Etats Unis (70) Navires de soutien (5)

Transports de Munitions (AE)

Les Ammunition Ships (AE Auxiliary Explosive) sont apparus dans l’US Navy à la fin du premier conflit mondial mais leur mise en service se fait après l’armistice.

Si les pétroliers ont été rapidement adaptés au ravitaillement à la mer (en flèche et en couple), les ravitailleurs de charges solides, de munitions, de vivres et de pièces détachées ne le sont pas et le ravitaillement ne peut se faire qu’au mouillage.

USS Pyro (AE-1) 15

USS Pyro (AE-1)

En septembre 1939, l’US Navy ne possède que deux ravitailleurs de munitions, les USS Pyro (AE-1) et USS Nitro (AE-2) toujours en service en mars 1950 (même si ils étaient en fin de carrière), ces deux navires étant complétés par quatre autres , les USS Lansen (AE-3) Mount Baker (AE-4) Rainier (AE-5) et Shasta (AE-6) mis en service entre juin 1942 et décembre 1945.

Dix-huit autres navires sont commandés dans le cadre du programme de guerre,une adaptation de cargos type C3, des navires immatriculés AE-7 à AE-24. Tous seront achevés mais un nombre non négligeable sera reconverti en cargo une fois le conflit terminé et vendu à des armateurs américains ou étrangers.

USS Pyro (AE-1) 12

-Le USS Pyro (AE-1) est mis en service le 10 août 1920. Mis en réserve dès le 10 septembre 1924, il est réarmé le 1er juillet 1939 et affecté dans le Pacifique, effectuant deux types de missions : des transports entre la côte ouest et les bases navales américaines de Midway, Pearl Harbor, Guam, Wake et Subic ainsi que le ravitaillement des escadres engagées dans des exercices et déploiements lointains.

Son désarmement était prévu en avril 1950 mais le déclenchement du conflit lui offre un sursis de quelques mois puisqu’il est coulé par l’aviation japonaise au large des Philippines le 9 août 1950.

USS Nitro (AE-2) 5

-Le USS Nitro (AE-2) est mis en service le 1er avril 1921. Toujours en service en mars 1950, il était stationné à Norfolk, soutenant l’Atlantic Fleet. Durant tout le conflit, il assure des transports de munitions entre les ports de la côte est avant de rallier Scapa Flow pour ravitailler la Home Fleet et les navires américains déployé en Europe.

Il rentre aux Etats-Unis en octobre 1954. Désarmé le 2 novembre 1954, il est rayé du Naval Vessel Register le 17 janvier 1955 et démoli à Kearny (New Jersey).

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 6373 tonnes pleine charge 9616 tonnes Dimensions : longueur 147m largeur 18.6m tirant d’eau 6.4m Propulsion : inconnue Vitesse maximale 16 noeuds Armement : deux canons de 127mm, quatre canons de 76mm et quatre canons de 40mm Equipage : 226 officiers et marins

Pour compléter les Pyro, la marine américaine décide de commander en septembre 1940 quatre AE issus de la conversion sur cale de cargos type C3 commandés par la Maritime Commission et qui devaient à l’origine être mis en œuvre par des armateurs privés avec la possibilité d’un affrètement par l’US Navy.

USS Lansen (AE-3) 7

-Le USS Lansen (AE-3) est mis en service le 21 juin 1942. Affecté dans le Pacifique avec Pearl Harbor pour port d’attache, le ravitailleur en munitions échappe par miracle aux bombes japonaises, son équipage participant aux opérations de sauvetage et de secours avant de reprendre ses missions de ravitaillement en munitions.

Il participe successivement à la première campagne des Philippines, à la campagne des Salomons, à celle de Nouvelle-Guinée au cours de laquelle il est endommagé par une torpille (7 octobre 1952) ce qui lui impose deux mois de réparations à Nouméa jusqu’à la fin du mois de décembre.

Il participe ensuite par la deuxième campagne des Philippines au cours de laquelle il est sérieusement endommagé par un kamikaze (15 juillet 1953). Echoué, il est récupéré et remorqué à Rabaul où son état rend sa réparation peu économique. Désarmé le 5 août, il est remorqué en direction de Pearl Harbor mais coule durant le remorquage.

USS Mount Baker (AE-4)

-Le USS Mount Baker (AE-4) est mis en service le 15 avril 1943. Affecté dans le Pacifique, il est stationné à San Diego et y était toujours quand le Japon attaque le 21 mars 1950. Il effectue des missions de transport de munitions entre San Diego et Pearl Harbor mais également entre Pearl Harbor et les Philippines jusqu’à la fin de la première campagne en octobre 1950.

Envoyé en Nouvelle-Calédonie, il assure le ravitaillement au mouillage des navires de guerre, des cargos civils se chargeant d’amener bombes, torpilles, obus et roquettes sur le Caillou qui se couvre de bases, casernes et autres dépôts.

Envoyé dans les Salomons en juin 1951, le Mount Baker assure le ravitaillement des destroyers, des croiseurs et des cuirassés engagés dans cette campagne qui avec l’échec japonais contre la Nouvelle-Calédonie marque la fin de l’expansion japonaise et le début de son reflu.

Endommagé lors d’une collision au large de Guadalcanal le 17 janvier 1952, le ravitailleur en munitions doit rallier Nouméa pour deux mois de réparations du 28 janvier au 30 mars 1952, participant ensuite à la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953), à la campagne Carolines-Marianne (mars-septembre 1953) ainsi qu’à la fin de la deuxième campagne des Philippines (avril 1953-février 1954), terminant le conflit par la conquête d’Iwo Jima et d’Okinawa.

Après six mois au Japon (septembre 1954-mars 1955), le ravitailleur en munitions rallie Bremerton le 2 avril. Désarmé le 14 avril, il reste en réserve pendant cinq ans quand il est réarmé (2 mai 1960). Redéployé à Subic Bay, il assure une partie du ravitaillement en munitions de la marine française engagée dans la première guerre du Vietnam.

Après avoir participé à la deuxième guerre du Vietnam, le Mount Baker est désarmé le 12 février 1978. Rayé du Naval Vessel Register le 1er septembre, il est vendu à la démolition le 12 mars 1980 et démoli.

USS Rainier (AE-5) 5

-Le USS Rainier (AE-5) est mis en service le 4 mars 1944. Affecté dans l’Atlantique, il est stationné à Mayport jusqu’en mars 1950 quand le déclenchement du conflit dans le Pacifique entraîne son redéploiement dans le Pacifique depuis Pearl Harbor.

Il est engagé aux Philippines (avril-octobre 1950) mais endommagé à la mi-septembre par un avion japonais, il doit subir des réparations, le rendant inapte au service jusqu’au début du mois de novembre 1950.

Il effectue des transports de munitions entre la Californie, Midway et Pearl Harbor de décembre 1950 à mars 1952 avant de rallier Guadalcanal pour ravitailler les navires amenés à être engagés en Nouvelle Guinée (juillet 1952-janvier 1953).

Il assure le ravitaillement des navires engagés aux Phillipines (mars 1953-février 1954) avant de soutenir les opérations à Formose et en Chine continentale (février-juin 1954). Il termine la guerre en Corée en ravitaillant les navires engagés dans l’opération Phenix, la plus grande opération aéroportée de l’histoire.

Rentré à San Diego le 17 janvier 1955, le ravitailleur de munitions est désarmé le 8 février. Réactivé le 8 février 1960, il est redéployé au Japon avec Yokosuka comme port d’attache jusqu’à son désarmement le 17 juin 1974 après une participation à la deuxième guerre du Vietnam. Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars 1976, l’ex-Rainier est démoli au Texas.

USS Shasta (AE-6)

-Le USS Shasta (AE-6) est mis en service le 17 décembre 1945. Affecté dans le Pacifique, il est stationné à Bremerton, assurant régulièrement des transports de munitions entre les différents ports de la côte ouest mais également les bases américaines dans le Pacifique.

Le 21 mars 1950, il était à Panama après avoir déchargé des munitions pour les batteries côtières (canons de 127mm, canons de 155mm, canons antiaériens de 20,40 et 90mm). Il rallie San Diego pour charger obus, torpilles et bombes afin de compléter les dépôts de Pearl Harbor heureusement épargnés par les bombes.

Il est ensuite engagé dans la première campagne des Philippines (mars-octobre 1950) puis dans la campagne des Salomons (mars-octobre 1951). Endommagé par l’aviation japonaise en janvier 1952, le transport de munitions doit passer deux mois en réparations à Nouméa avant de participer à la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953).

Après un grand carénage à Nouméa de février à juin 1953, le transport de munitions rallie les Philippines pour la deuxième campagne du même nom.

Gravement endommagé par un kamikaze le 8 octobre 1953 au large des Philippines, il passe six mois en réparations à Pearl Harbor soir jusqu’en avril 1954. Il termine la guerre à Okinawa avant de participer à la mise en place de dépôts de munitions dans les ports japonais (octobre 1954-juin 1955).

Rentré à San Diego en juillet, le ravitailleur en muntions reste en service jusqu’au 14 juin 1970 quand il est désarmé. Transféré à la Maritime Administration (MARAD) _organisme ayant succédé à la Maritime Commission_ et rayé du Naval Vessel Register le 8 septembre 1970, le ravitailleur de munitions reste mouillé à Suisun Bay (Californie) jusqu’en septembre 1985 quand il est vendu à la démolition et démantelé.

Caracteristiques Techniques

Déplacement : lège 5760 tonnes pleine charge 12569 tonnes

Dimensions : longueur 140m largeur 19.2m tirant d’eau 7.9m

Propulsion : un moteur diesel de 6000ch entrainant une hélice

Vitesse maximale 16 noeuds
Capacités : 4535 tonnes

Armement : un canon de 127mm, quatre canons de 76mm en affûts simples, quatre canons de 40mm en deux affûts doubles et 16 canons de 20mm en huit affûts doubles.

Equipage : 280 officiers et marins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s