Etats Unis (43) destroyers (3)

Destroyers classe Gridley

USS Gridley (DD-380) 1937 2.jpg
Présentation

Après débuts timides, le renouvellement de la flotte de destroyers de l’US Navy s’accélère au milieu des années trente.

L’année fiscale 1934 (1er juillet 1933-30 juin 1934) finance ainsi la construction de deux destroyers de type Gridley, dérivés des Mahan en compagnie de huit unités de type Bagley, de deux unités de type Porter et des deux derniers Mahan soit un total de 14 navires.

L’année fiscale 1935 (1er juillet 1934-30 juin 1935) finance la construction de trois Porter modifiés, des deux derniers Gridley et de dix unités de classe Benham, des Gridley avec trois chaudières au lieu de quatre soit un total de quinze navires.

Sur le plan technique, les Gridley ne possèdent que quatre canons de 127mm et une propulsion légèrement plus puissante sans oublier une augmentation de la batterie lance-torpilles avec quatre plate-formes quadruples soit seize tubes.

Carrière opérationnelle

USS Gridley (DD-380)

USS Gridley (DD-380) 2.jpg

-Le USS Gridley (DD-380) est mis en service le 24 juin 1937 après deux ans de construction, la mise sur cale ayant eu lieu au Boston Navy Yard le 3 juin 1935.

-Après avoir sa mise en condition opérationnelle dans les Caraïbes, le destroyer rallie le Pacifique où il va resté déployé jusqu’en septembre 1947 quand il rallie l’Atlantic Fleet et son nouveau port d’attache de Boston, port d’attache qu’il partage avec ses trois sister-ship.

-Durant le second conflit mondial, il participe à des patrouilles et des escortes de convois jusqu’en mars 1953 quand il rallie la mer du Nord pour participer à la campagne de Norvège, l’apogée étant naturellement l’opération Borealis.

-Quand l’Allemagne capitule, le Gridley était à Oslo pour assurer le retour des autorités norvégiennes dans leur pays.

-Il rentre à Boston le 5 juin 1954, subissant un petit carénage du 8 juin au 2 septembre 1954 avant d’effectuer un déploiement de six mois en Méditerranée du 12 septembre 1954 au 12 mars 1955, rentrant à Boston le 4 avril 1955.

Désarmé le 2 juin 1955, il est rayé du Naval Vessel Register le 7 juillet 1955 et vendu à la démolition, le démantèlement ayant lieu à Kearny.

USS Craven (DD-382)

USS Craven (DD-382) 2.jpg

-Le USS Craven (DD-382) est commissionné le 2 septembre 1937 après vingt-sept mois de construction, le navire ayant été mis sur cale à Quincy chez Betlehem Shipbuilding Corporation le 2 juin 1935.

-Déployé dans le Pacifique jusqu’en septembre 1947, il rejoint alors ses sister-ship à Boston pour mener patrouilles et missions d’escorte.

-Survivant au conflit, il est déployé en Méditerranée de mars à septembre 1954, étant relevé par le Gridley. Rentré à Boston le 4 octobre 1954, il est désarmé le lendemain 5 octobre, rayé du Naval Vessel Register le 12 janvier 1955 puis vendu à la démolition, étant démantelé à Kearny.

USS McCall (DD-400)

USS McCall (DD-400) 3

-Le USS McCall (DD-400) est mis en service le 22 juin 1938 après vingt-sept mois de construction, le DD-400 ayant été mis sur cale dans les chantiers navals de l’Union Plant Bethlehem Shipbuilding Corporation de San Francisco le 17 mars 1936.

-Déployé dans le Pacifique jusqu’en septembre 1947, il rejoint alors le Massachusetts et Boston, son nouveau port d’attache.

-De septembre 1948 à mars 1950, le McCall participe aux patrouilles de neutralité avant de devenir un escorteur pour les convois transatlantiques.

-Le 14 septembre 1952, le McCall est torpillé par un sous-marin au large de l’Irlande. Coupé en deux, il coule rapidement, emportant 68 officiers et marins, les autres étant récupérés par des navires du convoi.

USS Maury (DD-401)

USS Maury (DD-401) 2

-Le USS Maury (DD-401) est mis en service le 5 août 1938 après quasiment vingt-neuf mois de construction, le Maury ayant été mis sur cale dans le même chantier que le McCall le 24 mars 1936.

-D’abord affecté dans le Pacifique, le destroyer rejoint Boston en septembre 1947 pour mener des patrouilles et des escortes.

-Il survit au conflit, rentrant aux Etats-Unis le 14 juillet 1954. Mis en réserve, il est officiellement désarmé le 21 mars 1955, rayé du Naval Vessel Register le 2 mai 1955 puis vendu à la démolition, le navire étant démantelé à Kearny (New-Jersey).

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 1590 tons pleine charge 2219 tons

Dimensions : longueur hors tout 103.89m largeur 10.92m tirant d’eau 3.89m

Propulsion : turbines à engrenages Bethlehem alimentées en vapeur par des chaudières au fioul dévellopant 50000ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 38.5 noeuds distance franchissable 6500 miles nautiques à 12 noeuds

Armement : 4 canons de 127mm Mark 12 en quatre affûts simples (deux avant et deux arrière), 4 mitrailleuses de 12.7mm en affûts simples et 16 tubes lance-torpilles en quatre plate-formes quadruples

L’armement est modifié entre leur mise en service et le déclenchement du second conflit mondial, les mitrailleuses de 12.7mm étant remplacées par huit canons de 20mm Oerlikon et quatre canons de 40mm Bofors en deux affûts doubles.

Equipage : 158 officiers et marins

Destroyers classe Bagley

USS Bagley (DD-386)

Présentation

Après une période glaciaire causée par une flotte importante héritée du premier conflit mondial, l’US Navy accélère le mouvement en multipliant les commandes de destroyers.

C’est ainsi que l’année fiscale 1934 (1er juillet 1933-30 juin 1934) finance ainsi la construction de deux destroyers de type Gridley, dérivés des Mahan en compagnie de huit unités de type Bagley, de deux unités de type Porter et des deux derniers Mahan soit un total de 14 navires. Le budget suivant finance la bagatelle de quinze navires.

Sur le plan technique, les Bagley se différencie des Gridley uniquement par le système propulsif mais comme les Gridley, les Bagley après un début de carrière dans le Pacifique vont rallier l’Atlantique comme les destroyers neufs mais déclassés par l’arrivée des Benson et suivants.

Carrière opérationnelle

USS Bagley (DD-386)

USS Bagley (DD-386) Norfolk décembre 1937

-Le USS Bagley (DD-386) est mis en service le 12 juin 1937, un peu moins de deux ans après avoir été mis sur cale, la construction ayant officiellement débutée le 31 juillet 1935.

Affecté dans le Pacifique, il est redéployé à Norfolk à l’été 1947 en compagnie de ses sept sister-ships, assurant depuis le port virginien des patrouilles et des escortes, de convois également de grosses unités, l’Atlantic Fleet disposant de cinq cuirassés et de deux porte-avions légers, des unités anciennes mais efficaces pour les missions confiées qui excluent un affrontement contre la ligne de bataille ennemie.

Survivant au second conflit mondial, il est désarmé le 14 janvier 1955. Mis en réserve, maintenu en état pour un éventuel réarmement, il est rayé du Naval Vessel Register le 4 mars 1960 en vue d’un transfert à la marine cubaine mais ce transfert ne se fait finalement pas.

Vendu à la démolition à Seawitch Marine de Baltimore, le destroyer préservé à Philadelphie est démantelé sur place, une inspection préalable ayant révélé des fragilités rendant un remorquage délicat et même dangereux par mer formée.

USS Blue (DD-387)

USS Blue (DD-387).jpg

-Le USS Blue (DD-387) est mis en service le 14 août 1937 après un peu moins de deux ans de travaux, la mise sur cale étant datée du 25 septembre 1935.

-Après une longue carrière dans le Pacifique, le destroyer rejoint Norfolk en octobre 1947. Depuis la principale base navale américaine de la côte est, le Blue va mener des patrouilles et des escortes de convois et de grandes unités.

-Le 4 septembre 1951 alors qu’il escortait un convoi de transport de troupes, le Blue est torpillé par un sous-marin allemand. Coupé en deux, il coule rapidement, emportant 95 de ses 158 membres d’équipage, les survivants étant récupérés par une corvette canadienne qui participait également à la protection du convoi. Quand au sous-marin agresseur, il à été coulé trois jours plus tard par un Grumman Avenger de la FAA.

USS Helm (DD-388)

-Le USS Helm (DD-388) est mis en service le 16 octobre 1937 après un peu plus de deux ans de travaux, la mise sur cale étant datée du 16 octobre 1937.

-Affecté d’abord dans le Pacifique, le Helm rallie à l’automne 1947 la côte est et son nouveau port d’attache en l’occurence Norfolk.

-Ses missions sont identiques à celles de ses sept sister-ship à savoir des patrouilles au temps de la neutralité puis des escortes de convois une fois les Etats-Unis officiellement en guerre suite à l’attaque japonaise du 21 mars 1950.

-Comme le Bagley, il survit au conflit, étant désarmé le 14 juin 1955. Remorqué à Philadelphie, il reste sous cocon jusqu’au 14 septembre 1962 quand il est rayé du Naval Vessel Register. Il est coulé comme cible au printemps 1963 lors d’un exercice de la 2ème flotte.

USS Mugford (DD-389)

-Le USS Mugford est mis en service le 16 août 1937 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale datant du 28 octobre 1935.

-Affecté d’abord dans le Pacifique, il est ensuite redéployé sur la côte est pour des missions de patrouille et d’escorte, sans gloire mais pas sans danger comme il le constatera à ses dépens le 4 février 1953 quand il saute sur une mine…..anglaise mouillée au large de Portsmouth, une mine qui avait rompu son orin et qui dérivait.

Fort heureusement pour les marins du Mugford, le naufrage à lieu à moins de 5 miles (10km) du port anglais, les secours étant rapidement déclenchés permettant de sauver la majorité des marins, 27 ayant été tués par l’explosion ou la submersion.

L’épave reposant à faible profondeur et pouvant poser des problèmes de navigation, elle est relevée puis immergée à une profondeur ne gênant pas la navigation, les corps des marins récupérés étant enterrés dans une cimetière anglais.

USS Ralph Talbot (DD-390)

USS Ralph Talbot (DD-390) 5
-Le USS Ralph Talbot (DD-390) est mis en service le 14 octobre 1937 après quasiment deux ans de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 25 octobre 1935.

-A l’automne 1947, il rallie Norfolk et l’Atlantic Fleet en compagnie ses sister-ship, effectuant les mêmes missions de surveillance et de protection.

-Au printemps 1953, il est redéployé en mer du Nord pour assurer des missions d’interdiction de la navigation allemande le long des côtes norvégiennes, étant endommagé le 4 mai 1953 par la torpille d’une S-Boote qui arrache sa proue.

-Il rallie cahin-caha la Grande-Bretagne où une nouvelle proue est construite, permettant son retour au combat dès le mois de septembre toujours en Norvège.

-Quand l’Allemagne capitule, le destroyer était stationnaire à Bergen. Il y reste jusqu’en juillet 1954 quand il reçoit l’ordre de rallier la Grèce pour soutenir les intérêts américains dans le pays. Il reste stationné en Grèce d’août 1954 à octobre 1955.

-Rentré à Norfolk le 4 novembre 1955, le destroyer est désarmé le 12 novembre 1955, rayé du Naval Vessel Register le 14 février 1956 et coulé comme cible par la 2ème flotte en mars 1957.

USS Henley (DD-391)

USS Henley (DD-391) 5

-Le USS Henley (DD-391) est mis en service le 14 août 1937 après vingt-deux mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 28 octobre 1935.

-Après avoir été affecté dans le Pacifique, il rejoint ses sister-ship sur la côte est avec Norfolk pour port d’attache.

-Depuis ce port, il va mener des patrouilles et des escortes de convois. Survivant au conflit, il est désarmé le 14 avril 1955, rayé du Naval Vessel Register le 8 juin et démolit par Seawitch Marine à Baltimore.

USS Patterson (DD-392)

USS Patterson (DD-392)

-Le USS Patterson (DD-392) est mis en service le 22 septembre 1937 après quasiment vingt-six mois de travaux, la mise sur cale ayant eut lieu le 23 juillet 1935.

-Après avoir été déployé dans le Pacifique, le Patterson est réaffecté à l’Atlantic Fleet à l’automne 1947 avec Norfolk pour nouveau port d’attache.

-Durant la période septembre 1948-mars 1950, le destroyer effectue des patrouilles pour faire respecter la neutralité américaine avant de passer dans un rôle d’escorteur de convois, coulant un sous-marin allemand le 4 mars 1951 et participant à la destruction de deux autres, le premier le 4 juin 1952 et le second le 17 septembre 1952.

-Rentré à Norfolk le 17 juin 1954,il aurait du être envoyé dans le Pacifique mais cet envoi est finalement annulé. Mis en réserve le 4 septembre 1954, il est officiellement désarmé le 21 juin 1955 et placé sous cocon pour un éventuel réarmement.

-Ce réarmement n’eut jamais lieu et le Patterson est rayé du Naval Vessel Register le 8 septembre 1962 et coulé comme cible lors d’un exercice américano-canadien le 14 mai 1963 au large de Terre Neuve, l’ex-destroyer encaissant des bombes larguées par des avions américains et canadiens, une floppée d’obus de 127mm et deux torpilles d’un sous-marin canadien.

USS Jarvis (DD-393)

USS Jarvis (DD-393)

-Le USS Jarvis (DD-392) est mis en service le 27 octobre 1937 après vingt-six mois de construction, la mise sur cale ayant eut lieu le 21 août 1935.

-Après douze années dans le Pacifique, le Jarvis comme les sept autres unités de la classe Bagley rejoint la flotte de l’Atlantique (Atlantic Fleet) avec Norfolk comme nouveau port d’attache.

-Après avoir effectué des patrouilles de neutralité et des escortes de convois, le Jarvis est envoyé en mer du Nord pour participer à l’opération Borealis, le débarquement allié (avec essentiellement des troupes américaines mais également une division britannique, une division française et des éléments norvégiens) en Norvège effectué le 5 octobre 1953.

-A la capitulation allemande, il soutien le retour du gouvernement norvégien dans ce territoire, un soutien technique et politique, la Norvège abandonnant la neutralité pour une alliance avec les Etats-Unis en vue de contrer une menace soviétique toujours plus prégnante.

Néanmoins si Oslo accepta l’aide militaire sous forme de fonds et de matériels de seconde main, si le gouvernement norvégien accepta de stocker du matériel pour des forces d’intervention,il refusa le déploiement permanent de troupes étrangères.

-Rentré à Norfolk le 7 juillet 1954, le destroyer est mis en réserve le 2 août. Officiellement désarmé le 4 octobre, il est rayé du Naval Vessel Register le 7 mars 1956 puis vendu à la démolition à Seawitch Marine qui procède à son démantèlement à Baltimore.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : 1624 tons (1650 tonnes métriques) standard 2245 tons (2281 tonnes métriques) pleine charge

Dimensions : longueur 104.14m largeur 10.82m tirant d’eau 3.15 à 3.91m

Propulsion : deux groupes de turbines à engrenages alimentées en vapeur par quatre chaudières Babcock & Wilcox dévellopant 47191ch et entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 36.8 nœuds (essais) distance franchissable 6940 miles nautiques à 12 nœuds

Armement : quatre canons de 127mm en quatre affûts simples (deux avant deux arrière), quatre affûts quadruples de 12.7mm, seize tubes lance-torpilles en quatre plate-formes quadruples et deux lanceurs de charge de profondeur

Durant le conflit, les mitrailleuses de 12.7mm ont été remplacées par huit canons de 20mm Oerlikon et quatre canons de 40mm Bofors en deux affûts doubles

Equipage : 158 officiers et marins

Destroyers classe Somers

USS Somers (DD-381) 2

Présentation

Les cinq destroyers de classe Somers financés aux budgets 1934 (deux) et 1935 (trois) sont des dérivés des Porter. Ils se différencient par des chaudières haute pression qui permet l’utilisation d’une seule cheminée ce qui facilite l’installation de l’armement et augmente l’angle de battage de l’artillerie. Le poids économisé permet d’augmenter la batterie lance-torpilles de huit à douze tubes en trois plate-formes quadruples.

Ces cinq navires vont être déployés d’abord sur la côte est puis dans le Pacifique à San Diego puis sur l’île de Guam, les quatre destroyers survivants dépendant de la Pacific Fleet.

Carrière opérationnelle

USS Somers (DD-381)

USS Somers (DD-381) 3

-Le USS Somers (DD-381) est mis en service le 1er décembre 1937 après vingt-neuf mois de construction, la mise sur cale ayant eu lieu le 27 juin 1935.

-D’abord déployé avec ses sister-ship dans l’Atlantique, le Somers rallie le Pacifique au printemps 1942 en compagnie de ses sister-ship. Il est d’abord stationné à San Diego puis redéployé à Apra Harbor (Guam).

Le 17 décembre 1945, le Somers est prit dans un typhon en mer de Chine Méridionale. Mal lesté, le navire chavire, ne laissant que 175 survivants sur un équipage 235 officiers et marins soit tout de même soixante morts.

USS Warrington (DD-383)

USS Warrington (DD-383) 2

-Le USS Warrington (DD-383) est mis en service le 9 février 1938 après quasiment vingt-huit mois de construction, la mise sur cale étant datée du 9 février 1938.

-Après avoir été déployé dans l’Atlantique, il rallie le Pacifique au printemps 1942, étant stationné à San Diego puis à Guam à partir de janvier 1945.

-Toujours en service en mars 1950, il est coulé par l’aviation japonaise lors du bombardement de Guam le 7 mai 1950, encaissant trois bombes provoquant la mort de 75 marins et officiers.

USS Sampson (DD-394)

USS Sampson (DD-394) 2.jpg

-Le USS Sampson (DD-394) est mis en service le 19 août 1938 après vingt-huit mois de construction, la mise sur cale étant datée du 8 avril 1936.

-Après un début de carrière sur la côte est, le troisième destroyer de classe Somers est redéployée dans le Pacifique avec pour port d’attache San Diego puis Apra Harbor sur l’île de Guam.

Survivant à la conquête de Guam par les japonais, le Sampson est engagé aux Phillipines puis aux Salomons où l’aviation japonaise l’avarie le 7 septembre 1951. Il est en réparations jusqu’à la mi-novembre.

De retour au combat en décembre 1951, le destroyer assure l’appui-feu rapproché des opérations amphibies de la campagne de Nouvelle-Guinée (juillet 1952-janvier 1953), enchaînant par la deuxième campagne des Phillipines ainsi que par la conquête d’Iwo Jima et d’Okinawa.

-Il participe aux opérations dans le Pacifique et survit au conflit. Il rentre aux Etats-Unis le 14 octobre 1954. Mis en réserve, il est officiellement désarmé le 17 mars 1955, rayé du Naval Vessel Register le 2 avril puis vendu à la démolition et démantelé.

USS Davis (DD-395)

USS Davis (DD-395) 2

-Le USS Davis (DD-395) est mis en service le 9 novembre 1938 après un peu plus de vingt-six mois de construction, la construction ayant démarré le 28 juillet 1936, jour de la mise sur cale.

-Comme ses quatre sister-ship, il est d’abord employé sur la côte est, dans l’Atlantique et les Caraïbes avant de rallier le Pacifique au printemps 1942, le port d’attache du Davis étant d’abord San Diego avant d’être Apra Harbor sur l’île de Guam.

-Engagé aux Phillipines, il est endommagé en juin 1950. Réparé, il assure des escortes de convois de juillet 1950 à décembre 1951 avant de subir un petit carénage en janvier-février 1952.

Il participe à la campagne de Nouvelle-Guinée puis à l’opération Overlord l’offensive anglo-franco-chinoise en direction de la Thaïlande et de la Cochinchine (mars-octobre 1953) au cours de laquelle il est sérieusement endommagé lors d’un raid contre la base navale de Cam-Ranh.

-Retrouvant les forces navales américaines, le destroyer est engagé aux Phillipines puis à Iwo Jima et à Okinawa.

-Rentré aux Etats-Unis en octobre 1954, il est désarmé à San Diego le 8 novembre 1954, rayé du Naval Vessel Register le 12 janvier 1955 puis coulé comme cible au printemps suivant lors de la campagne d’expérimentations atomiques baptisée Crossroads.

USS Jouett (DD-396

USS Jouett (DD-396).jpg

-Le USS Jouett (DD-396) est mis en service le 25 janvier 1939 après trente-quatre mois de construction, le destroyer ayant été mis sur cale le 26 mars 1936.

-Comme ses quatre sister-ships, il est brièvement déployé dans l’Atlantique avant de rejoindre le Pacifique d’abord depuis San Diego avant de rejoindre Guam.

-Légèrement endommagé lors de la conquête de Guam par les japonais, le destroyer se replie sur les Indes Néerlandaises pour participer à la défense des colonies européennes de l’Insulinde.

-Replié en Australie en mars 1951, le destroyer est placé sous commandement australien jusqu’en septembre 1952 quand il retrouve les forces américaines pour participer à la fin de la campagne de Nouvelle-Guinée. Il est ensuite engagé dans la deuxième campagne des Phillipines.

-Le 4 juillet 1953, au large des côtes philippines, il est touché par deux kamikazes japonais, transformant le destroyer en une annexe de l’enfer. Il coule en quelques minutes emportant 150 de ses 235 membres d’équipage.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 1840 tonns (1866 tonnes métriques) pleine charge 2767 tons (2793 tonnes)

Dimensions : longueur 116m largeur 11.02m tirant d’eau 3.15m

Propulsion : deux groupes de turbines à engrenages General Electric alimentées en vapeur par quatre chaudières Babcock & Wilcox dévellopant 52000ch (53271ch aux essais) et entrainant deux hélices

Propulsion : vitesse maximale 36 nœuds (38.6 nœuds aux essais) distance franchissable 7020 miles nautiques à 12 nœuds

Armement (à la construction) huit canons de 127mm en quatre tourelles doubles (deux avant deux arrières) huit canons de 28mm en deux affûts quadruples, deux mitrailleuses de 12.7mm, douze tubes lance-torpilles en trois plate-formes quadruples et deux lanceurs de charge de profondeur

(modification) au cours du conflit, les canons de 28mm et les mitrailleuses de 12.7mm ont cédé la place à quatre canons de 40mm en deux affûts doubles et huit canons de 20mm en affûts simples, une plate-forme quadruple de tubes lance-torpilles étant souvent débarquée pour compenser la prise de poids.

Equipage : 10 officiers et 225 marins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s