13-Sous-marins (31) sous-marins classe Jean Autric

K-Sous-marins classe Autric (Rolland Morillot mod.)

La tranche 1947 autorise la construction de quatre nouveaux sous-marins de grande patrouille inspirés des Rolland Morillot mais qui tirent la leçon de l’utilisation des 1800 tonnes dont les premiers ont déjà 4-5 années de service actif.

L’architecture générale reste la même mais le kiosque est redessiné pour améliorer son hydrodynamisme. Les optiques et l’appareillage d’écoute est modifié.

Au niveau de l’armement, il conserve le dispositif de tubes lance-torpilles imaginé pour La Martinique et les sous-marins suivants mais au niveau de l’artillerie, le canon de 100mm est remplacé par un canon de 130mm et l’affût double de 25mm par un affût double de 37mm.

Les quatre sous-marins sont baptisés du noms de sous-marins allemands récupérés après le premier conflit mondial qui portaient des noms de marins français morts durant la «der des ders».

-Le Jean Autric est mis sur cale aux Forges et Chantiers de la Méditerranée (FCM) sur leur site du Havre le 4 juin 1947 et lancé le 12 septembre 1948 pour une mis en service prévue en septembre/octobre 1949.

-Le Jean Corre est mis sur cale à l’Arsenal de Cherbourg le 4 octobre 1947 pour un lancement prévu en décembre 1948 et une mise en service prévue en octobre 1949

-Le René Audry est mis sur cale aux chantiers Auguste Normand du Havre le 4 octobre 1947 pour un lancement prévu en décembre 1948 et une mise en service prévue en octobre 1949

-Le Trinité Schillemans est mis sur cale aux Anciens Chantiers Dubigeon le 8 décembre 1947 pour un lancement le 14 janvier 1949 et une mise en service en janvier/février 1950

Caractéristiques Techniques de la classe Autric

Déplacement : surface 1900 tW en plongée 2507 tW

Dimensions : longueur 102.80m largeur 8.44m Tirant d’eau 5.4m

Propulsion : deux moteurs diesels Sulzer de 6500ch et deux moteurs électriques de 1300ch deux hélices

Performances : vitesse maximale 21 noeuds en surface 9.5 noeuds en plongée Rayon d’action 4000 miles nautiques à 12 noeuds Immersion : 100m

Armement : un canon de 130mm modèle 1932 avec 150 obus, un affût double de 37mm, 13 tubes lance-torpilles de 550mm (4 tubes à l’étrave et trois plate-formes orientables triples)

Equipage : 75 officiers et marins

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s