13-Sous-marins (29) sous-marins classe Rolland Morillot (6)

Le Mayotte

Mayotte

Mayotte

-Le Mayotte est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) au Trait le 5 septembre 1946 lancé le 12 décembre 1947 et mis en service le 12 juillet 1948.

Le même jour à Cherbourg, le Saint Pierre et Miquelon est mis en service ce qui permet l’activation de la 22ème DSM.

A l’origine cette division devait rallier l’Indochine et renforcer les FNEO mais devant les tensions régnant en Europe, il est décidé d’affecter cette division à la 5ème Escadre.

Ils vont rallier Brest sans escorte le 13 juillet 1948. Au 5 septembre 1948, le Mayotte venait de rentrer à Brest après sa patrouille après avoir été relevé en mer du Nord par le Saint Pierre et Miquelon. Il prépare aussitôt sa première patrouille de guerre.

Le Nouvelle Calédonie

Carte de la Nouvelle-Calédonie

Carte de la Nouvelle-Calédonie

-Le Nouvelle Calédonie  est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine Maritime (ACSM) du Trait le 22 mars 1946 lancé le 8 octobre 1947 et mis en service le 4 août 1948. Il est affecté à la 22ème DSM.

Le 15 août 1948, il appareille pour sa première patrouille qui doit l’occuper jusqu’au 5 septembre 1948, patrouille qui l’envoie en mer du Nord. A l’annonce du bombardement allemand sur Oslo, il reçoit l’ordre de rallier Dunkerque pour se ravitailler en carburant, vivres et munitions pour faire sa patrouille de guerre.

Le Tromelin

Tromelin

Tromelin

-Le Tromelin est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de Seine-Maritime (ACSM) au Trait le 8 février 1945 lancé le 21 janvier 1947 et mis en service le 12 décembre 1947.

Il quitte Cherbourg le 13 décembre en compagnie du mouilleur de mines Pollux pour rallier Bizerte, faisant escale à Casablanca du 15 au 18 décembre avant d’arriver à Bizerte le 27 décembre 1947.

Affecté à la 10ème DSM, il participe avec le sous-marin Aber Wrach à un entrainement commun avec les croiseurs légers La Galissonnière Jean de Vienne et La Marseillaise de la 2ème DC et l’armée de l’air.

Le 5 septembre 1948, le Tromelin était à quai. A l’annonce des bombardements allemands en Scandinavie, il reçoit l’ordre de mise en alerte, prêt à appareiller en cas de besoin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s