Grande-Bretagne (20) Artillerie & Systèmes d’Armes (2)

Artillerie médiane (102 à 152mm)

6 Inch BL Mk XII (canon de 152mm modèle 1914)

Embarquement sur le cuirassé HMS Queen Elisabeth d'un canon de 6 pouces Mark XII

Embarquement sur le cuirassé HMS Queen Elisabeth d’un canon de 6 pouces Mark XII

C’est en 1911 que la Royal Navy demande à Royal Ordnance, Vickers et Elswick de mettre au point un nouveau canon de 6 pouces (152.4mm souvent simplifié en 152mm) pour remplacer le Mark X trop complexe à mettre en œuvre.

Ce canon de 45 calibres va équiper les cuirassés Queen Elisabeth et Revenge ainsi que les croiseurs de classe Arethusa, B, C, D et Emerald. De nombreux canons de ce modèle sont encore en service en septembre 1939 et même en septembre 1948 sur les navires précédement cités ou sur des navires ayant récupérés les pièces des navires désarmés comme les croiseurs auxiliaires.

Ce canon de 45 calibres ( longueur du tube : 6.84m) tire des obus de 45.36kg (50kg pour l’obus explosif, le projectile complet pesant 12.4kg de plus et ce quelque soit la version) à une portée maximale variant de 12344m à +15° à 19660m à +40° à raison de 5 à 7 coups par minute.

Casemate du HMS Warspite abritant un canon de 6 pouces. Photo prise après la bataille du Jutland

Casemate du HMS Warspite abritant un canon de 6 pouces. Photo prise après la bataille du Jutland

Les affûts simples sous masque utilisés durant le premier conflit mondial pouvaient pointer en site de -7° à +15° avant d’être modifiés pour pouvoir pointer à +20°. En azimut ils pouvaient pointer sur 120° de part et d’autre de l’axe. Les affûts doubles pouvaient pointer de-5° à +40°.

L’approvisionnement en munitions variait en fonction des navires, les cuirassés disposant de 130 coups par canon plus 100 obus éclairants, les croiseurs légers de 150 à 240 coups.

6 Inch BL Mk XXII (canon de 152mm modèle 1921)

Tourelle double du HMS Rodney abritant des canons de 6 pouces Mark XXII

Tourelle double du HMS Rodney abritant des canons de 6 pouces Mark XXII

Après le Mark XII d’autres modèles de canons de six pouces ont été utilisés par la marine britannique mais aucun ne l’aurait du l’être à l’origine, le déclenchement du premier conflit mondial entrainant la réquisition de cuirassés en construction pour la Turquie et le Chili.

Après l’échec du Mark XX, il faut attendre le Mk XXII pour voir un canon de ce calibre conçu pour la marine de Sa Gracieuse Majesté.

Ce canon à été originellement conçu pour les croiseurs de bataille G3 morts-nés suite au contexte économique difficile et au traité de Washington de 1922. Il finira par équiper les cuirassés Nelson et Rodney, premiers cuirassés britanniques à disposer de leur armement secondaire en tourelles et non plus en casemates.

Ce canon de 50 calibres tire des obus de 45kg à une distance comprise entre 4570m (site : +2°) et 23590m (site : +45)) à raison de 5 coups par minute.

La tourelle MkVIII pèse 76 tonnes et peut pointer en site de -5° à +60 (à raison de 8° par seconde) et en azimut sur 100° (à raison de 5° par seconde). Le stock de munitions standard est de 100 coups par canon soit 1200 coups mais il peut monter à 2400 coups. Les Nelson disposaient de six tourelles doubles chacun.

Ces canons étaient toujours en service en septembre 1948.

6 Inch BL Mk XXIII (canon de 152mm modèle 1933)

Canons de 6 pouces Mark XXIII à bord du HMAS Hobart (ex-HMS Apollo)

Canons de 6 pouces Mark XXIII à bord du HMAS Hobart (ex-HMS Apollo)

Ce canon de six pouces va devenir le canon de 152mm standard de la marine britannique, équipant les croiseurs légers à partir de la classe Leander, la première classe moderne de croiseurs légers de la Royal Navy.

Ce canon de 50 calibres (longueur du tube : 7.6m) tire des obus de 50.8kg à une distance maximale comprise entre 4570m (+2.3°) à 23300m (+45°) à raison de 6 à 8 coups par minute. La durée de vie d’un tube est de 1100 coups.

La tourelle double Mark XXI pèse 92 tonnes en ordre de combat et permet aux canons Mark XXIII de pointer en site de -5° à +60° à raison de 10° par seconde et en azimut sur 150° de chaque côté à raison de 5 à 7° par seconde. La dotation en munitions est de 200 coups par canon soit un total de 1600 projectiles (1200 pour les Arethusa).

La tourelle triple Mark XXII équipant les Town et les Crown Colony pèse 148 tonnes (185 tonnes pour la sous-classe Liverpool) et permet aux canons Mark XXIII de pointer en site de -5° à +45° à raison de 10° par seconde et en azimut sur 150° de chaque côté à raison de 5 à 7° par seconde. La dotation en munitions est de 200 coups par canon soit un total de 2400 projectiles.

Une version améliorée appelée Mark XXII* va équiper les Minotaur. Elle pèse 155 tonnes permettant aux canons Mark XXIII de pointer en site de -5° à +60° à raison de 10° par seconde et en azimut sur 150° de part et d’autre de l’axe à raison de 9° par seconde. La dotation en munitions est de 200 obus par canon soit un total de 1800 coups de six pouces.

Quand le conflit éclate, un nouveau canon baptisé Mark XXIV associé à une tourelle double DP appelée Mark XXIII est en court de développement pour équiper les futures croiseurs légers. Cette tourelle est censée permettre aux croiseurs de lutter aussi efficacement contre les avions que contre les bâtiments de surface. Changement majeur, ce canon est du type QF (Quick-Fire) et non BL (Breech-Loading)

5.5 Inch BL Mk I (canon de 140mm modèle 1915)

Canon de 140mm ayant appartenu au HMS Chester

Canon de 140mm ayant appartenu au HMS Chester

Ce canon à été acquis de manière accidentelle par la Royal Navy quand elle à réquisitionné deux croiseurs légers en construction pour la Grèce devenus les HMS Birkenhead et HMS Chester équipés de dix canons de 140mm. Ces croiseurs furent démolis après guerre, la Grèce déclinant une revente.

Ce canon fût ensuite installé sur les croiseurs de bataille HMS Hood et Furious, sur le porte-avions léger Hermes ainsi que sur le sous-marin K-17.

Ce canon était encore en service en septembre 1939 mais plus en septembre 1948 du moins en mer, les canons étant récupérés pour servir à terre notamment sur l’île d’Ascension dans l’Atlantique Sud ou à Hong Kong.

Ce canon de 50 calibres tire des obus de 37.2kg à une distance maximale de 16920m à raison de 12 coups par minute. L’affût CPII peut pointer en site de -5° à +30° et en azimut sur 150°.

5.25 Inch QF Mark I (canon de 133mm modèle 1940)

Canons de 5.25 pouces à bord du HMS Bellona

Canons de 5.25 pouces à bord du HMS Bellona

Ce canon à double usage est mis au point à la fin des années trente pour équiper les croiseurs légers de classe Dido (appelés à devenir des croiseurs légers antiaériens) comme armement principal, les cuirassés King George V, Lion et Vanguard pour un armement secondaire polyvalent.

Ce canon se révéla médiocre. Il était trop peu puissant pour le combat anti-surface et trop lourd pour le tir antiaérien, les obus encartouchés étant délicats à manipuler, les tourelles étant lentes à manœuvrer.

Les 5.25 Inch Mark II, III et IV ont été dévellopés pour l’armée, servant de canons antiaériens à terre mais également de pièce de défense côtière.

Ce canon de 50 calibres (longueur du tube : 6.67m) tire des obus de 36.3kg (semi-perforant et explosifs) à une distance maximale de 21397m (+45°) en tir antisurface et de 14170m en tir antiaérien (+70°) à raison de huit coups par minute.

La tourelle double Mark I utilisée par les cuirassés pèse 78 tonnes, la tourelle double Mark II des croiseurs légers pèse 98 tonnes mais leurs performances sont identiques avec un pointage de -5° à +70° à raison de 10° par seconde en site et en azimut sur 80° de part et d’autre de l’axe pour les cuirassés, 150° de part et d’autre de l’axe pour les croiseurs, à chaque fois à raison de 10° par seconde. La dotation en munitions est de 400 coups par canon pour les cuirassés et de 340 par canon pour les croiseurs légers.

Ces canons ont également été utilisés par l’armée de terre pour la défense antiaérienne territoriale ainsi que pour la défense côtière notamment à Gibraltar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s