14-Navires légers (30) canonnières fluviales (2)

Canonnières fluviales classe Ill
Pour renforcer la présence de la France sur le Rhin, décision est prise de construire de véritables canonnières fluviales qui en temps de paix devront faire respecter la liberté de navigation au profit de tous les pays mais qui en temps de guerre devront s’opposer à un franchissement en force de l’armée allemande et bien entendu couvrir le franchissement de l’armée française.
Quatre navires sont ainsi commandés à la tranche 1942 (programme naval du 14 mai 1941), des navires baptisés du nom d’influents du Rhin (Ill Thur Emme Reuss) et dont la construction est attribuée aux chantiers Delmas & Viellejeux de La Rochelle.
A noter que pour respecter la neutralité des Pays Bas et de la Belgique, ces navires rejoindront Strasbourg leur port d’attache désarmées, l’armement étant mis en place en Alsace.

La constitution d’une véritable flottille du Rhin nécessita d’ailleurs la construction d’une vraie annexe militaire dans le port de Strasbourg.
Ces canonnières sont inspirées de la dernière canonnière fluviale construite en France à savoir la Francis Garnier mais cette inspiration est lointaine car depuis les technologies ont évolué et le contexte d’utilisation est différent.
A la machine alternative, les canonnières de type Ill préfère le moteur diesel. L’armement est semblable en quantité mais la DCA inexistante pour la canonnière indochinoise est plus que conséquente pour des navires appelés à devoir si nécessaire affronter les bombardiers et les chasseurs de la Luftwafe.
-L’Ill est mise sur cale le 8 septembre 1941 lancé le 14 octobre 1942 et mise en service le 17 mars 1943

-La Thurn est mise sur cale le 5 novembre 1942 lancée le 10 décembre 1943 et mise en service le 4 mai 1944

-L’Emme est mise sur cale le 15 décembre 1943 lancée le 7 janvier 1945 et mise en service le 8 août 1945

-La Reuss est mise sur cale le 15 février 1945 lancée le 5 mars 1946 et mise en service le 16 septembre 1946.

Ces quatre navires sont toujours en service en septembre 1948 et se relayent pour monter une garde vigilante et pour protéger le trafic français sur le Rhin.

Caractéristiques Techniques

Déplacement : standard 700 tonnes pleine charge 850 tonnes

Dimensions : longueur hors tout 64.40m longueur entre perpendiculaires 62.05m largeur 11.20m tirant d’eau 2.50m

Propulsion : deux moteurs diesels de 2400ch chacun entrainant deux hélices

Performances : vitesse maximale 19 noeuds distance franchissable : 1500 miles nautiques à 15 noeuds

Armement : deux canons de 90mm modèle 1926 en affûts simples (un avant et un arrière), deux mortiers de 81mm Brandt, huit canons de 25mm Hotchkiss modèle 1939-40 et huit mitrailleuses de 7.5mm Darne
Equipage : 125 officiers et marins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s