Scandinavie (53) Danemark (24)

Organisation

Organisation générale en 1939/40

-Un quartier général

-Un bataillon de transport

-La garnison de l’île de Bornholm à sept compagnies d’infanterie

-une force d’aviation

-Un régiment du génie

-Un régiment antiaérien

-Division du Sjaelland :

-Un quartier général

-Life Guard Regiment

MASKINGEVÆR m 1929

Fantassins danois en manoeuvre

-1er régiment d’infanterie

-4ème régiment d’infanterie

-5ème régiment d’infanterie

-Régiment des hussards de la Garde

-1er régiment d’artillerie de campagne

-2ème régiment d’artillerie de campagne

-13ème bataillon antiaérien

-1er bataillon du génie

-Division du Jutland

-2ème régiment d’infanterie

-3ème régiment d’infanterie

-6ème régiment d’infanterie

-7ème régiment d’infanterie

-Régiment de pionniers d’infanterie

-Régiment de dragons du Jutland

-3ème régiment d’artillerie de campagne

-14ème bataillon antiaérien

-2ème bataillon du génie

Organisation en septembre 1948

-Un état-major

-Une Force de Défense (Forsvarsstyrke) pour tenir le Ny Dannevirke, une force composée de quatre bataillons d’infanterie avec en appui de l’artillerie lourde et le 15ème bataillon antiaérien.

-Division du Sjaelland organisée en trois brigades mobiles avec pour la 1ère brigade le Life Guard Régiment et le 1er régiment d’infanterie, la 2ème brigade le 4ème régiment d’infanterie et le 1er régiment d’artillerie et la 3ème brigade le 5ème régiment d’infanterie et le 2ème régiment d’artillerie. Le régiment des hussards de la Garde, le 13ème bataillon antiaérien et le 1er bataillon du génie dépendent de la Division.

-Division du Jutland organisée en une 1ère brigade avec le 2ème et le 3ème régiment d’infanterie, la 2ème brigade avec la 7ème régiment d’infanterie et le 3ème régiment d’artillerie et la 3ème brigade le régiment de pionniers d’infanterie et le régiment de Dragons du Jutland. Le 14ème bataillon antiaérien et le 2ème bataillon du génie dépendent de la division.

-Une réserve d’artillerie lourde avec quatre régiments équipés de canons de 105mm et deux régiments équipés de 155mm. Certains régiments couvre le Ny Dannevirke.

Fokker D.XXI 6

Le Fokker D.XXI était le principal chasseur en service dans la force aérienne danoise en septembre 1948

-Une force aérienne (Haerens Flyver Tropper)

Ny Danske Haeren (NDH) (Nouvelle Armée Danoise)

Elle va se composer d’un état-major, d’un bataillon logistique, de deux brigades mobiles, d’un régiment de chars et quelques unités indépendantes d’artillerie et du génie.

-L’état-major est implanté à Newcastle

-Un bataillon logistique organisé en un état-major, une compagnie de maintenance, une compagnie de soutien sanitaire et trois compagnies de transport.

M-4A3 Sherman 21

M-4 Sherman à canon de 76mm

-Deux brigades mobiles organisées en un état-major, une compagnie d’état-major, une compagnie antichar, une compagnie antiaérienne, deux régiments d’infanterie mécanisée (Half-track M-3), un bataillon de chars M-4 Sherman, un régiment d’artillerie autoportée (M-7 Priest), un bataillon de soutien logistique et un bataillon du génie.

-Un régiment indépendant de chars, le Régiment des Dragons du Jutland organisé en un état-major, un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de chars M-4 Sherman (trois pelotons de quatre chars plus deux chars pour le commandant de l’escadron et son adjoint soit un total pour trois escadrons de 42 chars, le total passant à 44 pour l’ensemble du régiment, chaque escadron disposant d’un peloton d’autos blindées) et un escadron d’autos blindées.

QF 25 Pounder 6

QF 25 Pounder

-Un régiment d’artillerie de campagne organisé en un état-major, une batterie de commandement et de soutien et trois groupes de trois batteries de quatre canons soit un total de 36 canons-obusiers de 25 livres.

-Un bataillon du génie

Unités élémentaires

Infanterie

FODFOLKSMORTAR m 1931

Mortier de 81mm mis en oevure par l’infanterie danoise

-Les régiments d’infanterie disposaient de trois ou quatre bataillons d’infanterie à trois compagnies d’infanterie associés à une compagnie d’appui (huit mitrailleuses de 8mm Madsen M1929, huit canons de 20mm Madsen M1938 et six mortiers de 81mm Brandt) et à une compagnie antichar disposant de six canons Bofors de 37mm.

-Les régiments motorisés (2, 4 et 6ème) disposaient de quatre bataillons avec deux bataillons cyclistes disposant d’une capacité légère antichar et deux bataillons d’infanterie motorisée.

En septembre 1948 la compagnie d’infanterie danoise est organisée un quartier général de quinze hommes avec le capitaine commandant de compagnie, son adjoint, deux éclaireurs, sept estafettes, une ordonnance et trois transmetteurs, un groupe d’éclaireurs dirigé par un lieutenant avec huit soldats, quatre pelotons de combat et une section de mitrailleuses.

Le peloton d’infanterie comprend un état-major de onze hommes (un lieutenant, un sergent, un observateur, quatre grenadiers-fusiliers, deux estafettes dont un est équipé d’un fusil de précision et une ordonnance), trois sections de combat (groupe) et une section de mitrailleuses.

Chaque section de combat dirigée par un caporal disposait d’un fusil mitrailleur servit par deux hommes, un grenadier-fusilier et cinq fusiliers.

La section de mitrailleuse dirigée par un caporal dispose de quatre trinomes de mitrailleuses.

Les régiments d’infanterie des deux Danske Brigade sont organisés en un état-major, une compagnie de commandement et de soutien, trois compagnies de combat et une compagnie d’armes lourdes. Ce sont des régiments entièrement motorisés, l’infanterie était transportée sur M-3 Half-Track.

M-3 Halftrack 22

Half-Track (semi-chenillé en bon français) M-3

La compagnie de combat est organisé en une section de commandement et de soutien, trois sections de combat et une section de mitrailleuses.

La section de commandement et de soutien s’organise avec un petit état-major, un groupe d’éclaireurs/tireurs de précision, une équipe de transmissions, un groupe logistique et un groupe mortier avec un mortier de 51mm.

Trois sections de combat avec un groupe de commandement, un groupe mortier avec trois mortiers de 51mm et trois groupes de combat organisé autour d’un fusil mitrailleur Bren.

La section de mitrailleuses comprend un groupe avec trois mortiers de 51mm et trois groupes à deux mitrailleuses Browning M1919A4.

La compagnies d’armes lourdes comprend une section de mortiers de 76.2mm (3 pouces), une section de mitrailleuses (Browning M1919A4), une section antichar (trois canons de 6 livres) et une section d’autos blindées (six Daimler Dingo).

Cavalerie

-En septembre 1948 les deux régiments de cavalerie disposaient au total de deux escadrons d’autos blindées, quatre escadrons montés, deux escadrons motocyclistes et des éléments de soutien.

-Le régiment indépendant de chars appelé Régiment de Dragons Jutland (Jutland Dragon-Regiment) est organisé en un escadron de commandement et de soutien, trois escadrons de chars et un escadron d’autos blindées.

L’escadron de chars est organisé en un peloton de commandement et de soutien, trois pelotons de quatre chars M-4 Sherman et un peloton de six autos blindées M-8 Greyhound.

M-8 Greyhound 30

M-8 Greyhound

Chaque escadron de chars dispose de quatorze chars (douze dans les pelotons, un pour le commandant d’escadron et un autre pour son adjoint) soit un total de quarante-quatre, le commandant du régiment et son adjoint disposant également de leur char.

Le bataillon de chars des deux brigades danoises était organisé en un escadron de commandement et de soutien, deux escadrons de chars et un escadron de reconnaissance avec deux pelotons de quatre chars légers M-24 Chaffee et deux pelotons de quatre M-8 Greyhound.

Artillerie

-Les trois régiments d’artillerie disposaient au total (NdA je n’ai pas trouvé la répartition par régiment) de quatre bataillons d’artillerie légère motorisée disposant chacun de douze canons de 75mm Bofors modèle 1944, quatre bataillons d’artillerie légère hippomobile à douze canons de 75mm Krupp modèle 1902 et trois bataillons d’artillerie lourde motorisée disposant chacun de huit canons de 105mm et de quatre canons de 155mm Schneider.

Vickers 7.5 cm AA gun

Canon antiaérien Vickers de 75mm

-Le régiment d’artillerie antiaérienne disposait de trois bataillons qui disposaient chacun de douze canons de 75mm Vickers M1932 et douze canons de 20mm Madsen (deux compagnies de neuf).

-Les régiments d’artillerie de la NDH sont organisés en un état-major, une batterie de commandement et de soutien et trois groupes de trois batteries à quatre canons.

-La compagnie antichar et la compagnie antiaérienne était organisée en une section de commandement et de soutien et trois sections de tir de neuf pièces selon les modèles.

Génie

-Le bataillon du génie des deux brigades mobiles était organisé en une compagnie de commandement et de soutien, une compagnie de déminage, une compagnie de franchissement et une compagnie d’aménagement.

-Le bataillon indépendant était un bataillon dit d’infrastructure avec une section de commandement, une compagnie de transport, une compagnie de travailleurs et une compagnie de maintenance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s