Etats Unis (69) Navires de soutien (4)

Navires-ateliers (AR)

L’apparition de la machine à vapeur entraîna de nouvelles servitudes pour l’entretien des navires de combat. Outre leur ravitaillement en carburant et en charbon, il fallait prévoir les réparations nécessaires surtout que les premières machines à vapeur n’étaient pas connues pour avoir une grande fiabilité.

Les bases navales s’adaptèrent mais que faire quand les navires étaient à des centaines de kilomètres d’une base équipée ? D’où l’invention du concept de navire-atelier, un garage flottant capable d’assurer des réparations importantes, navire connu dans la marine américaine sous le nom de Repair Ship avec pour marque de coque, les AR (Auxiliary Repair) suivit comme pour toutes les catégories d’un chiffre ou d’un nombre.

USS Medusa (AR-1)

USS Medusa (AR-1)

En septembre 1939, la marine américaine dispose de deux navire-ateliers en service (USS Medusa AR-1 USS Vestal AR-4) ainsi qu’un troisième en réserve mais toujours sur les listes du Naval Vessel Register (USS Prometheus AR-3).

Durant la Pax Armada, le Vestal est désarmé et remplacé par le Vulcan (AR-5), premier d’une série de quatre navire-atelier même si seulement deux sont construits avant le début du second conflit mondial (Vulcan Ajax), les deux autres étant construits dans le cadre du programme de guerre (Hector Jason) sans compter six autres navires-ateliers construits ultérieurement (AR-9 à 14) auxquels il faut ajouter l’adaptation de LST en navires-ateliers légers ou ARL (Auxiliary Repair Light).

USS Medusa (AR-1) 2

-Le USS Medusa (AR-1) est le premier navire-atelier construit spécifiquement pour ce rôle par l’US Navy. Financé par le programme naval de 1916, il est envoyé dans le Pacifique avec San Diego puis Pearl Harbor comme port d’attache.

Endommagé légèrement par l’aviation japonaise le 21 mars 1950, il est envoyé en Nouvelle-Calédonie en mars 1951 assurant l’entretien courant ainsi que les réparations provisoires ou définitives après les combats contre l’aviation et la marine japonaise.

En juillet 1952, il rallie les Salomons pour soutenir les navires engagés dans la campagne de Nouvelle-Guinée, rôle qu’il assure jusqu’en avril 1953 quand il rallie les Philippines où il est déployé jusqu’en avril 1954.

A chaque fois, le Medusa reste généralement quelques jours dans un mouillage protégé puis rallie une nouvelle baie ou une nouvelle crique pour échapper à l’aviation japonaise. Cette procédure sera peu à peu abandonnée au fur et à mesure de l’affaiblissement durable de l’aviation nippone.

Déployé à Formose de mai à octobre 1954, il est déployé en Chine à Canton de novembre 1954 à février 1955, ralliant San Diego le 17 mars 1955.

Désarmé et rayé du Naval Vessel Register le 4 avril 1955, le Medusa est vendu à la démolition le 7 juin et démantelé.

Déplacement : 8125 tonnes

Dimensions : longueur 147.47m largeur 21.41m tirant d’eau 6.07m

Propulsion : turbines à engrenages et chaudières à vapeur 7000ch deux hélices

Vitesse maximale 16 nœuds

Armement : quatre canons de 127mm et trois de 76mm. Au cours du conflit les canons de 76mm sont remplacés par seize canons de 40mm Bofors en quatre affûts quadruples. Douze canons de 20mm Oerlikon sont aussi embarqués.

Equipage : 499 officiers et marins

USS Prometheus (AR-3) 16

-Le USS Prometheus (AR-3) est à l’origine un charbonnier mis en service le 15 janvier 1910 sous le nom de USS Ontario (Fleet Collier n°2). A peine quatre ans plus tard, il est transformé en navire-atelier servant dans ce rôle du 23 décembre 1914 au 4 octobre 1924, date de son désarmement.

Réarmé le 7 juillet 1942, il est affecté dans l’Atlantique, opérant depuis Norfolk mais également depuis les autres bases de la marine américaine sur la côte est qu’il s’agisse de Mayport, de Charleston, de Boston, de New London et de Portsmouth.

Quand le conflit éclate en mars 1950, le navire-atelier continue sa besogne jusqu’à mars 1953 quand il rallie Scapa Flow pour assurer le soutien des navires de combats des United States Naval Forces in Europe (USNAFE) engagés en mer du Nord. Il y reste employé jusqu’à la fin du conflit avant de rallier Hambourg où il est stationné de juin 1954 à mars 1955.

Rentré à Norfolk le 7 juin 1955, le Prometheus est désarmé le 5 juillet. Rayé du Naval Vessel Register le 4 mars 1960, le Prometheus est démoli à Baltimore.

Déplacement : 9083 tonnes

Dimensions : longueur 142.14m largeur 18.34m tirant d’eau 5.94m

Propulsion : turbines à engrenages chaudières à vapeur 7500ch 2 hélices

Vitesse maximale : 16 nœuds

Capacotés : la grue la plus puissante peut soulever 10 tonnes 8710 barils de NSFO (Navy Standard Fuel Oil)

Armement : deux canons de 127mm, quatre canons de 76mm et quatre canons de 40mm Bofors

Equipage : 737 officiers et engagés

USS Vestal (AR-4) 13

-Le USS Vestal (AR-4) était lui aussi à l’origine un charbonnier utilisé par l’US Navy de 1909 à 1912. la chauffe au mazout rendant inutile la présence d’un grand nombre de coiler, nombre d’entre-eux sont transformés pour assurer d’autres missions, le plus connu étant le Jupiter transformé en porte-avions et rebaptisé Langley.

Le Vestal lui est transformé en navire-atelier. Remis en service en 1913, il va rester en service jusqu’au 17 juin 1946, servant dans l’Atlantique jusqu’en 1927 avant de passer dans le Pacifique où la majorité des moyens de l’US Navy était stationnée.

Remplacé numériquement par le USS Ajax (AR-6), le Vestal est ramené à Bremerton en octobre 1946 en vue d’être démoli. Cette démolition n’aura en réalité lieu qu’entre décembre 1955 et mars 1956 après que l’ex-AR-4 eut été utilisé comme ponton-caserne.

Déplacement 9789 tonnes

Dimensions : longueur 141.96m largeur 18.3m tirant d’eau 7.92m

Propulsion : machines verticales à triple expansion trois chaudières 7500ch 2 hélices

Vitesse maximale 16 nœuds

Capacités : la grue la plus puissante peut soulever 20 tonnes et il embarque 6500 barils de mazout

Armement : trois canons de 76mm et quatre canons de 40mm

Equipage : 35 officiers et 748 hommes

Pour remplacer le Prometheus et augmenter la capacité d’entretien, l’US Navy procède à la construction de deux navires-ateliers de classe Vulcan, les USS Vulcan (AR-5) et USS Ajax (AR-6).

Ces deux navires seront suivis de deux autres navires identiques, les USS Hector (AR-7) et USS Jason (AR-8) commandés dans le cadre du programme de guerre mais ceci est une autre histoire.

USS Vulcan (AR-5) 25.jpg

-Le USS Vulcan (AR-5) est mis en service le 27 juin 1941. Affecté dans le Pacifique, il est stationné à San Diego de juin 1941 à septembre 1945 avant de rallier Pearl Harbor où il était déployé en mars 1950.

Endommagé par l’aviation japonaise le 21 mars, il est à nouveau opérationnel en juin. A l’origine, il devait être envoyé aux Philippines mais devant la rapide dégradation de la situation, cet envoi est annulé. Il rallie Batavia (Indes Néerlandaises) pour soutenir les marines alliées avant de rallier Darwin le 30 janvier 1951.

En mai 1953 il quitte l’Australie pour rallier les Salomons, y restant jusqu’en septembre période à laquelle il rallie Ulithi où une base avait été implantée après la prise des Carolines et des Mariannes.

De retour à San Diego en décembre 1954, il y reste affecté jusqu’en juin 1964 avant de rallier l’Atlantique et la base de Norfolk où il est stationné jusqu’en juin 1980 effectuant de réguliers déploiements dans les Caraïbes (4ème flotte) et en Méditerranée (6ème flotte) sans oublier des exercices en mer du Nord.

Redéployé à Yokosuka, il y reste jusqu’au 7 mars 1995 quand il quitte le Japon pour rallier San Diego le 24. Il est désarmé le 8 avril 1995 et mouillé à Suisun Bay. Rayé du Naval Vessel Register le 14 février 2006, il est démoli à Brownsville (Texas).

USS Ajax (AR-6) 5

-Le USS Ajax (AR-6) est mis en service le 17 mars 1943. Dès sa mise en service, le navire-atelier rallie le Pacifique étant stationné à Pearl Harbor jusqu’en septembre 1945 avant d’effectuer un échange avec son sister-ship Vulcan, ralliant donc San Diego.

Le 21 mars 1950, l’Ajax subissait un grand carénage. Opérationnel début mai, le navire-atelier rallie Pearl Harbor pour participer à la remise en état des navires lourdement endommagés par l’attaque japonaise. Il renforce les moyens du Pearl Harbor Navy Yard.

En septembre 1950, le navire-atelier est endommagé par un incendie, passant deux mois en réparations avant de rallier en décembre 1950 Singapour pour soutenir les navires alliés.

Il doit cependant rallier Ceylan et la base de Triconmalee en janvier 1951, restant détaché auprès de la British Eastern Fleet pendant dix-huit mois jusqu’en septembre 1952, date à laquelle il subit un grand carénage à Triconmalee jusqu’à la fin de l’année.

En janvier 1953, il rallie la Nouvelle-Guinée pour soutenir les opérations à venir contre les Philippines, ralliant cet archipel en mai 1953 pour soutenir les navires légers et lourds engagés dans les opérations de reconquête du Commonwealth of Phillipina.

Il rallie Okinawa en mai 1954 puis le Japon métropolitain en septembre 1954, restant en opérations jusqu’en mars 1956 quand il rallie son nouveau port d’attache de Pearl Harbor, y restant affecté jusqu’à son désarmement le 17 mars 1992 après quasiment cinquante ans de carrière.

Mouillé dans le Loch, le cimetière naval de Pearl Harbor, l’ancien navire-atelier est coulé comme cible en 1994 lors de RIMPAC 94.

Caracteristiques Techniques de la classe Vulcan

Déploiement : standard 13118 tonnes

Dimensions : longueur 161.4m largeur 22.35m tirant d’eau 5.8m

Propulsion : deux turbines à engrenages alimentées en vapeur par quatre chaudières dévellopant 11000ch et entrainant deux hélices

Vitesse maximale : 19.2 nœuds

Capacités : les Vulcan disposent de deux grues de 20 tonnes, de quatre grues de 10.5 tonnes et de huit grues de 5 tonnes. Ils embarquent 25420 barils de Navy Standard Fuel Oil mais également plusieurs tonnes de vivres et de munitions.

Armement : quatre canons de 127mm et quatre mitrailleuses de 12.7mm. Les mitrailleuses sont remplacées par seize canons de 40mm Bofors en affûts doubles et douze canons de 20mm Oerlikon en affûts simples.

Equipage : 1297 officiers, officiers mariniers et matelots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s