Etats Unis (52) destroyers (12)

USS Terry (DD-507)

USS Terry (DD-513) 3

-Le USS Terry (DD-507) est mis en service le 1er août 1945 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 30 juin 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 3 au 17 août avant une période de travaux complémentaires/réparations du 20 août au 5 septembre 1945, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 8 septembre.

-Affecté lui aussi à Pearl Harbor pour assurer la protection des cuirassés et des porte-avions de la Pacific Fleet, le Terry quitte Norfolk le 11 septembre 1945, relache à Miami du 14 au 19 septembre, à La Havanne du 21 au 25 septembre, à Kingston du 28 septembre au 2 octobre, franchit le canal de Panama les 4 et 5 octobre, relache à San Diego du 12 au 17 octobre avant de mettre cap à l’ouest arrivant à son port d’attache le 28 octobre 1945.

-Il subit son premier grand carénage de septembre 1948 à mars 1949.

-Le 21 mars 1950 le destroyer était à la mer, assurant la protection des cuirassés et des porte-avions, échappant aux bombes et aux torpilles japonaises.

-Engagé aux Phillipines d ‘avril à octobre 1950, le destroyer subit un petit carénage à Pearl Harbor du 17 octobre 1950 au 12 février 1951 avant d’être engagé dans les Salomons où il est sérieusement endommagé par une mine…….américaine le 4 mai 1951.

-Mouillée pour protéger Guadalcanal, la mine en question avait rompu son cable et dérivant avait explosée à l’avant du navire. Remorqué à Nouméa le 18 mai, le destroyer subit une inspection et des travaux d’urgence du 19 mai au 9 juin avant de rallier Pearl Harbor le 25 juin pour une escale technique, les travaux devant avoir lieu au Mare Island Navy Yard où il arrive le 14 juillet 1951.

-Les travaux vont durer trois mois du 15 juillet au 15 octobre 1951, les essais sont menés du 16 ai 19 octobre, la remise en condition du 21 octobre au 5 novembre, le destroyer ralliant Nouméa le 29 novembre 1951 pour assurer la protection de la Nouvelle-Calédonie.

-Après avoir participé à la bataille de la mer de Corail, le trente-septième destroyer de classe Fletcher enchaine par la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953 avant d’être engagé aux Phillipines à partir de mars mais ce déploiement s’achève le 17 juillet 1953 quand il est endommagé par un kamikaze qui frappe le navire à l’arrière détruisant un affût lance-torpilles et trois affûts de 127mm causant la mort de 57 officiers et marins.

Maintenu à flot, le destroyer est sommairement réparé à Nouméa du 30 juillet au 2 septembre 1953 avant de rallier le Mare Island Navy Yard via Pearl Harbor.

-Arrivé en Californie le 15 septembre, il est immobilisé pour réparations du 18 septembre au 2 décembre 1953, subissant des essais du 3 au 6 décembre avant une remise en condition du 8 au 22 décembre 1953.

-Il rallie alors les Phillipines pour préparer l’opération Boxer, la reconquête de la Chine continentale et l’occupation de Formose.

Des opérations amphibies doivent avoir lieu en février et mars 1954 couplées avec une offensive menée par l’Armée nationaliste chinoise, rééquipée à grands frais par Washington.

-Endommagé par l’aviation japonaise le 17 avril 1954 au large de Formose, le destroyer achève là sa participation au second conflit mondial. Il rallie la baie de San Pedro sur l’île de Leyte pour des réparations d’urgence exécutées du 30 avril au 18 mai 1954.

-Les chantiers de la côte ouest étant saturés, le destroyer va devoir rallier la côte est pour être remis complétement en état. Il quitte les Phillipines le 19 mai, se ravitaille à Pearl Harbor le 29 mai, à San Diego le 7 juin, franchit le canal de Panama les 14 et 15 juin, relache à La Nouvelle Orléans du 18 au 21 juin avant de rallier le Charleston Navy Yard le 26 juin et d’y être immobilisé jusqu’au 17 août 1954.

-Il réalise ses essais à la mer du 18 au 21 août puis sa remise en condition opérationnelle du 23 août au 7 septembre.

-Le Japon ayant entre-temps capitulé, son renvoi dans le Pacifique est annulé et le DD-507 va rester en service stationné à Norfolk.

-Désarmé le 14 juin 1960,il est rayé du Naval Vessel Register le lendemain et transféré à l’Espagne où il est rebaptisé Almirante Valdes. Arrivé à Rota près de Cadix le 2 septembre, il va servir dans la marine espagnole jusqu’au 24 mars 1986 date de son désarmement. Il à été rendu aux américains qui ont procédé à son démantèlement à Bilbao.

USS Thatcher (DD-508)

USS Thatcher (DD-514) 2

-Le USS Thatcher (DD-508) est mis en service le 12 août 1945 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 7 mai 1943.

-Il subit sa mise en condition opérationnelle du 15 au 31 août avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 17 septembre, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 20 septembre 1945.

-Affecté à Pearl Harbor, il quitte le Boston Navy Yard le 27 septembre, relache à Mobile du 30 septembre au 3 octobre, franchit le canal de Panama les 7 et 8 octobre, relache à San Diego du 15 au 21 octobre avant de mettre cap à l’ouest direction les eaux hawaïennes où il arrive le 2 novembre 1945.

-Subissant son premier grand carénage de janvier à mars 1948, le destroyer était en mer le 21 mars 1950, évitant donc les bombes et les torpilles japonaises.

-Engagé aux Phillipines, le destroyer est endommagé par les destroyers japonais le 4 mai 1950 imposant deux mois de réparations à Pearl Harbor, le destroyer n’étant de nouveau opérationnel qu’à la fin du mois de juillet toujours aux Phillipines où il opère même après la fin de la campagne, bombardant des postes japonais isolés, ravitaillant des groupes de soldats américains et phillipins qui refusaient d’être évacués.

-Engagé aux Salomons, il est endommagé par un bombardement japonais le 2 juillet 1951 ce qui l’oblige à subir deux semaines de réparations à Nouméa. De retour au combat au début du mois d’août, il termine la campagne sans autres dommages.

-Après avoir participé à la défense de la Nouvelle-Calédonie en octobre 1951, le destroyer assure des escortes de convois entre Hawaï, la Nouvelle-Calédonie et l’Australie et ce de novembre 1951 à octobre 1952, période à laquelle il rejoint le Pearl Harbor Navy Yard pour un subir un grand carénage exécuté du 4 novembre 1952 au 14 avril 1953. Il est de retour au combat à la mi-mai dans la campagne de conquête des Mariannes et des Carolines, campagne qui s’achève en septembre.

-Après avoir participé à la fin de la Deuxième Campagne des Phillipines en février 1954, le destroyer participe à l’opération Boxer, la reconquête de la Chine utile et de Formose.

-Après avoir sécurisé le débarquement de forces d’occupation en Corée (en relève des unités parachutistes), le destroyer quitte la Corée le 14 janvier 1955, relache à Yokohama du 21 au 25 janvier, à Midway du 2 au 6 février, à Pearl Harbor du 11 au 15 février avant d’arriver à San Diego le 22 février 1955.

-Il subit un grand carénage du 25 février au 4 octobre 1955 puis reste en service au sein de la Pacific Fleet avec le port sud-californien comme lieu de stationnement.

-Désarmé le 14 juin 1964, il est maintenu en réserve jusqu’au 23 mars 1977 date à laquelle il est rayé du Naval Vessel Register. Il est privé de toutes les pièces récupérables puis vendu à la démolition et démantelé.

USS Anthony (DD-509)

USS Anthony (DD-515) 2

-Le USS Anthony (DD-509) est mis en service le 12 septembre 1945 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 10 mai 1943.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 15 au 30 septembre avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 14 octobre, le trente-neuvième destroyer de classe Fletcher étant considéré comme paré au combat le 17 octobre 1945.

-Affecté lui aussi à Pearl Harbor, le destroyer quitte le Boston Navy Yard le 25 octobre, relache à La Havanne du 30 octobre au 3 novembre, franchit le canal de Panama les 7 et 8 novembre, relache à San Diego du 16 au 20 novembre avant de mettre cap sur son port d’attache où il arrive le 2 décembre 1945.

-Il subit un premier grand carénage d’avril à octobre 1948. Le 21 mars 1950, le destroyer était à la mer en compagnie d’une partie de la Pacific Fleet, échappant ainsi aux bombes et aux torpilles japonaises.

-Engagé ensuite aux Phillipines (mars-octobre 1950), il ressort indemne de cette campagne mais durant la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), il est endommagé à deux reprises (17 mars et 4 juillet) nécessitant des passages à Nouméa pour réparer avant de retourner au combat.

-Après avoir défendu la Nouvelle-Calédonie contre une tentative d’invasion nippone (qui si elle avait réussie aurait coupé les liaisons entre les Etats-Unis et l’Australie) en octobre 1951, le destroyer assure des missions d’escorte de convois et de navires amphibies de novembre 1951 à juillet 1952.

-Après avoir participé aux premières opérations de la campagne de Nouvelle-Guinée, l’Anthony subit un grand carénage d’août à décembre 1952, étant de nouveau disponible en janvier 1953.

-Il participe à la Deuxième Campagne des Phillipines de mars 1953 à février 1954 puis après une période d’entretien en mars, enchaine par les opérations au large d’Iwo Jima et d’Okinawa.

-Terminant le conflit dans les îles Ryu-Kyu, il quitte la zone le 4 novembre 1954 pour arriver à San Diego le 2 décembre après des escales à Midway et Hawaï.

-Il subit un grand carénage du 5 décembre 1954 au 7 avril 1955, étant de nouveau disponible au début du mois de mai.

-Désarmé le 17 mars 1963, il est rayé du Naval Vessel Register le 4 avril et transféré au Brésil où il est remis en service le 1er juillet 1963 sous le nom de Niteroi, la marine auriverde utilisant ce destroyer jusqu’au 14 octobre 1982 date à laquelle le destroyer est désarmé. Il est coulé comme cible en septembre 1987.

USS Wadsworth (DD-510)

USS Wadsworth (DD-516) 2

-Le USS Wadsworth (DD-510) est mis en service le 15 septembre 1945 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 10 juin 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 17 au 30 septembre avant une période de travaux complémentaires/réparations du 1er au 12 octobre, le destroyer étant considéré comme pleinement opérationnel le 15 octobre 1945.

-Affecté à Pearl Harbor, le destroyer quitte le Charleston Navy Yard le 22 octobre 1945, fait escale à Port de Prince du 27 au 31 octobre, franchit le canal de Panama les 3 et 4 novembre, fait escale à San Diego du 11 au 16 novembre avant de mettre cap à l’ouest, arrivant dans son port d’attache le 28 novembre 1945.

-Il subit son premier grand carénage de décembre 1948 à avril 1949, étant de nouveau disponible en mai.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à la mer en compagnie d’une partie de la Pacific Fleet, échappant ainsi aux bombes et aux torpilles japonaises.

-Engagé aux Phillipines, il est endommagé le 14 mai 1950 lors d’un affrontement contre des destroyers japonais, encaissant une torpille.

Remorqué à Pearl Harbor, il arrive à vingt jours de mer le 4 juin pour cinq mois de travaux jusqu’au 4 novembre, le destroyer étant disponible le 15 novembre 1950.

-Il assure ensuite des missions d’escorte de convois de novembre 1950 à juin 1951 avant de participer à la fin de la campagne des Salomons qui s’achève en septembre, octobre si on prend en compte la tentative des japonais de s’emparer de la Nouvelle Calédonie.

-Il assure de nouvelles missions d’escorte jusqu’en juillet 1952 quand il est engagé dans la campagne de Nouvelle-Guinée, campagne qui s’achève en janvier 1953.

-Après un petit carénagé du 7 février au 2 avril, le Wadsworth retrouve les Phillipines pour participer à la deuxième campagne du nom qui s’achève en février 1954 même si dès décembre, le gros des combats était terminé.

-Engagé en mars en Chine et à Formose, le Wadsworth est sérieusement endommagé le 15 mars 1954 au large des côtes chinoises quand un kamikaze s’écrase à l’arrière, détruisant les affûts III, IV et V, provoquant la mort de 57 officiers et marins.

-Ralliant la base française de Cam-Ranh le 21 mars 1954, il subit les réparations nécessaires du 22 mars au 27 avril, réalisant ses essais du 28 au 30 avril suivit d’une remise en condition opérationnelle du 2 au 12 mai, le destroyer ralliant l’île d’Haïnan pour participer à la reprise de l’île occupée par les japonais depuis la fin de l’année 1943.

-Les combats sur cette île se terminent le 5 juin 1954, le destroyer y restant déployé pour assurer le nettoyage des ultimes poches de résistance. Le 17 juillet 1954, il rallie le nord de la Chine, assurant notamment l’appui des troupes soviétiques engagées depuis le 24 juin en Mandchourie.

-Quand le Japon capitule le 4 septembre 1954, le destroyer était à quai à Shanghaï. Le USS Wadsworth opère dans les eaux chinoises jusqu’au 17 février 1955 quand il quitte l’Asie du Nord-Est pour rentrer aux Etats-Unis.

-Il fait escale à Yokohama du 25 février au 2 mars, à Guam du 6 au 9 mars, à Pearl Harbor du 16 au 21 mars, à San Diego du 1er au 6 avril, franchit le canal de Panama les 13 et 14 avril, relache à La Havanne du 18 au 21 avril, à Jacksonville du 24 au 27 avril avant d’arriver à Philadelphie le 30 avril 1955.

-Désarmé le 8 mai 1955, il reste sous cocon jusqu’au 14 septembre 1956 quand il est réactivé pour être transformé en DDE. Les travaux sont réalisés du 20 septembre 1956 au 14 juin 1957, les essais étant réalisés du 15 au 20 juin suivit d’une remise en condition opérationnelle du 22 juin au 8 juillet, le destroyer étant officiellement remis en service le 11 juillet 1957.

-Stationné à Norfolk, le destroyer va poursuivre sa carrière jusqu’au 14 mars 1971 quand il est définitivement désarmé. Rayé du Naval Vessel Register le 8 juin 1972, il est vendu à la démolition à Seawitch Marine qui procède à son démantèlement à Baltimore.

USS Walker (DD-511)

USS Walker (DD-517) 8

-Le USS Walker (DD-511) est mis en service le 13 avril 1947 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le le 5 février 1945.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 15 au 30 avril avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 16 mai, le destroyer étant considéré comme pleinement opérationnel le 18 mai 1947.

-Affecté à San Diego, le destroyer quitte le Norfolk Navy Yard le 25 mai 1947, relache à Miami du 28 mai au 2 juin, à Veracruz du 5 au 8 juin, franchit le canal de Panama les 11 et 12 juin et arrive à destination le 20 juin 1947.

-Un premier grand carénage était prévu en mai 1950 mais en raison du déclenchement du conflit, les travaux sont repoussés sine die.

-Il assure des missions d’escorte de grandes unités durant quasiment tout le conflit qu’il s’agisse de porte-avions et de cuirassés, assurant leur protection anti-sous-marine, anti-antiaérienne et antisurface.

-Endommagé le 14 mai 1951 au large de Guadalcanal, le destroyer est immobilisé pour réparations à Nouméa du 25 mai au 4 octobre 1951, retrouvant les eaux des Salomons début novembre pour des missions de sécurisation.

-Il enchaine par la bataille de la mer de Corail puis par la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) avant de subir un petit carénage du 5 février au 2 mai 1953, ralliant les Carolines et les Mariannes pour terminer cette campagne engagée en avril et qui s’achève en septembre, le destroyer assurant non pas des missions d’escorte mais des missions d’appui-feu des troupes au sol.

-Engagé ensuite à Iwo Jima et Okinawa (février-juin 1954), il retrouve son rôle de chien de berger des «gros», rôle qu’il va assurer jusqu’à la fin du conflit, se payant même le luxe en août de pilonner des cibles côtières japonaises, la flotte japonaise étant soit au fond de l’eau ou immobilisée au port par manque de carburant.

-Après la capitulation du Japon (4 septembre 1954), le destroyer rallie la baie de Tokyo assurant la couverture du débarquement des troupes d’occupation.

-Il quitte le Japon le 17 octobre 1954, fait escale à Pearl Harbor du 24 au 27 octobre, à San Diego du 5 au 8 novembre, franchit le canal de Panama les 15 et 16 novembre, relache à La Nouvelle-Orléans du 19 au 22 novembre, à Miami du 26 au 30 novembre avant d’arriver à Boston le 3 décembre 1954.

-Désarmé le 20 décembre 1954, le Walker est rayé du Naval Vessel Register 14 mars 1956 pour être transféré à la marine italienne. Il subit des travaux au Boston Navy Yard du 15 mars au 5 août 1956 avant d’être officiellement rebaptisé Fante (D-561) à l’issue des essais (6 au 9 août) et de la remise en condition (11 au 30 août).

Il rallie l’Italie via Gibraltar et Alger, arrivant à La Spezia le 17 septembre après douze jours de mer. Désarmé le 14 mars 1974, il est rendu aux américains qui procèdent à son démantèlement à La Spezia.

USS Brownson (DD-512)

USS Brownson (DD-518) 3.jpg

-Le USS Brownson (DD-512) est mis en service le 5 mai 1947 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 2 juin 1945.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 8 au 22 mai avant une période de travaux complémentaires/réparations du 25 mai au 7 juin 1947, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 10 juin 1947.

-Affecté à San Diego, il quitte le Boston Navy Yard le 15 juin, relache à La Havanne du 20 au 25 juin, franchit le canal de Panama les 29 et 30 juin avant d’arriver dans son port d’attache le 7 juillet 1947.

-Quand le Japon attaque le 21 mars 1950, le destroyer était à quai à San Diego. Il appareille le lendemain en compagnie des cuirassés de la flotte du Pacifique stationnés dans le sud de la Californie pour assurer la défense des côtes contre une potentielle et éventuelle attaque japonaise contre la côte ouest.

-En septembre 1950, il rallie Pearl Harbor pour se préparer à être engagé aux Phillipines mais la campagne s’achève avant l’engagement du quarante-deuxième destroyer.

-Il connait son baptême du feu en janvier 1951 quand il coule un sous-marin japonais alors qu’il escortait un convoi en direction de la Nouvelle-Calédonie, nouvelle tête de pont américaine, position stratégique pour sécuriser les lignes de communication entre les Etats-Unis et l’Australie.

-Engagé dans la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), il est endommagé lors d’une collision avec un pétrolier le 8 mai 1951 l’obligeant à passer six semaines en réparations à Nouméa du 15 mai au 30 juin 1951. Il retourne ensuite dans les Salomons,assurant des missions de patrouille et de combat jusqu’en septembre. Il est ensuite engagé dans la défense de la Nouvelle-Calédonie.

-Il participe ensuite à la bataille de la mer de Corail (mars 1952) mais manque le début de la campagne de Nouvelle-Guinée puisqu’il subit un petit carénage du 17 juin au 14 septembre 1952, étant de nouveau disponible au début du mois d’octobre, rejoignant la flotte dans cette campagne de six mois qui est le prolongement de la campagne des Salomons.

-Endommagé le 4 janvier 1953 par l’aviation japonaise, le destroyer doit subir une période de travaux à Nouméa du 12 janvier au 2 mars 1953, étant disponible pour participer à la Deuxième Campagne des Phillipines qui s’achève en février 1954, le destroyer en ressortant indemne.

-Après une période de travaux jusqu’au 15 mars, le destroyer est engagé à Formose et en Chine continentale, assurant à la fois des missions d’escorte et d’appui-feu, la seconde mission prenant rapidement le pas sur la première.

-Quand le Japon capitule le 4 septembre 1954, le destroyer était à Kaoshiung au sud de l’île de Formose. Il opère dans la région jusqu’au début du mois de décembre 1954, quittant la région le 12 décembre, faisant escale à Yokohama du 16 au 19 décembre, à Pearl Harbor du 24 au 29 décembre, à San Diego du 6 au 8 janvier 1955, franchit le canal de Panama les 15 et 16 janvier, relâche à Miami du 21 au 25 janvier avant d’arriver à Philadelphie le 28 janvier 1955.

-Il entame aussitôt le processus de désarmement effectif le 17 février. Il va rester sous cocon jusqu’au 12 mars 1956 quand il est réarmé pour être transformé en DDE. Les travaux sont menés du 15 mars au 10 octobre, les essais étant menés du 11 au 15 suivis d’une remise en condition opérationnelle menée du 17 au 31 octobre, le USS Brownson (DDE-512) étant officiellement remis en service le 3 novembre 1956.

-Stationné à Norfolk, assurant principalement l’escorte des porte-avions de la 2ème flotte, il va régulièrement être déployé en Méditerranée au sein de la 6ème flotte.

-Après vingt-sept années de service, le destroyer est désarmé le 14 juin 1974. Rayé du Naval Vessel Register le 12 mars 1975. Vendu à la démolition, il est repris par la marine américaine qui dénonce le contrat en raison du non respect des clauses contractuelles imposant un démantèlement aux Etats-Unis, le chantier Metro Marine Inc voulant procéder à sa déconstruction au Portugal pour des raisons de coût. L’ex-Brownson va finalement être coulé comme cible le 7 mars 1976.

USS Daly (DD-513)

USS Daly (DD-519)

-Le USS Daly (DD-513) est mis en service le 21 mai 1947 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 15 janvier 1945.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 22 mai au 7 juin avant une période de travaux complémentaires/réparations du 8 au 22 juin, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 25 juin 1947.

-Affecté à San Diego, il quitte le Boston Navy Yard le 30 juin, relache à Mobile (Alabama) du 5 au 8 juillet, est à Kingston du 8 au 12 juillet, franchit le canal de Panama les 15 et 16 juillet avant d’arriver dans son port d’attache une semaine plus tard le 23 juillet 1947.

-Le 21 mars 1950, il était à la mer pour un entrainement au tir. L »entrainement est annulé et le destroyer rentre au port pour se ravitailler et reprendre la mer dès le lendemain pour sécuriser la côte ouest des Etats-Unis et ce jusqu’à la fin du mois de juin quand il rallie Pearl Harbor puis les Phillipines.

-Endommagé le 27 août 1950 par des bombardiers japonais, il encaisse deux bombes l’obligeant à rentrer à Pearl Harbor le 6 septembre pour un mois et demi de réparations, le destroyer étant de retour au combat après la fin de la première campagne des Phillipines.

-Opérant en escorte de grandes unités, le quarante-troisième destroyer de classe Fletcher assure ce rôle aux Salomons et en Nouvelle Guinée (mars-septembre 1951 et juillet 1952-janvier 1953) avant de subir un grand carénage à Nouméa du 5 février au 13 mai 1953, étant de nouveau opérationnel au début du mois de juin, le destroyer étant engagé aux Mariannes et aux Carolines jusqu’à la fin de la campagne en septembre.

-Il rallie ensuite les Phillipines pour assurer l’appui-feu des troupes au sol jusqu’à la fin de la campagne en février 1954 avant de redevenir un escorteur mais pour des navires amphibies et des navires de soutien. Il effectuait toujours cette mission quand le Japon capitule.

-Il reste déployé dans la région jusqu’en septembre 1955 quand il quitte l’Asie du Nord direction San Diego où il arrive le 21 octobre pour suivre un grand carénage qui l’y immobilise du 25 octobre 1955 au 14 juillet 1956, le destroyer étant de nouveau opérationnel à la mi-août.

-Un temps sa transformation en DDE est envisagée ainsi que sa transformation en porte-hélicoptères mais au final le Daly va poursuivre sa carrière sans changements majeurs jusqu’au 17 janvier 1965 date de son désarmement.

-Rayé du Naval Vessel Register le 8 avril 1965, le destroyer sert de réserve de pièces détachées à ses sister-ship encore en service jusqu’à ce qu’il soit coulé comme cible le 17 mars 1965 au large de San Diego lors d’un exercice de tir de la Flotte du Pacifique.

USS Isherwood (DD-514)

USS Isherwood (DD-520)

-Le USS Isherwood (DD-514) est mis en service le 25 mai 1947 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 avril 1945.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 27 mai au 12 juin avant de subir une période de travaux complémentaires/réparations du 14 au 30 juin, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 2 juillet 1947.

-Affecté à San Diego, le DD-514 quitte le Charleston Navy Yard le 9 juillet, relache à Fort de France du 13 au 15 juillet, à Caracas du 17 au 19 juillet, à Cartaghène du 21 au 24 juillet, franchit le canal de Panama les 27 et 28 juillet avant d’arriver à destination le 5 août 1947.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était immobilisé à quai suite à une avarie de machine qui avait entrainé un incendie meurtrier (quatre morts). Les réparations vont immobiliser le destroyer jusqu’à la mi-avril, le destroyer étant opérationnel début mai.

-Il rallie les Phillipines pour participer à la défense du Commonwealth des Phillipines contre le Japon, tentant de repousser la marine japonaise mais sans succès puisque les forces américano-phillipines sont défaites début octobre.

-Sorti indemne de cette campagne, l’Isherwood est ensuite engagé aux Salomons. Endommagé le 4 avril 1951 lors d’un bombardement aérien, le destroyer encaisse deux bombes qui l’oblige à rallier Nouméa où il est immobilisé pour réparations du 15 avril au 30 mai, le destroyer étant de nouveau opérationnel à la mi-mai.

-Après avoir terminé la campagne des Salomons et défendu la Nouvelle-Calédonie, le destroyer participe à la bataille de la mer de Corail (mars 1952) puis à la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953, étant légèrement endommagé au cours des combats mais sans que les dégâts ne nécessite autre chose qu’un passage auprès d’un navire-atelier.

-Après un petit carénage du 21 janvier au 4 mai 1953, le destroyer retourne au combat aux Phillipines, restant dans cet archipel jusqu’en février 1954, enchaînant par la reconquête de la Chine et la conquête de Formose, colonie japonaise depuis 1895. Il termine la guerre dans le nord de la Chine, soutenant l’offensive soviétique en Mandchourie.

-Il quitte l’Asie du Nord-Est le 8 mars 1955, faisant escale à Yokohama du 13 au 17 mars, à Midway du 24 au 28 mars, à Pearl Harbor du 5 au 9 avril avant d’arriver à Bremerton le 16 avril 1955.

-Stationné à Bremerton, il opère dans le Pacifique jusqu’à son désarmement survenu le 8 septembre 1966. Rayé du Naval Vessel Register le 15 mars 1967, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Kimberly (DD-515)

USS Kimberly (DD-521) 7

-Le USS Kimberly (DD-515) est mis en service le 8 juin 1947 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 3 mars 1945.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 10 au 30 juin avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 12 juillet, le destroyer étant considéré comme paré au combat trois jours plus tard soit le 15 juillet 1947.

-Affecté à San Diego, le destroyer quitte le Charleston Navy Yard le 21 juillet 1947, relache à La Havanne du 26 au 30 juillet, franchit le canal de Panama les 3 et 4 août avant d’arriver dans son port d’attache le 12 août 1947.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à quai à San Diego. Il appareille le 23 pour des patrouilles de surveillance et de défense des côtes jusqu’à la mi-juillet, le destroyer ralliant ensuite les Phillipines pour participer à la fin de cette campagne qui s’achève comme chacun sait au début du mois d’octobre.

-Après avoir assuré des escortes de convois jusqu’en janvier 1952, le destroyer assure des escortes de grandes unités _cuirassés et porte-avions_ durant la bataille de la mer de Corail et la campagne de Nouvelle-Guinée.

-A l’issue de cette campagne (janvier 1953), le destroyer est immobilisé pour un grand carénage du 5 février au 2 juillet 1953, le destroyer étant de nouveau opérationnel à la fin du mois.

-Engagé aux Carolines et aux Mariannes, le destroyer assure la protection des têtes de pont à l’aide de ses canons de 5 pouces et de sa DCA et ce jusqu’à la fin de la campagne en septembre. Le destroyer rejoint ensuite les Phillipines où il opère jusqu’au début du mois de février 1954.

-Il participe ensuite à l’opération Boxer, terminant la guerre en Corée. Il reste déployé dans la région jusqu’au 17 décembre quand il quitte Wonsan direction les Etats-Unis et Bremerton via Yokohama et Pearl Harbor, le DD-515 arrivant dans l’Etat de Washington le 12 janvier 1955.

-Désarmé le 30 janvier 1955, il est rayé du Naval Vessel Register le 7 juin 1958. Transféré le lendemain à la marine chinoise, il est rebaptisé ROCS An Yang et officiellement remis en service après travaux le 14 février 1956.

-Il va servir de la marine nationaliste chinoise jusqu’à son désarmement le 4 mai 1996 soit une carrière de quarante-neuf ans, Taïwan ayant transformé le DD-515 en destroyer lance-missiles. Il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Luce (DD-516)

USS Luce (DD-522) 2

-Le USS Luce (DD-516) est mis en service le 15 juin 1947 après vingt-quatre mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 10 juin 1945.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 16 au 30 juin avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 16 juillet, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 19 juillet.

-Affecté à San Diego, le quarante-sixième Fletcher appareille du Charleston Navy Yard le 23 juillet 1947, relache à Fort de France du 27 au 30 juillet, à Caracas du 2 au 7 août, à Carthagène du 11 au 15 août, franchit le canal de Panama les 18 et 19 août avant de rallier son port d’attache le 26 août 1947.

-Le 21 mars 1950, il était à quai à San Diego. Il appareille le lendemain pour participer à la défense de la côte ouest avant d’être engagé aux Phillipines.

Gravement endommagé le 14 juin 1950 par l’aviation japonaise, le Luce rallie Pearl Harbor le 24 juin pour des travaux d’urgence (25 juin au 17 juillet) avant de rallier le Mare Island Navy Yard le 28 juillet pour trois mois de travaux du 30 juillet au 31 octobre 1950, le destroyer étant de nouveau opérationnel à la mi-novembre, le destroyer ralliant Pearl Harbor début décembre.

-Il est ensuite engagé aux Salomons de mars à septembre 1951, ressortant indemne de cette campagne mais la défense de la Nouvelle Calédonie entraine des dégâts nécessitant des réparations à Nouméa.

-Après avoir assuré des escortes de convois de novembre 1951 à juin 1952, le destroyer subit un petit carénage à Nouméa du 1er juillet au 5 octobre 1952. De nouveau opérationnel à la fin du mois, il est engagé en Nouvelle-Guinée, ressortant indemne de cette campagne qui s’achève en janvier 1953.

-Il enchaine par la Deuxième Campagne des Phillipines (mars 1953-février 1954) avant de soutenir les paras alliés engagés dans l’opération Phenix, la conquête de la Péninsule coréenne par cinq divisions parachutistes, les forces navales assurant appui-feu et soutien logistique.

-Quand le conflit se termine, le destroyer subissait un grand carénage au Pearl Harbor Navy Harbor, travaux entamés le 4 juillet et qui s’achèvent le 15 octobre 1954, le destroyer étant de nouveau opérationnel début novembre, le destroyer ralliant Yokosuka pour opérer en Asie du Nord pendant près de deux ans jusqu’en septembre 1956.

-Le destroyer rallie Bremerton le 8 octobre 1956 pour être transformé en DDE, le destroyer étant immobilisé du 15 octobre 1956 au 5 juin 1957, le destroyer étant remis en service le 27 juin 1957 avec San Diego comme port d’attache.

-Le USS Luce (DDE-516) est désarmé le 5 mai 1972. Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars 1973, il est vendu à la démolition et démantelé par Esco Marine à Brownsville (Texas)

USS Abner Read (DD-517)

USS Abner Read (DD-526) 2

 

-Le USS Abner Read (DD-517) est mis en service le 18 avril 1947 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 9 mai 1945.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 20 avril au 3 mai avant une période de travaux complémentaires/réparations du 5 au 19 mai, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 21 mai 1947.

-Affecté à San Diego, l’Abner Read appareille du Norfolk Navy Yard le 25 mai 1947, relache à Miami du 29 au 31 mai, à Mobile (Alabama) du 3 au 7 juin, à Veracruz du 10 au 14 juin, franchit le canal de Panama les 16 et 17 juin avant d’arriver à destination le 25 juin 1947.

-Le 21 mars 1950 il était immobilisé pour réparations suite à une avarie de machine. En dépit de l’accélération lié à la guerre, le destroyer n’est disponible qu’à la mi-avril, ralliant les Phillipines où il est endommagé lors d’une collision avec un sous-marin surpris en surface (4 juin 1950) lui imposant un retour à Pearl Harbor le 14 pour des réparations qui vont immobiliser le navire du 15 juin au 27 août 1950. Il retourne ensuite aux Phillipines pour participer aux combats jusqu’à la fin de cette campagne.

-Après avoir assuré des escortes de convois de novembre 1950 à septembre 1951, le destroyer participe à la défense de la Nouvelle-Calédonie en octobre avant de connaître une «promotion» en assurant l’escorte de capital ship qu’il s’agisse de cuirassés ou de porte-avions et ce durant la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) et des Phillipines (mars 1953-février 1954), l’Abner Read subissant un petit carénage à Nouméa du 25 janvier au 5 mars1953.

-Il participe ensuite à l’opération Boxer (Chine et Formose) et Phenix (soutien naval à une opération aéroportée sur la Corée), terminant la guerre à Wonsan.

-Il quitte la Corée le 5 janvier 1955, relache à Yokohama du 10 au 15 janvier, à Midway du 22 au 25 janvier, à Pearl Harbor du 2 au 7 février avant d’arriver à San Diego le 16 février 1955.

-Désarmé le 5 mars 1955, il ne sera jamais réarmé. Rayé du Naval Vessel Register le 17 mars 1962, il est cannibalisé au profit de ses sister-ship puis vendu à la démolition en septembre 1965, Esco Marine procédant à son démantèlement entre mars et juin 1966.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s