Allemagne (23) Navires légers (1)

NAVIRES LEGERS

Avant-Propos

-La géographie dispense la marine allemande de devoir investir dans une force d’escorte aussi imposante que celle construite par les anglais et les français.

-En effet, en cas de conflit, la marine marchande allemande cesse de fonctionner, les seuls navires marchands en mer étant des forceurs de blocus opérant isolément et ne nécessitant donc pas d’escorte.

-Les besoins existent pour protéger une navigation côtière importante en mer du Nord et en Baltique sans oublier des missions de patrouille, de surveillance et de dragage de mines.

-Quand éclate la guerre de Pologne, on trouve des torpilleurs, des navires bons à tout faire (Geleitboote), des dragueurs pouvant servir d’escorteurs (M-Boote), des chalutiers armés utilisés comme patrouilleurs et navires-écoles.

-Neuf ans plus tard, on trouve les mêmes catégories de navires avec certaines classes désarmées et de nouvelles classes mises en service. Il n’y à cependant pas d’énormes bouleversements à signaler.

Geleitboote type F

Geleitboote type F

Geleitboote type F

-Besoins limités en escorteurs. Pas des escorteurs océaniques mais des escorteurs destinés à protéger la navigation littorale.

-Il fallait également penser aux missions de patrouille de surveillance, d’entraînement et de police des pêches.

-Décision est prise au milieu des années trente de construire dix navires d’escorte ou Geleitboote dans la langue de Goethe, des navires connus par un matricule composé d’une lettre (F) suivit d’un chiffre ou d’un nombre(F.1 à F.10).

-A l’usage ces navires se révèlèrent ratés notamment avec une propulsion expérimentale destinée aux futurs destroyers qui se révéléra capricieuse, une véritable «bête à chagrin» pour les «bouchons gras» allemands.

-Le F.1 est mis en service en décembre 1935et désarmé en août 1948, le F.2 en février 1936 et toujours en service comme auxiliaire en septembre 1948, le F.3 l’est en mars 1936 et toujours en service en septembre 1948, le F.4 mis en service en avril 1936 et toujours en service en septembre après une période en réserve de décembre 1945 à août 1948.

-Le F.5 est mis en service en mai 1936 et mis en réserve en juin 1945, étant réarmé en septembre 1948. Le F.6 est mis en service en mars 1936 et mis en réserve en décembre 1945. Le F.7 mis en service en février 1937 est coulé lors d’un affrontement fraticide avec le F.9 le 4 mars 1944, affrontement qui sera également fatal à ce dernier.

-Le F.8 mis en service en février 1937 est toujours en service en septembre 1948 à la différence donc du F.9 mis en service en août 1937 mais coulé le 4 mars 1944 des suites de l’affrontement avec le F.7. Quand au F.10, il est mis en service en août 1938 mais coulé sur une mine d’origine inconnue (soviétique ? WWI ? Faction hostile au duo Himmler/Heydrich ?) le 4 mai 1944.

-Navires de 712 tonnes (833 tonnes à pleine charge), mesurant 76m de long sur 8.80m de large avec un tirant d’eau de 2.50m

-Vitesse maximale 28 nœuds

-Ils sont armés de deux canons de105mm en affûts simples sous masque (un avant et un arrière),quatre canons de 37mm en deux affûts doubles et quatre canons de 20mm en affûts simples.

Neue Geleitboote type G

-Les Geleitboote étaient des navires médiocres mais le concept de navire «bon à tout faire» s’était révélé utile. Des navires pouvant en temps de paix faire la police de pêche, surveiller les frontières et en temps de guerre d’escorter les convois, de protéger la navigation commerciale.

-Il fallait résoudre cependant les défauts les plus criants comme une propulsion peu fiable. Les machines à haute pression sont abandonnées au profit de diesels.

-La coque est allongée et élargie pour améliorer la tenue à la mer tandis que les superstructures sont construites en alliage léger, les échappements sont mieux pensés en vue de l’installation ultérieure de radars.

-Armement renforcé notamment au niveau de la DCA mais également de la lutte anti-sous-marin faisant des Neue Geleitboote de véritables escorteurs.

-Plus généralement, ces navires sont conçus pour être produits rapidement avec des formes simplifiées et un recours massif à la soudure.

Douze Neue Geleitboote (G.1 à G.12) sont commandés en septembre 1943. Leur construction est assurée pour les six premiers par les chantiers navals Blohm & Voss de Hambourg et pour les six autres par les chantiers navals Deschimag de Brême.

Si ces douze navires sont en service en septembre 1948, ce n’est pas le cas de tous leurs successeurs (G.13 à G.24) construits au Rugen Kriegsmarinewerft et au Dantzigerwerft implantés respectivement sur l’île de Rugen et à Dantzig.

Si les six premiers navires (G.13 à G.18) sont en service, les autres sont en achèvement à flot sauf le G.24 qui est encore sur cale.

Dès le 10 septembre, douze nouveaux navires (G.25 à G.36) sont commandés et doivent être construits dans les chantiers ayant produits les Neue Geleitboote de la première série. Ils sortent donc du cadre de cette étude et seront étudiées dans la partie consacrée aux constructions de guerre.

-Les navires de la première série sont mis en service en 1945 (G.1, G.2, G.3,G5, G.7), en 1946 (G.4,G.8,G.9,G.10, G.12) et en 1947 (G.6, G.11). Tous sont disponibles en septembre 1948.

-Les navires de la deuxième série sont mis en service en 1947 (G.13, G.14, G.15, G.17) et en 1948 (G.16,G.18). Les G.19 G.20 G.21 G.22 et G.23 sont en achèvement à flot quand le conflit éclate alors que le G.24 est au stade préliminaire de la construction.

-Navires de 800 tonnes (1050 tonnes à pleine charge), mesurant 79.50m de long sur 9.50m de large avec un tirant d’eau de 3.10m.

-Vitesse maximale 26.5 nœuds

-Ils sont armés de deux canons de 105mm en affûts simples sous masque (un avant et un arrière), douze canons de 37mm en affûts doubles, huit canons de 20mm en deux affûts quadruples, deux grenadeurs de sillage avec jusqu’à 36 projectiles.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s