Italie (63) Regio Esercito (13)

Le Regio Esercito Italiano dans le second conflit mondial (2) ordre de bataille en septembre 1948

Gruppo Armati Italiani Occidente (Groupe d’Armées Ouest)

Ce groupe d’armées dirigé par un prince de la famille royale de la maison de Savoie est chargé de la défense des Alpes occidentales et de la plaine du Pô. Elle dispose de trois armées, la 1ère, la 4ème et la 6ème armée (ex-Armée du Pô).

*1ère Armée

-Le 2ème Corps d’Armée avec la 4ème DI «Livorno», la 33ème DI «Acqui», la 36ème DI «Forli» et la 4ème Division Alpine «Cuneense» associés à des unités de corps d’armée dépendant de l’artillerie et du génie. On trouve également des unités de soutien technique et logistique et bien entendu les unités des Guardia alla Frontiera (GAF).

-Le 3ème Corps d’Armée dispose de deux divisions d’infanterie à savoir la 3ème DI «Ravenna» et la 6ème DI «Cuneo» sans compter des unités de corps d’armée (artillerie, génie, soutien) ainsi que les GAF.

-Le 15ème Corps d’Armée dispose de la 5ème Division d’infanterie «Cosseria», de la 37ème DI «Modena», de la 44ème division d’infanterie «Cremona» ainsi qu’un groupe d’Alpini et de chemises noires. On trouve également des unités de corps d’armée (artillerie, génie, soutien) ainsi que les GAF.

-En réserve d’armée on trouve un régiment d’artillerie antiaérienne, quatre groupes d’artillerie lourde, des unités du génie, de soutien, de reconnaissance aérienne mais également trois divisions d’infanterie, les 7ème DI «Lupi di Toscana», 22ème DI «Cacciatori delle Alpi» et la 5ème division Alpine «Pusteria».

M15-42 2.JPG

Fiat M-15/42

On trouve également un groupement de chars avec quatre compagnies de chars légers/moyens.

*4ème Armée

-Le 1er Corps d’Armée dispose de deux divisions d’infanterie, la 59ème DI «Cagliari» ainsi que la 24ème DI «Pinerolo» sans compter des unités du GAF, des unités d’artillerie, du génie et de soutien.

-Le 4ème Corps d’Armée dispose de la 26ème DI «Assietta» et d’un groupement alpin sans oublier des unités du GAF, des unités d’artillerie, du génie et de soutien (logistique, santé, transmissions…..)

-En réserve d’armée on trouve pas moins de trois divisions, la 58ème DI «Legnano», la 11ème DI «Brennero», la 2ème Division Alpine «Tridentina» ainsi qu’un groupement motorisé d’armée disposant d’autos blindées et de trois compagnies de chars.

*6ème Armée

Anciennement Armée du Pô, cette armée est davantage chargée de couvrir les deux premières que d’assurer la défense du massif alpin. Elle dispose d’ailleurs d’unités mobiles qu’il s’agisse de divisions rapides ou de deux des trois divisions cuirassées.

-Le Corpo Celere regroupe les trois divisions de cavalerie du Regio Esercito Italiano en l’occurence la 1ère division de cavalerie «Eugenio di Savoia», la 2ème division de cavalerie «Emanuele Filiberto Testa di Ferro» et la 3ème division de cavalerie «Principe Amedeo Duca d’Aosta», ces trois divisions étant également connu comme des divisioni celere ou divisions rapides.

-Le Corpo Corazzate dispose de deux divisions d’infanterie motorisée, les 101ème DI «Trieste» et 102ème DI «Trento» associées à deux divisions blindées, les 131ème division blindée «Centauro» et 133ème division blindée «Littorio».

Carro Armato P40 2.jpg

Carro Armato P-26/40

-Le Corpo Autotrasportabile dispose d’abord de l’unique 9ème division d’infanterie «Pasubio» mais va rapidement recevoir le renfort de deux autres divisions issues de la mobilisation.

2ème Armée

Armée indépendante qui couvre la frontière nord-est du royaume d’Italie contre la Yougoslavie et secondairement contre l’Allemagne.

Elle comprend deux corps d’armée à deux divisions (en attendant l’arrivée de divisions issues de la mobilisation), le 5ème Corps d’Armée regroupant la 3ème Division Alpine «Julia» ainsi que la 5ème DI «Cosseria» alors que le 7ème Corps d’Armée regroupant les 14ème DI «Isonzo» et 17ème DI «Pavia».

Obusier de 149mm modèle 1937 6.JPG

L’obusier de 149mm modèle 1937 était la pièce d’artillerie lourde la plus moderne de l’arsenal transalpin

Comme pour les autres corps d’armée, les 5ème et 7ème CA disposaient d’unités d’artillerie lourde, du génie, des transmissions, des carabiniers, des unités de soutien. On trouve également un groupement motorisé d’armée avec quatre bataillons de chars moyens.

Gruppo Armati Italiani de Albania (Groupe d’Armées Italien en Albanie)

Ce groupe d’armées en Albanie n’aligne pourtant qu’une armée, la 3ème armée italienne avec deux corps d’armée de deux divisions.

Il s’agit d’une anticipation en vue d’une offensive en direction de la Grèce avec l’envoi d’une 8ème armée, les relations entre Rome et Athènes étant exécrables depuis des années.

La 3ème armée dispose de deux corps d’armée, le 6ème et le 8ème sans compter des divisions en réserve d’armée, divisions qui doivent d’abord être mises sur pied au moment de la mobilisation.

Le 6ème Corps d’Armée dispose de la 15ème division d’infanterie «Bergamo» et de la 18ème division d’infanterie «Messina» plus les unités classiques d’un corps d’armée à savoir de l’artillerie lourde, du génie, du soutien logistique, du soutien sanitaire, des transmissions, des carabiniers et de chars (deux compagnies).

Le 8ème Corps d’Armée dispose lui aussi de deux divisions, la 20ème DI «Friuli» et la 1ère Division Alpine «Taurinense» pas vraiment dépaysée dans les rudes montagnes épirotes. Tout comme le 6ème CA, le 8ème CA dispose d’unités d’artillerie lourde, de génie, de soutien logistique, de soutien sanitaire, de transmissions, de carabiniers et de chars (deux compagnies).

Gruppo Armati del Mezzogiorno (Groupe d’Armées méridional)

Ce groupe d’armées couvre le sud de l’Italie. Outre la mission de défense du «Midi italien», ce groupe d’armées est chargé si besoin de renforcer les moyens déployés en Albanie voir en Sardaigne et en Sicile.

Ce groupe d’armées dispose de deux armées disposant chacun de deux corps d’armée à deux divisions.

-La 8ème Armée dispose du 9ème Corps d’Armée qui dispose d’unités d’artillerie lourde, du génie, de chars de combat, de soutien sanitaire, de soutien logistique, de carabiniers, d’unités de transmissions mais surtout de deux divisions d’infanterie, la 23ème DI «Ferrara» et la 28ème DI «Aosta».

Son homologue du 11ème Corps d’Armée dispose des mêmes unités d’appui mais aussi de deux divisions d’infanterie, la 29ème DI «Piemonte» et la 30ème DI «Sabaudo».

-La 10ème Armée dispose de deux corps d’armée, le 10ème CA qui dispose des 25ème DI «Bologna» et 32ème DI «Marche» alors que le 12ème CA aligne la 27ème DI «Brescia» et la 38ème DI «Puglie».

D’autres divisions issues de la mobilisation doivent lui être attribuées ultérieurement. Chaque armée dispose d’un groupement de chars à trois bataillons soit six bataillons au total.

Sardaigne

Ile à la position stratégique, la Sardaigne dispose d’un Corpo Armati di Sardegna, un corps d’armée de Sardaigne à deux divisions d’infanterie, la 12ème DI «Sassari» et la 21ème DI «Granatieri di Sardinia».

A ces deux divisions d’infanterie s’ajoute des unités de soutien (génie, artillerie, transmissions, logistiques) et des unités d’appui sous la forme de deux compagnies de chars moyens et un groupe de canons d’assaut.

Semovente da 75 46.JPG

Semoventa da 75/46. Ce canon d’assaut n’avait rien à envier à ses homologues allemands et français. Seul problème, jamais l’industrie italienne ne parvint à en produire suffisamment. 

Sicile

Le Corpo Armati di Sicilia dispose de la 13ème DI «Re», de la 50ème DI «Regina», de la 53ème DI «Arezzo» et de la 55ème DI «Savona».

Ce corps d’armée est ensuite transformé en armée, la 11ème Armée qui va dispose de deux corps d’armée, le 13ème Corps d’Armée qui regroupe la 13ème DI et la 53ème DI alors que le 17ème Corps d’Armée dispose des 50ème et 55ème DI.

A noter que la division parachutiste «Folgore» est placée en réserve d’armée et ne dépend ni du 13ème ni du 17ème CA.

Un groupement motorisé d’armée regroupe des unités de chars stationnés sur la grande île à savoir deux compagnies d’autos blindées, deux bataillons de chars moyens et deux groupes de canons d’assaut.

Pantelleria et Lampedusa

La défense de ces deux îles au positionnement stratégique est assurée par des unités locales de médiocre qualité mais surtout par deux divisions d’infanterie, la 54ème DI «Napoli» à Pantelleria alors que la 56ème DI «Casale» est chargée de la défense de Lampedusa. Deux compagnies de chars légers sont également déployés pour assurer la défense de ces îles.

Dodécanèse et Rhodes

La défense de ces possessions conquises lors de la guerre italo-turque de 1911/1912 est assurée par des unités locales mais surtout par la 65ème DI «Granatieri di Savoia» qui est déployée dans le Dodécanèse. Initialement il était prévu d’envoyer une autre division dans la région mais ce projet à été abandonné au profit d’un renforcement des moyens de l’Africa Septentrionale Italiana.

Un bataillon de chars moyens est déployé pour défendre Rhodes contre une attaque ennemie soit peu de chose surtout si ce bataillon doit opérer sous un ciel dominé par l’ennemi.

Africa Septentrionale Italiana (ASI)

Seule colonie italienne en Afrique du Nord, la future Libye est dans une position bien inconfortable coincée entre la Tunisie sous protectorat français et l’Egypte sous très forte influence britannique (même si officiellement le pays était indépendant).

Le Grupo Amarti dela Africa Septentrionale Italiana est donc dans une situation inconfortable avec la nécessite de combattre sur deux fronts sans disposer des moyens nécessaires.

Elle dispose avant mobilisation de trois divisions coloniales, de quatre divisions autostradatabile ou autotransportées, d’une division cuirassée et d’unités de supplétifs dont un régiment parachutiste libyen (les fameux ascari del cielo) et deux divisions de chemises noires.

Le GA-ASI dispose de deux armées, la 12ème et la 14ème Armée, chacune disposant comme de coutume de deux corps d’armée.

La 12ème Armée dispose du 16ème CA (1ère division libyenne et 60ème DI «Sabratha») et du 18ème CA (2ème division de chemises noires «28 ottobre» + 61ème DI «Sirte») alors que la 14ème Armée dispose du 19ème CA (2ème division libyenne et 62ème DI «Marmarica») et du 20ème CA (63ème DI «Cirène» et 1ère division de chemises noires «23 de Marzo»)

On trouve en réserve d’armée le régiment parachutiste libyen, deux divisions de chemises noires (4ème Division «3 Gennaio» et 3ème Division «21 avril») et la divison cuirassée «Ariete». On trouve également deux groupements de chars regroupant des compagnies indépendantes de chars légers/moyens déjà présentes en ASI avant l’arrivée de l’Ariete.

Africa Orientale Italiana (AOI)

Le Commando Supremo della Africa Orientale Italiana dispose à la base de quatre divisions de recrutement local (avec un encadrement italien), deux divisions érythréennes et deux divisions italiennes.

On trouve également des unités de soutien et d’appui notamment trois compagnies de chars légers et une compagnie d’autos blindées.

Affectation des divisions issues de la mobilisation (première vague)

-La 31ème division d’infanterie «Calabria» est affectée au 1er Corps d’Armée alors que la 41ème division d’infanterie «Firenze» est placée sous l’autorité du 4ème Corps d’Armée, ces deux corps d’armée comme chacun sait dépendant de la 4ème Armée déployée face à la France.

-La 2ème Armée bénéficie du renfort ultérieur des 47ème DI «Bari» et 48ème DI «Taro» qui sont elles placées en réserve d’armée.

-La 49ème DI «Parma» est envoyée en Albanie pour peser sur les décisions du gouvernement grec alors que la 51ème DI «Sienna» parvient non sans mal à rejoindre l’ASI en échappant aux avions, aux sous-marins et aux navires alliés. Elle est placée en réserve de la 12ème Armée.

-La 40ème DI «Cacciatori de Africa» est mise sur pied à Addis-Abeba en septembre 1948 pour renforcer les moyens du Commando Supremi della Africa Orientale Italiana.

-La 64ème DI «Catanzano» est mise sur pied à la mobilisation en ASI. Placée en réserve d’armée, elle est loin d’être opérationnelle quand les alliés déclencheront l’opération BAYARD à l’été 1949.

-La 80ème division d’infanterie aérotransportable «La Spezia» est mise sur pied dans le Latium et aurait du en théorie rejoindre la Sardaigne pour participer à une opération contre la Corse mais entre-temps les alliés se sont emparés de la Sardaigne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s