Mitteleuropa Balkans (17) Hongrie (17)

Armes de l’infanterie (2) : armes collectives

Fusils mitrailleurs et Mitrailleuses

GOLYÓSZÓRÓ 31M (Hongrie)

La principale mitrailleuse hongroise est la GOLYÓSZÓRÓ 31M, la désignation hongroise de la Solothurn S-200, une mitrailleuse qui annonçait le duo MG-34/42. Entre 2000 et 3000 exemplaires ont été livrés à l’armée hongroise qui va l’utiliser jusqu’à la fin du conflit aux côtés d’armes plus anciennes et d’armes plus récentes.

La GOLYÓSZÓRÓ 31M était une mitrailleuse légère de conception allemande mais de fabrication suisse. Pesant 12kg en ordre de combat, mesurant 1170mm de long (dont 600mm pour le canon) elle était servie comme de coutume par deux hommes.

D’un calibre de 8mm, tirant la cartouche 8x56mmR, elle pouvait atteindre des cibles à une portée maximale de 4400m même si en pratique cela ne dépassa pas 800m (ce qui est de toute façon suffisant pour la plupart des combats d’infanterie). La cadence de tir était de 350 (pratique) à 600 coups par minute (maximale théorique), l’alimentation se faisant par des chargeurs tambours de 30 ou de 50 cartouches.

GÉPPUSKA 1907 31M (Hongrie)

La GEPPUSKA 1907/31M est tout simplement une version modernisée de la vénérable mitrailleuse Schwartzlose apparue au sein de l’armée austro-hongroise en 1907.

Cette mitrailleuse fiable et robuste à connu une très longue carrière puisque les américains ont capturé quelques exemplaires au début de la deuxième guerre du Vietnam en 1970 !

Cette mitrailleuse refroidie par eau qui était servie par cinq hommes et qui à été produite à 2464 exemplaires pèse 39.9kg en ordre de combat, mesurant 1067mm de long (dont 527mm pour le canon), tirant des cartouches d’un calibre de 8mm (8x50mmR) à une distance maximale de 3500m (1800m en pratique) à raison de 520 coups par minute (350 en pratique), l’alimentation se faisant par des bandes de 100 à 250 cartouches.

Bren LMG 30

Soldats britanniques mettant en oeuvre un fusil mitrailleur Bren

-Durant le conflit les hongrois ont également utilisé des fusils mitrailleurs Bren capturés en Yougoslavie, des Degtyarev capturés sur les soviétiques ainsi que des MG-34 et 42 fournies par les allemands. Des fusils mitrailleurs Madsen modèle 1922 ont également été utilisés mais leur provenance est incertaine.

FM Degtyarev 13

fusil mitrailleur Degtyarev

Il semble mais ce n’est pas sur que la production de la GolyÓSZÓRÓ 31M à repris dans une version améliorée mais comme aucun document n’à été retrouvé cette information est à prendre avec des pincettes. En revanche l’utilisation de la mitrailleuse SG-43 soviétique est avérée et documentée.

Mortiers

Naturellement l’armée magyare utilise pour appuyer son infanterie des mortiers. Depuis son invention durant le premier conflit mondial, le mortier est devenu l’arme d’appui par excellence de l’infanterie.

Il à certes été un temps concurrencé par le canon d’infanterie mais cette concurrence n’à pas duré tant le mortier cumule les avantages : poids raisonnable, compacité, facilité d’utilisation, réactivité immédiate…… .

AKNAVETO 8cm 36 39M (Hongrie)

Le plus ancien est également le plus lourd. L’AKNAVETO 8cm 36/39M était un mortier de 81.4mm (le calibre standard du mortier médian d’infanterie) mis en service en 1934.

De conception et de fabrication hongroise (même si il devait beaucoup au Stokes-Brandt), il pese 85kg en ordre de combat, disposant d’un tube de 1.165m de long, tirant un projectile de 4.125kg à une distance minimale de 50m et maximale de 4300m à raison de 18 à 25 coups par minute selon le degré d’entrainement des cinq hommes de l’équipe de pièce. L’élévation en site est de +40° à +88° et en azimut sur 6°.

AKNAVETO 39M (Hongrie)

Le plus petit mortier était également le plus léger en l’occurrence l’AKNAVETO 5cm 39M, un mortier léger de 50mm mis en service en 1939. Sous cette désignation hongroise se cache tout simplement le 50mm GrW 36, le mortier léger allemand dont la production allait être stoppée car trop coûteux et trop complexe.

Cette arme était servie par deux hommes. Pesant 20kg en ordre de combat, disposant d’un tube de 465mm, elle pouvait lancer un obus de 0.9kg à une distance minimale de 50m et maximale de 520m à raison de quinze à vingt-cin coups par minute. L’arme peu pointer en site de +42° à +90° et en azimut sur 33°

Fusils antichars

800px-Mauser_Tank-Gewehr_M1918

Mauser T-Gewehr

Dès qu’une arme apparaît la riposte est immédiate. Le char de combat n’échappe pas à la règle et avant même la fin du premier conflit mondial les allemands vont mettre en servir un fusil antichar, le Mauser T-Gewehr, un fusil de 13mm tirant des projectiles au tungstène capable de percer le faible blindage des chars Marks.

Ces fusils antichars sont toujours présents lors du second conflit mondial même si l’augmentation de l’épaisseur du blindage diminue clairement leur efficacité, limitant leur usage contre les véhicules blindés légers.

36M NEHÉZPUSKA (Hongrie)

-Le principal fusil antichar hongrois est le 36M NEHÉZPUSKA plus connu sous la désignation de Solothurn S-18, un fusil antichar de 20mm qui à connu un grand succès à l’export. Les hongrois ont utilisé les trois modèles proposés par la firme helvétique (S-18/100, S-18/1000 et S-18/1100).

Produit à 305 exemplaires pour les hongrois à partir de 1940, il était servit par deux hommes (un tireur et un pourvoyeur).

Pesant 54.700kg en ordre de combat, il mesurait 2.16m de long hors tout et 1.42m pour le tube. Il utilise l’obus type 20x105mmB pesant 337 grammes (dans des chargeurs de 10 coups) et grâce à un système semi-automatique peut toucher une cible à 2000m (500m en portée effective), pouvant percer 11m à 500m (avec un angle d’incidence de 30°) à raison de 20 coups par minute.

Fusil antichar wz.35 (Pologne)

fusil antichar wz.35

-Aux côtés de ces fusils antichars suisses les hongrois ont utilisé également des fusils antichars polonais type wz.35 cédés par les allemands après que ces derniers les eurent capturés en masse en Pologne mais aussi des PTRD-41 soviétiques capturés par les hongrois lors de l’opération BARBAROSSA.

Ptrd-1941

PTRD-41

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s