Allemagne (17) sous-marins (2)

Les différentes classes de sous-marins

Sous-marins type IA

Le U-25, sous-marin type IA

Le U-25, sous-marin type IA

-Premiers sous-marins construits pour la marine allemande depuis le premier conflit mondial, capitalisant sur l’expérience du premier conflit mondial, sur les projets étudiés à l’étranger et sur les sous-marins construits pour l’export.

-Premiers sous-marins océaniques de la marine allemande.

KMS U-24 mis en service en avril 1936, son sister-ship le KMS U-25 est admis au service actif un mois plus tard en mai.

-Ces sous-marins servent d’abord de sous-marins d’esssais et de propagande au régime nazi

-Plusieurs patrouilles de guerre durant la guerre de Pologne mais le conflit terminé, ils retournent à leur fonction de sous-marin-école en mer du Nord puis en Baltique quand le conflit éclata.

-Navires déplaçant 862 tonnes en surface et 982 tonnes en plongée, mesurant 72.39m de long sur 6.21m de large avec un tirant d’eau de 4.3m.

-Propulsion diesel-électrique vitesse maximale de 18.6 noeuds en surface et de 8.3 noeuds en plongée, Immersion 200m

-Armement composé d’un canon de 105mm, d’un canon de 20mm et de six tubes lance-torpilles (quatre avant et deux arrière) avec 14 torpilles ou 28 mines

Sous-Marins type II

Sous-marin type IIB

Sous-marin type IIB

-Les type II ont été conçus dans le même contexte que les deux type IA, en contournant les limitations du traité de Versailles par divers subterfuges.

-Plus précisément, les type II sont directement inspirés de trois sous-marins construits pour la Finlande qui eux mêmes avait été mis au point à partir des UC-III de la Kaiserliche Marine.

-Sous-marins côtiers, conçus pour opérer en mer du Nord et en mer Baltique, non pour la guerre de course dans l’Atlantique.

-Plusieurs variantes du type II, le type IIA (U-1 à U-6), le type IIB avec pas moins de dix-huits sous-marins (U-7 à U-24), le type IIC avec huit sous-marins (U-56 à U-63) et enfin le type IID réduit à deux unités (U-137 et U-138), la construction de quartorze autres navires étant abandonné au profit de six type III, une version améliorée des type II.

-En septembre 1939, six type IIA, dix-huit IIB et six IIC sont en service ou sont sur le point de l’être.

Neuf ans plus tard, si tous les type IIA et IID sont en service, deux type IIB (U-15 et U-16 coulés l’un par accident et l’autre au cours de la guerre de Pologne) et deux type IIC (U-57 et U-60) ont été perdus, le premier suite à un accident de plongée en Baltique et le second au cours de la guerre civile.

Type IIA

-Les sous-marins de cette variante sont tous mis en service en 1935 et tous disponibles en 1948 même si tous ne pourront pas participer aux opérations prévues pour eux.

-254 tonnes en surface et 303 tonnes en plongée, 40.90m de long sur 4.08m de large et un tirant d’eau de 3.83m.

-Vitesse maximale de 13 noeuds en surface et 6.9 en plongée avec une immersion maximale de 150m

-Armement composé de trois tubes lance-torpilles avant avec cinq torpilles (ou douze mines), un canon de 20mm et une ou deux mitrailleuses de 7.92mm

Type IIB

-Pour cette importante variante, les sept premiers (U-7 à U-13) ainsi que le U-17 sont mis en service au cours de l’année 1935, les autres (U-14 U-15 U-16 U-18 à U-24) sont mis en service en 1936, les U-15 et U-16 étant comme on l’à vu perdus durant la guerre de Pologne.

-Navires déplaçant 279 tonnes en surface et 328 tonnes en plongée, mesurant 42.70m de long sur 4.08m de large avec un tirant d’eau de 3.90m.

-Vitesse maximale de 13 noeuds en surface et 7 noeuds en plongée avec une immersion maximale de 150m

-Armement composé de trois tubes lance-torpilles avant avec cinq torpilles (ou douze mines), un canon de 20mm et une ou deux mitrailleuses de 7.92mm, ces mitrailleuses étant ultérieurement remplacées par un deuxième canon de 20mm.

Type IIC

-Les huit sous-marins de cette troisième variante du type II sont mis en service en 1938 (U-56 et U-57), en 1939 (U-58,U-59, U-60,U-61 et U-62) et en 1940 pour le U-63.

-Deux sous-marins sont perdus entre la guerre de Pologne et le second conflit mondial, le U-57 perdu lors d’un accident de plongée au large de Memel le 4 mars 1943 et le U-60 coulé le 4 mars 1944 par un Heinkel He115 rallié à Borman alors que le submersible surveillait le port de Kiel.

-Navires déplaçant 279 tonnes en surface et 328 tonnes en plongée, mesurant 42.70m de long sur 4.08m de large avec un tirant d’eau de 3.90m.

-Vitesse maximale de 13 noeuds en surface et 7 noeuds en plongée avec une immersion maximale de 150m

-Armement composé de trois tubes lance-torpilles avant avec cinq torpilles (ou douze mines), un canon de 20mm et une ou deux mitrailleuses de 7.92mm, ces mitrailleuses étant ultérieurement remplacées par un deuxième canon de 20mm.

Type IID

-Seize sous-marins de ce type sont à l’origine prévus mais suite à un changement de priorité, seulement deux submersibles seront construits. Leur remplaçant sera le type III.

-Les deux submersibles ont été mis en service en juin 1940 et sont toujours actif en septembre 1948, participant aux premières opérations du second conflit mondial.

-Navires déplaçant 314 tonnes en surface et 364 tonnes en plongée, mesurant 43.97m de long sur 4.92m de large avec un tirant d’eau de 3.93m.

-Vitesse maximale de 12.7 noeuds en surface et 7.4 noeuds en plongée avec une immersion maximale de 150m

-Armement composé de trois tubes lance-torpilles avant avec cinq torpilles (ou douze mines), un canon de 20mm et une ou deux mitrailleuses de 7.92mm, ces mitrailleuses étant ultérieurement remplacées par un deuxième canon de 20mm.

Sous-marins type III

-La Baltique est considérée comme un « lac allemand », une zone préservée utile pour l’entrainement.

-Si l’incursion d’une escadre franco-britannique est peu probable, l’URSS peut être considéré comme une adversaire plus que potentiel.

-Il faut des sous-marins capable de combattre dans cette mer fermée aux eaux peu profondes.

-Après avoir abandonné la construction de seize type IID sur les dix-huit initialement planifiés, la Kriegsmarine décide de construire des sous-marins plus gros, le type XVII de 900 tonnes ainsi que six sous-marins type III, ces sous-marins pouvant être considérés comme le chainon manquant entre les type II et les futurs type XVII.

-Un temps, on envisagea de produire pour l’export mais la guerre civile et l’instabilité politique de l’Allemagne jusqu’en 1945, refroidit des pays intéressés.

Néanmoins, les plans des type III furent vendus à la Suède et à la Finlande pour une construction sous licence. La Yougoslavie un temps intéressée ne donna pas suite à une demande d’information effectuée au printemps 1944.

-Ces six sous-marins sont mis en service en 1942, les deux premiers (U-168 et U-169) en janvier, le troisième en février, le quatrième en mars, le cinquième en octobre et le dernier, le U-173 en novembre.

-Navires de 480 tonnes en surface (594 tonnes en plongée), mesurant 53.97m de long sur 5.22m de large avec un tirant d’eau de 4.57m.

-Vitesse maximale de 13.5 noeuds en surface (9 noeuds en plongée) et une immersion maximale de 150m.

-Ils sont armés d’un canon de 37mm à l’avant et un de 20mm à l’arrière avec quatre tubes lance-torpilles de 533mm disposant de six torpilles qui peuvent être remplacés par douze mines type TMA.

Publicités

3 réflexions sur “Allemagne (17) sous-marins (2)

  1. Bertrand dit :

    Merci pour toutes ces informations (je croyais que l’Allemagne était interdite d’armement depuis la Victoire) Je ne m’occupe que des-des cuirassés dont l’artillerie et les blindages sont ‘sortis’ de saint

  2. egdltp dit :

    Attention article sur la version IA : il y a inversion des performances entre plongée et surface !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s