Japon (60) OdB et Programme de guerre (3)

Vedettes lance-torpilles

Les premières vedettes lance-torpilles japonaises sont construites au début des années vingt. Elles sont inspirées des vedettes britanniques type CMB (Coastal Motor Boat) mais leur carrière est courte et éphémère, la faute à un problème de moteurs fiables et surtout un grand scepticisme au sein de la Nihon Kaigun.

Lire la suite

Publicités

Japon (53) Aéronavale (7)

Les avions de l’aéronavale japonaise (6) : les hydravions

Avant-propos

Après l’échec de l’utilisation des ballons et autres aérostats en haute-mer, l’avion devint le vecteur privilégié pour l’acquisition du renseignement au delà de l’horizon. Seulement voilà l’avion était un terrien, pas forcément à l’aise au dessus des océans à une époque la fragilité et le manque de fiabilité des avions rendait leur utilisation au dessus des flots déchaînés aléatoire.

Lire la suite

Japon (46) Navires de soutien (3)

Ravitailleurs d’hydravions

Avant-propos

Pendant longtemps, l’observation en mer était limitée par les capacités des vigies dans le nid de pie. Même avec un regard perçant, même avec des optiques perfectionnées, les «yeux de la flotte» étaient limitées par la ligne d’horizon liée à la rotondité de la terre.

Lire la suite

Japon (45) Navires de soutien (2)

Charbonniers classe Muroto

IJN Muroto.jpg

Le Muroto

Deux charbonniers de classe Muroto sont construits en 1918/19 dans le cadre du programme «8-4».

Lire la suite

Japon (44) Navires de Soutien (1)

NAVIRES DE SOUTIEN

Avant-propos

Comme nous l’avons vu plus haut, la logistique est largement négligée au sein des forces armées japonaises, c’est une chose non noble, sans aucune valeur, méprisable, honteuse.

Pourtant la marine japonaise ne peut totalement se passer de navires de soutien puisqu’il faut ravitailler les navires en combustible, les réparer, leur fournir des munitions, des vivres pour l’équipage.

Lire la suite

Japon (12) Marine Impériale (5)

Navires de soutien

Comme nous l’avons vu plus haut, la logistique est méprisée au sein des forces armées japonaises, c’est une chose non noble, sans aucune valeur, méprisable, honteuse. Pourtant la marine japonaise ne peut totalement se passer de navires de soutien puisqu’il faut ravitailler les navires en combustible, les réparer, leur fournir des munitions, des vivres pour l’équipage.

Lire la suite