Le Conflit (37) Europe Occidentale (3)

Ordre de Bataille (1) : Allemagne

Heer (1) : évolution de son ordre de bataille entre septembre 1948 et mai 1949

Avant de parler en détail de l’ordre de bataille allemand pour l’opération FALL GELB il me semble important de balayer rapidement les évolutions de l’ordre de bataille de l’armée allemande entre septembre 1948 et mai 1949.

Ordre de Bataille simplifié au 5 septembre 1948 (avant mobilisation)

-Etat-major de l’armée (Ober Kommando der Heer OKH) installé à Postdam

-Armée du Nord (Hambourg)

-1. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie (InfanterieDivision) : 1.ID 3.ID 169.ID

-3. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 5. Leichte Division 2.ID 4.ID

-5. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 163.ID 6.ID 8.ID

-1. PanzerKorps : trois divisions blindées (Panzerdivisionen) : 1. PzD 3. PzD 5.PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée du Sud (Stuttgart)

-2. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 3. Leichte Division 9.ID 181.ID

-4. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 10.ID 7. Leichte Division 196.ID

-6. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 12.ID 13.ID 14.ID

-2. Panzerkorps : trois divisions blindées : 2. PzD 4. PzD 6. PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée du Sud-Est (Dresde)

-7. ArmeeKorps (Berg : trois divisions d’infanterie de montagne : 1. Gebirgsjager Division 2. Gebirgsjager Division 3. Gebirgsjager Division

-9. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 15.ID 17.ID 19.ID

-11. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 16.ID 18.ID 214.ID

-3. Panzerkorps : trois divisions blindées : 7. PzD 9. PzD 11.PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée de l’Est (Rostock)

-8. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 20.ID 21.ID 24.ID

-10. ArmeeKorps : deux divisions d’infanterie : 22.ID 23.ID

-4. Panzerkorps : trois divisions blindées : 8.PzD 10.PzD 12.PzD

Total : cinq divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de huit grandes unités

Ordre de Bataille simplifié après mobilisation

Dès la mi-août l’Allemagne mobilise, de nouvelles divisions sont mises sur pied par le rappel de réservistes, la mobilisation anticipée de conscrits ainsi que des volontaires qui se présentent spontanément pour participer à ce qui est vu comme une «aventure».

Les premières divisions de mobilisation doivent remplacer au sein des corps d’armée du temps les divisions envoyées en Norvège pour l’opération WESERÜBUNG qui vont être regroupées au sein de la 1.Armee.

A noter que les divisions blindées du 1. PanzerKorps vont fournir des groupements de combat ou KampfGruppe, des groupements occasionnels mis sur pied pour l’opération, les allemands estimant que l’envoi d’une division complète n’était pas possible ou pas nécessaire face aux menaces possibles/potentielles.

Les divisions suivantes vont permettre la création de nouveaux corps d’armée et de nouvelles armées en vue de la «bataille décisive» sur le front occidental.

-Armée du Nord (Hambourg)

NdA reçoit ultérieurement le numéro 2 devenant donc la 2.Armee

-1. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 1.ID 3.ID 25.ID

-3. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 2.ID 4.ID 32.ID

-5. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 6.ID 8.ID 26.ID

-1. Panzerkorps : trois divisions blindées : 1. PzD 3. PzD 5. PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée du Sud (Stuttgart)

NdA reçoit ultérieurement le numéro 3 devenant donc la 3.Armee

-2. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 3. Leichte Division 9.ID 27.ID

-4. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 7. LeichteDivision 10.ID 28.ID

-6. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 12.ID 13.ID 14.ID

-2. PanzerKorps : trois divisions blindées : 2.PzD 4. PzD 6. PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée du Sud-Est (Dresde)

NdA reçoit ultérieurement le numéro 4 devenant donc la 4.Armee

-7. ArmeeKorps (Berg) : une division d’infanterie de montagne la 1. Gebirgsjager et deux divisions d’infanterie de ligne, les 30. et 31.ID

-9. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 15.ID 17.ID 19.ID

-11. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 16.ID 18.ID 29.ID

-3. Panzerkorps : trois divisions blindées : 7. PzD 9. PzD 11. PzD

Total : neuf divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de douze grandes unités

-Armée de l’Est (Rostock)

NdA reçoit ultérieurement le numéro 5 devenant donc la 5.Armee

-8. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 20.ID 21.ID 24.ID

-10. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 15.ID 17.ID 19.ID

-4. Panzerkorps : trois divisions blindées : 8.PzD 10.PzD 12.PzD

Total : six divisions d’infanterie et trois divisions blindées soit un total de neuf grandes unités

*
**

Les autres divisions mobilisées vont former quatre autres armées à trois corps d’armée de trois divisions soit un total de trente-six divisions d’infanterie (d’autres divisions blindées doivent être mises sur pied mais l’état-major préfère privilégier dans un premier temps les divisions d’infanterie).

En février 1949 néanmoins deux nouvelles Panzerdivisionen sont créées, les 13. et 14. Panzerdivision sont créées mais elles sont loin d’être opérationnelles au 10 mai 1949

-6.Armee (ouest)

-12. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 33.ID 35.ID 37.ID

-13. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 39.ID 41.ID 43.ID

-14. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 45.ID 47.ID 49.ID

-7. Armee (sud-ouest)

-15. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 34.ID 36.ID 38.ID

-16. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 40.ID 42.ID 44.ID

-17. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 46.ID 48.ID 50.ID

-8. Armee (sud-est)

-18. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 51.ID 53.ID 55.ID

-19. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 57.ID 59.ID 61.ID

-20. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 63.ID 65.ID 67.ID

-9. Armee (Est)

-21. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 52.ID 54.ID 56.ID

-22.ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 58.ID 60.ID 62.ID

-23. ArmeeKorps : trois divisions d’infanterie : 64.ID 66.ID 68.ID

Fallschirmjäger. Pour la première fois ils vont être utilisés massivement au combat en l’occurrence pour neutraliser les Pays-Bas et notamment ses aérodromes.

A l’issue de la phase de mobilisation initiale, la Heer aligne un total de 98 grandes unités, 86 divisions d’infanterie et douze divisions blindées, une force plus que respectable qui va encore grandir. Il faut ajouter également les unités de la Waffen S.S et les divisions parachutistes (FliegerDivisions) qui dépendent de la Luftwaffe.

Bien entendu aux côtés de ces grandes unités on trouve des unités de taille plus réduite notamment pour les appuis et le soutien. Citons par exemple les quatre Pioniere-Brigade, les brigades du génie destinées à opérer à un échelon opératif (même si les allemands en dehors de la tactique et de la stratégie point de salut) et notamment les régiments d’artillerie lourde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s