Etats Unis (91) OdB et Programme de guerre (1)

ORDRE DE BATAILLE ET PROGRAMME DE GUERRE

Ordre de bataille

Avant-propos

L’organisation de l’US Navy quand la guerre embrase l’Europe est classique avec trois flottes, une dans l’Atlantique, une seconde dans le Pacifique et une troisième pour couvrir l’Asie même si en pratique l’Asiatic Fleet s’occupe surtout de défendre les Philippines.

Chaque flotte est organisée ensuite en sous-ensembles, escadres et commandements qui sont chargés de préparer les différents navires au combat en assurant entrainement, ravitaillement et entretien.

Sur le plan opérationnel, les américains vont utiliser des groupements occasionnels ou Task Force organisées autour de porte-avions et/ou de cuirassés, des Task Force organisées en fonction de la mission à mener même si durant le conflit, certains Task Force auront un caractère quasi-permanent pour ne pas dire permanent.

Depuis 1922, la marine américaine ne reconnaît qu’une unique flotte, l’United States Fleet ou US Fleet, flotte créée par la réunion sur la côte ouest des anciennes Atlantic et Pacific Fleet. San Diego est la base principale de la marine américaine avec un navire-amiral (un cuirassé), un Corps de Bataille et une Force d’éclairage.

Ces forces sont appelées Battle Fleet et Scouting Fleet puis à partir du 10 décembre 1930 Battle Force et Scouting Force. Un Aircraft Squadron intègre la Battle Force qui est complétée par une force sous-marine appelée logiquement Submarine Force et un commandement logistique appelé Base Force.

Une éphémère Patrol Force est créée en septembre 1939 pour faire respecter la neutralité américaine. Elle était composée de cuirassés anciens, du porte-avions Ranger, de croiseurs et de destroyers. Suite à la fin du conflit, la Patrol Force est dissoute en mars 1940.

Durant la guerre, la guerre des mines prend son indépendance et chaque flotte organise une Minesweeping Force qui regroupe les dragueurs de mines, les navires attachés à leur soutien ainsi que les navires chargés du mouillage de mines, des navires dont ce n’est pas la mission première qu’il s’agisse de destroyers ou de sous-marins.

Organisation de l’US Navy en septembre 1948

Atlantic Fleet (HQ Norfolk)

Recréée en septembre 1946, cette flotte de l’Atlantique est chargée de contrôle les approches de la côte est. La menace de surface reposant sur les corsaires allemands et les sous-marins, cette flotte va disposer de navires de ligne, de quelques porte-avions, des croiseurs et des navires d’escorte pour couvrir les convois amenant en Europe les produits commandés par la France et la Grande-Bretagne en attendant l’envoi éventuel de troupes américaines en Europe.

Au cours du conflit, les différentes flottes reçoivent un numéro, la flotte de l’Atlantique recevant le numéro deux, devenant la 2nd Fleet ou 2ème Flotte. C’est toujours le cas aujourd’hui.

Battle Force (Atlantic Squadron)

En l’absence de menace navale majeure, les cuirassés déployés sur la côte est sont anciens et déclassés par les nouveaux cuirassés rapides mis en service depuis le début des années quarante.

A noter que contrairement aux cuirassés américains déployés dans le Pacifique, les cuirassés de la flotte de l’Atlantique ne sont pas endivisionnés.

USS Pennsylvania 12

Le USS Pennsylvania (BB-38) navire-amiral de la Flotte de l’Atlantique

-Deux cuirassés de classe Pennsylvania, les USS Pennsylvania (BB-38) et USS Arizona (BB-39), le premier nommé étant le navire-amiral de la flotte de l’Atlantique.

-Trois cuirassés de classe New Mexico, les USS New Mexico (BB-40) Mississippi (BB-41) et Idaho (BB-42)

A ces cinq cuirassés anciens s’ajoutent deux croiseurs de bataille de classe Alaska stationnés à Norfolk, les USS Guam (CB-2) et Puerto Rico (CB-4). Avec leur vitesse ce sont les seuls capables de donner la chasse à un cuirassé de poche allemand.

Aviation Squadron (Atlantic)

Ce commandement regroupe l’aviation basée à terre, l’hydraviation embarquée sur les cuirassés et les croiseurs mais pas de groupes aériens d’active. En effet, les deux porte-avions Ranger et Wasp sont utilisés avant guerre comme porte-avions école et porte-avions d’expérimentations.

USS Wasp (CV-7) 1940

Le USS Wasp (CV-7)

Dès septembre 1948, les CAG-4 et CAG-7, deux groupes aériens de réserve vont être activés pour assurer des missions de surveillance maritime et de lutte anti-sous-marine.

Il est néanmoins prévu en temps de guerre d’affecter un ou deux Essex soit de manière permanente ou le temps de les mettre en condition avant leur envoi dans le Pacifique.

La construction des Independence, la version américaine du porte-avions économique va résoudre cette question de la couverture aérienne des grandes unités de surface de la flotte de l’Atlantique.

Sur les douze premiers Independence construits, quatre sont déployés à demeure au sein de la 2ème flotte en l’occurrence les USS Cowpens (CV-31) Block Island (CV-34) Breton (CV-36) et Prince Williams (CV-39).

Cet Aviation Squadron (Atlantic) regroupe également les unités d’hydraviation ainsi que les unités d’aviation basées à terre :

-Six squadrons de patrouille maritime (VP), deux équipés de Consolidated Privateer et quatre équipés de Lockheed PV-2 Harpoon

Lockheed PV-2 Harpoon 3

Lockheed PV-2 Harpoon

-Quatre squadrons d’attaque maritime (VA) équipés de North American PBJ-1

-Deux squadrons d’entrainement (VT)

-Deux squadrons de servitude (VU) équipés de R4D, de Ventura et de R5D

En ce qui concerne l’hydraviation, on trouve au total six squadrons :

-deux squadrons d’hydravions embarqués _un pour les croiseurs et un pour les cuirassés_

-quatre squadrons de patrouille maritime, trois équipés de Consolidated PBY Catalina et un équipé de Consolidated Coronado.

On trouve également un squadron composite Consolidated B-24 Giant/North American PBJ-1 stationné à Pensacola, un squadron équipé de Consolidated Catalina déployé à San Juan de Porto-Rico et un squadron de Martin Mariner déployé à Guantanamo.

Scout Force (Atlantic)

La force d’éclairage de l’Atlantique regroupe les croiseurs lourds et légers de la flotte de l’Atlantique dont les missions principales sont de protéger les convois contre les raiders allemands mais également de les traquer dans des missions search and destroy.

USS Tuscalooosa août 1935.jpg

USS Tsucaloosa (CA-37)

Trois croiseurs lourds sont affectés en septembre 1948 à la Scout Force (Atlantic) en l’occurence les USS Minneapolis (CA-36), USS Tuscaloosa (CA-37) et USS Portland (CA-33), tous les trois stationnés à Norfolk.

Les croiseurs légers affectés en septembre 1948 à la Scout Force (Atlantic) sont les suivants :

USS Brooklyn 2

-Deux croiseurs légers de classe Brooklyn, le USS Brooklyn (CL-40) stationné à Charleston et le US Philadelphia (CL-41) stationné à Boston.

USS Atlanta (CL-51)

USS Atlanta (CL-51)

-Quatre croiseurs légers de classe Atlanta, le USS Atlanta (CL-51) qui sert de navire-amiral pour le Destroyer Commander (Atlantic) et donc stationné à Norfolk, le USS San Diego (CL-53) à Boston, le USS Pasadena (CL-101) et enfin le USS Biloxi (CL-106) étant stationnés à Mayport.

USS Cleveland (CL-55) 1942

Le USS Cleveland (CL-56)

-Quatre croiseurs légers classe Cleveland, les USS Denver (CL-58) Springfield (CL-65) Flint (CL-64) et Topeka (CL-66). Les deux premiers sont stationnés à Norfolk, les deux suivants à Mayport.

Ces quatre navires sont rejoints le 4 février 1950 par le USS Raleigh (CL-113), le seul des croiseurs de classe Cleveland commandés en 1946 à être durablement affecté dans l’Atlantique, les onze autres ralliant le Pacifique. Il est stationné à Norfolk.

Destroyer Commander (Atlantic)

Le commandant des destroyers de la flotte de l’Atlantique à posé sa marque sur le croiseur léger USS Atlanta (CL-51), un navire conçu dès l’origine comme éclaireur et navire de commandement des destroyers.

Il s’agit plus d’un commandement symbolique car les destroyers sont détachés pour la protection des navires de ligne et des porte-avions. Les escorteurs dépendent aussi de son autorité, une autorité administrative et opérationnelle.

En septembre 1948, les destroyers suivants sont affectés à la flotte de l’Atlantique :

USS Farragut (DD-348)

-Six destroyers de classe Farragut, les USS Farragut (DD-348) Dewey (DD-349) Worden (DD-352) Dale (DD-353) Monaghan (DD-354) Aylwin (DD-355), ces navires étant stationnés à Boston.

-Sont également stationnés à Boston, quatre destroyers de classe Gridley, les USS Gridley (DD-380) Craven (DD-381) Maury (DD-401) et McCall (DD-402) et six destroyers de classe Gleaves, les USS Niblack (DD-456) Edison (DD-459) Nicholson (DD-462) Ingraham (DD-464) Hambleton (DD-467) et Rodman (DD-468)

-Seize destroyers de classe Mahan stationnés pour huit d’entre-eux à Norfolk en l’occurence les USS Mahan (DD-364) Reid (DD-369) Cassin (DD-372) Shaw (DD-373) Tucker (DD-374) Perkins (DD-377) Preston (DD-379 et Fanninf (DD-385), pour deux à San Juan de Porto-Rico, les USS Lansson (DD-367) et Case (DD-370), les quatre derniers étant stationnés à Guantanamo en l’occurence les USS Cummings (DD-365) Conyngham (DD-371) Cushing (DD-376) et USS Smith (DD-367).

-Sont également stationnés à Norfolk huit destroyers de classe Bagley, les USS Bagley (DD-386) Blue (DD-387) Helm (DD-388) Mugford (DD-389) Ralph Talbot (DD-390) Henley (DD-391) Patterson (DD-392) Jarvis (DD-393).

-A Mayport sont stationnés quatre destroyers de classe Benham, les USS Rowan (DD-405) Stack (DD-406) Sterett (DD-407) et Wilson (DD-408) ainsi que deux destroyers de classe Gleaves, les USS Ludlow (DD-458) et Ericsson (DD-460).

Escort Force

Créée en septembre 1947, elle regroupe tous les navires légers amener à réaliser des missions d’escorte, soulageant ainsi le Destroyer Commander. Aucun navire de commandement ne lui est cependant attribué.

-Canonnière USS Williamsburg (PG-56) stationnée à Norfolk USS Augustine (PG-54) déployée à Guantanamo et USS Vixen (PG-53) stationnée à Charleston. La USS Charleston (PG-51) stationnée à Istanbul rallie en septembre 1948 Tanger avant d’assurer à partir de mars 1950 des escortes de convois à travers l’Atlantique depui Halifax.

-En septembre 1948, seize Patrol Craft Coastal (PCC) sont déployés dans l’Atlantique, huit déployés à Boston (PCC-1 à 8) et huit à Charleston (PCC-9 à 16).

En septembre 1947, trente-deux PCC supplémentaires immatriculés PCC-33 à PCC-64 sont commandés et mis sur cale à l’automne 1948. Seize sont en service en mars 1950 mais seulement huit dans l’Atlantique avec pour port d’attache Porto-Rico (PCC-33 à 41). Les seize derniers mis en service fin 1950 sont déployés dans l’Atlantique (PCC-49 à PCC-64).

-En ce qui concerne les PCE, la flotte de l’Atlantique dispose en mars 1950 de 32 PCE immatriculés PCE-17 à 48. Ils sont stationnés à Boston puis largement déployés à New-York et Halifax, lieu de rassemblement et de départ des convois.

Ces trente-deux navires font partie d’une commande de 64 Patrol Craft Escort passée en septembre 1947. Le reliquat de 32 navires est partagé à parts égales entre l’Atlantique et le Pacifique, la 2nd Fleet disposant des PCE-49, 51,53,55,57,59,61,63,65,67,69,71,73,75,77 et 79.
-Trente-deux Submarine Chaser sont déployés dans l’Atlantique pour sécuriser les accès des différentes bases navales. Ces navires sont immatriculés PC-461 à 492, quatre sont à New-York, quatre à Charleston, quatre à Mayport, quatre à Norfolk, quatre à Boston, quatre à Portsmouth, quatre à Philadelphie et quatre à Guantanamo.

Dans le cadre du programme de guerre et des commandes passées durant le conflit, l’Atlantic Fleet récupère au total 80 Submarine Chaser immatriculés PC-525 à 572 et PC-653 à 684, navires utilisés dans l’Atlantique mais également en Méditerranée et en mer du Nord et pas toujours pour la lutte anti-sous-marine.

-Seize Destroyer Escort (DE) stationnés en septembre 1948, huit à Norfolk, quatre à Charleston et quatre Mayport :

Sont stationnés à Norfolk, les USS Adak (DE-1) Afognak (DE-2) Aiktak (DE-3) Alameda Island (DE-9) San Pedro Rock (DE-11) Favallon Island (DE-13) Staten Island (DE-15) Victoria Island (DE-16).

Sont stationnés à Charleston les USS Adugak (DE-2) Bayless (DE-3) Bogeslof (DE-7) Sugarloaf (DE-8)

Sont stationnés à Mayport, les USS Aghiyuk (DE-5) Hog Island (DE-10) Sears Rock (DE-12) Jersey Island (DE-14)

Trente deux DE sont commandés en septembre 1948 mais aucun n’est en service en mars 1950, les navires étant mis en service entre juin 1950 et mars 1951, vingt-quatre étant affectés dans l’Atlantique et huit dans le Pacifique.

Les vingt-quatre navires mis en service dans l’Atlantique sont les USS Amak (DE-17) Biorka (DE-19), Besboro (DE-22) Aziak (DE-24) Ryer Island (DE-27) Merriott Island (DE-29) Anacapa (DE-31) Begg Rock (DE-32) Caladesi Island (DE-33) Cayo Costa (DE-34) Santa Rosa Island (DE-39) Hutchinson Island (DE-30) Avoa Island (DE-42) Appledore (DE-44) Badger’s (DE-46) Bustine (DE-48) North Island (DE-35) Monasha Key (DE-36) Siesta Key (DE-37) St George Island (DE-38) Avery Island (DE-41) Allen Island (DE-43) Ayers (DE-45) et Black Rocks (DE-47).

Submarine Force (Atlantic)

La force sous-marine de l’Atlantique regroupe tous les sous-marins déployés sur la côte est. Il était de tradition que le commandant mette le pavillon du Submarine Commander Atlantic sur un navire de guerre mais avec avec la construction de submarine tender, cette situation appartient au passé.

USS Fulton (AS-11) 35

C’est ainsi qu’en septembre 1948, le navire-amiral de la Submarine Force (Atlantic) est le USS Fulton (AS-11), l’un des trois submarine tender déployés dans l’Atlantique avec le USS Gulfin (AS-13) stationné à Mayport et le USS Orion (AS-18) qui stationne en temps normal à Norfolk.

En septembre 1948, les sous-marins suivants sont affectés à la flotte de l’Atlantique, les deux bases sous-marines étant New London dans le Connecticut et Kings Bay en Géorgie. Cette dernière base étant aménagée entre 1945 et 1948.

USS Salmon (SS-182) 22

-Sous-marins classe Salmon : USS Seal (SS-183) Skipjack (SS-184) Snapper (SS-185) Stingray (SS-186) stationnés à New London jusqu’en juin 1948 quand ils rallient la nouvelle base de Kings Bay en Georgie. Durant la guerre ils forment la 9th Submarine Flottilla.

-Sous-marins classe Sargo : USS Sargo (SS-188) Saury (SS-189) Spearfish (SS-190) Sculpin (SS-191) Sailfish (SS-192) Swordfish (SS-193) Seadragon (SS-194) Sealion (SS-195) Searaven (SS-196) Seawolf (SS-197). Tous sont stationnés à New London mais en septembre 1948, les Sargo Sculpin Swordfish et Seawolf sont redéployés à Kings Bay. Les Sargo forment la 10th Submarine Flottilla

-Sous-marins classe Tambor : USS Tambor (SS-198) Tautog (SS-199) Threster (SS-200) Trout (SS-202) Grampus (SS-207) Grayback (SS-208) Grayling (SS-209) Grenadier (SS-210) Gridgeon (SS-211) stationnés à New London (Connecticut), ces sous-marins formant la 11th Submarine Flottilla.

-Les sous-marins expérimentaux USS Mackerel (SS-204) et USS Marlin (SS-205) sont stationnés respectivement à New London et au Portsmouth Navy Yard. Ils sont classés hors rang.

Au budget 1948 puis dans le cadre du programme de guerre, soixante-quatre Balao sont commandés. Si la majorité est envoyée dans le Pacifique (quarante-huit), seize sont utilisés dans l’Atlantique et en mer du Nord. En revanche, tous les Tench achevés (48 sur 64) sont envoyés dans le Pacifique.

USS Balao (SS-285) 7

La Submarine Force (Atlantic) dispose donc durant la guerre de seize Balao (SS-276 à 283 et SS-300 à SS-307) formant les 12th et 15th Submarine Flottilla.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s