de la Pologne

-1927 (1er mars) : création du championnat de Pologne de football

-1938 : la Pologne participe à la coupe du monde en France. Après avoir éliminé la Yougoslavie (victoire 4-0 à Varsovie et défaite 1-0 en Yougoslavie), elle tombe contre le Brésil en huitième de finale à la suite d’un match au score surréaliste de 6-5 après prolongations, match disputé à Strasbourg.

Benelux (71) Luxembourg (1)

UNE AUTRE SECONDE GUERRE MONDIALE
T-9 BENELUX (3) LUXEMBOURG

Luxembourg 14

AVANT-PROPOS

Ce troisième volet du Tome 9 sera forcément d’une taille réduite puisqu’il s’agit du Grand-Duché du Luxembourg. J’ai un peu hésité avant de le faire un peu par lassitude de ma monumentale uchronie puis mon côté sérieux à repris le dessus pour me lancer à l’assaut de ce pays.

Lire la suite