16-Navires auxiliaires (8)

Les remorqueurs du programme naval

Avant le programme naval du 14 mai 1941, la marine nationale dispose de 39 remorqueurs de 2000, de 1000 et de 600cv. En dépit de ce nombre confortable, la marine estime la carence à 18 remorqueurs médians : un pour Cherbourg, deux pour Brest, trois pour Toulon, un pour Mers-El-Kébir, deux pour Bizerte,  un pour Djibouti, trois pour l’Indochine (Saïgon en attendant Cam-Ranh), deux pour Fort de France, un pour Dakar et deux pour Dunkerque.

Le STCN décide de dessiner un remorqueur médian plus puissant qu’un 600ch mais incapable de réaliser ce que font un 2000ch. Ces navires sont également destinés à servir éventuellement de patrouilleur côtier et de dragueur, une façon de maximiser l’investissement.

Quatre navires sont financés à la tranche 1941, quatre navires sont financés à la tranche 1942, quatre à la tranche 1943, quatre à la tranche 1944 et enfin deux à la tranche 1945. Ils reçoivent des noms de plantes, d’arbres et d’arbustes.

La construction est repartie entre six chantiers français. Les Ateliers et Chantiers de France (ACF) reçoivent la construction des remorqueurs Crocus Tulipe et Edelweis; les Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) doivent construire les remorqueurs Narcisse Lotus Aconit et Amarante; les Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM) doivent construire sur leur site du Havre les remorqueurs Garance et Genièvre.

Les Forges et Chantiers de la Gironde (FCG) de Bordeaux doivent construire les remorqueurs Glaieul Jasmin et Lavande; les Ateliers et Chantiers de Provence (ACP) à Port de Bouc doivent construire les remorqueurs Lys et Myositis. Enfin les Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes ont la charge de la construction des remorqueurs Pivoine Romarin Baobab et Bruyère.

-Le Crocus est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de France (ACF) à Dunkerque le 4 juillet 1941 lancé le 12 août 1942 et mis en service le 4 mars 1943. Il est affecté à Cherbourg.

-Le Narcisse est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) au Havre le 12 juillet 1941 lancé le 5 août 1942 et mis en service le 17 mars 1943. Il est affecté à Brest.

-Le Tulipe est mis sur cale aux  Ateliers et Chantiers de France (ACF) à Dunkerque le 10 avril 1942 lancé le 15 mai 1943 et mis en service le 21 novembre 1943. Il est affecté à Toulon.

-Le Lotus est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) au Havre le 5 mars 1942 lancé le 19 avril 1943 et mis en service 12 octobre 1943. Il est affecté à Brest.

-L’Aconit est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) au Havre le 5 mars 1942 lancé le 19 avril 1943 et mis en service le 12 octobre 1943. Il est affecté à Toulon.

-L’Amarante est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers du Havre (ACH) au Havre le 13 août 194é lancé le 4 septembre 1943 et mis en service le 20 février 1944. Il est affecté à Mers-El-Kébir.

-L’Edelweiss  est mis sur cale aux  Ateliers et Chantiers de France (ACF) à Dunkerque le 5 octobre 1942 lancé le 14 novembre 1943 et mis en service le 12 mai 1944. Il est affecté à Toulon.

-Le Garance est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM) sur leur site du Havre le 12 novembre 1942 lancé le 20 décembre 1943 et mis en service le 5 juin 1944. Il est affecté à Bizerte.

-Le Genièvre est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM) sur leur site du Havre le 12 novembre 1942 lancé le 20 décembre 1943 et mis en service le 5 juin 1944. Il est affecté à Bizerte

-Le Glaieul est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Gironde (FCG) à Bordeaux le 5 avril 1943 lancé le 17 mai 1944 et mis en service le 21 novembre 1944. Il est affecté à Djibouti.

-Le Jasmin est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Gironde (FCG) à Bordeaux le 5 avril 1943 lancé le 17 mai 1944 et mis en service le 21 novembre 1944. Il est affecté à Cam-Ranh

-Le Lavande  est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Gironde (FCG) à Bordeaux le 10 avril 1943 lancé le 20 mai 1944 et mis en service le 2 décembre 1944. Il est affecté à Dunkerque.

-Le Lys est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Provence (ACP) à Port de Bouc le 12 juin 1943 lancé le 21 juillet 1944 et mis en service le 12 janvier 1945. Il est affecté à Cam-Ranh.

-Le Myosotis  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Provence (ACP) à Port de Bouc le 12 juin 1943 lancé le 21 juillet 1944 et mis en service le 12 janvier 1945. Il est affecté à Dunkerque.

-Le Pivoine est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 15 mars 1944 lancé le 24 avril 1945 et mis en service le 3 novembre 1945. Il est affecté à Cam-Ranh.

-Le Romarin  est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 15 mars 1944 lancé le 24 avril 1945 et mis en service le 3 novembre 1945. Il est affecté à Dakar.

-Le Baobab  est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 8 décembre 1945 lancé le 20 décembre 1946 et mis en service le 7 juillet 1947. Il est affecté à Fort de France

-Le Bruyère  est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon de Nantes le 8 décembre 1945 lancé le 20 décembre 1946 et mis en service le 7 juillet 1947. Il est affecté à Fort de France.

Caractéristiques Techniques des remorqueurs de classe Crocus

Déplacement : standard 400 tonnes pleine charge 530 tonnes

Dimensions : longueur hors tout : 37,50 longueur entre perpendiculaires 34,30m largeur :8,55m  Tirant d’eau : 4,15m  

Propulsion : une machine alternative à triple expansion SPCN alimentée par une chaudière Prudhon Capus développant 750 CV et entrainant une hélice.

Vitesse maximale : 12 noeuds Autonomie : 900 miles à 10 noeuds

Equipements : – 2 mâts – H : 14,00 AV -11,00 AR – écartement : 10,00 m – 1 corne de charge de 3 t – 2 ancres Marell de 450 kg – 1 ancre à jas de 175 kg – 2 youyous de 5 m – 1 drague type DC –  1 pompe d’épuisement de 200 t/h – 1 pompe incendie de 20 t/h. et 1 de 400 t/h

Armement : en temps de guerre, il pourront recevoir une DCA légère et des mitrailleuses

Equipage : 14 hommes

Publicités

2 réflexions sur “16-Navires auxiliaires (8)

  1. clouet dit :

    Je ne comprends pas d’où vient cette liste. Aucun remorqueur de cette liste n’a été publiée à ce jour à ma connaissance. De plus d’autres navires militaires du même nom existent à cette époque, ce qui est théoriquement impossible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s