Etats Unis (56) destroyers (16)

USS Haynsworth (DD-543)

USS Haynsworth (DD-700).jpg

 

-Le USS Haynsworth (DD-543) est mis en service le 10 juin 1950 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 février 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 11 au 25 juin 1950 puis après ravitaillement au Charleston Navy Yard appareille pour le Pacifique le 27, opère en soutien d’un convoi dans le Golfe du Mexique du 1er au 8 juillet, se ravitaille à La Havane le 9, franchit le canal de Panama les 12 et 13 juillet, arrivant à San Diego le 20 juillet 1950.

-Après avoir chargé du matériel, le Haynsworth met cap à l’ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 31 juillet. Il repart trois jours plus tard direction les Philippines participant à la première campagne du nom qui s’achève début octobre sans que le destroyer ne soit endommagé.

-Il est ensuite détaché auprès des forces alliées malmenées en Malaisie et aux Indes Néerlandaises, assurant des missions de défense antiaérienne, de lutte anti-sous-marine ou de ce qu’on appelle pas encore le contrôle océanique, disputant le contrôle des eaux aux destroyers japonais.

-Endommagé par une bombe le 15 décembre 1950 au large de Batavia (actuelle Djakarta), le destroyer peut rester en ligne mais quand il heurte une mine le 6 janvier 1951, il doit rallier Nouméa pour deux mois de réparations du 15 janvier au 15 mars 1951, étant disponible à temps pour participer à la campagne des Salomons.

-Cette terrible campagne terminée, le destroyer et son équipage sont détachés en Inde au titre de la coopération interallié, assurant la protection de la navigation dans le Golfe du Bengale et ce jusqu’en septembre 1952 quand il subit à Nouméa un grand carénage qui va l’immobiliser jusqu’au 7 février 1953.

-Disponible début mars, il retrouve les forces alliées anglo-franco-néerlandaises pour participer dans le cadre de l’opération Overlord à une offensive en direction de la Thaïlande et de la Cochinchine, offensive destinée à isoler les forces japonaises stationnées en Malaisie, à Singapour et dans les Indes Néerlandaises.

Il reste sous ce commandement jusqu’en octobre 1953 date à laquelle il retrouve l’US Navy aux Philippines pour participer à la fin de la deuxième campagne des Philippines (mars 1953-février 1954).

-Cette campagne terminée, le destroyer participe à la conquête de Formose et à la reconquête de la Chine continentale. Le 4 mars 1954, le destroyer est sérieusement endommagé par un kamikaze qui l’oblige à rallier Cam-Ranh le 15 pour deux mois de réparations jusqu’au 15 mai 1954, le destroyer disponible début juin ralliant alors la Corée pour soutenir l’opération Phenix.

-Déployé en Asie du Nord-Est jusqu’au 7 décembre 1954, le Haynsworth rallie les Etats-Unis le 30 décembre, jour de son arrivée à San Diego.

-Désarmé le 14 janvier 1955, il est réactivé le 4 février 1960 pour être transformer en Destroyer Command Ship et remis en service après travaux le 12 juin 1960, le destroyer ralliant Pearl Harbor où il va servir jusqu’à son désarmement le 4 mai 1974. Rayé du Naval Vessel Register le 5 décembre 1980, il est coulé comme cible au printemps 1981.

USS John Weeks (DD-544)

USS John W. Weeks (DD-701) 7

-Le USS John Weeks (DD-544) est mis en service le 12 juin 1950 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 8 février 1948.

-Après sa mise en condition opérationnelle du 13 au 30 juin, le destroyer quitte le Charleston Navy Yard le 2 juillet, se ravitaille à Guantanamo le 7 juillet, franchit le canal de Panama les 11 et 12 juillet, relache à San Diego du 19 au 22 juillet avant de mettre cap à l’ouest et d’arriver à Pearl Harbor le 3 août.

Il met cap non pas sur les Philippines mais sur l’Indochine pour soutenir les Forces Navales d’Extrême-Orient (FNEO), opérant avec trois de ses sister-ships jusqu’en décembre 1950, la chute de Saïgon l’obligeant à se replier vers Singapour.

Endommagé par une torpille aéroportée japonaise le 4 mars 1951 en mer de Corail, le destroyer est immobilisé à Nouméa pour réparations du 14 mars au 30 mai 1951, le destroyer disponible à la mi-juin, participant à la campagne des Salomons jusqu’à son terme.

Il est à nouveau endommagé par une bombe au large de Nouméa le 5 octobre 1951, les réparations ne durant cette fois que deux semaines.

Il participe ensuite à la bataille de la mer de Corail, à la campagne de Nouvelle-Guinée puis enfin à la Deuxième Campagne des Philippines qui s’achève pour lui dès le 17 novembre 1953 quand il est sérieusement endommagé par un kamikaze imposant de longues réparations au Mare Island Navy Yard du 2 décembre 1953 au 14 mai 1954, le destroyer ralliant le nord de la Chine pour appuyer la progression des troupes américaines et chinoises.

-La guerre terminée, le destroyer rallie les Philippines et Subic Bay où il reste déployé jusqu’au 17 mars 1955 date à laquelle il appareille pour rallier Bremerton où il arrive le 7 avril après des escales à Yokohama et Pearl Harbor.

-Désarmé le 8 mai 1955, il est réactivé dix mois plus tard le 6 mars 1956 pour être transformé en DDE au Puget Sound Navy Yard, les travaux ayant eu lieu du 13 mars au 9 octobre 1956, le destroyer étant officiellement remis en service à la fin du mois, San Diego étant son port d’attache.

-Il va servir jusqu’en 1964 depuis le sud de Californie avant d’être déployé à Pearl Harbor de 1965 à 1970. Suite au déclenchement de la Deuxième Guerre du Vietnam en avril 1970, le destroyer est redéployé à Subic Bay assurant la protection des porte-avions mais également le soutien des troupes au sol.

-Rentré à San Diego le 17 mars 1977, le John Weeks est désarmé le 4 avril. Rayé du Naval Vessel Register le même jour, il est transféré à la marine chilienne devenant le Valparaiso.

Arrivé dans son nouveau pays le 8 septembre 1977, il va y servir pendant douze ans jusqu’à son désarmement définitif le 12 octobre 1989 après trente-neuf années de carrière ! Il est vendu à la démolition et démantelé en Inde.

USS Hank (DD-545)

USS Hank (DD-702) Ulithi 1945

-Le USS Hank (DD-545) est mis en service le 5 juillet 1950 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 3 août 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 6 au 20 juillet. Il se ravitaille au Norfolk Navy Yard puis met cap sur le Pacifique le 23 juillet, se ravitaille à Guantanamo le 28 juillet, franchit le canal de Panama les 31 juillet et 1er août avant d’arriver à San Diego le 9 août 1950.

-Il quitte le sud de la Californie le 12, arrive à Pearl Harbor le 20 août, mettant cap à l’ouest direction les Philippines où il connait son baptême du feu au début du mois de septembre.

Il y opère jusqu’à la fin de la campagne en octobre 1950 avant de rallier Pearl Harbor pour assurer des escortes de convois et de grandes unités et pendant dix-huit mois jusqu’en avril 1952 quand il rallie la mer de Corail, participant à la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953).

Il subit un petit carénage du 17 avril au 21 juillet 1953 à Nouméa, étant à nouveau opérationnel au début du mois d’août, le destroyer ralliant alors les Carolines pour la campagne contre les deux archipels (Carolines-Marianne), campagne qui s’achève en septembre, le destroyer ralliant alors les Philippines pour terminer la campagne en février 1954.

-Engagé à Okinawa et à Iwo Jima, le destroyer est légèrement endommagé par un kamikaze le 5 juin 1954, le destroyer étant immobilisé pour réparations à Cam-Ranh du 15 juin au 27 juillet, le destroyer disponible à la mi-août, opérant au large du Japon.

-Le 7 juillet 1955, il quitte le Japon direction Bremerton où il arrive le 20 juillet. Il y est désarmé le 17 août 1955.

-Réactivé le 4 mars 1958, il est transformé en DDH du 11 mars au 21 août, étant officiellement remis en service le 8 septembre 1958 à Bremerton. Il quitte l’Etat de Washington le 15 septembre, relache à San Diego du 18 au 22 septembre, franchit le canal de Panama les 29 et 30 septembre, relache à Miami du 5 au 8 octobre avant de rallier Norfolk le 11 octobre 1958.

-Il va servir dans l’Atlantic Fleet jusqu’au 4 mars 1974 date de son désarmement. Rayé du Naval Vessel Register le 15 avril, il est transféré à la marine grecque. Rebaptisé Miaoulis, le destroyer arrive dans ce pays en octobre 1974.

-Après vingt ans de carrière, le destroyer est désarmé le 5 novembre 1994. Il est coulé comme cible le 8 mars 2001.

USS Wallace L. Lind (DD-546)

USS Wallace L. Lind (DD-703) 6

-Le USS Wallace L. Lind (DD-546) est mis en service le 18 mai 1950 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 8 mars 1948.

-Après sa mise en condition opérationnelle du 19 au 31 mai, le destroyer se ravitaille au Charleston Navy Yard le 1er juin puis appareille le lendemain direction le Pacifique, relachant à Guantanamo du 5 au 7 juin, franchit le canal de Panama les 11 et 12 juin, arrivant à San Diego le 19 juin 1950.

-Le 21, il met cap à l’ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 1er juillet, chargeant du carburant, des munitions supplémentaires et du ravitaillement direction les Philippines où il arrive vers le 10, connaissant le lendemain son baptême du feu. Il termine la campagne en octobre sans avoir été sérieusement endommagé.

-Engagé en Malaisie en défense de Singapour, le destroyer coule un sous-marin japonais mais est endommagé le 7 janvier 1951 par une bombe japonaise, réparant à Darwin jusqu’à la fin du mois de janvier, retrouvant en février la mer de Corail, étant basé à Nouméa.

-Après avoir participé à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), le destroyer enchaine par des escortes de convois entre Pearl Harbor et Nouméa, revendiquant la destruction de deux sous-marins et abattant quatre avions.

-Cette mission s’achève en septembre 1952 quand il est endommagé dans une collision avec un cargo chargé de matériel. Il doit rallier Pearl Harbor le 2 octobre pour réparations et entretien du 3 octobre au 17 décembre 1952.

-Disponible début janvier, le destroyer rallie la Nouvelle-Guinée pour participer aux dernières opérations de la campagne, enchainant par la campagne des Philippines qui dure de mars 1953 à février 1954.

-Il participe ensuite à l’opération Boxer en direction de la Chine continentale et de Formose puis l’opération Phenix en direction de la Corée où il se trouve quand le Japon capitule.

-Opérant en Asie du Nord-Est jusqu’en septembre 1955, le destroyer rallie la côte ouest, arrivant à San Diego via Yokohama et Pearl Harbor le 17 octobre 1955. Il est désarmé le 28 octobre et placé sous cocon.

-Réactivé le 14 février 1960, il est confié aux bons soins du Mare Island Navy Yard pour être transformé en DDE. Les travaux ont lieu du 21 février au 27 août 1960, le destroyer étant officiellement remis en service le 18 septembre 1960.

-Il quitte San Diego le 19 septembre, franchit le canal de Panama les 26 et 27 septembre, relache à La Nouvelle-Orléans du 30 septembre au 3 octobre, à Miami du 5 au 8 octobre avant d’arriver à Norfolk le 11 octobre 1960.

-Après onze ans de carrière, le destroyer est désarmé le 21 décembre 1971. Placé en réserve, il n’est pas transféré à une marine étrangère. Rayé du Naval Vessel Register le 6 juin 1980, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Borie (DD-547)

USS Borie (DD-704) juin 1951.jpg

 

-Le USS Borie (DD-547) est mis en service le 30 mai 1950 après vingt-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 janvier 1948.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 1er au 15 juin 1950, se ravitaille au Norfolk Navy Yard le 16 puis met cap à l’ouest le lendemain, faisant relache à Guantanamo du 21 au 25 juin, franchit le canal de Panama les 1er et 2 juin avant d’arriver à San Diego le 10 juin.

-Quittant le sud de la Californie le 13, le destroyer arrive à Pearl Harbor le 23 juin puis met cap vers les Philippines où il arrive le 5 juillet, opérant avec les cuirassés, les croiseurs, les destroyers et les porte-avions de la Pacific Fleet jusqu’à la fin de la campagne. Il est endommagé à plusieurs reprises mais sans que les dégâts ne nécessitent un passage par un chantier et/ou une immobilisation de longue durée.

-Il rallie dès le mois de novembre 1950 la Malaisie et Singapour étant placé sous le commandement de la British Eastern Fleet jusqu’à la chute de Singapour en janvier 1951. Le 5 janvier, il est sérieusement endommagé par deux bombes.

-Remorqué à Darwin le 15 janvier, il subit des réparations d’urgence du 16 au 30 janvier. Il est endommagé le 5 février par un raid aérien de l’Aéronavale japonaise contre Darwin ce qui repousse son départ direction Nouméa de dix-sept jours, appareillant le 22 février et arrivant à Nouméa le 9 mars 1951, subissant cinq mois de réparations du 10 mars au 10 septembre, étant à nouveau opérationnel à la fin du mois pour participer à la défense du caillou début octobre.

-Il participe ensuite à la bataille de la mer de Corail (mars 1952) puis à la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953. Après une courte période d’entretien, le destroyer participe d’avril à septembre 1953 à la campagne Carolines-Marianne, ralliant ensuite les Philippines pour participer à la fin de la campagne.

-Sérieusement endommagé le 9 décembre 1953 par un kamikaze, il rallie Ulithi dans les Carolines le 17 décembre pour subir quatre mois de réparations jusqu’au 21 mars 1954, ralliant début mai la flotte devant Okinawa pour assurer la défense antiaérienne de la tête de pont et l’appui-feu des troupes au sol.

-Il termine la guerre au large du Japon, couvrant la mise à terre des troupes d’occupation jusqu’au 8 février 1955 quand il quitte le Japon direction Bremerton où il arrive le 20 février. Il y est désarmé le 4 mars 1955.

-Réactivé le 17 janvier 1958, il est transformé en DDE au Puget Sound Navy Yard du 25 janvier au 12 juin, étant officiellement remis en service le 1er juillet 1958 à San Diego. Il est transféré à Pearl Harbor en 1963, opérant dans les eaux hawaïennes jusqu’au 4 mars 1970 date de son désarmement.

-Rayé du Naval Vessel Register le 8 avril 1970, il est transféré à la République de Chine, devenant le ROCS Huei Yang. Ce navire n’est désarmé que le 8 juin 1999 après quarante-neuf ans de carrière, étant coulé comme cible en 2002.

USS Compton (DD-548)

USS Compton (DD-705) Narragansett Bay

-Le USS Compton (DD-548) est mis en service le 5 juin 1950 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 avril 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 6 au 20 juin, se ravitaille à Mayport le 21 puis met cap à l’ouest le lendemain, franchissant le canal de Panama les 28 et 29 juin, arrivant à San Diego le 6 juillet.

-Victime d’une avarie mécanique, il est immobilisé pour réparations du 7 au 17 juillet, appareillant pour Pearl Harbor le 20 juillet, arrivant à destination le 30 juillet. Il repart des eaux hawaïennes le 1er août direction non pas les Philippines mais direction l’Indochine, arrivant à Saïgon le 18 août, opérant jusqu’à la chute de l’Indochine à la fin du mois de décembre, la base Epervier dans le nord-ouest ne pouvant être considéré comme autre chose qu’une base d’action clandestine.

Il opère ensuite depuis Singapour et Batavia jusqu’à la chute des colonies européennes, ralliant Nouméa en mars 1951 pour participer à la campagne des Salomons qui s’achève pour lui dès le 9 août 1951 quand il est sérieusement endommagé par deux bombes japonaises, obligeant le destroyer à rallier Nouméa le 16 pour six mois de réparations jusqu’au 21 février 1952, le destroyer étant de nouveau disponible à la mi-mars, manquant la bataille de la mer de Corail.

-Il est cependant disponible pour la campagne de Nouvelle-Guinée qu’il termine sans dommages (juillet 1952-janvier 1953), enchainant ensuite par la campagne Carolines-Mariannes de mars à septembre 1953. Il termine la campagne des Philippines jusqu’en février 1954. Il termine la guerre en Chine et à Formose, étant à Kaoshiung en septembre 1954.

-De retour à San Diego en mai 1955, il y est désarmé le 17 mai 1955. Placé sous cocon jusqu’au 8 juin 1957 quand il est confié au Mare Island Navy Yard pour être transformé en DDH, les travaux étant menés du 15 juin au 2 décembre 1957, étant à nouveau opérationnel le 18 décembre 1957.

-Après seize ans de carrière dans sa nouvelle configuration, le USS Compton (DDH-548) est désarmé le 8 février 1974. Rayé du Naval Vessel Register le 12 mars 1974, il est transféré à la marine impériale iranienne devenant le Palang. Il n’est plus opérationnel depuis 1994 et doit être démantelé à terme.

USS Gainard (DD-549)

USS Gainard (DD-706) novembre 1944.jpg

 

-Le USS Gainard (DD-549) est mis en service le 25 juin 1950 après vingt-trois mois de construction la mise sur cale ayant eu lieu le 5 juillet 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 26 juin au 8 juillet, intervient en soutien d’un convoi attaqué par des sous-marins allemands du 9 au 16 juillet avant de rallier le Charleston Navy Yard pour inspection et ravitaillement (18 au 24 juillet).

-Il quitte la Caroline du Sud le 25 juillet, franchit le canal de Panama les 1er et 2 août, relache à San Diego du 9 au 12 août avant de mettre cap à l’ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 22 août 1950. Il ne s’attarde pas dans les eaux hawaïennes, reprennant la mer le lendemain pour rallier les Philippines le 2 septembre, opérant jusqu’à la fin de la campagne (4 octobre 1950) sans dommages sérieux.

-Il défend ensuite la barrière malaise depuis Singapour, opération qui le voit être endommagé le 12 décembre ce qui lui impose six semaines de réparations à Darwin jusqu’à la fin du mois de janvier 1951, le destroyer disponible début février opérant en compagnie de la RAN depuis Darwin jusqu’au début du mois de mai, date à laquelle il rallie les Salomons pour participer à la fin de la campagne.

-Après avoir défendu la Nouvelle-Calédonie en octobre 1951 puis assuré des escortes de convois jusqu’en mars 1952, le destroyer peut bénéficier d’un petit carénage à Nouméa du 4 avril au 12 juillet, étant à nouveau opérationnel à la fin du mois, participant à la campagne de Nouvelle-Guinée jusqu’en janvier, enchaînant par la campagne Carolines-Marianne (avril-septembre 1953) puis par la fin de la deuxième campagne des Philippines qui commence en mars 1953 et s’achève en février 1954 même si dès décembre, l’essentiel des combats est terminé.

-Endommagé par une collision avec un LST à Pearl Harbor le 8 mars 1954, le Gainard doit passer deux mois en réparations s’en sortant mieux que le LST qui sombra suite à la collision provoqué par une avarie de gouvernail du bâtiment de débarquement. A nouveau opérationnel le 21 mai 1954, le destroyer retrouve la flotte américaine devant Okinawa, terminant la guerre dans l’archipel des Ryu-Kyu.

-Il quitte Okinawa le 8 décembre 1954 pour Bremerton via Yokohama, Midway et Pearl Harbor, arrivant à destination le 2 janvier 1955. Il y est désarmé le 18 janvier 1955 et placé sous cocon.

-Réactivé le 4 janvier 1958, il est transformé en DDE du 11 janvier au 14 mai 1958, étant officiellement remis en service le 1er juin 1958 avec Pearl Harbor comme port d’attache.

-Il participe à la Deuxième Guerre du Vietnam (1970-1977), effectuant trois déploiements, le dernier s’achevant le 14 mai 1975. Il est désarmé le 1er juin 1975.

-Encore en bon état matériel, il est rayé du Naval Vessel Register le 8 juillet et transféré à la Corée, devenant le ROKS Daegu. Il est désarmé le 14 mars 1994 et démoli.

USS Soley (DD-550)

USS Soley (DD-707) 5.jpg

-Le USS Soley (DD-550) est mis en service le 15 juin 1950 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 2 juillet 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 16 au 30 juin, se ravitaillant le 1er juillet au Boston Navy Yard. Alors qu’il allait appareiller pour le Pacifique le 2, le destroyer est victime d’une avarie de turbine imposant deux mois de réparations jusqu’au 3 septembre 1950.

-Les essais ont lieu du 4 au 7 septembre et le destroyer appareille pour le Pacifique le 8 septembre, relache à Guantanamo du 11 au 13 septembre, franchit le canal de Panama les 16 et 17 septembre avant d’arriver à San Diego le 26 septembre. Il repart le 28 pour Pearl Harbor où il se ravitaille le 5 octobre avant de mettre cap sur l’Indochine où il arrive le 21 octobre, opérant jusqu’à la chute de Saigon le 17 décembre 1950. Il opère ensuite dans la barrière malaise.

-Endommagé le 2 janvier 1950 par un bombardement aérien japonais sur Singapour, le Soley doit être réparé à Darwin jusqu’à la mi-janvier avant de rallier sa nouvelle base de Nouméa d’où il va rayonner en mer de Corail, participant notamment à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951) puis à la défense du Caillou en octobre 1951.

-Il enchaine par la bataille de la mer de Corail (mars 1952) puis par la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953), le destroyer subissant un petit carénage du 8 mars au 7 juillet 1953, manquant le début de la Deuxième Campagne des Philippines (mars 1953-février 1954).

-Endommagé par un kamikaze le 8 janvier 1954, le Soley est immobilisé pour réparations à Cavite du 11 janvier au 14 mars 1954, le destroyer ralliant alors Iwo Jima pour assurer l’appui des Marines et des G.I mis à terre au début du mois de février. Il enchaine par la campagne d’Okinawa (avril-juillet 1954), terminant la guerre à Okinawa.

-Il quitte l’Asie du Nord-Est direction les Etats-Unis le 7 juin 1955, arrivant à San Diego son nouveau port d’attache. Il est transformé en DDE entre mars et septembre 1958, ralliant ensuite la côte est et la base de Quonset Point (Rhodes-Island) où il arrive le 7 novembre 1958.

-Désarmé le 8 mai 1975, le Soley est rayé du Naval Vessel Register le 7 juin et transféré à la Grèce où il devient le Spetsai. Désarmé le 8 juin 1990, le destroyer est coulé comme cible neuf ans plus tard.

USS Harlan R. Dickson (DD-551)

USS Harlan R. Dickson (DD-708) 5

-Le USS Harlan R. Dickson (DD-551) est mis en service le 8 juin 1950 après dix-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu en décembre 1948.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 9 au 23 juin, se ravitaille au Charleston Navy Yard le 24 puis met cap à l’ouest direction le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 1er et 2 juillet, se ravitaille à San Diego le 12 juillet avant d’arriver à Pearl Harbor le 22 juillet 1950.

-Il ne s’attarde pas dans les eaux hawaïennes, ralliant rapidement l’Indochine pour soutenir en compagnie des DD-544, 548 et 550 les Forces Navales en Extrême-Orient (FNEO).

Il va y opérer jusqu’au 17 décembre 1950 date de la chute de Saïgon, le destroyer opérant ensuite jusqu’à la chute de la Malaisie, de Singapour et des Indes Néerlandaises (février 1951).

-Il est ensuite engagé dans la campagne des Salomons puis dans la défense de la Nouvelle-Calédonie (mars-octobre 1951), enchainant par des escortes de convois de novembre 1951 à mars 1953, ne subissant pas de grands carénages mais de courtes périodes d’entretien plus adaptés aux besoins opérationnels du moment.

-Endommagé par une mine au large des Philippines le 7 avril 1953, il est immobilisé pour réparations à Ulithi du 15 avril au 5 juin, étant à nouveau opérationnel à la fin du mois, ralliant les Philippines pour terminer la deuxième campagne de ce nom, cette campagne s’achevant en février 1954. Il termine la guerre au large de la Chine et de Formose, participant à l’opération Boxer.

-Quand le Japon capitule, le destroyer était à Kaoshiung. Il rallie San Diego le 17 octobre 1954, subit un grand carénage du 21 octobre 1954 au 12 janvier 1955 avant de rallier Quonset Point (Rhode-Island) début février.

-Affecté à la 2ème flotte ou Atlantic Fleet, il est transformé en DDH (destroyer porte-hélicoptères) du 4 mars au 17 juin 1958. Opérant au sein de la 2ème flotte mais également de la 6ème flotte en Méditerranée, le destroyer est désarmé à Philadelphie le 8 avril 1973.

-Transféré à la marine grecque le 14 juin 1973, il est rebaptisé Aigaion, servant sous ses nouvelles couleurs jusqu’à son désarmement le 17 février 1994. Il est coulé comme cible en mars 2005.

USS Hugh Purvis (DD-552)

USS Hugh Purvis (DD-709) mars 1945

-Le USS Hugh Purvis (DD-552) est mis en service le 14 octobre 1950 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 5 septembre 1948.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 15 au 31 octobre, se ravitaille le 1er novembre à Mayport avant de mettre cap à l’ouest direction le Pacifique, franchissant le canal de Panama les 10 et 11 novembre, relache à San Diego du 20 au 24 novembre et à Pearl Harbor du 3 au 7 décembre 1950.

-Il connait son baptême du feu en janvier 1951, opérant en mer de Corail depuis Nouméa et l’Australie pour des escortes de convois et des raids contre la navigation japonaise. Il participe à la campagne des Salomons (mars-septembre 1951) avant de défendre le Caillou contre un raid japonais qui en cas de succès aurait mis en grand danger les communications alliées.

-Il participe à la bataille de la mer de Corail en mars avant d’enchainer par la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953), y étant endommagé par l’aviation japonaise le 8 décembre 1952.

-Réparé, il participe à la campagne Carolines-Marianne (mars-septembre 1953) avant d’enchainer par la fin de la deuxième campagne des Philippines qui s’achève définitivement en février 1954 bien que dès décembre, l’essentiel des combats soit terminé, cédant la place à des opérations de nettoyage.

-Après un entretien à Ulithi en mars-avril 1954, le Hugh Purvis rallie Formose pour participer aux opérations de conquête de l’île colonie japonaise depuis 1895. Il est endommagé par un kamikaze le 17 mai 1954, les réparations exécutées à Cam-Ranh du 30 mai au 17 juillet, étant à nouveau disponible début août pour participer aux opérations au large du Japon.

-Reste déployé en Asie du Nord-Est jusqu’au 5 novembre 1954, il rallie l’Atlantique via Yokohama, Pearl Harbor, San Diego et La Nouvelle-Orléans.

-Réaffecté à la 2ème flotte, il est transformé en DDE du 4 janvier au 7 juin 1960, restant en service dans la marine américaine jusqu’au 14 mars 1975. Transféré à la marine colombienne où il devient l’Almirante Padilla, servant vingt ans dans la Armada de la Republicana Colombiana jusqu’à son désarmement défénitif le 2 avril 1995. Rendu aux Etats-Unis, il est démoli à Baltimore.

USS Mansfield (DD-553)

USS Mansfield (DD-728) 261145 2

-Le USS Mansfield (DD-553) est mis en service le 2 septembre 1950 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 novembre 1948.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 3 au 17 septembre, se ravitaille au Charleston Navy Yard du 18 au 20 septembre puis met cap à l’ouest direction le Pacifique. Il franchit le canal de Panama les 1er et 2 octobre, relache à San Diego du 10 au 12 octobre avant d’arriver à Pearl Harbor le 20 octobre 1950.

-Il quitte les eaux hawaïennes le 23 direction Singapour via la Nouvelle-Calédonie et l’Australie, arrivant sur place à la mi-novembre 1950. Placé sous l’autorité de la British Eastern Fleet, il sert de monitor au profit des troupes au sol. Il va opérer dans ce rôle jusqu’à la chute des dernières positions de la barrière malaise en février 1951.

-sorti indemne de ce baptême du feu, le destroyer participe à la campagne des Salomons mais il est sérieusement endommagé le 7 avril 1951 par deux bombes lui imposant cinq mois de réparations à Nouméa, le Mansfield n’étant à nouveau opérationnel qu’à la mi-septembre, à temps pour participer à la défense du Caillou pour ce qui est l’ultime offensive japonaise à caractère stratégique.

Il participe ensuite à des escortes de convois de novembre 1951 à juin 1952 avant de participer à la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953, assurant l’escorte des groupes amphibies, assurant ensuite l’appui-feu des troupes au sol. Il participe ensuite à la Deuxième Campagne des Philippines de mars 1953 à février 1954 avant d’opérer au large d’Okinawa et d’Iwo Jima, terminant la guerre dans les Ryu-Kyu.

Il opère dans la région jusqu’au 4 octobre 1954 avant de rallier Pearl Harbor le 17 octobre, son nouveau port d’attache. Il est transformé en DDE au Pearl Harbor Navy Yard du 7 mai 1955 au 12 octobre 1955.

-Après avoir opéré depuis Pearl Harbor de 1955 à 1962, il rallie Yokohama où il est stationné de 1963 à 1967 avant de terminer sa carrière depuis San Diego ce qui ne l’empêche pas de participer à la Deuxième Guerre du Vietnam (1970-1977).

-Désarmé le 4 septembre 1975, le Mansfield est transféré le 14 mars 1976 au Chili devenant l’Almirante Blanco Encalada, servant dans la Armada Chileana jusqu’au 14 juin 1992. Il est vendu à la démolition et démantelé à Taïwan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s