Etats Unis (59) sous-marins (2)

Les différentes classes de sous-marins

Sous-marins type O

USS O-1 (SS-62) 5

Avant-propos et carrière

Les seize sous-marins type O sont issus de la volonté des américains d’appliquer les leçons tirées de l’utilisation des sous-marins type L, sous-marins déployés en Europe pour contrer les U-Boot avec des résultats mitigés. Par rapport aux type L, les type O sont plus gros, disposant d’une plus grande puissance propulsive et d’une endurance supérieure.

Sur le plan technique, on peut distinguer deux groupes, les O-1 à O-10 forment le groupe 1 dont les plans ont été dressés par Electric Boat alors que les O-11 à O-16 forment le groupe 2 dont les plans ont été dressés par Lake Torpedo Boat.

Les seize sous-marins sont tous mis en service en 1918, le O-1 le 5 novembre 1918, le O-2 le 19 octobre 1918,le O-3 le 13 juin 1918, le O-4 le 29 mai 1918, le O-5 le 8 juin 1918, le O-6 le 12 juin 1918, le O-7 le 4 juillet 1918, le O-8 le 11 juillet 1918, le O-9 le 27 juillet 1918, le O-10 le 17 août 1918.

Les sous-marins du groupe 2 sont mis en service le 19 octobre 1918 pour le O-11, le 18 octobre 1918 pour le O-12, le 27 novembre 1918 pour le O-13, le 1er octobre 1918 pour le O-14, le 27 août 1918 pour le O-15 et enfin le 1er août 1918 pour le O-16.

Ils participent à la première guerre mondiale où ils ne s’illustre guère dans leur rôle original de chasseur de sous-marin. Si les sous-marins du groupe 1 étaient techniquement matures, ceux du groupe 2 étaient de véritables bêtes à chagrin pour les sous-mariniers américains. Désarmés en juillet 1924, ils sont feraillés six ans plus tard pour permettre à Washington de respecter les termes du traité de Londres récément signé.

Il existait encore huit sous-marins type O en septembre 1939. Ils avaient été désarmés en 1931 mais étaient toujours disponibles pour un événtuel réarmement. Périodiquement plusieurs de ces sous-marins ont été réarmés pour entrainement et expérimentations mais quand le second conflit mondial éclate en septembre 1948, ils ont tous été feraillés

Caractéristiques techniques

USS O-1 (SS-62) 3

Déplacement : en surface 529 tonnes (499 pour le groupe 2) en plongée 635 tonnes (574 tonnes pour le groupe 2

Dimensions : longueur 52.83m (53m pour le groupe 2), largeur 5.5m (5.05m pour le groupe 2)

Propulsion : (groupe 1) deux moteurs diesels NELSECO de 440ch deux moteurs électriques de 370ch New-York Navy Yard (O1-O5) ou Electro Dynamic Corporation, deux batteries à soixante cellules deux hélices. (groupe 2) deux moteurs diesels Busch-Sulzer de 373ch deux moteurs électriques Diehl Manufacture Co, deux batteries à soixante cellules deux hélices

Performances : vitesse maximale 14 nœuds en surface 10 nœuds en plongée (11 pour le groupe 2) distance franchissable 5500 miles nautiques à 11.5 nœuds en surface 250 miles nautiques à 5 nœuds en plongée Immersion 61m

Armement : quatre tubes lance-torpilles de 457mm avec huit projectiles, un canon de 76mm rétractable sur le pont

Equipage : 29 officiers et marins

Sous-marins type R

 

Genèse et carrière opérationnelle

Les sous-marins type R sont mis sur cale peu après l’entrée en guerre des Etats-Unis. Deux groupes peuvent être distingués, un premier groupe regroupant les vingt premiers R-1 à R-20 avec une coque simple semblable à celle des type O mais plus large avec une propulsion plus puissante pour atteindre la vitesse demander.

Ce sont les premiers sous-marins à disposer de tubes de 533mm (21 pouces) avec un canon de 76mm plus puissant, le canon ayant une longueur de 50 calibres au lieu de 23 ce qui augmente la vitesse initiale et donc son pouvoir de perforation et son impact.

Le groupe 2 (R-21 à R-27) étaient légèrement plus petits et rapides que le groupe 1. Ils disposaient d’une double coque, de tubes lance-torpilles de 18 pouces (457mm), du même canon de 76mm, la propulsion étant identique au type O.

Ces navires sont désarmés dès 1924/25 et démolis 1930 pour permettre le respect du traité de Londres (1930) sans compter que son chantier constructeur avait fait faillite en 1924 et que les tubes lance-torpilles de 18 pouces étaient obsolètes.

Quand à ceux du groupe 1 ils sont désarmés en 1931, maintenus en réserve mais réarmés en 1939 comme sous-marins d’entrainement leur permettant de connaître une nouvelle carrière jusqu’en 1947 quand l’usure oblige l’US Navy à les désarmer, ils seront démolis après guerre.

Le USS R-1 est mis en service le 16 décembre 1918, le R-2 le 24 janvier 1919, le R-3 le 17 avril 1919, le R-4 le 28 mars 1919, le R-5 le 15 avril 1919, le R-6 et le R-7 le 1er mai 1919, le R-8 le 21 juillet 1919, le R-9 le 30 juillet 1919, le R-10 le 20 août 1919, le R-11 le 5 septembre 1919, le R-12 le 23 septembre 1919, le R-13 le 17 octobre 1919, le R-14 le 24 décembre 1919, le R-15 le 27 juillet 1918, le R-16 le 5 août 1918, le R-17 le 18 août 1918, le R-18 le 11 septembre 1918, le R-19 le 7 octobre 1918, le R-20 le 26 octobre 1918, le R-21 le 17 juin 1919, le R-22 le 1er août 1919, le R-23 le 23 octobre 1919, le R-24 le 27 juin 1919, les R-25 et R-26 le 23 octobre 1919 et enfin le R-27 le 3 septembre 1919.

Caractéristiques Techniques

USS R-1 (SS-78)

Déplacement : surface 578 tonnes (groupe 1) 518 tonnes (groupe 2) plongée 518 tonnes (groupe 1) 592 tonnes (groupe 2)

Dimensions : longueur 56.74m (groupe 1) 53m (groupe 2) largeur 5.51m (groupe 1) 5.08m (groupe 2) tirant d’eau 4.39m (groupe 1) 4.24m (groupe 2)

Propulsion : deux moteurs diesel NELSECO de 600ch, deux moteurs électriques Electro Dynamic deux batteries de soixante cellules deux hélices (groupe 1) deux moteurs diesel Busch-Sulzer de 500ch deux moteurs électriques Diehl de 400ch deux batteries de soixante cellules deux hélices (groupe 2)

Performances : vitesse maximale surface 13.5 nœuds (14 nœuds pour le groupe 2) vitesse maximale en plongée 10 nœuds (11 nœuds pour le groupe 2) immersion 61m

Armement : quatre tubes lance-torpilles de 533mm avec huit torpilles un canon de 76mm (groupe 1) 4 tubes lance-torpilles de 457mm avec huit torpilles un canon de 76mm (groupe 2)

Sous-marins type S

USS S-1 (SS-105) 3.jpg

Genèse et carrière opérationnelle

A l’origine soixante-cinq sous-marins type S (parfois appelés classe Sugar en référence à l’alphabet S de l’US Navy) étaient prévus mais «seulement» 51 sont mis en service entre 1920 et 1925.

Ces sous-marins peuvent être répartis en plusieurs types avec un groupe 1 ou type Holland de 25 bâtiments (S-1 S-18 à S-41), un groupe 2 (type Navy) de 15 bateaux (S-3 à S-17), un groupe 3 ou deuxième type Holland de 6 bateaux (S-42 à S-47) et un groupe IV (2ème type Navy) de 4 bateaux (S-48 à S-51). Le S-2 est un prototype qui est n’à pas été reproduit.

Les sous-marins SS-159 à SS-168 et SS-173 à SS-176 sont annulés et les numéros repris par d’autres sous-marins. Quand au matériel prévu pour les constructions il est utilisé pour permettre à Electric Boat de construire quatre type R pour la marine péruvienne.

Sur le plan technique, les type S étaient issus d’une longue lignée de sous-marins. Il disposait d’une coque simple et de ballasts soudés. Tous les type S disposaient d’un canon de 102mm.

A noter que le S-1 à servit à expérimenter l’utilisation d’un hydravion embarqué mais les essais montrèrent les limites d’une telle utilisation. Le hangar fût réutilisé pour mettre au point un système de sauvetage des équipages de sous-marins, la McCann Rescue Chamber.

Sur les cinquante et un sous-marins mis en service, quatre connaissent des problèmes graves, le S-4 coulé en 1927, remis en service avant d’être coulé comme cible en 1936, le S-5 perdu le 1er septembre 1920, le S-48 coulé avant mise en service le 7 décembre 1921, relevé et remis en service en 1922 et le S-51 coule en 1925 est relevé et démoli en 1930. Six sous-marins sont démolis avant guerre, les S-2 S-3 S-6 S-10 S-19 et S-50.

Les autres sous-marins sont désarmés en 1945 (seize), en 1946 (seize) et 1947 (les autres). Ils sont maintenus en réserve, certains sous-marins servant durant la guerre comme buts sonars et pour expérimentations diverses et variées.

Caractéristiques Techniques

USS S-1 (SS-105) 5

Groupe 1

Déplacement : surface 854 tons en plongée 1062 tons

Dimensions : longueur 66.8m largeur 6.3m tirant d’eau 4.9m

Propulsion : deux moteurs diesels NELSECO (New London Ship & Engine Company) de 600ch deux moteurs électriques Electro-Dynamic (S-1 S-30 à S-35) Ridgway (S-18 S-20 à S-29) ou General Electric (S-36 à S-41) de 750ch, batteries de 120 cellules deux hélices

Performances : vitesse maximale 14.5 nœuds en surface 11 nœuds en plongée distance franchissable 5000 miles nautiques à 10 nœuds en surface Immersion 61m

Armement (à la construction) quatre tubes lance-torpilles de 533mm (21 pouces) à la proue avec douze torpilles, un canon de 4 pouces (102mm)

Equipage : 38 puis 42 officiers et marins.

Groupe 2

Déplacement : surface 876 tons 1092 tonnes en plongée

Dimensions : longueur 70.4m largeur 6.6m tirant d’eau 4.1m

Propulsion : deux moteurs diesels MAN (S-3 à S-13) ou Busch-Sulzer (S-14 à S-17) de 1000ch chacun deux moteurs électriques Westinghouse de 600ch et des batteries de 120 cellules, deux hélices

Performances : vitesse maximale 15 nœuds en surface 11 nœuds en plongée distance franchissable 5000 miles nautiques à 10 nœuds Immersion 61m

Armement : quatre tubes lance-torpilles de 533mm à la proue avec douze torpilles (5 pour les S-11 à S-13 avec le cinquième tube à l’arrière avec quatre torpilles) un canon de 4 pouces de 102mm.

Equipage : 38 puis 42 officiers et marins.

Groupe 3

Déplacement 906 tons en surface 1126 tons en plongée

Dimensions : longueur 65.8m (68.7m hors tout) largeur 6.3m tirant d’eau 4.9m

Propulsion : deux moteurs diesels NELSECO de 600ch chacun deux moteurs électriques Electro-Dynamic de 750ch, batteries de 120 cellules, deux hélices

Performances : vitesse maximale 15 nœuds en surface 11 nœuds en plongée distance franchissable 5000 miles nautiques à 10 nœuds Immersion 61m

Armement : quatre tubes lance-torpilles de 533mm avec douze torpilles, un canon de 4 pouces (102mm)

Equipage : 38 puis 42 officiers et marins

Groupe 4

Déplacement : surface 903 tonnes plongée 1230 tons

Dimensions : longueur 73.2m (81.1m hors tout) largeur 6.6m tirant d’eau 4.1m

Propulsion : deux moteurs diesels Busch-Sulzer de 900ch deux moteurs électriques Ridgway de 750ch batteries de 120 cellules et deux hélices

Performances : vitesse maximale 14.5 nœuds en surface 11 nœuds en plongée distance franchissable 8000 miles nautiques à 10 nœuds Immersion 61m

Armement : cinq tubes lance-torpilles de 533mm (quatre à la proue un à la poupe) avec quatorze projectiles, un canon de 102mm (4 pouces)

Equipage : 38 puis 45 officiers et marins.

S-2 (Lake Torpedo Boat Company Design)

Déplacement : 800 tons en surface 977 tons en plongée

Dimensions : longueur 63.1m largeur 5.9m tirant d’eau 5m

Propulsion : deux moteurs diesels de 900ch deux moteurs électriques de 750ch deux hélices

Performances : vitesse maximale 15 nœuds en surface 11 nœuds en plongée distance franchissable 8000 miles nautiques à 10 nœuds Immersion 61m

Armement : quatre tubes lance-torpilles de 533mm à la proue avec 12 torpilles, un canon de 4 pouces de 102mm

Equipage : 38 officiers et marins.

Sous-marins type V

USS Bass (SS-164)

 

Les sous-marins type V au nombre de neufs ne forment pas à proprement parler une classe puisque les sous-marins sont différents. On trouve trois fleet submarine formant la «classe Barracuda» (V-1 à V-3 SS-163 Barracuda SS-164 Bass SS-165 Bonita), trois sous-marins à long rayon d’action (V-4 à V-6 puis SS-166 Argonaut SS-167 Narwhal SS-168 Nautilus) et trois sous-marins medians (V-7 à V-9 puis SS-169 Dolphin SS-170 Cachalot SS-171 Cuttlefish), ces trois derniers étant les ascendants des Fleet Submarine de la seconde guerre mondiale.

A l’origine ces neufs sous-marins devaient être construits dans le cadre du programme naval de 1916 mais elle est reportée à l’après guerre en ajoutant au design original les leçons tirés de la guerre.

Les «Barracudas» étaient les seuls sous-marins qui satisfaisaient au design original de sous-marin capable d’opérer avec l’Escadre ce qui imposait une vitesse en surface élevée.

Déplaçant 2153 tonnes en surface et 2506 tonnes en plongée, ils disposaient d’un armement avec six tubes lance-torpilles (quatre avant et deux arrières) avec douze projectiles et d’un canon de 127mm installé sur le pont. Quand aux performances, elles étaient limitées, la vitesse en surface était de 18.7 nœuds (21 nœuds demandés) alors que la vitesse en plongée demandée (9 nœuds) n’était pas atteint.

Le Barracuda (ex-V-1) est mis en service le 1er octobre 1924, le Bass (ex-V-2) est mis en service le 26 septembre 1925 et le Bonita (ex-V-3) l’est le 22 mai 1926. Ils sont désarmés respectivement en février 1945, juin 1945 et septembre 1945.

Rayé du Naval Vessel Register en 1946, ces sous-marins sont sabordés au large de Quonset Point (Rhode Island) pour servir de but sonar au profit des opérateurs sonars des sous-marins et des navires de surface.

Le USS Argonaut (SM-1) est originellement connu sous le nom de V-4. Seul sous-marin conçu comme mouilleur de mines, ce sous-marin ainsi que le V-5 _futur Narwhal_ ont été conçu en vue d’un conflit avec le Japon ce qui imposait des sous-marins longue endurance, des sous-marins capables de mouiller de mines et d’attaque le commerce japonais.

Commissioned en avril 1928, le V-4 embarquait seulement quatre tubes lance-torpilles à l’avant mais soixante mines marine et surtout deux canons de 152mm, l’artillerie la plus puissante jamais embarquée sur un sous-marin américain. Sous-motorisée, sa vitesse est limitée à 15 nœuds en surface.

Désarmé le 14 septembre 1946, le sous-marin est mouillé à Bremerton prêt à être réarmé en cas de besoin. Ce ne sera pas le cas et il sera utilisé après guerre lors de l’opération Crossroads.

USS Narwahl (SS-167) 7.jpg

-Les USS Narwhal (ex-V-5) et Nautilus (ex-V-6) devaient à l’origine être identiques à l’Argonaut et si les plans d’origine avaient été suivis, la marine américaine aurait pu disposer de trois croiseurs sous-marins comparables aux U-Boot Kreuzer du premier conflit mondial. Ils devaient ainsi recevoir un petit hydravion mais suite à des expérimentations, la marine américaine jugea que les gains apportaient en contrepartie de nouveaux problèmes notamment la vulnérabilité du sous-marin.

Déplaçant 2770 tonnes en surface (4000 en plongée), ces sous-marins pouvaient filer à 17.5 nœuds en surface, à huit nœuds en plongée avec une endurance de 18000 miles nautiques à 10 nœuds. Leur armement était composé de six tubes lance-torpilles _quatre avant et deux arrière_ avec vingt-quatre torpilles et deux canons de 152mm.

Le Narwhal est mis en service en mai 1930, le Nautilus en juillet de la même année. Désarmés respectivement en mars 1946 et septembre 1947, ils sont maintenus en réserve à San Diego pour un potentiel réarmement qui n’aura jamais lieu, les deux sous-marins étant démolis dès janvier 1955. A noter qu’ils étaient prévus pour l’opération Crossroads mais leur mauvais état rendait le remorquage périlleux et leur participation fût abandonnée.

USS Dolphin (SS-169) 29.jpg

Le V-7 futur Dolphin était une tentative pour obtenir un sous-marin médian, un compromis entre les six premiers V et les type S plus anciens. Résultat, le déplacement n’était que de 1746 tonnes en surface et 2280 tonnes en plongée, sa longueur étant de seulement 97m soit environ vingt mètres de moins que les plus gros.

L’armement était composé de six tubes (quatre avant et deux arrières) avec 18 torpilles mais l’artillerie se limite à un canon de 4 pouces (102mm). Sans le savoir les américains venaient de dessiner un prototype pour les Fleet Submarine,les Gato, Balao et Tench aux dimensions similaires mais aux performances supérieures.

Commissioné le 1er juin 1932, le Dolphin est désarmé le 17 janvier 1948. Mouillé à Pearl Harbor, il est légèrement endommagé par l’attaque japonaise. Rafistolé, il va servir de but sonar au large des eaux hawaïennes. Le sous-marin est relevé en 1967 et coulé comme cible.

Caractéristiques Techniques du USS Dolphin

Déplacement : surface 1748 tonnes plongée 2280 tonnes Dimensions : longueur 97.31m largeur 8.51m Propulsion : deux moteurs diesel de 1750ch deux diesels auxiliaires de 450ch entrainant deux moteurs électriques de 400ch, deux groupes de batterie à 120 cellules, deux moteurs électriques deux hélices

Performances : vitesse maximale en surface 17 nœuds 8 nœuds en plongée distance franchissable 4900 miles nautiques à 10 nœuds Immersion 76m

Armement : six tubes lance-torpilles de 533mm (quatre avant deux arrière) avec dix-huit torpilles et un canon de 4 pouces (102mm).

Equipage : 63 hommes (sept officiers et cinquante-six marins)

USS Cachalot (SS-170) 6

-Les deux derniers sous-marins type V, les V-8 _futur Cachalot_ et V-9 _futur Cuttlefish_ ont été conçus comme des sous-marins plus petits pour permettre aux Etats-Unis de respecter les termes du traité de Londres de 1930, traité qui avait obligé les américains à envoyer à la casse les sous-marins T-1, T-2 et T-3 mais comme ces sous-marins avaient été considéré comme peu réussis, la perte était minimale.

Ces sous-marins ne mesuraient que 83m avec un déplacement en surface de 1150 tonnes et une vitesse émergée de 17 nœuds. L’armement se composait de six tubes lance-torpilles (quatre avant et deux arrière) avec seize torpilles et d’un canon de 76mm.

Le choix de ce dernier calibre avait été semble-t-il fait pour décourager les commandants d’attaquer les navires ASM en surface mais l’expérience du conflit et notamment les combats en Norvège montrèrent l’utilité d’un canon d’un calibre supérieur à 100mm.

Le Cachalot est mis en service le 1er décembre 1933 et désarmé le 17 décembre 1947 alors que le Cuttlefish mis en service le 8 juin 1934 est désarmé le 15 mars 1948. Ces deux sous-marins sont utilisés au large de San Diego comme but sonar. Relevés en 1965, ils sont démolis.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : surface 1100 tonnes 1680 tonnes en plongée

Dimensions : longueur hors tout 84m (79m à la flottaison) largeur 7.34m tirant d’eau 4.22m

Propulsion : deux moteurs diesels de 1535ch chacun, un moteur diesel auxiliaire entrainant un générateur électrique de 440ch deux moteurs électriques de 800ch deux batteries à 120 cellules deux hélices

Performances : vitesse maximale 17 nœuds en surface 7 nœuds en plongée distance franchissable 11000 miles nautiques à 10 nœuds en surface Endurance 10 heures à 5 nœuds en plongée Immersion 76m

Armement : six tubes lance-torpilles de 533mm (quatre avant deux arrières) avec 16 torpilles, un canon de 76mm et deux mitrailleuses de 7.62mm

Equipage : six officiers et trente-neuf hommes (sept officiers et quarante-huit en temps de guerre)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s