Etats Unis (50) destroyers (10)

USS De Haven (DD-482)

USS De Haven (DD-469) 4

-Le USS De Haven (DD-482) est mis en service le 25 février 1944 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 22 janvier 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes depuis la base navale de Guantanamo du 2 au 18 mars avant de subir au Charleston Navy Yard une période de travaux complémentaires du 22 mars au 8 avril 1944, le destroyer étant considéré comme prêt au combat le 12 avril 1944.

-Affecté à Pearl Harbor, le destroyer quitte la Caroline du Sud le 17 avril, relâche à Fort de France du 20 au 23 avril, à Kingston du 26 au 30 avril, franchit le canal de Panama les 2 et 3 mai, relâche à San Diego du 10 au 15 mai avant de mettre cap à l’ouest lendemain et d’arriver à destination le 25 mai 1944.

-Il subit son premier et unique grand carénage de novembre 1948 à février 1949, étant de nouveau opérationnel en mars.

-Deux ans plus tard, le 21 mars 1950, le douzième Fletcher est coulé par l’aviation japonaise, l’infortuné destroyer est sévèrement endommagé par trois bombes qui provoquent l’explosion de ses soutes à munitions. Les seuls survivants sont les 175 officiers et marins qui étaient à terre en permission. L’épave est relevée en septembre 1951 et démantelée sur place.

USS Bache (DD-483)

USS Bache (DD-470) 4

-Le USS Bache (DD-483) est mis en service le 28 février 1944 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 novembre 1941.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes depuis San Juan de Porto-Rico du 5 au 20 mars, croisant de temps à autre son sister-ship De Haven. Il rallie ensuite le Charleston Navy Yard pour une période de travaux complémentaires/réparations du 25 mars au 12 avril 1944.

-Affecté à Pearl Harbor, il aurait du rallier le Pacifique en compagnie du De Haven si une avarie de turbine ne l’avait contraint à repousser son départ. Il ne quitte la Caroline du Sud que le 2 mai 1944, relâche à La Havane du 7 au 9 mai, franchit le canal de Panama les 12 et 13 mai, se ravitaille à San Diego le 20 mai, reprend la mer le lendemain pour rallier son port d’attache le 31 mai 1944 à l’aube.

-Il subit un premier grand carénage de janvier à juillet 1947 suivit d’un second de février à août 1950, les travaux ont bien été accélérés à partir de mars mais ironie de l’histoire, ils ont provoqué un certain nombre d’incident et d’accident dont un incident qui coûta la vie à deux marins asphyxiés par des fumées toxiques (7 mai 1950).

-Disponible et opérationnel début septembre, il ne rallie le «front» qu’en octobre 1950 en assurant des missions d’escorte des grandes unités qu’il s’agisse de porte-avions ou de cuirassés.

-Le Bache va donc être en première ligne, participant à plusieurs grands engagements de la guerre du Pacifique durant la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), de la Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) et des Phillipines (mars 1953-janvier 1954). Sa guerre se termine là car victime d’une avarie de machine, il était toujours immobilisé pour réparations quand le Japon capitule le 4 septembre 1954.

-Disponible fin septembre, il rallie le Japon pour relever des destroyers qui y avaient terminé le conflit. Stationné à Yokohama, il va y rester jusqu’en mai 1956 quand il met cap à l’est direction Bremerton non pas pour y être désarmé mais pour être transformé en escorteur anti-sous-marin rapide (DDE) à destination de la flotte de l’Atlantique.

-Arrivé dans l’Etat de Washington le 7 juin 1956, il est désarmé le lendemain, mis au bassin et modifié selon un modèle qui va être appliqué à quinze autres Fletcher. Les travaux s’achèvent le 12 octobre 1957.

-Reclassé DDE-483, le USS Bache effectue ses essais du 13 au 18 octobre puis sa remise en condition du 20 octobre au 5 novembre 1957. Il quitte Bremerton le 7 novembre, se ravitaille à San Diego le 10 novembre, met cap au sud pour franchir le canal de Panama les 18 et 19 novembre, fait escale à La Nouvelle-Orléans du 23 au 28 novembre, à Mayport du 2 au 5 décembre avant d’arriver à son port d’attache Norfolk le 7 décembre 1957.

-Sa carrière va durer encore treize ans. Usé, il est désarmé le 17 mars 1970 après vingt-six années de carrière. Rayé du Naval Vessel Register le 17 mars 1972, il est vendu à la démolition et démantelé à Kearny (New-Jersey) après l’échec d’une tentative de préservation comme navire-musée.

USS Beale (DD-484)

USS Beale (DD-471) 2

-Le USS Beale (DD-484) est mis en service (commissioned) le 7 mars 1944 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 5 février 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 9 au 23 mars avant de subir une période de travaux complémentaires/réparations du 25 mars au 7 avril 1944, le destroyer étant considéré comme opérationnel le 10 avril 1944.

-Affecté lui aussi à Pearl Harbor, le Beale quitte le Norfolk Navy Yard le 15 avril direction les eaux hawaïennes. Il fait escale à Mobile (Alabama) du 19 au 23 avril, franchit le canal de Panama les 26 et 27 avril, relache à San Diego du 5 au 11 mai avant de mettre cap à l’ouest et d’arriver à destination le 23 mai 1944.

-Il subit son premier et seul carénage d’avant guerre d’août 1947 à janvier 1948.

-Le 21 mars 1950, il était à la mer en compagnie d’une partie de la flotte américaine et échappe donc aux bombes japonaises. Envoyé aux Phillipines, il est endommagé par une bombe japonaise qui l’oblige à subir des réparations à Pearl Harbor du 15 avril au 7 mai. Il retourne ensuite aux Phillipines, terminant la campagne en ne subissant aucun autre dommage.

-Après un petit carénage en novembre-décembre 1950, le destroyer assure des escortes de grandes unités pendant les dix-huit mois suivants soit jusqu’en juillet 1952, participant à la campagne des Salomons, la bataille de la mer de Corail et les débuts de la campagne de Nouvelle-Guinée.

Endommagé par une torpille le 7 juillet 1952, il doit être remis en état à Nouméa et ce jusqu’au 22 septembre. De nouveau disponible et opérationnel à la mi-octobre, le destroyer retrouve la Nouvelle-Guinée pour achever cette campagne (janvier 1953).

-Il est ensuite engagé dans les Carolines et les Mariannes (avril-septembre 1953) puis après un petit carénage d’octobre à décembre, à Iwo Jima et Okinawa, terminant le conflit en septembre 1954 à Kobe. Rentré aux Etats-Unis le 12 octobre 1954, il est désarmé à Bremerton et placé sous cocon.

-Réactivé le 14 octobre 1956, il rallie le Puget Sound Navy Yard pour être transformé en escorteur anti-sous-marin rapide ou DDE au profit de la flotte du Pacifique avec San Diego pour port d’attache.

-Les travaux sont réalisés du 18 octobre 1956 au 14 juin 1957, le destroyer étant officiellement remis en service le 8 juillet à l’issue de ses essais et de sa remise en condition opérationnelle.

-Désarmé le 17 mai 1968, il est rayé du Naval Vessel Register le lendemain en vue d’être transféré à la marine coréenne. Rebaptisé ROCS Dokdo, il remplace le 9 juin 1968 un Benson-Livermore qui portait ce nom. Il va servir jusqu’au 4 juin 1981 quand il est désarmé puis vendu à la démolition et démantelé à Pusan.

USS Guest (DD-485)

USS Guest (DD-472) 2

-Le USS Guest (DD-485) est mis en service le 25 mars 1944 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 20 décembre 1941.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 28 mars au 12 avril suivit d’une période de travaux complémentaires/réparations du 14 au 30 avril, le destroyer étant considéré comme opérationnel et prêt au combat le 3 mai 1944.

-Affecté à Pearl Harbor, le quinzième Fletcher quitte le Massachusetts et le Boston Navy Yard le 11 mai 1944, relache à Miami du 14 au 17 mai, est à Veracruz du 21 au 25 mai, franchit le canal de Panama les 29 et 30 mai, est à San Diego du 7 au 12 juin avant de rallier Pearl Harbor le 26 juin après douze jours de mer.

-Il subit son premier grand carénage de janvier à juin 1948, subissant comme ses congénères remise en état et modernisation notamment de son électronique qui connait une obsolescence rapide.

-Si il échappe aux bombes et torpilles japonaises à Pearl Harbor le 21 mars puis aux Phillipines, il ne peut rien faire le 9 avril 1951 quand alors qu’il escorte des chalands de débarquement entre Guadalcanal et Nouméa, le Guest est attaqué par des destroyers japonais qui l’éxecutent de trois torpilles, ne laissant que soixante-huit survivants sur un équipage de 359 hommes.

USS Bennett (DD-486)

USS Bennett (DD-473) 3

-Le USS Bennett (DD-486) est mis en service le 5 avril 1944 après vingt-quatre mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 1er avril 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 7 au 21 avril suivit d’une période de travaux complémentaires/réparations du 23 avril au 7 mai. Il est considéré comme paré au combat le 10 mai 1944.

-Affecté à Pearl Harbor, le seizième destroyer de classe Fletcher quitte le Charleston Navy Yard le 15 mai, relache à La Havanne du 19 au 22 mai, franchit le canal de Panama les 26 et 27 mai, relache à San Diego du 4 au 7 juin avant de mettre cap sur les eaux hawaïennes où il arrive le 21 juin après douze jours de mer.

-Il subit son premier et unique grand carénage de septembre 1948 à février 1949.

-En mer le 21 mars 1950, il est engagé ensuite aux Phillipines. Le 7 août 1950, alors qu’il bombardait les troupes japonaises, le Bennett est surpris par des avions japonais qui placent quatre bombes, provoquant le naufrage du destroyer qui ne laisse que 241 survivants sur 359 membres d’équipages, 108 officiers et marins dont le commandant rejoignant Neptune avec l’épave qui à ce jour n’à toujours pas été retrouvée.

USS Fullam (DD-487)

USS Fullam (DD-474) 4

-Le USS Fullam (DD-487) est mis en service le 22 juin 1944 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 20 avril 1944.

-Il subit sa mise en condition opérationnelle du 25 juin au 7 juillet avant une période de travux complémentaires/réparations du 9 au 23 juillet 1944, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 25 juillet 1944.

-Affecté à Bremerton, le destroyer quitte le Norfolk Navy Yard le 2 août en compagnie de son sister-ship Hudson (DD-488) avec lequel il doit rallier l’Etat de Washington. Les deux destroyers profitent du transit pour effectuer des exercices en commun. Ils font escale à La Havanne du 6 au 9 août, franchissent le canal de Panama les 13 et 14 août, se ravitaillent à San Diego le 21 avant d’arriver à destination le 25 août 1944.

-Le Fullam opère depuis Bremerton pour mener l’attaque de lignes de communication ennemies ainsi que l’escorte de grandes unités (cuirassés et porte-avions), la base du nord-ouest accueillant deux porte-avions, les Hornet et Bennington.

-Le Fullam subit un premier grand carénage de septembre 1947 à mars 1948 suivit d’une second de janvier à juin 1950, ce second grand carénage étant avancé suite à une avarie de turbine. Une fois opérationnel, le destroyer va suivre le Hornet auquel il est rattaché.

-Ce «mariage» n’est cependant pas exclusif, le destroyer faisant parfois des infidélité au CV-8 pour des missions particulières (escortes, reconnaissances) ou pour des périodes d’entretien comme d’octobre 1951 à février 1952 puis de mars à juillet 1953.

-Cela n’empêche pas le destroyer de participer à la campagne des Salomons, à celle de Nouvelle-Guinée, à la double campagne Carolines-Mariannes et enfin aux opérations Detachment et Iceberg, la première visant Iwo Jima, la seconde Okinawa.

-Terminant la guerre au Japon en compagnie du Hornet, il rentre avec lui en juillet 1955 et comme lui il est mis en réserve.

-A la différence du Hornet, le Fullam est réarmé le 14 mars 1957 et envoyé après modernisation succinte (sonar, radars, canons antiaériens de 76mm et mortier ASM en remplacement des canons de 20 et de 40mm) au Japon au sein de la 7ème flotte.

-Stationné à Yokosuka, il est régulièrement déployé depuis la Corée, Formose et les Phillipines. Il est donc engagé dans les premières phases de la Deuxième Guerre du Vietnam. Ses canons de 5 pouces fournissant un appui-feu apprécié aux Marines et aux G.I engagés contre une guerilla qui allait bien vite devenir une quasi armée régulière.

-Désarmé le 8 septembre 1972, il est rayé du Naval Vessel Register le 17 mars 1973 et coulé comme cible au large de Pearl Harbor en juillet 1974.

USS Hudson (DD-488)

USS Hudson (DD-475) 4

-Le USS Hudson (DD-488) est mis en service le 25 juin 1944 après vingt-quatre mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 juin 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 26 juin au 9 juillet avant une période de travaux et de réparations du 11 au 30 juillet, le destroyer étant considéré comme prêt au combat le 1er août 1944.

-Il quitte Norfolk le lendemain en compagnie du Fullam, les deux destroyers arrivant à Bremerton le 25 août 1944.

-Si le Fullam opère en escorte du Hornet, le Hudson est plus attaché à l’escorte du Bennington, assurant sa protection antiaérienne, anti-sous-marin et soutenant les opérations de vol en se tenant prêt à récupérer un aviateur tombé à l’eau suite à un catapultage ou un appontage avorté.

-Il subit un premier grand carénage de juin à décembre 1947 et aurait du subir un second en juin 1950 sans le déclenchement du second conflit mondial.

-Il opère en compagnie du Bennington hors des périodes d’entretien du destroyer mais également du porte-avions.

-Il participe à plusieurs grandes opérations de la guerre du Pacifique qu’il s’agisse de la campagne des Salomons, celle de Nouvelle-Guinée, la deuxième campagne des Phillipines et enfin l’opération Boxer, une série de débarquements en Chine continentale et à Formose.

-Endommagé légèrement le 11 septembre 1953 au large des Phillipines, il l’est bien plus gravement le 17 mai 1954. Pas moins de trois kamikazes s’écrasent sur le destroyer. Les sauveteurs n’hésitent pas à dire que c’est un miracle que le destroyer soit encore à flot.

Remorqué en baie de San Pedro sur l’île de Leyte le 29 mai, il est désarmé dès le 14 juin 1954. Rayé du Naval Vessel Register le 8 juillet, il ne rejoindra les Etats-Unis qu’en octobre 1954 et sera démoli après récupération des pièces récupérables.

USS Hutchins (DD-489)

USS Hutchins (DD-476) 2

-Le USS Hutchins (DD-489) est mis en service le 25 juin 1944 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 avril 1942.

-Il subit sa mise en condition opérationnelle du 27 juin au 12 juillet 1944 avant une période de travaux complémentaires et de réparations du 15 au 31 juillet, le destroyer étant considéré comme prêt au combat le 3 août 1944.

-Il quitte le Boston Navy Yard le 10 août direction Bremerton, faisant escale à Port au Prince (Haïti) du 9 au 12 août, franchit le canal de Panama les 15 et 16 août, relache à San Diego du 23 au 26 août avant d’arriver à destination le 29 août 1944.

-Non affecté à l’escorte d’un des porte-avions, le Hutchins subit un premier carénage de janvier à juin 1949, le second prévu à partir de juin 1951 n’ayant pas lieu en raison du déclenchement du conflit. Il est décalé en septembre et immobilise le destroyer jusqu’en janvier 1952, lui permettant de réparer les dégâts de la campagne des Salomons.

-Participant à la campagne de Nouvelle Guinée (juillet 1952-janvier 1953), le destroyer est sérieusement endommagé le 7 septembre 1952, l’obligeant à passer trois mois en réparations, ne retournant au conflit qu’en janvier 1953 en soutien des porte-avions préparant la reconquête des Phillipines qui commence par deux mois de bombardements navals et d’attaques aériennes avant les débarquements amphibies qui commencent en mars.

-Endommagé à nouveau par un kamikaze le 7 juin 1953, le destroyer passe six semaines en réparations à Nouméa, retrouvant les porte-avions rapides fin août pour assurer leur protection anti-sous-marine et antiaérienne.

-Il termine la guerre au large de la Chine et de la Corée, participant au soutien naval de l’opération Phenix, la plus importante opération aéroportée de l’histoire avec l’engagement de cinq divisions parachutistes, montrant les qualités et les limites des «Oies Sauvages».

-Terminant la guerre en Corée, il y reste déployé jusqu’en juin 1955 quand il met cap sur les Etats-Unis, arrivant à Bremerton le 2 août 1955 après escales à Yokohama et à Midway.

-Un temps, il est envisagé de le désarmer mais au final il subit un grand carénage du 7 août 1955 au 12 février 1956 avant de rallier Pearl Harbor le 3 mars 1956.

-En mai 1964, il quitte la 1ère flotte pour la 7ème flotte, troquant comme port d’attache Pearl Harbor pour Yokohama.

-Engagé dans les premières opérations de la Deuxième Guerre du Vietnam, il est désarmé à San Diego le 8 novembre 1973. Rayé du Naval Vessel Register le lendemain, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Pringle (DD-490)

USS Pringle (DD-477) 2

-Le USS Pringle (DD-490) est mis en service le 12 juillet 1944 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 5 mars 1942.

-Il subit une mise en condition opérationnelle du 15 au 31 juillet avant une période de travaux complémentaires/réparations du 2 au 15 août, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 18 du même mois.

-Affecté lui aussi à Bremerton, le Pringle quitte le Charleston Navy Yard le 21 août, relache à Miami du 24 au 28 août, à Vercacruz du 31 août au 2 septembre, franchit le canal de Panama les 5 et 6 septembre, est à San Diego du 13 au 18 septembre avant d’arriver à destination le 21 septembre 1944.

-Il subit son premier grand carénage de septembre 1948 à janvier 1949. Le 21 mars 1950,il étzit à quai à Bremerton, attendant la suite des événements.

-Engagé aux Phillipines puis aux Salomons, le destroyer est coulé au large de la Nouvelle Calédonie le 5 octobre 1951 par l’aviation embarquée japonaise qui place quatre bombes sur le destroyer qui coule rapidement ne laissant que 102 survivants sur 359 membres d’équipage.

USS Stanby (DD-491)

USS Stanly (DD-477) 3

-Le USS Stanby (DD-491) est mis en service le 30 juillet 1944 après vingt-sept mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 23 avril 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 1er au 17 août avant une période de travaux complémentaires/réparations du 19 au 31 août, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 2 septembre.

-Le 9 septembre 1944, il quitte le Charleston Navy Yard en Caroline du Sud direction Bremerton (Etat de Washington) où il doit être stationné. Il fait escale à Fort de France du 12 au 15 septembre, est à Carthagène du 18 au 21 septembre, franchit le canal de Panama les 24 et 25 septembre, est à San Diego du 1er au 5 octobre avant de rallier le nord-ouest des Etats-Unis trois jours plus tard le 8 octobre 1944.

-Il subit son premier grand carénage de novembre 1947 à février 1948, son seul grand carénage d’avant guerre.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à la mer pour un exercice de tir. L’entrainement est annulé et le destroyer rallie Bremerton pour se ravitailler en carburant, vivres et munitions, se tenant prêt à appareiller.

-Après avoir assuré des patrouilles de surveillance jusqu’en septembre, le destroyer va rallier le groupe de combat de Hornet, assurant sa protection d’octobre 1951 à mars 1952 avant de subir un grand carénage d’avril à août 1952, étant disponible en septembre pour participer à la campagne de Nouvelle-Guinée jusqu’à sa fin soit en janvier 1953.

-Le 17 février 1953 il est endommagé par l’explosion d’un pétrolier amarré à ses côtés à Nouméa, l’explosion provoquée par une accumulation de gaz dans les cuves provoque la mort de deux marins pendant que six autres sont blessés.

Les dégâts matériels sont cependant limités et le destroyer peut retourner au combat dès le début du mois de mars, à temps pour soutenir et protéger les porte-avions rapides engagés dans la conquête des Carolines et des Mariannes comme le Hornet.

-Endommagé assez gravement le 8 décembre 1953 par la torpille d’un sous-marin japonais, le destroyer doit subir des travaux provisoires à flot dans le golfe de Lingayen du 10 au 21 décembre avant de rallier Pearl Harbor pour une escale technique de six jours (8 au 14 janvier 1954) avant de mettre cap sur le Puget Sound Navy Yard où il arrive le 26 janvier 1954.

-Après deux mois de réparations (30 janvier au 31 mars), le destroyer effectue ses essais et sa remise en condition opérationnelle du 2 au 7 avril (essais) et du 9 au 23 avril 1954 (remise en condition). Il quitte l’Etat de Washington le 25 avril, se ravitaille à Pearl Harbor du 3 au 5 mai avant de mettre cap sur Okinawa via Midway, arrivant sur zone le 21 mai 1954 à une époque où les combats ont grandement baissé d’intensité.

-Toujours déployé dans la région quand le Japon capitule, le Stanby rallie Bremerton le 14 octobre 1954, y étant désarmé le 27 octobre 1954.

-Réarmé le 18 septembre 1956, il est transformé en DDE du 21 septembre 1956 au 14 février 1957, étant officiellement remis en service le 5 mars suivant.

-Basé à San Diego, il va resté en service jusqu’au 14 janvier 1975 quand il est désarmé. Rayé du Naval Vessel Register le 8 mars suivant, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Stevens (DD-492)

USS Stevens (DD-479) 7

-Le USS Stevens (DD-492) est mis en service le 17 août 1944 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 8 juin 1942.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 19 août au 3 septembre suivit d’une période de travaux complémentaires/réparations du 5 au 19 septembre, le destroyer étant considéré comme paré au combat le 21 septembre 1944.

-Affecté à Bremerton, le destroyer quitte le Boston Navy Yard le 25 septembre, relache à Miami du 28 au 30 septembre, à Vercacruz du 5 au 8 octobre, franchit le canal de Panama les 12 et 13 octobre, relache à San Diego du 20 au 25 octobre avant d’arriver à destination le 29 octobre 1944.

-Il subit son premier grand carénage entre mars et septembre 1946, un carénage avancé suite à une avarie de chaudière et de turbine, obligeant le destroyer à un passage au bassin.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à quai à Bremerton. Il appareille le lendemain pour protéger les approches de Bremerton et de son arsenal, le Puget Sound Navy Yard.

-Il rejoint ensuite les Phillipines pour participer à une campagne qui voit la défaite des américains face aux japonais (avril-octobre 1950), le destroyer était légèrement endommagé à plusieurs reprises.

-Réparé, il est ensuite engagé aux Salomons de mars à octobre 1951 avant de subir à Nouméa un petit carénage qui l’immobilise de novembre 1951 à février 1952.

-Il est alors détaché auprès de la British Eastern Fleet pour participer à la reconquête de la Birmanie (opération Gymnastic) et ceci fait rejoint les forces américaines engagées en Nouvelle Guinée (juillet 1952-janvier 1953).

-Il est à nouveau détaché auprès des alliés pour participer à l’offensive en direction de la Thaïlande et de la Cochinchine (mars-juillet 1953 opération Overlord). Endommagé lors d’une collision avec un pétrolier, le Stevens est immobilisé pour réparations d’août à octobre 1953.

-De nouveau opérationnel début novembre, le destroyer rallier les Phillipines pour participer aux dernières opérations qui s’achèvent en janvier 1954. Il enchaine par les opérations Boxer et Phenix et c’est en Corée que le destroyer se trouvait quand le Japon capitule.

-Rentré aux Etats-Unis en octobre 1954, il rallie la côte est en novembre et est réaffecté à Norfolk au sein de la 2ème flotte après une modernisation à minima (électronique, sonars, débarquement des tubes lance-torpilles, remplacement des canons de 20 et de 40mm par des canons de 76mm).

-Désarmé le 17 mars 1961 et rayé du Naval Vessel Register le lendemain, le Stevens est transféré à la marine argentine où il poursuit sa carrière sous le nom d’Almirante Brown, une carrière de dix-huit ans jusqu’au 15 mars 1979 quand il est désarmé puis démoli.

USS Halford (DD-493)

USS Halford (DD-480) 3

-Le USS Halford (DD-493) est mis en service le 18 août 1944 après vingt-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 15 mars 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 20 août au 5 septembre suivit d’une période de travaux complémentaires et de réparations du 6 au 20 septembre, le destroyer étant considéré comme pleinement opérationnel le 25 septembre 1944.

-Affecté lui aussi à Bremerton, le destroyer quitte le Norfolk Navy Yard le 1er octobre, relache à Miami du 4 au 7 octobre, à La Havanne du 11 au 15 octobre, à Veracruz du 18 au 21 octobre, franchit le canal de Panama les 24 et 25 octobre, se ravitaille à San Diego le 1er novembre avant d’arriver à destination trois jours plus tard le 4 novembre 1944.

-Il subit son premier grand carénage entre janvier et juin 1947 suivit d’un second entre janvier et juin 1950, manquant donc les premiers mois de la guerre dans le Pacifique.

-Il connait son baptême du feu aux Philippines en juillet, y étant endommagé une première fois ce qui nécessite une première phase de réparations.

Le destroyer enchaîne par la campagne des Salomons (mars-septembre 1951), la bataille de la mer de Corail au cours de laquelle il coule un destroyer et un pétrolier japonais, la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) avant un carénage à Nouméa de février à juin 1953, les travaux étant prolongés par un incendie accidentel le 27 mars 1953.

-De retour au combat en juillet 1953, le Halford est engagé dans les Carolines et les Mariannes où les combats s’achèvent au mois de septembre. Il rallie ensuite les Phillipines.

-Après une période d’entretien à Ulithi, le destroyer participe à l’opération Boxer (conquête de Formose, reconquête de la Chine contientale) au cours de laquelle il est coulé par deux kamikazes qui s’écrasent sur le destroyer dans l’après midi du 17 février 1954. Le destroyer coule quelques heures plus tard. 124 officiers et marins ont été tués sur 359 hommes d’équipage.

USS Leutze (DD-494)

USS Leutze (DD-481) 2

-Le USS Leutze (DD-494) est mis en service le 5 septembre 1944 après vingt-cinq mois de construction la mise sur cale ayant eu lieu le 4 août 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 7 au 21 septembre avant une période de travaux complémentaires/réparations du 23 septembre au 7 octobre, le destroyer étant considéré comme prêt au combat le 10 octobre 1944.

-Il quitte le Boston Navy Yard le 15 octobre, relache à Port au Prince du 20 au 23 octobre, franchit le canal de Panama les 26 et 27 octobre, se ravitaille à San Diego le 3 octobre avant d’arriver à destination le 6 octobre 1944.

-Il subit son premier grand carénage de mars à septembre 1948 et le 21 mars 1950 se trouvait à quai à Bremerton.

-Affecté principalement à l’escorte du porte-avions USS Bennington, le destroyer assure la protection antiaérienne et anti-sous-marine du pont-plat ainsi que la récupération de pilotes tombés à la mer au moment du catapultage ou de l’appontage.

-Il subit un petit carénage entre octobre et décembre 1950 puis entre janvier et mars 1953. Il est endommagé par un kamikaze le 19 février 1954 au large de Shanghaï ce qui nécessite six semaines de réparations à Cam-Ranh, une base française devenue une base importante de ravitaillement et de maintenance pour les marines alliées.

-De retour au combat début mai, le destroyer participe notamment à l’opération Phenix sur la Corée, servant de navire d’appui-feu et de transport rapide au profit des parachutistes américains (trois divisions) britanniques (une division) et français (une division avec une brigade belgo-néerlandaise). Il était à Inchon quand le Japon capitule.

-De retour à San Diego le 7 janvier 1955, il y est désarmé et mis en réserve. Après dix-huit mois dans la naphtaline, le vingt-quatrième destroyer de classe Fletcher est réactivé le 12 juillet 1956 pour être transformé en DDE.

Les travaux sont réalisés du 15 juillet 1956 au 4 août 1957, le destroyer redéployé à Norfolk étant officiellement remis en service le 12 septembre 1957. Après quinze ans de service, le destroyer est désarmé le 14 septembre 1972. Rayé du Naval Vessel Register le 4 mars 1973, il est vendu à la démolition et démantelé.

USS Watson (DD-495)

USS Young (DD-580) 8

-Le USS Watson (DD-495) est mis en service le 27 mars 1945 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 20 février 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 29 mars au 10 avril 1945 suivit d’une période de travaux complémentaires/réparations au Boston Navy Yard du 11 au 25 avril, le destroyer étant considéré paré au combat le 27 avril 1945.

-Affecté à San Diego, le vingt-cinquième destroyer de classe Fletcher quitte le Massachusetts le 30 avril, relache à La Nouvelle-Orléans du 5 au 8 mai, à Kingston du 10 au 12 mai, franchit le canal de Panama les 14 et 15 mai avant d’arriver à destination le 22 mai.

-Il subit un premier grand carénage de juin à décembre 1948, un grand carénage qui associe maintenance, remise en état et modernisation.

-Quand le Japon attaque, le destroyer était à la mer. Il reçoit de patrouiller à 200 miles nautiques au large de San Diego pour prévenir une éventuelle action hostile.

Il va mener ce type de mission jusqu’en septembre 1950 avant d’assurer l’escorte des groupes de ravitaillement et de soutien jusqu’en mars 1952 quand il subit un grand carénage au Mare Island Navy Yard, des travaux qui vont durer trois mois jusqu’en juin.

-Opérationnel en juillet, il reprend sa mission d’escorte et de protection, une mission qui s’achève en septembre 1953, le 7 septembre 1953 quand il est endommagé par la torpille d’un sous-marin japonais qui le torpille au large de Manille.

-Il subit des travaux d’urgence à Cavite où l’Arsenal à été sommairement remis en état du 10 au 25 septembre avant de rallier le Mare Island Navy Yard. Arrivé sur place le 12 octobre 1953, il est immobilisé jusqu’au 17 février 1954 quand il entame ses essais achevés trois jours plus tard le 20 février 1954.

-Après sa mise en condition opérationnelle du 21 février au 8 mars, le destroyer rallie Okinawa pour participer à l’appui des troupes au sol avec ses canons de 5 pouces. Il est endommagé par un kamikaze le 2 juin 1954 et est encore immobilisé quand le Japon capitule.

-Déployé au Japon jusqu’en septembre 1955, il quitte Yokohama le 17 septembre, fait escale à Midway du 25 au 28 septembre, à Pearl Harbor du 5 au 7 octobre, à San Diego du 17 au 21 octobre, franchit le canal de Panama les 28 et 29 octobre, relache à La Nouvelle-Orléans du 4 au 8 novembre, à Miami du 11 au 15 novembre avant d’arriver à Philadelphie le 18 novembre 1955.

-Désarmé le 12 décembre 1955, il est réactivé le 8 septembre 1959 en vue d’être transféré à la marine argentine.

-Rebaptisé La Heroïna, il est officiellement transféré après travaux le 12 mars 1960. Il va rester en service au sein de la Armada de la Republica Argentina jusqu’au 14 juin 1977 quand après une avarie de machine il est désarmé. Il sert de ponton école jusqu’en mai 1982 quand il est vendu à la démolition et démantelé en Inde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s