Etats Unis (57) destroyers (17)

USS Lyman K. Swenson (DD-554)

USS Lyman K. Swenson (DD-729) 030146 2

-Le USS Lyman K. Swenson (DD-554) est mis en service le 17 mai 1950 après vingt mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 septembre 1948. Sans l’attaque japonaise, le destroyer aurait du être mis en service en décembre 1950.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 18 mai au 2 juin, se ravitaille au Boston Navy Yard les 3 et 4 juin puis met cap à l’ouest direction le Pacifique. Il se ravitaille à Guantanamo le 10, franchit le canal de Panama les 15 et 16 juin, relache à San Diego du 24 au 27 juin puis à Pearl Harbor du 5 au 9 juillet 1950.

-Il est engagé aux Philippines à partir de la mi-juillet, opérant notamment au profit des troupes au sol, couvrant les convois de ravitaillement destinés aux troupes américano-Philippines qui tentent désespérement de repousser les forces japonaises.

-Endommagé par une torpille le 24 août 1950, le destroyer rallie Pearl Harbor le 5 septembre pour deux mois de réparations et de remise en condition jusqu’au 21 novembre 1950, le destroyer ralliant alors Singapour pour soutenir la British Eastern Fleet. Suite à la chute du « Gibraltar de l’Extrême-Orient», il rallie Nouméa en février 1951.

-Il va alors opérer en escorte des grandes unités de la marine américaine _cuirassés et porte-avions_ et jusqu’au 17 mars 1952 quand il est torpillé par un sous-marin japonais. Sauvé de justesse, il est remorqué à Nouméa où il arrive le 27 mars, y subissant des réparations d’urgence en vue d’une remise en état dans un chantier mieux équipé.

Il quitte la Nouvelle-Calédonie le 12 avril, fait une escale technique à Pearl Harbor du 25 au 27 avril avant d’arriver au Mare Island Navy Yard le 10 mai 1952 pour six mois de travaux jusqu’en novembre 1952, le destroyer étant de retour dans le Pacifique en décembre 1952, reprenant son rôle de protecteur des porte-avions et des cuirassés.

-Il participe ensuite à la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954) puis aux opérations Boxer (Chine-Formose) et Phenix (opération aéroportée doublée d’une opération navale d’appui et d’interdiction), le destroyer terminant la guerre dans le sud du Japon.

-Déployé dans la région jusqu’en juin 1955, il rallie San Diego le 17 juillet 1955 et est réaffecté à la 1ère flotte. Du 4 décembre 1956 au 17 mars 1957, il est transformé en DDH (destroyer porte-hélicoptères), servant dans l’US Navy jusqu’au 5 mars 1974,étant déployé dans l’Atlantique depuis 1970.

-Désarmé à Philadelphie, il est rayé du Naval Vessel Register le 17 juin et transféré à la Grèce où il est rebaptisé Smyrne. Il va rester en service dans la marine grecque jusqu’au 17 janvier 1992 date à laquelle il est définitivement désarmé. Il est coulé comme cible dix ans plus tard le 6 juin 2002.

USS Maddox (DD-555)

USS Maddox (DD-731) Mare Island 030146

-Le USS Maddox (DD-555) est mis en service le 12 août 1950 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 octobre 1948.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 13 au 27 août, se ravitaille au Norfolk Navy Yard les 28 et 29 août avant de mettre cap à l’ouest le 30, se ravitaille à Guantanamo le 4 septembre, franchit le canal de Panama les 8 et 9 septembre avant d’arriver à San Diego le 18 septembre 1950.

-Il repart le 21 direction Hawaï où il arrive le 1er octobre. Il repart dès le 3 direction les Philippines mais entre-temps la première campagne s’achève et le destroyer est détourné à Singapour pour soutenir britanniques et néerlandais dans leur défense de la barrière malaise, défense qui cède en février 1951.

-Endommagé le 23 mars 1951 dans les Salomons, le destroyer est immobilisé pour réparations à Nouméa du 3 avril au 2 juin, participant à la suite et à la fin de la campagne des Salomons (mars-septembre 1951).

-Endommagé légèrement par un bombardement japonais contre Nouméa en octobre, le destroyer reste opérationnel, assurant la protection des cuirassés et des porte-avions engagés dans la bataille de mer de Corail (mars 1952), de la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) et de la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954).

-Endommagé par un kamikaze le 7 janvier 1954, le Maddox est immobilisé pour réparations à Ulithi dans les Carolines du 17 janvier au 5 mars avant de rallier la Chine pour participer à l’opération Boxer contre la Chine continentale et Formose.

-Il rentre à San Diego en décembre 1954, étant transformé en DDE du 17 juin au 10 octobre 1955, étant stationné à San Diego jusqu’en 1965 puis à Yokohama de 1966 à son désarmement survenu le 17 mai 1972.

-Rayé du Naval Vessel Register le 4 septembre, il est transféré à la Chine sous le nom de Chung Kuo, la Republic of China Navy l’utilisant jusqu’au 8 octobre 1990 date de son désarmement. Il est vendu à la démolition et démantelé au début des années 2000.

USS Drexler (DD-556)

USS Drexler (DD-741)

-Le USS Drexler (DD-556) est mis en service le 8 octobre 1950 après vingt et un mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 janvier 1949. Sans la guerre, la mise en service était prévue pour mars 1951.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 9 au 23 octobre, se ravitaille au Charleston Navy Yard le 24 puis met cap à l’ouest direction le Pacifique, faisant escale à La Havane du 30 octobre au 1er novembre.

-Il franchit le canal de Panama les 6 et 7 novembre, relache à San Diego du 16 au 18 novembre avant d’arriver à Pearl Harbor le 26 novembre 1950.

-Arrivé trop tard pour opérer aux Philippines, le destroyer va accompagner cuirassés et porte-avions lancés dans une série d’opérations pour jalonner et repousser l’avancée japonaise en apparence iresistible.

-Endommagé par l’aviation japonaise au large de Batavia le 7 janvier 1951, le destroyer est réparé à Darwin en Australie, le grand port du nord australien étant devenue une base arrière importante pour les forces alliées.

-Réparé, le destroyer participe à la campagne des Salomons de mars à septembre 1951 avant de couvrir des convois de troupes et de matériels d’octobre 1951 à mars 1952.

-Engagé dans la campagne de Nouvelle-Guinée, il est coulé par l’aviation japonaise le 8 septembre 1952, encaissant quatre bombes perforantes ce qui ne lui laisse aucune chance, le destroyer coulant rapidement.

USS Brush (DD-557)

USS Brush (DD-745) 220544

-Le USS Brush (DD-557) est mis en service le 8 octobre 1950 après vingt mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 7 février 1949 et sans le conflit, il aurait du être commissioned en mars 1951.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 9 au 23 octobre, se ravitaille à Mayport le 24 puis met cap à l’ouest direction le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 2 et 3 novembre, relachant à San Diego du 12 au 15 novembre avant de rallier Pearl Harbor le 23 novembre 1950.

-Il quitte les eaux hawaïennes début décembre direction l’Australie, opérant en mer de Corail dans le cadre de la défense de la zone en première ligne alors que les jours de la domination britannique et néerlandaise sont comptés. Il est d’ailleurs endommagé par l’aviation japonaise le 21 décembre 1950 ce qui lui impose deux semaines de réparations à Darwin.

-Il participe à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951) mais il est sérieusement endommagé par les destroyers japonais le 17 mai 1951 lui imposant des réparations provisoires à Nouméa du 27 mai au 15 juin puis une remise en état complète à Pearl Harbor du 1er juillet au 5 septembre 1951, le destroyer ralliant alors la Nouvelle-Calédonie pour défendre le caillou contre l’ultime offensive japonaise.

-Il assure ensuite l’escorte des groupes d’assauts amphibies engagés dans la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953). Il est endommagé à plusieurs reprises mais sans que les dégâts ne nécessitent un passage prolongé dans un chantier de réparations.

-Il enchaine par la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954), par l’opération Boxer (Chine continentale et Formose) (février-juillet 1954), terminant le conflit au large du Japon, se rapprochant suffisamment pour pilonner les positions côtières nippones en vue d’un débarquement qui n’aura jamais lieu.

-Après avoir effectué le «service après-vente» jusqu’en janvier 1955, le destroyer quitte le Japon le 2 février, relache à Pearl Harbor du 10 au 13, à San Diego du 23 au 27, franchit le canal de Panama les 5 et 6 février, fait escale à La Nouvelle-Orléans du 10 au 13 février avant de rallier Norfolk son nouveau port d’attache le 18 février 1955.

-Affecté à la flotte de l’Atlantique, il est transformé en DDH en 1957 (mars-septembre 1957) et va rester en service jusqu’au 5 septembre 1974 date de son désarmement. Maintenu sous cocon à Philadelphie, le Brush est rayé du Naval Vessel Register le 6 juillet 1980 puis vendu à la démolition.

USS Taussig (DD-558)

USS Taussig (DD-746) lancement

-Le USS Taussig (DD-558) est mis en service le 15 octobre 1950 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 septembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 16 au 31 octobre, se ravitaille et charge du matériel à Mayport les 1er et 2 novembre et met cap à l’ouest direction le Pacifique. Il doit cependant se détourner pour porter assistance à un convoi pétrolier reliant le Mexique à Halifax (3-15 novembre).

-Après une escale de ravitaillement à Guantanamo, le destroyer peut enfin rallier le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 20 et 21 novembre, faisant escale à San Diego du 30 novembre au 3 décembre avant de rallier les eaux hawaïennes le 13 à l’aube.

-Il reprend la mer le 15 décembre, direction non pas les Philippines comme initialement envisagé mais direction Singapour où il arrive le 27 décembre, opérant jusqu’à ce que l’aviation japonaise rende cette escale inhospitalière.

-Participant à la campagne des Salomons en couvrant cuirassés et porte-avions, le Taussig sort indemne de cette campagne, enchainant par des escortes de convois d’octobre 1951 à juin 1952 avant de participer à la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953 bien qu’une mine l’oblige à passer deux mois en réparations à Nouméa (17 septembre au 19 novembre 1952).

-Il participe ensuite à la campagne Carolines-Mariannes (avril-septembre 1953), enchainant par des escortes de groupes amphibies dans le cadre de la Deuxième Campagne des Philippines qui s’achève en février 1954 bien que dès dècembre, la majorité des combats soit terminée.

-Il participe à l’opération Boxer puis à au soutien naval de l’opération Phenix, la plus importante opérations aéroportée de l’histoire avec cinq divisions larguées en quatre vagues. Il était en Corée quand le Japon capitule.

-Après avoir couvert le déploiement des troupes d’occupation alliées (des divisions d’infanterie en relève des divisions aéroportées), le destroyer rallie San Diego le 17 décembre 1955, San Diego son nouveau port d’attache.

-Transformé en DDH en 1958, il est redéployé à Yokohama en 1967, son port d’attache jusqu’à son désarmement survenu le 14 décembre 1974 après deux campagnes au Vietnam. Mouillé à Pearl Harbor, il est rayé du Naval Vessel Register le 4 novembre 1981 et coulé comme cible en 1982 lors de l’exercice RIMPAC.

USS Alfred A. Cunningham (DD-559)

USS Alfred A. Cunningham (DD-752) juin 1944

-Le USS Alfred A. Cunningham (DD-559) est mis en service le 17 juin 1950 après vingt et un mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 septembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 18 juin au 2 juillet. Il se ravitaille au Charleston Navy Yard le 3 juillet mais quand il appareille le 4, il est victime d’une avarie, imposant une période de travaux jusqu’au 15 juillet.

-Il reprend la mer le 17 juillet, se ravitaille à Guantanamo le 21, franchit le canal de Panama les 25 et 26 juillet, relache à San Diego du 3 au 7 août avant de mettre cap direction Pearl Harbor où il arrive le 16 août 1950.

-Il reprend la mer le 23 août, direction les Philippines participant à la première campagne de ce nom jusqu’en octobre quand il rallie la Nouvelle-Calédonie, assurant des patrouilles ASM et des escortes de convois de novembre 1950 à mars 1952, subissant un petit carénage du 1er mars au 5 juin, étant opérationnel pour la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953), sortant indemne de cette campagne.

-Il participe ensuite à la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954), à l’opération Boxer (Chine et Formose), terminant la guerre au large du Japon, servant de piquet-radar au profit des porte-avions rapides. Il est endommagé par un kamikaze le 7 août 1954, lui imposant de longues semaines de réparations aux Philippines, étant à nouveau opérationnel à la mi-septembre 1954.

-Déployé au Japon jusqu’en juin 1955, le destroyer est ensuite redéployé à San Diego, étant transformé en DDE entre mars et octobre 1957. Il est redéployé à Yokohama de 1967 à 1971 puis à Subic Bay de 1971 à 1975, participant à la Deuxième Guerre du Vietnam.

-Désarmé à San Diego le 17 septembre 1975, il est transféré à la Corée qui va l’utiliser jusqu’au 14 juin 1990 date de son désarmement. Rendu aux Etats-Unis, il est coulé comme cible lors d’un exercice de tir américano-coréen.

USS Frank Evans (DD-560)

USS Frank E. Evans (DD-754)

-Le USS Frank Evans (DD-560) est mis en service le 17 août 1950 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 juillet 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 18 au 31 août, se ravitaille à Mayport du 1er au 3 septembre puis appareille le lendemain direction le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 9 et 10 septembre, arrivant à San Diego le 19 septembre 1950.

-Après avoir chargé du matériel, il quitte le sud de la Californie pour rallier Pearl Harbor le 28 septembre, mettant ensuite cap sur les Philippines mais entre-temps l’archipel étant sous contrôle japonais, les américains décident de renforcer les moyens britanniques, français et néerlandais pour défendre la barrière malaise.

-Endommagé par deux bombes le 7 décembre 1950, il rejoint cahin caha Darwin pour des réparations provisoires du 15 au 31 décembre avant de rallier Nouméa pour une remise en état complète réalisée du 7 janvier au 2 mars 1951, le destroyer participant ensuite à la campagne des Salomons où il assure des escortes, l’attaque des lignes de communication japonaises et l’appui-feu des troupes au sol.

-Sorti indemne de cette campagne, le destroyer assure ensuite d’octobre 1951 à mars 1952 l’escorte des porte-avions et cuirassés de l’US Navy, protégeant les gros contre les sous-marins, les avions et les destroyers japonais.

-Après un petit carénage du 17 mars au 7 juin 1952 à Nouméa, le destroyer rallie la flotte américaine pour participer de juillet 1952 à janvier 1953 à la campagne de Nouvelle-Guinée, campagne au cours de laquelle il est endommagé à plusieurs reprises mais les dégâts sont limités.

-Après avoir participe à la campagne Carolines-Marianne d’avril à septembre 1953, le destroyer participe à la suite et à la fin de la Deuxième Campagne des Philippines officiellement terminée en février 1954 même si à l’époque, il s’agit bien davantage d’opérations de sécurisation et de nettoyage que de combats où l’implacable machine de guerre américaine peut perdre.

-Engagé ensuite dans l’opération Boxer (conquête de Formose et reconquête de la Chine continentale en liaison avec une armée nationaliste reconstituée, puissante sur le papier mais dont les faiblesses majeures _népotisme, corruption, méfiance de Tchang-Kaï-Chek vis à vis des généraux_ sont toujours là) en février 1954, il est gravement endommagé au large de la Chine par deux kamikazes le 12 mars 1954.

-Remorqué à Okinawa, une inspection révèle des dégâts tels que les américains qui à l’époque ne manquent pas de destroyers décident de renoncer à le remettre en état. Après avoir inhumé en mer les corps des 112 marins tués, le destroyer est désarmé le 2 avril 1954.

-Privé de toutes les pièces utiles, le Frank Evans est ensuite remorqué à Pearl Harbor. Il sera utilisé comme cible lors de l’opération Crossroads à Bikini.

USS Beatty (DD-561)

USS Beatty (DD-756) 300345

-Le USS Beatty (DD-561) est mis en service le 17 janvier 1951 après une construction compliquée puisque la mise sur cale prévue initialement en septembre 1948 à été reportée à trois reprises. Elle à finalement eu lieu le 17 mars 1949 pour une mise en service initialement prévue pour juin 1951.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 18 au 31 janvier, charge du matériel et se ravitaille au Norfolk Navy Yard les 1er et 2 février avant de mettre cap à l’ouest direction le Pacifique, se ravitaillant à Guantanamo le 6 février, franchissant le canal de Panama les 10 et 11 avant d’arriver à San Diego neuf jours plus tard le 20 février 1951.

-Il quitte la Californie en escorte d’un convoi direction Pearl Harbor, y arrivant le 3 mars. De mars 1951 à juin 1952, il va assurer ce genre de missions avant de rallier la Nouvelle-Guinée pour connaître réellement son baptême du feu.

-Endommagé par une torpille d’un sous-marin japonais le 17 octobre 1952, le destroyer est remorqué à Nouméa le 30 pour des réparations qui vont l’immobiliser du 1er novembre au 17 décembre, le destroyer étant à nouveau opérationnel au début du mois de janvier, participant aux opérations préliminaires puis à la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954), étant endommagé à plusieurs reprises mais les dégâts ne nécessitent tout au plus qu’un passage auprès d’un Repair Ship (navire-atelier).

-Il est ensuite engagé dans l’opération Boxer, terminant la guerre à Shanghaï. Restant déployé en Chine jusqu’en septembre 1955, il rallie ensuite San Diego pour subir un grand carénage au Mare Island Navy Yard du 7 novembre 1955 au 14 mars 1956, étant à nouveau opérationnel au début du mois d’avril.

-Depuis San Diego, il multiplie les exercices, effectuant également plusieurs déploiements en direction de l’Asie du Sud et du Nord-Est, opérant depuis la Corée, le Japon, les Philippines, manoeuvrant avec les marines occidentales encore présentes dans la région….. .

Du 14 janvier au 12 août 1961, il est transformé en DDE au Mare Island Navy Yard. Redéployé à Pearl Harbor, il va y resté stationné jusqu’à son désarmement survenu le 2 septembre 1977 après vingt-six ans de carrière, carrière où il peut se targuer d’avoir participer à deux conflits majeurs.

-Rayé du Naval Vessel Register le 8 octobre 1977, il est transféré à l’Indonésie où il va servir jusqu’en 1994. Il à été vendu à la démolition et démantelé à Allang (Inde) en 2000.

USS Putnam (DD-562)

USS Brush (DD-745) 220544

-Le USS Putnam (DD-562) est mis en service le 2 décembre 1950 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 octobre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 3 au 18 décembre dans les Caraïbes, se ravitaille en carburant, vivres, munitions, impédimentia divers à Mayport les 19 et 20 décembre puis met cap à l’ouest direction le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 25 et 26 décembre avant d’arriver à San Diego le 5 janvier 1951.

-Deux jours plus tard, il met cap à l’ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 14 dans la soirée, repartant cinq jours plus tard le 19 direction la Nouvelle-Calédonie où il arrive le 29 janvier 1951.

-Il opère dans la mer de Corail, escortant des convois où prennant la tête de groupes de chasse anti-sous-marins pour protéger la navigation commerciale même si le Japon assignait en priorité à ses torpilleurs submersibles la charge de couler des navires de guerre, des cibles plus nobles.

-Après être sorti indemne de la campagne des Salomons (mars-septembre 1951) puis de l’opération japonaise contre la Nouvelle-Calédonie _ultime offensive stratégique nippone_ en octobre, le destroyer participe à la bataille de la mer de Corail en mars 1952, bataille où il est légèrement endommagé par le mitraillage d’un chasseur………américain qui l’avait prit pour un japonais.

-Il participe à la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) mais cette campagne est brutalement interrompue le 2 novembre 1952 quand il est sérieusement endommagé à Guadalcanal par l’explosion d’un cargo chargé de munitions. On parle même de miracle que le destroyer n’ait pas coulé suite aux dégâts.

-Mis sur le dock-flottant de la Guadalcanal Advanced Repair Base (G-ARB) le 3, il subit des travaux pour lui permettre de rallier Nouméa pour remise en état complète.

Il quitte les Salomons le 18 novembre, rallie Nouméa le 30 et aussitôt mis au bassin pour trois mois de travaux du 2 décembre 1952 au 5 mars 1953, le destroyer étant à nouveau opérationnel à la mi-mars, ralliant alors les Carolines et les Mariannes pour une campagne de cinq mois jusqu’en septembre, le destroyer ralliant ensuite les Philippines pour participer à la fin de la Deuxième Campagne du même nom.

-Il participe ensuite à l’opération Boxer puis à l’opération Phenix, terminant la guerre dans la péninsule coréenne. Il rallie San Diego le 17 octobre 1954, subit un grand carénage au Mare Island Navy Yard du 25 octobre 1954 au 7 mars 1955, ralliant après sa mise en condition opérationnelle Bremerton son port d’attache.

-Du 8 janvier au 2 mai 1960, il est transformer en destroyer-escorteur (DDE) et redéployé à Norfolk dans l’Atlantique. Il quitte l’Etat de Washington le 19 mai, se ravitaille à San Diego le 23, franchit le canal de Panama les 2 et 3 juin, relâche à La Nouvelle-Orléans du 7 au 10 juin avant d’arriver à Norfolk le 14 juin 1960.

-Depuis sa base virginienne, il opère au profit de la 2ème flotte mais également au sein de la 6ème flotte en Méditerranée et en Europe du Nord en compagnie des marines alliées. Désarmé le 14 juin 1974, il maintenu en réserve à Philadelphie au cas où.

-Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars 1984, il est coulé comme cible le 17 juin lors d’un exercice américano-canadienne.

USS Strong (DD-563)

USS Drexler (DD-741)

-Le USS Strong (DD-563) est mis en service le 17 septembre 1950 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 décembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 18 septembre au 2 octobre, revenant à Mayport pour se ravitailler, charger du matériel, des munitions, des vivres (3 et 4 octobre). Le 5 octobre, il quitte la Floride pour rallier le Pacifique.

-Alors qu’il se trouvait au sud de la Floride, il reçoit l’ordre de rallier un convoi attaqué par des sous-marins allemands. Il opère du 8 au 22 octobre aux Antilles, participant à la destruction de trois sous-marins allemands sans empêcher la perte de cinq des dix-sept navires du convois.

-Il rallie Guantanamo le 25 pour se ravitaille, franchit le canal de Panama les 30 et 31 octobre avant d’arriver à San Diego le 9 novembre 1950. Il reprend la mer le 12, ralliant Pearl Harbor le 22 novembre.

-Il connait son baptême du feu au début du mois de décembre au large de Singapour en soutien de la British Eastern Fleet, de la Koningklijke Marine et des FNEO. Il est encommagé par une bombe le 4 janvier 1951 lui imposant deux semaines de réparations à Darwin du 11 au 25 janvier, le destroyer ralliant ensuite Nouméa.

-Il participe ensuite à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), défend la Nouvelle-Calédonie en octobre avant d’enchainer par des escortes de convois de ravitaillement entre Pearl Harbor, Nouvelle-Calédonie et l’Australie de novembre 1951 à janvier 1953.

-Après un petit carénage à Nouméa du 2 janvier au 17 avril 1953, le destroyer rallie les Philippines pour participer à la deuxième campagne du même nom.

-Le 5 mai 1953 alors qu’il couvrait des dragueurs de mines, il est coulé par trois kamikazes qui le frappent à mort. Coulant rapidement, il ne laisse qu’une poignée de survivants. L’épave redécouverte en 1980 est classée war grave et la plongée y est interdite.

USS John W. Thomason (DD-564)

USS John W. Thomason (DD-760) San Francisco 191045.jpg

-Le USS John W. Thomason (DD-564) est mis en service le 25 octobre 1950 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 novembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 26 octobre au 12 novembre, se ravitaille au Norfolk Navy Yard du 13 au 15 novembre avant de mettre cap à l’ouest direction le Pacifique, se ravitaillant à Guantánamo le 20, franchissant le canal de Panama les 24 et 25 novembre avant d’arriver à San Diego le 8 décembre 1950.

-Il reprend la mer le 12 pour rallier Pearl Harbor le 22 décembre. Il assure ensuite jusqu’en juin 1952 des escortes de convois marchands et de groupes de ravitaillement coulant seul ou en coopération quatre sous-marins japonais.

-Après un petit carénage à Pearl Harbor du 17 juin au 4 octobre 1952, le destroyer rallie la Nouvelle-Guinée pour participer à cette campagne qui s’achève en janvier 1953. Il enchaine par les opérations préliminaires et par la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954).

-Endommagé par une mine au large de Formose le 5 mars 1954, il est en réparations à Cam-Ranh du 15 mars au 5 juin, étant à nouveau opérationnel à la fin du mois, opérant jusqu’à la fin de la guerre au large de la Chine et du Japon.

-Ralliant San Diego le 15 décembre 1954, il est stationné à San Diego jusqu’en janvier 1962 quand il est désarmé pour être transformé en DDE. Les travaux réalisés par le Long Beach Naval Shipyard à San Francisco du 15 janvier au 5 août 1962, le destroyer remis en service le 25 août est redéployé à San Diego jusqu’en 1969 quand il quitte la Californie pour Yokohama.

-Il participe à la deuxième guerre du Vietnam (1970-1977) jusqu’à son désarmement le 17 octobre 1976. Mouillé à Pearl Harbor, il est rayé du Naval Vessel Register le 8 juin 1982 et coulé comme cible lors d’un exercice de la flotte du Pacifique.

USS Percival (DD-565)

USS Maddox (DD-731) Mare Island 030146

-Le USS Percival (DD-565) est mis en service le 22 décembre 1950 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 22 février 1949.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 23 décembre 1950 au 7 janvier 1951. Victime d’une avarie mécanique, il est immobilisé au Charleston Navy Yard du 8 au 25 janvier, effectuant ses essais du 26 au 30 janvier avant une nouvelle mise en condition opérationnelle du 1er au 15 février 1951.

-Il quitte la Caroline du Sud le 22 février, franchit le canal de Panama les 1er et 2 mars, se ravitaille à San Diego le 11 avant de rallier Pearl Harbor le 21 mars 1951. Il reprend la mer le 25 pour rallier la Nouvelle-Calédonie et participer à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951).

-Endommagé par une torpille d’un destroyer japonais le 17 novembre 1951, il est immobilisé pour réparations à Nouméa du 25 novembre 1951 au 5 janvier 1952, étant opérationnel à la fin janvier, participant ensuite à la bataille de la mer de Corail (mars 1952) puis à la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953).

-Endommagé lors d’une collision avec un pétrolier qu’il escortait entre Pearl Harbor et Nouméa le 5 février, le destroyer doit rallier Nouméa pour subir six semaines de réparations du 13 février au 27 mars, le destroyer opérationnel début avril ralliant alors les Philippines pour participer à la deuxième campagne du mêm nom (mars 1953-février 1954).

-Il participe ensuite à la conquête d’Iwo Jima et d’Okinawa (février-juillet 1954), terminant la guerre dans les Ryu-Kyu en août 1954. Il rallie ensuite le sud de la Chine pour soutenir le gouvernement nationaliste dans le désarmement des troupes japonaises isolées et officieusement de les soutenir dans la reprise de la guerre civile contre les communistes.

-Rentré aux Etats-Unis en septembre 1955, il est stationné à San Diego, dépendant de la 1ère flotte jusqu’en septembre 1960 quand il est transformé en DDE au Mare Island Navy Yard du 12 septembre 1960 au 4 février 1961.

-Considéré comme opérationnel le 17 février, le destroyer est redéployé dans l’Atlantique, arrivant à Norfolk le 5 mars 1961.

-Après quatorze années de carrière dans sa nouvelle configuration, il est désarmé le 7 avril 1975 avant de passer dix ans sous cocon jusqu’au 14 juin 1985 quand il est rayé du Naval Vessel Register puis vendu à la démolition.

USS Henley (DD-566)

USS Harlan R. Dickson (DD-708) 5

-Le USS Henley (DD-566) est mis en service le 2 novembre 1950 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 15 décembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes du 3 au 17 novembre, se ravitaille au Charleston Navy Yard du 20 au 24 novembre. Il appareille le lendemain, se ravitaille à Guantanamo le 28, franchit le canal de Panama les 1er et 2 décembre, arrivant à San Diego le 11 décembre 1950.

-Il reprend la mer le 15 décembre pour rallier la mer de Corail, opérant depuis Nouméa pour couvrir la navigation contre notamment les sous-marins japonais. Il participe à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951) puis à la défense de la Nouvelle-Calédonie en octobre. Il enchaine ensuite par des escortes de convois de novembre 1951 à juillet 1952 puis par la campagne de Nouvelle-Guinée qui s’achève en janvier 1953.

-Endommagé dans une collision avec un transport de troupes le 7 mars 1953, il passe deux mois en réparations à Pearl Harbor du 15 mars au 21 mai 1953.

Disponible à nouveau le 10 juin 1953, il est engagé aux Philippines dès le 17 juin, participant aux combats de la deuxième campagne des Philippines jusqu’à la fin des combats en février 1954. Il participe ensuite aux opérations Boxer et Phenix, terminant la guerre au large du Japon.

-Rentré aux Etats-Unis (San Diego) le 17 janvier 1955, il subit un grand carénage au Mare Island Navy Yard du 30 janvier au 1er juin 1955. Opérationnel le 15 juin, il est redéployé dans l’Atlantique avec Norfolk comme port d’attache.

-Il quitte le sud de la Californie le 22 juin, franchit le canal de Panama les 1er et 2 juillet, relache à La Nouvelle-Orléans du 6 au 9 juillet avant d’arriver en Virginie le 14 juillet 1955.

-Transformé en DDE du 14 juin au 7 décembre 1959, il va poursuivre sa carrière jusqu’au 14 juin 1974 date de son désarmement. Placé sous cocon à Philadelphie, le destroyer est rayé du Naval Vessel Register le 4 janvier 1990 et coulé comme cible le 17 mars lors d’un exercice auxquels participèrent des avions et des navires américains, canadiens, britanniques, français, allemands, espagnols, portugais, italiens, belges et néerlandais.

Caracteristiques Techniques

Déplacement standard 2200 tonnes pleine charge 3515 tonnes

Dimensions : Longueur : 114.80m Largeur 12.50m Tirant d’eau : 5.79m

Appareil propulsif :

-deux turbines à vapeur General Electric ou Westinghouse alimentées par quatre chaudières Babcox & Wilcox dévellopant une puissance totale de 60000ch et entrainant deux hélices

Performances :

Vitesse maximale : 34 noeuds Distance franchissable : 6000 miles nautiques à 15 noeuds

Armement :

-Six canons de 127mm en trois tourelles doubles (une avant et deux arrières)

-Douze canons de 40mm Bofors en deux affûts quadruples et deux affûts doubles

-Onze canons de 20mm Oerlikon en cinq affûts simples et trois affûts doubles

-Dix tubes lance-torpilles de 533mm en deux plate-formes quintuples de part et d’autre de la cheminée n°2

-Deux lanceurs de charges de profondeur

Equipage : 350 officiers et matelots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s