Etats Unis (46) destroyers (6)

USS Grayson (DD-435)

USS Plunkett

-Le USS Grayson (DD-435) est mis en service le 8 septembre 1942 après vingt-huit mois de fabrication, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 mai 1940.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 10 septembre au 2 octobre avant de subir une période de travaux et de modification du 4 au 18 octobre 1942.

-Stationné à Mayport, il opère au large de la Floride et dans les Caraïbes jusqu’en février 1944 quand il est redéployé à Pearl Harbor. Il quitte la Floride le 8 février, fait escale à La Havane du 10 au 15 février, à Kingston du 17 au 20 février, franchit le canal de Panama les 22 et 23 février, relâche à San Diego du 1er au 7 mars avant de rallier Pearl Harbor le 16 mars 1944.

-Il subit un premier grand carénage de septembre 1944 à février 1945 puis de septembre 1948 à mars 1949.

-Le 21 mars 1950, il était à la mer pour un exercice de tir. Cet exercice est annulé et le destroyer rallie Pearl Harbor en fin de journée, mouillant dans la rade. Il assure la surveillance aérienne avec ses radars, sa DCA est armée pendant que les marins sans utilisation précise sont utilisés comme sauveteurs, pompiers, manœuvres.

-Le destroyer assure la protection des îles hawaïennes jusqu’en janvier 1951 quand victime d’une avarie de chaudière il doit passer six semaines en réparations avant d’être engagé aux Salomons.

-Endommagé à nouveau le 12 juin 1951 par un bombardement aérien, le destroyer doit rallier Nouméa pour une nouvelle phase de réparations (20 juin au 2 octobre 1951) avant de pouvoir retourner au combat.

-Il est ensuite engagé dans la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953) puis à la reconquête des Phillipines (mars 1953-février 1954), subissant un grand carénage de septembre 1953 à mars 1954.

-Une fois remis en état et son équipage entraîné, le destroyer est chargé de protéger des convois entre la côte ouest et les eaux hawaïennes.

-Quand le Japon capitule, le destroyer était à San Pedro pour assurer l’escorte d’un convoi à destination d’Okinawa. Le convoi est tout de même envoyé pour débarquer matériel, véhicules et hommes mais en retour, les navires embarquent des vétérans démobilisés, des blessés à ramener aux Etats-Unis.

-Le Grayson va rester déployé à Okinawa jusqu’en mars 1955 quand il rallie la côte est, arrivant à Boston le 21 avril 1955. Il entame le processus de désarmement qui est achevé le 17 mai 1955.

-Placé sous cocon, il est rayé du Naval Vessel Register le 5 mai 1967 et coulé comme cible lors d’un exercice de tir de la 2ème flotte.

USS Monssen (DD-436)

USS Mackenzie (DD-614)

-Le USS Monssen (DD-436) est mis en service le 21 décembre 1942 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 1er février 1941.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes du 1er au 22 janvier avant de subir une période de travaux et de réparations du 24 janvier au 12 février 1943, date à laquelle il rejoint Mayport qui va être son port d’attache jusqu’au 5 septembre 1943.

-Ce jour là il quitte la Floride pour rallier Pearl Harbor. Il relâche à La Nouvelle-Orléans du 7 au 10 septembre, à Carthagène du 13 au 16 septembre, franchit le canal de Panama les 17 et 18 septembre, relâche à San Diego du 25 au 30 septembre avant de rallier Pearl Harbor le 9 octobre 1943.

-Le destroyer subit un grand carénage entre mars et août 1944 suivit d’un second entre septembre 1947 et février 1948.

-Le 21 mars 1950 il est endommagé par une bombe japonaise. Les dégâts sont limités et le destroyer peut appareiller deux jours plus tard pour sécuriser les eaux hawaïennes.

-Il va assumer ce rôle jusqu’en juin 1952 quand il est déployé en Nouvelle-Guinée pour la campagne de reconquête de ces îles, une conséquence de la fin de la campagne des Salomons et des échecs japonais successifs contre la Nouvelle-Calédonie et en mer de Corail en dépit de pertes américaines non négligeables _cuirassé Missouri et porte-avions Enterprise pour ne citer qu’eux_ .

Après un petit carénage à Nouméa de mars à juillet 1953, le destroyer est déployé aux Phillipines où il va rester jusqu’à la fin de la guerre.

-Rentré aux Etats-Unis dès le mois d’octobre, il est désarmé le 17 novembre 1954 à Boston mais est réactivé dès janvier 1956 en vu d’être transféré à la Grèce sous le nom de Navarinon. En compagnie de trois Benson-Livermore, il va permettre à la marine grecque de se reconstituer en attendant des navires plus modernes.

-Il va resté en service pendant dix ans. Désarmé le 14 septembre 1966, il reste mouillé au Pirée pendant près de quinze ans avant qu’il soit vendu à la démolition en juin 1981 mais il coule en remorque alors qu’il se rendait en Espagne pour y être démantelé.

USS Farenholt (DD-437)

USS Farenholt (DD-491) 3.jpg

-Le USS Farenholt (DD-437) est mis en service le 3 mars 1944 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 janvier 1942.

-Il réalise sa mise en condition au large de la Nouvelle-Angleterre du 5 au 21 mars avant de subir une période de travaux au Boston Navy Yard du 22 mars au 8 avril 1944.

-Il est stationné à Boston d’avril 1944 à septembre 1945 quand il reçoit l’ordre de gagner San Diego, son nouveau port d’attache. Il arrive à destination le 10 octobre.

-De mai à novembre 1947, il est immobilisé pour un grand carénage au Mare Island Navy Yard, un deuxième grand carénage était prévu en mai 1950 mais bien évidement il est repoussé sine die.

-Le Farenholt passe les dix-huit premiers mois à escorter des convois entre la côte ouest et les eaux hawaïennes (mars 1950-septembre 1951) puis après un petit carénage jusqu’à la fin 1951 opère au sein de groupes de chasse anti-sous-marins organisés autour des porte-avions légers de classe Independence et ceci jusqu’à la fin de la guerre, le Farenholt étant mouillé en baie de San Pedro à Leyte quand le Japon capitule.

-De retour aux Etats-Unis en octobre 1954, il ne s’attarde pas à San Diego, ne tardant pas à mettre cap à l’est Philadelphie. Arrivé à destination le 13 novembre 1954, le destroyer y est désarmé le 8 décembre et mis sous cocon pour un éventuel réarmement.

-Le 17 mars 1958, il est réarmé en vu d’être transféré à la nouvelle marine italienne. Rebaptisé Ariete, l’ex-Farenholt va servir cinq ans dans la marine italienne jusqu’au 4 mai 1963 date de son désarmement. Vendu à la démolition, il est démantelé à La Spezia.

USS Bailey (DD-438)

USS Bailey (DD-492) 2

-Le USS Bailey (DD-438) est mis en service le 5 mai 1944 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 17 avril 1942. Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 7 au 21 mai avant une période de travaux et de maintenance du 22 mai au 10 juin 1944. Il est considéré comme pleinement opérationnel le 15 juin 1944.

-Stationné à Norfolk, il ne rallie le Pacifique qu’en septembre 1947 à l’issu de son premier grand carénage (mars-août 1947), étant stationné à San Diego.

-Quand le Japon attaque, le destroyer était en escale à San Francisco. Il se ravitaille et appareille en fin d’après midi pour sécuriser la côte ouest contre une potentielle tentative japonaise.

-Il assure ensuite des escortes de convois dans le Pacifique puis à partir de septembre 1951 dans l’Atlantique. Stationné à Halifax, il va couvrir des convois en escorte directe ou intégrer des groupes de chasse indépendants traquant les meutes de U-Boot.

-Quand l’Allemagne capitule (30 avril 1954), le destroyer était immobilisé pour un petit carénage à Norfolk depuis le 5 mars et jusqu’au 17 juin quand il peut entamer ses essais à la mer (18 au 21 juin) avant de réaliser sa remise en condition du 23 juin au 7 juillet 1954.

-Il reste déployé aux Etats-Unis avec Mayport (Floride) pour port d’attache, effectuant essais, campagne d’instruction et croisières au profit de réservistes.

-Le 8 décembre 1954 il arrive à Philadelphie où il est désarmé le 17 décembre. Placé sous cocon, il ne sera jamais réarmé, étant rayé du Naval Vessel Register le 15 juin 1965 et vendu à la démolition à Seawitch Marine de Baltimore qui assure la déconstruction du 30 juillet au 2 octobre 1965.

USS Bancroft (DD-439)

USS Bancroft (DD-598) 4.jpg

 

-Le USS Bancroft (DD-439) est mis en service le 12 octobre 1944 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 5 novembre 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes du 15 octobre au 5 novembre avant de subir au Charleston Navy Yard une période de travaux et de réparations du 8 au 24 novembre 1944. Il est considéré comme pleinement opérationnel le 2 décembre 1944.

-Il est stationné Norfolk jusqu’en juin 1947 quand il reçoit l’ordre de rallier Pearl Harbor son port d’attache. Il quitte Norfolk le 6 juin, relâche à La Havane du 11 au 13 juin, à Kingston (Jamaïque) du 15 au 18 juin, franchit le canal de Panama les 19 et 20 juin avant d’arriver à San Diego le 28 juin 1947.

-Après deux semaines d’exercices avec d’autres destroyers stationnés en Californie (30 juin au 12 juillet), le destroyer quitte San Diego le 15 juillet pour rallier Pearl Harbor le 23 juillet 1947.

-Il subit un grand carénage de janvier à juin 1948, subissant une remise en état complète et une modernisation de sa DCA et de son électronique.

-Quand le Japon attaque le 21 mars 1950, le Bancroft était mouillé en rade de Pearl-Harbor. Il est touché par deux bombes et coule droit dans la rade. Après un temps d’hésitation, il est décidé de le relever pour le remettre en état.

-Il est relevé le 7 juin 1950, mis au bassin pour colmater les brèches et permettre son remorquage au Mare Island Navy Yard où il va être remis en état. Il quitte les eaux hawaïennes le 2 septembre à la remorque et arrive en Californie le 17 septembre 1950.

-Les travaux sont réalisés du 19 septembre 1950 au 4 janvier 1951, le Bancroft effectue ses essais du 5 au 8 janvier avant sa remise en condition du 10 au 31 janvier 1951.

-Il est alors transféré dans l’Atlantique pour des escortes de convois. Stationné à Halifax, il va mener à la fois des escortes directes mais également participer à des groupes de chasse opérant en autonome en compagnie de porte-avions légers de classe Independence.

-Il est endommagé par une torpille d’un sous-marin allemand le 17 juin 1952 puis par un abordage avec un autre sous-marin allemand le 17 juin 1953.

-Réparé, il termine la guerre dans l’Atlantique après avoir escorte des convois et après avoir pourchassé des sous-marins allemands et italiens.

-Son envoi dans le Pacifique un temps envisagé n’est pas réalisé. Rentré aux Etats-Unis en juin 1954, le destroyer est désarmé le 7 septembre 1954 au Philadelphia Navy Yard.

-Rayé du Naval Vessel Register dès le 17 mars 1955, il est vendu à la démolition et démantelé à l’automne 1955.

USS Barton (DD-440)

USS Barton (DD-599)

-Le USS Barton (DD-440) est mis en service le 12 décembre 1944 après vingt-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 4 juillet 1942.

-Il réalise sa mise en condition dans les Caraïbes du 15 décembre 1944 au 6 janvier 1945 avant de subir une période de travaux et de réparations au Charleston Navy Yard du 10 au 25 janvier 1945.

-Stationné à Norfolk, il reçoit l’ordre en mars 1947 de rallier le Pacifique et plus précisément la base de Pearl Harbor.

-Il quitte la Virginie le 15 mars, relache à Miami du 19 au 22 mars, à La Havane du 24 au 27 mars, franchit le canal de Panama les 30 et 31 mars, arrivant à San Diego le 8 avril 1947.

-Après trois semaines d’exercices avec des destroyers et des sous-marins stationnés à San Diego, le destroyer se ravitaille et quitte la Californie le 2 mai pour rallier les eaux hawaïennes le 10 mai 1947.

-Il subit un grand carénage de décembre 1947 à juillet 1948, les travaux s’étant prolongés suite à un incendie accidentel.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à la mer, rentrant d’une escale à Wake. Il reçoit l’ordre de localiser la flotte japonaise avant de rallier la flotte américaine à la mer, flotte qui manqua de peu la 1ère flotte mobile même si la bataille ressembla plus à une escarmouche qu’à une redite de la bataille du Jutland.

-La guerre du Barton va être courte à peine un an. Après avoir participé à la campagne des Philippines, il est engagé dans les Salomons. Le 5 avril 1951, il saute sur une mine japonaise. Il coule suffisamment lentement pour permettre à son équipage d’évacuer, équipage amputé de douze hommes tués par l’explosion et la voie d’eau.

USS Boyle (DD-441)

USS Boyle (DD-600)

-Le USS Boyle (DD-441) est mis en service le 8 novembre 1944 après vingt-trois mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 12 décembre 1942.

-Après sa mise en condition (10 novembre au 2 décembre) et des travaux de réparation/modification (4 au 18 décembre), le destroyer rallie son port d’attache en l’occurrence Norfolk où il va rester déployé jusqu’en juin 1947 date à laquelle il est décidé de l’envoyer dans le Pacifique.

-Il quitte Norfolk le 17 juin, relache à Jacksonville (Floride) du 19 au 22 juin, à Fort de France du 25 au 28 juin, à Kingston du 30 juin au 2 juillet, franchit le canal de Panama les 4 et 5 juillet avant d’arriver à San Diego le 14 juillet 1947 pour ce que les anglo-saxons appellent le Bastille Day bien que notre fête nationale célèbre la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 et non la prise de la vieille forteresse un an plus tôt.

-Il subit un premier grand carénage de janvier à juin 1948 suivit d’un second de février à septembre 1950. Il manque donc les premières semaines du conflit. Jusqu’à la fin de l’année, il opère au large de la Californie pour des patrouilles et des escortes de convois.

En février 1951, il rallie Midway pour sécuriser cet archipel contre un coup de main japonais et va y rester jusqu’en mars 1952 quand il rallie le Mare Island Navy Yard pour un petit carénage jusqu’en juillet 1952.

-Redéployé dans l’Atlantique en septembre 1952, il assure des escortes de convois jusqu’à la fin du conflit en Europe. Déployé en Europe du Nord en mai 1954, il assure le soutien des forces d’occupation américaines et ce jusqu’en janvier 1955 quand il rentre aux Etats-Unis, arrivant à Philadelphie le 1er février 1955.

-Il entame le processus de désarmement, le Boyle étant officiellement désarmé le 12 mars 1955 et placé sous cocon jusqu’au 1er septembre 1956.

-Ce jour là il est réactivé en vue d’être transféré en Italie au sein de la marine italienne. Rebaptisé Granatiere, il est officiellement transféré à la marine italienne en avril 1957. Il va servir jusqu’en mai 1966, étant désarmé le 8 de ce mois. Rendu à la marine américaine, il est démantelé à La Spezia.

USS Champlin (DD-442)

USS Champlin (DD-601)

-Le USS Champlin (DD-442) est mis en service le 2 décembre 1944 après vingt et un mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 7 mars 1943.

-Sa mise en condition à lieu dans les Caraïbes du 5 au 23 décembre 1944 avant une période de travaux et de réparations du 26 décembre 1944 au 12 janvier 1945.

-Stationné à Mayport (Floride), le destroyer va y rester jusqu’au 21 janvier 1947 quand il appareille pour San Diego son nouveau port d’attache. Il fait escale à Kingston du 24 au 28 janvier avant de franchir le canal de Panama les 31 janvier et 1er février avant de rallier San Diego le 9 février 1947.

-Il subit son premier et unique grand carénage avant guerre de janvier à juin 1948, étant de nouveau opérationnel début août.

-Quand le Japon attaque Pearl Harbor le 21 mars 1950, le destroyer était à quai à San Diego. Il est mis en alerte et n’appareille qu’une semaine plus tard pour patrouiller au large de San Diego, protéger la navigation et traquer d’éventuels sous-marins.

-Il va rester déployé au large de la côte ouest jusqu’en novembre 1950 quand il rallie Nouméa (Nouvelle Calédonie) pour être engagé en mer de Corail et dans les Salomons.

-Le 8 avril 1951 après avoir bombardé des positions japonaises à Guadalcanal, le destroyer est surpris par deux destroyers japonais qui lancent une volée de torpilles et ouvrent immédiatement le feu, montrant la maîtrise du combat de nuit par la marine japonaise.

Une torpille frappe le destroyer à l’avant qui se casse en deux emportant une partie non négligeable de son équipage, les survivants étant récupérés le lendemain par un transport de troupes australien.

USS Meade (DD-443)

USS Meade (DD-602) 200642

-Le USS Meade est mis en service le 2 décembre 1944 après vingt-sept mois de construction, le destroyer ayant été mis sur cale le 12 septembre 1942.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle aux Caraïbes du 6 au 21 décembre avant une période «travaux/modifications» au Norfolk Navy Yard du 26 décembre 1944 au 10 janvier 1945, le Meade étant considéré comme pleinement opérationnel le 15 janvier 1945.

-Stationné à Mayport, il y reste jusqu’en octobre 1947 quand décision est prise de l’envoyer à Pearl Harbor.

-Il quitte la Floride le 12 octobre 1947, fait escale à La Nouvelle Orleans du 15 au 20 octobre, franchit le canal de Panama les 23 et 24 octobre, relâche à San Diego du 2 au 7 octobre avant de mettre cap sur Pearl Harbor et d’y arriver le 16 octobre 1947.

-Il subit un grand carénage de septembre 1948 à février 1949, étant de nouveau opérationnel en mars 1949.

-Le 21 mars 1950, il est endommagé par une torpille aéroportée japonaise qui arrache l’avant du navire. Sauvé de justesse du naufrage, il est mis au bassin pour des travaux provisoires (25 mars au 2 mai) avant de rallier le Mare Island Navy Yard pour une remise en état complète.

Arrivé sur place le 19 mai, le destroyer va être immobilisé pour travaux jusqu’au 12 septembre quand il entame ses essais à la mer terminés le 17 septembre. La remise en condition à lieu du 19 au 30 septembre 1950.

-Il assure des escortes de convois et de protection de la marine marchande d’octobre 1950 à janvier 1952 quand il subit un petit carénage jusqu’au mois de mars 1952. Il rallie ensuite la Nouvelle Calédonie pour participer à la campagne de Nouvelle-Guinée de juillet 1952 à janvier 1953.

-Il enchaîne par la Deuxième Campagne de Philippines de juillet 1953 à janvier 1954, étant endommagé par un kamikaze en décembre 1953 ce qui l’immobilise pour réparations jusqu’au mois de mars 1954.

-Il rallie alors les Philippines pour participer au «service après vente» de la reconquête et ce jusqu’en février 1955 quand il quitte l’Asie du Sud-Est pour rallier la côte ouest. Il quitte Manille le 12 février, fait escale à Pearl Harbor du 18 au 21 février avant d’arriver à Bremerton le 2 mars 1955.

-Il entame alors le processus de désarmement, désarmement officiel le 19 mars 1955. Rayé du Naval Vessel Register le 8 septembre 1956, il est coulé comme cible au large de Pearl Harbor le 14 mars 1957.

USS Murphy (DD-444)

USS Murphy (DD-603)

-Le USS Murphy (DD-444) est mis en service le 3 mars 1945 après vingt-quatre mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 21 février 1943.

-Il réalise sa mise en condition opérationnelle du 5 au 25 mars avant une période de travaux au Norfolk Navy Yard du 26 mars au 12 avril 1945.

-Stationné à Norfolk, il y reste jusqu’en novembre 1946 quand décision est prise de l’envoyer dans le Pacifique.

-Il quitte la grande base navale virginienne le 12 novembre, relâche à Miami du 15 au 18 novembre, à La Havane du 21 au 25 novembre, franchit le canal de Panama les 29 et 30 novembre, relâche à San Diego du 7 au 13 décembre avant de mettre cap à l’ouest direction Pearl Harbor où il arrive le 22 décembre 1946.

-De janvier à mai 1949, il subit son premier grand carénage, étant de nouveau opérationnel en juin.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à la mer pour une campagne d’expérimentation de nouvelles torpilles.

A l’annonce de l’attaque japonaise, la campagne d’essais entamée depuis une semaine est annulée et le destroyer rallie Pearl Harbor, assurant surveillance et défense contre un éventuel nouveau raid japonais, les marins non utilisés servant de brancardiers, de pompiers et de manœuvres.

-Engagé dans la campagne des Philippines, le destroyer est endommagé par une bombe japonaise le 8 mai 1950 imposant un passage à Pearl Harbor du 15 mai au 5 juin. Il retourne aux Philippines où il opère jusqu’à la fin de la campagne (3 octobre 1950).

-Il enchaîne par la protection de convois entre les îles Hawaï et la Nouvelle Calédonie de novembre 1950 à mars 1952 quand il subit un petit carénage au Pearl Harbor Navy Yard, travaux qui l’y immobilise d’avril à août 1952. Il est de nouveau opérationnel en septembre 1952 et est engagé dans la foulée dans la campagne de Nouvelle Guinée qui s’achève en janvier 1953.

-Après avoir participé à la conquête des Carolines et des Mariannes (avril-septembre 1953), le destroyer subit une nouvelle période de travaux à Ulithi, un atoll des Carolines où une base avancée à été établie.

-A nouveau opérationnel en novembre 1953, le Murphy est ensuite engagé dans la conquête d’Iwo Jima et d’Okinawa (février-juillet 1954). Endommagé par un kamikaze le 7 juin 1954, le Murphy doit rallier Ulithi pour être réparé, réparations qui s’achèvent au moment de la capitulation nippone.

-Sa présence au front n’étant plus nécessaire, il reçoit l’ordre de rentrer aux Etats-Unis. Il fait escale à Pearl Harbor du 24 au 28 septembre avant de rallier San Diego le 8 octobre 1954.

-Son périple n’est pas fini car il reçoit l’ordre de mettre cap à l’est direction Philadelphie où il doit être désarmé. Il quitte la Californie le 2 décembre, franchit le canal de Panama les 9 et 10 décembre, se ravitaille à La Nouvelle-Orléans le 14 décembre, fait escale à Miami du 16 au 19 décembre avant de rallier Philadelphie le 23 décembre 1954.

-Officiellement désarmé le 17 janvier 1955, le Murphy va rester trois ans et demi sous cocon. Rayé du Naval Vessel Register le 7 juillet 1958, il est transféré le lendemain à la marine grecque où il est rebaptisé Salamis (en référence à la bataille navale de Salamine).

-Après trois mois de travaux du 8 juillet au 12 octobre 1958 au Philadelphia Navy Yard, le nouveau destroyer grec rallie son nouveau pays, arrivant au Pirée le 5 décembre 1958.

-Le Salamis va rester en service pendant douze ans jusqu’au 12 janvier 1970 date de son désarmement. Rendu aux Etats-Unis, il est démantelé à La Spezia (Italie).

USS Parker (DD-445)

USS Parker (DD-604) 2

-Le USS Parker (DD-445) est mis en service le 13 avril 1945 après vingt-cinq mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 10 mars 1943.

-Il effectue sa mise en condition opérationnelle du 15 avril au 5 mai avant une période de travaux et de réparations du 6 au 21 mai 1945, l’US Navy considérant le Parker comme opérationnel le 25 mai 1945.

-Stationné à Mayport (Floride), le destroyer quitte la Floride après dix-huit mois de service soit en octobre 1946. Il appareille pour la dernière fois de sa base floridane le 21 octobre 1946, franchit le canal de Panama les 26 et 27 octobre avant d’arriver à San Diego le 5 novembre 1946.

-De mai à septembre 1948, le destroyer est immobilisé pour son premier et unique carénage d’avant guerre.

-Le 21 mars 1950, le destroyer était à quai, indisponible suite à une avarie de machine. Il n’est disponible que début avril.

-Déployé dans le Pacifique, il traque les sous-marins japonais au sein de groupes de chasse, mission qu’il accompli jusqu’en septembre 1951 quand il est immobilisé pour un grand carénage achevé en avril 1952.

Il reprend sa mission d’escorteur/chasseur jusqu’au 17 septembre 1952 quand il est endommagé dans une collision avec un pétrolier. Il rallie Nouméa, subit des réparations d’urgence jusqu’au 5 octobre avant de rallier Long Beach le 19 octobre pour une remise en état complète exécutée du 20 octobre au 12 décembre. Il n’est pas disponible avant le début de l’année 1953.

-A partir de mars 1953, il protège les dragueurs de mines et les navires de soutien soutenant les navires de combat engagés aux Phillipines. Il subit un nouveau grand carénage après huit mois d’opérations intensives (novembre 1953-mars 1954).

-Il termine la guerre à Iwo Jima et Okinawa, état endommagé lors d’une collision avec un dragueur de mines (6 août), les réparations l’immobilisant deux semaines.

-Il rentre aux Etats-Unis dès le 12 septembre 1954,jour de son arrivée à San Diego. Il est désarmé le 8 octobre et mis en réserve.

-Le 17 septembre 1955, il est réarmé en vue d’être transféré à la marine chinoise. Rebaptisé Han Yang, le destroyer va servir dans la marine chinoise jusqu’en octobre 1974 date à laquelle il est désarmé puis vendu à la démolition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s