19-Marine marchande (19)

Compagnie Générale Transatlantique

Cette compagnie créée en 1855 qui à connu bien des crises à quand même fière allure à l’été 1948 quelques semaines avant le déclenchement de la deuxième conflagration mondiale :

-Bananier Barfleur (1938) 3000 TJB Fort de France

-Bananier Caraïbe (1932) 4087 TJB Pointe à Pitre

-Bananier Charles Plumier (1938) 4626 TJB (gérance du gouvernement français) En mer entre les Antilles et Le Havre . Doit ensuite rallier Lorient où l’arsenal va le transformer en croiseur auxiliaire

-Bananier Estérel (1937) 3184 TJB Kingston (Jamaïque)

-Bananier Fort de France (1935) 3426 TJB La Havanne

-Bananier Fort Richepanse (1935) 3485 TJB Rouen

-Bananier Fort Royal (1935) 3426 TJB Rouen

-Bananier Guadeloupe (1936) 2673 TJB Casablanca

-Bananier Guyane (1934) 1794 TJB Oran

-Bananier Maurienne (1938) 3260 TJB En mer entre Fort de France et Dunkerque

-Bananier Quercy (1937) 3043 TJB En mer entre Dunkerque et Pointe à Pitre

-Cargo Alabama (1931) 5645 TJB Alexandrie

-Cargo Arica (1921) 5390 TJB Valparaiso

-Cargo Arizona (1925) 5457 TJB Veracruz

-Cargo Aveyron (1923) 4785 TJB Casablanca

-Cargo Calédonien (1940) 6966 TJB (appartient au gouvernement français) Marseille

-Cargo Cap Pinède (1938) 1329 TJB Nice

-Cargo Carbet (1920) 3523 TJB En mer entre Glasgow et Le Havre avec du charbon et du minerai de fer écossais

-Cargo (utilisé comme navire-météo) Carimaré (1920) 3792 TJB En poste dans l’Atlantique Nord. Il reçoit l’ordre de rallier Le Havre où il va être retransformé en cargo classique

-Cargo Cassidaigne (1923) 1417 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français) En mer entre Bône et Marseille

-Cargo Ile d’Aix (ex-Lafcomo EUA) (1920) 5028 TJB (appartient au gouvernement français) New York

-Cargo Ile de Batz (ex-West Homac EUA) (1918) 5755 TJB (appartient au gouvernement français) En mer entre New York et Saint Nazaire

-Cargo Ile de Brehat (ex-West Tacook EUA) (1919) 6176 TJB (appartient au gouvernement français) Jacksonville

-Cargo Ile de Noirmoutier (1920) 5703 TJB (appartient au gouvernement français) Casablanca

-Cargo Ile de Ré (ex-Jomar EUA) (1920) 5105 TJB (appartient au gouvernement français) En mer entre Baltimore et Le Havre

-Cargo Ile d’Ouessant (1919) 6176 TJB (appartient au gouvernement français) Baltimore

-Cargo Ile Rousse (1918) 1471 TJB (appartient au gouvernement français ex-France Navigation) Casablanca

-Cargo Indochinois (1939) 6966 TJB (appartient au gouvernement français) Le Verdon

-Cargo Marigot (1932) 4087 TJB Le Havre. Doit rallier Brest pour devenir un croiseur auxiliaire pour patrouilleur dans le Golfe de Gascogne

-Cargo mixte Oregon (1929) 7706 TJB Kingston

-Cargo Lezardrieux (1922) 934 TJB (ex-France Navigation, appartient au gouvernement français) Nantes

-Cargo Michigan (1920) 6357 TJB A la mer, ayant quitté La Nouvelle-Orléans le 11 août pour Dunkerque

-Cargo Mostaganem (1921) 1942 TJB (appartient au gouvernement français) Marseille

-Cargo Saint Bertrand (ex-allemand Chemnitz capturé le 28 septembre 1939) (1929) 5522 TJB La Corogne

-Cargo Saint Malo (1917) 5799 TJB (appartient au gouvernement français ex-France Navigation) En mer entre Halifax et Le Verdon avec un chargement de blé canadien

-Cargo San Antonio (1930) 5985 TJB Saint-Nazaire

-Cargo San Diego (1930) 5985 TJB Bilbao

-Cargo San Francisco (1930) 5985 TJB New York

-Cargo San José (1931) 5945 TJB En mer dans l’Atlantique

-Cargo San Mateo (1931) 5946 TJB Nantes

-Cargo San Pedro (1931) 5946 TJB Belfast. Doit rallier Brest pour être transformé en croiseur auxiliaire

-Cargo Sèvre (1920) 3689 TJB Hendaye

-Cargo Vannes (ex-américain West Planter) (1919) 2619 TJB San Diego

-Cargo Winnipeg (1918) 8379 TJB (appartient au gouvernement français ex-France Navigation) Le Havre

-Cargo mixte Wisconsin (1929) 8061 TJB Montevideo

-Cargo mixte Wyoming (1930) 8061 TJB A la mer depuis la Nouvelle Orléans en direction du Havre

-Caboteur Balata (1922) 312 TJB Fort de France

-Caboteur Espéranto (1906) 209 TJB Cayenne

-Caboteur Nemours (1931) 673 TJB A la mer entre Panama et Fort de France

-Caboteur Saint Laurent du Maroni (1907) 332 TJB Cayenne

-Caboteur Trois Ilets (1920) 317 TJB A la mer entre Miami et Fort de France

-Paquebot Colombie (1931) 13718 TJB A la mer sur la ligne Le Havre-Southampton-Antilles. A son retour, doit devenir soit transport de troupes soit croiseur auxiliaire

-Paquebot Cuba (1923) 11337 TJB A la mer sur la ligne Saint Nazaire-La Havanne-Veracruz

-Paquebot De Grasse (1924) 17759 TJB Le Havre. Doit être transformé en transport de troupes

-Paquebot De La Salle (1921) 8400 TJB Affecté à la ligne la ligne Saint Nazaire-La Havanne-Veracruz. Le 12 août, il est La Havanne.

-Paquebot Gouverneur Général Chanzy (1922) 4540 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français) Marseille

-Paquebot Gouverneur Général De Gueydon (1922) 4513 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français) Oran

-Paquebot Gouverneur Général Grevy (1921) 4565 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français) Alger

-Paquebot Gouverneur Général Jonnart (1921) 4513 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français) A la mer entre Alger et Marseille

-Paquebot Gouverneur Général Lamoricière (1922) 4712 TJB A la mer entre Marseille et Tunis

Paquebot Normandie 1937

Paquebot Normandie 1937

-Paquebot Ile de France (1927) 43153 TJB A la mer entre Le Havre et New York

-Paquebot Mayenne (1909) 2809 TJB Marseille

-Paquebot Meknès (1913) 6127 TJB Helsinki (ligne Le Havre-Baltique)

-Paquebot Mexique (1915) 1229 TJB Aligné sur une ligne Bordeaux-La Corogne-Veracruz

-Paquebot Normandie (1935) 83423 TJB New York

-Paquebot Dal Piaz (1929) 4866 TJB Marseille

-Paquebot Saint Domingue (1911) 3159 TJB Fort de France

-Paquebot Savoie (ex-yougoslave Kraljica Marija) (appartient au gouvernement français) Affecté à la ligne Marseille-Casablanca-Dakar

-Paquebot Ville d’Alger (1935) 9839 TJB Alger

-Paquebot Ville d’Oran (1936) 10172 TJB Marseille

-Remorqueur Minotaure (1918) 889 TJB Le Verdon

-Paquebot Artois (1946) 23500 tonnes Affecté à une ligne Marseille-Oran-Alger-Tunis-Beyrouth

-Paquebot Guyenne (1948) 23500 tonnes Affecté à une ligne Bordeaux-Fort de France-La Havanne-Panama

-Cargo type Commission Bouffay (1943) 6500 TJB Mombassa

-Cargo type Commission Doulon (1943) 6500 TJB Aden

-Cargo type Commission Chantenay (1945) 6500 TJB  A la mer entre Le Cap et Le Havre

-Cargo type Commission Graslin (1945) 6500 TJB Nantes

-Cargo type Commission Mellinet (1946) 6500 TJB Rouen

-Cargo type Commission Saint Felix (1947) 6500 TJB Dieppe

Compagnie Générale d’Armement Maritime (filiale de la CGT)

La CGAM filiale de la CGT dispose à l’été 1948 de la flotte suivante :

-Cargo Cambronne (1919) 3059 TJB Bordeaux

-Cargo Enseigne Maurice Préchac (1924) 4578 TJB Plymouth

-Cargo Grandlieu (1919) 3290 TJB A la mer entre Pointe à Pitre et Le Havre.

-Cargo Limoges (1919) 2256 TJB (gérance d’un navire du gouvernement français) Halifax

-Cargo Penerf (1930) 2151 TJB Hendaye

-Cargo Penthièvre (1922) 2382 TJB Saint Nazaire

-Cargo Saint Clair (1929) 3824 TJB Glasgow

-Cargo Auch (1943) 7000 tonnes Goteborg

Cargo Loire (1943) 7000 tonnes A la mer entre Copenhague et Le Havre

-Cargo Agen (1945) 7000 tonnes Rouen

-Cargo Gers (1945) 7000 tonnes Dublin

Compagnie Havraise Péninsulaire de Navigation

Cet armateur normand dispose en 1948 de la flotte suivante :

-Cargo Bourbonnais (1914) 4484 TJB Le Havre. Doit être inspecté avant réquisition éventuelle

-Cargo Malgache (1939) 6300 TJB Bombay

-Cargo Ville de Majunga (1931) 4972 TJB Diego-Suarez

-Cargo Ville de Metz (1920) 7007 TJB Alexandrie

-Cargo Ville de Reims (1918) 4617 TJB Nantes

-Cargo Ville de Rouen (1919) 5083 TJB Dunkerque. Doit appareiller pour Madagascar mais cet appareillage est suspendu

-Cargo Ville de Tamatave (1931) 4993 TJB En mer au large de Djibouti. Il doit rallier Marseille pour servir de transport de troupes

-Cargo Ville du Havre(1919) 5083 TJB Aden

-Cargo Condé (1915) 7202 TJB Nice

-Cargo type Commission François 1er (1944) 6500 TJB En mer entre Singapour et Diego-Suarez
-Cargo type Commission Gabriel Monod  (1946) 6500 TJB Diego-Suarez

Publicités

19-Marine marchande (12)

Compagnie Havraise Péninsulaire de Navigation

Cet armateur normand dispose en 1939 de la flotte suivante :

-Cargo Aisne (1914) 3654 TJB

-Cargo Bourbonnais (1914) 4484 TJB

-Cargo Ville d’Oran (1912) 4861 TJB

-Cargo Malgache (1939) 6300 TJB

-Cargo Ville de Majunga (1931) 4972 TJB

-Cargo Ville de Metz (1920) 7007 TJB

-Cargo Ville de Reims (1918) 4617 TJB

-Cargo Ville de Rouen (1919) 5083 TJB

-Cargo Ville de Tamatave (1931) 4993 TJB

-Cargo Ville du Havre(1919) 5083 TJB

-Cargo Condé (1915) 7202 TJB

La CHPN bénéficie des aides de la CNM pour renouveler sa flotte. Les cargos Ville d’Oran et Aisne sont ainsi remplacés par deux cargos de type Commission, des navires baptisés François 1er et Gabriel Monod, deux personnalités liées au Havre. Ils sont construits aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) du Havre.

-Cargo type Commission François 1er mis sur cale le 8 avril 1943 lancé le 17 juillet 1944 et mis en service le 8 octobre 1944

-Cargo type Commission Gabriel Monod  mis sur cale le 4 août 1944 lancé le 12 décembre 1945 et mis en service le 17 mars 1946

Les autres navires sont encore en service en septembre 1948

Compagnie Nantaise des Chargeurs de l’Ouest

La Compagnie Nantaise de Navigation à Vapeur connue également sous le diminutif de «La Nantaise» à été créée en janvier 1882. En 1917 est intégrée à la Compagnie Générale Transatlantique et des Chargeurs de l’Ouest tout en conservant son autonomie. En 1937, la Transat se retire et «La Nantaise» est incorporée au sein de la  Société Anonyme des Chargeurs de l’Ouest, sous le nom de Compagnie Nantaise des Chargeurs de l’Ouest.

Cet armateur qui fût le premier à opérer des navires à vapeur (alors que ses concurrents réticents préféraient la solution rassurante voile/vapeur) fût également chargée du transport des bagnards en direction de la Nouvelle Calédonie (jusqu’en 1903) et de la Guyane et ce jusqu’en septembre 1939 quand la déportation en Guyane est supprimée suite à un décret-loi du 17 juin 1938.

Quand la guerre de Pologne éclate, la CNCO dispose des navires suivants :

-Cargo Cassard (1920) 1596 TJB

-Cargo Cens (1926) 2384 TJB

-Cargo Divatte (1918) 2266 TJB

-Cargo Graslin (1924) 2323 TJB

-Cargo Isac (1926) 2385 TJB

-Cargo Kervegan (1922) 2018 TJB

-Cargo Moncousu (1912) 1345 TJB

-Cargo Monselet (1929) 3372 TJB

-Cargo Ponchateau (1920) 995 TJB

-Cargo Pénestin (1921) 1336 TJB

-Cargo Rhuys (1919) 2921 TJB (coulé par mine en novembre 1939)

-Cargo Surville (1919) 2318 TJB

-Cargo Beaumanoir (1920) 2324 TJB

La flotte est donc plutôt ancienne avec un grand nombre de navires ayant plus de vingt ans. La politique de réarmement et les aides de la CNM vont permettre à l’armateur nantais de renouveler sa flotte.

Elle bénéficie d’abord de deux cargos type Commission entièrement payés par la CNM, la CNCO étant simplement chargée de trouver les équipages nécessaires pour les armer. Ces deux navires remplacent le Moncousu et le Rhuys et sont baptisés La Divatte et Ile Saint Anne. Ils sont construits par les Anciens Chantiers Dubigeon.

-Cargo type Commission Ile Gloriette mis sur cale le 4 janvier 1944 lancé le 17 mars 1945 et mis en service le 8 juin 1945

-Cargo type Commission Ile Saint Anne  mis sur cale le 25 mars 1945 lancé le 30 juin 1946 et mis en service le 8 octobre 1946.

Pour remplace le Surville perdu par échouage dans l’estuaire de la Loire en septembre 1945, la CNCO passe commande auprès des chantiers Dubigeon d’un troisième cargo type Commission qu’elle finance à 85%, le reliquat étant apporté par une aide de la CNM.

-L’Ile Feydeau est mis sur cale le 7 juillet 1946 lancé le 8 octobre 1947 et mis en service le 4 janvier 1948.

La compagnie nantaise songe un temps à se lancer dans le transport de pétrole et le transport de passagers mais préfère au final se concentrer sur le transport de marchandises.

Compagnie Nationale de Navigation

Cette compagnie créée en 1929 dispose de deux pétroliers en 1939 qui sont toujours en service en 1948 bien que leur remplacement eut été un temps envisagé.

-Pétrolier Frimaire (1929) 9242 TJB

-Pétrolier Vendémiaire (1929) 9228 TJB

Compagnie Navale des Pétroles

C’est la branche maritime de la Compagnie Française des Pétroles. Cet armateur dispose en 1939/40 des navires suivants :

-Pétrolier caboteur Française II (1935)  584 TJB

-Pétrolier caboteur Octane (1939) 2020 TJB
-Pétrolier Palmyre (1940) 13750 TJB

-Pétrolier Emile Miguet (1937) 14115 TJB (torpillé et coulé le 12 octobre 1939)

Sa flotte est renforcée par la gérance de trois des six pétroliers entièrement financés par la Commission Nationale Maritime. Ces pétroliers sont baptisés Babylone El Dorado et Mycène. Le premier et le troisième sont commandé aux ACB à Nantes, le second aux ACL toujours à Nantes.

-Pétrolier type Commission Babylone  mis sur cale le 8 septembre 1942 lancé le 10 septembre 1943 et mis en service le 6 mars 1944

-Pétrolier type Commission Mycène (CNM gérance CNP) mis sur cale le 8 novembre 1942 lancé le 13 décembre 1943 et mis en service le 8 juillet 1944

-Pétrolier type Commission El Dorado mis sur cale le 12 juillet 1947 lancé le 30 juin 1948 et armé le 1er octobre 1948 pour un usage bien différent de celui envisagé à l’origine.

Compagnie Normande de Navigation à Vapeur

Cette compagnie dispose des navires suivants quand éclate la guerre de Pologne :

-Paquebot côtier Adolphe Leprince (1926) 343 TJB

-Paquebot côtier Augustin Normand (1894) 175 TJB

-Paquebot côtier Emile Deschamps (1922) 349 TJX

-Paquebot côtier La Touques (1901) 228 TJB

-Paquebot côtier Trouville (1910) 294 TJB

-Cargo Villerville (1920) 114 TJB

Comme on peut le voir, la flotte de cet armateur est assez ancienne. La CNM finance partiellement la construction de deux petits paquebots côtiers de 500 TJB baptisés Granville et Antifer, navires construits aux chantiers Augustin Normand du Havre

-Paquebot côtier Granville mis sur cale le 8 avril 1946 lancé le 17 mars 1947 et mis en service en septembre 1947.

-Paquebot côtier Antifer mis sur cale le 24 mars 1947 lancé le 13 mars 1948 et mis en service en juillet 1948

Les autres navires sont encore en service en septembre 1948 et ne vont pas tarder à participer à l’effort de guerre.

Compagnie de Navigation Mixte

En 1850 est créée à Marseille la société Louis Arnaud,Touache Frères & Cie pour organiser le trafic entre Marseille et l’Algérie. Cinq ans  plus tard, elle prend le nom de Compagnie de Navigation Mixte pour montrer qu’elle utilisait la voile et la vapeur, ce dernier mode de propulsion en étant à l’époque à ses balbutiements.
De 1873 à 1883, elle assure la continuité territoriale avec la Corse et à partir de 1908, s’intéressa au transport du pétrole au travers de plusieurs filliales puis dans une seule à partir de 1918.

Quand éclate la guerre de Pologne, la CNM dispose des navires suivants :

-Paquebot Chella (1934) 8920 TJB

-Paquebot El Biar (1927) 4678 TJB

-Paquebot El Djézaïr (1934) 5790 TJB

-Paquebot El Kantara (1932) 5079 TJB

-Paquebot El Mansour (1933) 5818 TJB

-Paquebot Gouverneur Général Cambon (1922) 3509 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français)

-Paquebot Gouverneur Général Lépine (1923) 3509 TJB

-Paquebot Kairouan (1942 en construction en 1940) 8601 TJB

-Pétrolier C.I.P (1921) 6587 TJB (appartient à la société Mazout transport, filiale de la CNM)

-Pétrolier Motrix (1922) 6587 TJB (appartient à la société Mazout transport, filiale de la CNM)

-Cargo Djebel Amour (1931) 2908 TJB

-Cargo Djebel Aurès (1929)  2635 TJB

-Cargo Djebel Dira (1930) 2435 TJB

-Cargo Djebel Nador (1938) 3168 TJB

La Compagnie de Navigation Mixte dispose d’une flotte moderne en 1939 mais ne s’endort pas pour autant sur ses lauriers. En septembre 1943, elle passe commande de deux cargos type Commission aux chantiers John Scott de Govan en Ecosse.

-Le cargo Djebel Chambi est mis sur cale le 14 novembre 1943 lancé le 4 mars 1945 et mis en service le 8 septembre 1945

-Le cargo Djebel Nefoussa est mis sur cale le 8 mars 1945 lancé le 14 juin 1946 et mis en service le 4 janvier 1947

Pour renforcer ses capacités de transport de produits pétroliers, elle passe commande au même chantier d’un pétrolier de type Commission, pétrolier baptisé Bellatrix.

-Le Bellatrix est mis sur cale le 12 septembre 1945 lancé le 4 janvier 1947 et mis en service le 9 juin 1947

19-Marine Marchande (6)

B-La Commission Nationale Maritime, une Maritime Commission à la française

Mieux coordonner les efforts

Durant la guerre de Pologne, la Direction du Transport Militaire (D.T.M) assurait la gestion des navires réquisitionnés soit une grande partie de la flotte marchande française. Au cours de ces réquisitions (qui pour les dernières se sont achevées en septembre 1940), la D.T.M à déploré la vétusté de la flotte et son hétérogénéité ce qui pénalisait l’effort de guerre.

En cas de nouveau conflit, la marine souhaite disposer de navires réquisitionnés plus modernes et surtout moins hétérogènes pour faciliter son utilisation sur la durée. Un minimum de coordination est donc nécessaire.

Le 12 juin 1942 est créée la Commission Nationale Maritime (CNM), pendant français de la Maritime Commission américaine. La CNM doit plancher sur de nouveaux types de cargos et de pétroliers, d’anticiper les modifications à effectuer pour le temps de guerre et secondairement de répondre aux craintes de certains armateurs de voir la CNM devenir le seul et unique armateur de France.

Cette CNM ne va pas chômer et dès le mois de septembre peut présenter plusieurs modèles de navires de fret et de petits paquebots utilisables pour le transport de troupes. Ces navires vont ensuite être commandés auprès de chantiers français mais également américains et canadiens en dépit des problèmes de conversion entre le système impérial et le système métrique.

Si la CNM finance une partie de ces navires qui sont ensuite affrétés par un armateur au nom du gouvernement français, les armateurs vont renouveler au passage leur flotte, bénéficiant en commandant ces modèles de primes et d’aides diverses qui vont indirectement les chantiers français bien qu’elles aident également des chantiers étrangers.

Les navires «CNM»

Pétroliers

A l’origine, il était prévu que les pétroliers de la marine nationale participent au ravitaillement du pays en pétrole mais très occupés avec le ravitaillement des navires de guerre et la réalimentation des dépôts militaires, ils doivent être remplacés par des pétroliers civils. Voilà pourquoi la priorité est donné au dévellopement d’un pétrolier moderne.

A l’aide d’un bureau d’étude de Marseille, la CNM dessine un navire élégant à deux chateaux de 130m de long et de 7500 TJB. Propulsé soit par diesel soit par une turbine à engrenages, ils peuvent atteindre la vitesse de 15 noeuds.

La CNM finance directement six navires qui seront gérés par la Société Française de Transports Pétroliers (SFTP) et par la Compagnie Navale des Pétroles à raison de trois chacun. Ces six navires ainsi que cinq autres pétroliers type PC (Pétrolier de la Commission) financés partiellement par la CNM sont construits en France, en Belgique, au Canada.

Un modèle de pétrolier caboteur baptisé PPC (Petit Pétrolier de la Commission) inspiré des pétroliers-caboteurs de la marine nationale est également mis au point soit des navires de 1500 tonnes de port en lourd.

Huit pétroliers financés partiellement par la CNM sont construits par des chantiers français pour des armateurs français : trois pour l’Association pétrolière,trois pour la Compagnie Africaine de Navigation et deux pour la Société Française des Pétroles Shell.

Cargos

Pour renouveler les navires de charge, la CNM va dessiner un cargo facile à construire, propulsé soit par une propulsion diesel ou par une propulsion vapeur avec  une seule hélice. Les superstructures parquées à l’arrière sont réduites au strict minimum, un seul mat de charge est installé entre les deux cales.

D’une capacité de 6500 tonnes de jauge brute, longs de 130m, ils vont être commandés à treize exemplaires financés totalement par la CNM qui va les laisser en affrètement aux Messageries Maritimes (4), à la Compagnie Nantaise des Chargeurs de l’Ouest (2), à la Compagnie Paquet (2) à la Compagnie Havraise Peninsulaire de navigation (2) et à la Compagnie des Bateaux à Vapeurs du Nord (3).

54 autres navires vont être commandés et financés partiellement par la CNM, navires construits en France, au Canada et aux Etats Unis. Quatre sont commandés pour les Affréteurs maritimes indochinois, quatre par le Groupe Louis Dreyfus, deux pour l’armement Maurel et Prom, six par l’armement Schiaffino, deux par l’armement Scotto-Ambrosino-Puglièse, quatre par la compagnie Charles Le Borgne, deux par la compagnie nouvelle de navigation Busck, six par les Chargeurs Réunis, deux par les Affréteurs Français, deux par la Compagnie Fabre, six par la Compagnie Générale Transatlantique, deux par la compagnie Paquet, six par la compagnie Worms et huit par la compagnie Delmas-Vieljeux,

19-Marine Marchande (3)

Compagnie Générale d’Armement Maritime (filiale de la CGT)

-Cargo Cambronne (1919) 3059 TJB

-Cargo Enseigne Maurice Préchac (1924) 4578 TJB

-Cargo Grandlieu (1919) 3290 TJB

-Cargo Limoges (1919) 2256 TJB (gérance d’un navire du gouvernement français)

-Cargo Loire (1928) 4285 TJB (torpillé dans la nuit du 12 au 13 novembre)

-Cargo Penerf (1930) 2151 TJB

-Cargo Penthièvre (1922) 2382 TJB

-Cargo Saint Clair (1929) 3824 TJB

-Cargo Sainte Maxime (1911) 4051 TJB

Compagnie Havraise Péninsulaire de Navigation

-Cargo Aisne (1914) 3654 TJB

-Cargo Bourbonnais (1914) 4484 TJB
-Cargo Ville d’Oran (1912) 4861 TJB

-Cargo Malgache (1939) 6300 TJB

-Cargo Ville de Majunga (1931) 4972 TJB

-Cargo Ville de Metz (1920) 7007 TJB

-Cargo Ville de Reims (1918) 4617 TJB

-Cargo Ville de Rouen (1919) 5083 TJB

-Cargo Ville de Tamatave (1931) 4993 TJB

-Cargo Ville du Havre(1919) 5083 TJB

-Cargo Condé (1915) 7202 TJB

Compagnie Nantaise des Chargeurs de l’Ouest

-Cargo Cassard (1920) 1596 TJB

-Cargo Cens (1926) 2384 TJB

-Cargo Divatte (1918) 2266 TJB

-Cargo Graslin (1924) 2323 TJB

-Cargo Isac (1926) 2385 TJB

-Cargo Kervegan (1922) 2018 TJB

-Cargo Moncousu (1912) 1345 TJB

-Cargo Monselet (1929) 3372 TJB

-Cargo Ponchateau (1920) 995 TJB

-Cargo Pénestin (1921) 1336 TJB

-Cargo Rhuys (1919) 2921 TJB (coulé par mine en novembre 1939)

-Cargo Surville (1919) 2318 TJB

-Cargo Beaumanoir (1920) 2324 TJB

Compagnie Nationale de Navigation

-Pétrolier Frimaire (1929) 9242 TJB

-Pétrolier Vendémiaire (1929) 9228 TJB

Compagnie Navale des Pétroles

-Pétrolier caboteur Française II (1935)  584 TJB

-Pétrolier Emile Miguet (1937) 14115 TJB (torpillé et coulé le 12 octobre 1939)

-Pétrolier caboteur Octane (1939) 2020 TJB

-Pétrolier Palmyre (1940) 13750 TJB

Compagnie Normande de Navigation à Vapeur

-Paquebot côtier Adolphe Leprince (1926) 343 TJB

-Paquebot côtier Augustin Normand (1894) 175 TJB

-Paquebot côtier Emile Deschamps (1922) 349 TJX

-Paquebot côtier La Touques (1901) 228 TJB

-Paquebot côtier Trouville (1910) 294 TJB

-Cargo Villerville (1920) 114 TJB

Compagnie de Navigation Mixte

-Paquebot Chella (1934) 8920 TJB

-Paquebot El Biar (1927) 4678 TJB

-Paquebot El Djézaïr (1934) 5790 TJB

-Paquebot El Kantara (1932) 5079 TJB

-Paquebot El Mansour (1933) 5818 TJB

-Paquebot Gouverneur Général Cambon (1922) 3509 TJB (gérance d’un navire appartenant au gouvernement français)

-Paquebot Gouverneur Général Lépine (1923) 3509 TJB

-Paquebot Kairouan (1942 en construction en 1940) 8601 TJB

-Pétrolier C.I.P (1921) 6587 TJB (appartient à la société Mazout transport)

-Pétrolier Motrix (1922) 6587 TJB (appartient à la société Mazout transport)

-Cargo Djebel Amour (1931) 2908 TJB

-Cargo Djebel Aurès (1929)  2635 TJB

-Cargo Djebel Dira (1930) 2435 TJB

-Cargo Djebel Nador (1938) 3168 TJB

Compagnie de Navigation Sud-Atlantique

-Paquebot Massilia (1920) 15563 TJB

-Paquebot Pasteur (1939) 29253 TJB

Compagnie Navale d’Afrique du Nord

-Cargo Congo (1914) 5202 TJB

-Cargo Maroc (19089) 2452 TJB

-Cargo Syrie (1909) 2460 TJB

Compagnie de Navigation France-Amérique (filiale de la SGTM)

-Paquebot Ipanéma (1921) 4282 TJB

Compagnie Paquet

-Cargo Arcturus (1913) 2532 TJB

-Cargo Bamako (1930) 2357 TJB

-Cargo Le Rhin (1920) 2456 TJB

-Cargo Oued Fès (1913) 2613 TJB

-Cargo Oued Grou (1921) 792 TJB

-Cargo Oued Sebou (1925) 792 TJB

-Cargo Oued Tiflet (1914) 1194 TJB

-Cargo Oued Yquem (1920) 1370 TJB

-Cargo Ouergha (1920) 1956 TJB

-Cargo Favor (1940) 1323 TJB (appartient au gouvernement français)

-Paquebot Azrou (1930) 2998 TJB

-Paquebot Djenné (1931) 8790 TJB

-Paquebot Imerethie II (1924) 3713 TJB

-Paquebot Koutoubia (1931) 8790 TJB

-Paquebot Maréchal Lyautey (1924) 8256 TJB

-Paquebot Médie II (1928) 5078 TJB

Compagnie des Transports Maritimes et Fluviaux (Heuzey & Chastellain)

-Cargo Formigny (1916) 2166 TJB

-Cargo Gonneville (1912) 2285 TJB

-Cargo Villiers (1923) 2548 TJB

Compagnie des Transports maritimes de l’AOF

-Cargo Kindia (1919) 1972 TJB

Compagnie Worms

-Cargo Barsac (1923) 1049 TJB

-Cargo Bidassoa (1901) 558 TJB

-Cargo Biscarosse (1919) 1937 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Caudebec (1910) 1471 TJB

-Cargo Cérons (1923) 1049 TJB

-Cargo Château Larose (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Latour (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Palmer (1914) 1912 TJB

-Cargo Château Pavie (1930) 2047 TJB

-Cargo Château Yquem (1935) 2436 TJB

-Cargo Espiguette (1920) 1909 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Guilvinec (1920) 3222 TJB (appartient au gouvernement français ancien navire de la compagnie France Navigation)

-Cargo Kerkena (1922) 1579 TJB

-Cargo Léoville (1922) 1056 TJB

-Cargo Le Trait (1934) 1158 TJB

-Cargo Médoc (1930) 1166 TJB

-Cargo Mérignac (1929) 767 TJB
-Cargo Normanville (1921) 1803 TJB

-Cargo Lussac (1922) 1586 TJB

-Cargo Margaux (1912) 1463 TJB

-Cargo Perros Guirec (1921) 2012 TJB

-Cargo Pessac (1907) 775 TJB

-Cargo Pomérol (1930) 1166 TJB

-Cargo Pontet Canet (1916) 1176 TJB

-Cargo Sauternes (1922) 1049 TJB

-Caboteur Fronsac (1906) 518 TJB

-Caboteur Grand Quevilly (1914) 2844 TJB

-Caboteur Jumièges (1913) 1708 TJB

-Caboteur La Mailleraye (1918) 490 TJB

-Caboteur Listrac (1907) 778 TJB

Courtage et Transport

-Pétrolier Capitaine Damiani (1922) 4854 TJB