11-Torpilleurs d’escadre (64)

L’Augereau

Pierre Augereau (1757-181-), maréchal d'Empire Duc de Castiglione

Pierre Augereau (1757-1816), maréchal d’Empire Duc de Castiglione

-L’Augereau est mis sur cale aux Ateliers et Chantiers de France (ACF) sis à Dunkerque  le 8 mars 1946 et lancé le 12 septembre 1947 pour une période d’armement à flot.

Le 22 novembre 1947, le torpilleur d’escadre quitte son chantier constructeur pour rallier Lorient le 25 novembre. Il y subit des travaux complémentaires, ses essais officiels et sa mise en condition opérationnelle.

Le 9 février 1948, il quitte Lorient, fait escale à Casablanca du 11 au 14 février avant de pénétrer en Méditerranée ralliant en haute mer, le cuirassé Bourgogne et son sister-ship Lannes, les trois navires rentrant le lendemain à Mers-El-Kébir.

Le torpilleur d’escadre Augereau est officiellement admis au service actif le 18 février 1948

Du 24 mars au 12 avril 1948, le Bourgogne est échoué au bassin à Bizerte, laissant sans affectation ses deux torpilleurs d’escorte qui sortent pour entraînement du 26 mars au 11 mars avant de participer aux essais et à la remise en condition du Bourgogne (13 au 28 avril).

une école  feux du 26 mars au 3 avril puis pour un entraînement à la défense aérienne à la mer du 5 au 11 avril. Ils participent ensuite aux essais (13 au 16 avril) et à la remise en condition (18 au 28 avril) du Bourgogne.

Le 1er mai 1948, le Augereau et le Lannes quittent Bizerte en compagnie du Bourgogne pour un déploiement dans l’Océan Indien du 8 au 21 mai, les trois navires repassant le canal de Suez le 30 mai pour rentrer à Mers-El-Kébir le 5 juin 1948.

Les deux torpilleurs sont comme le cuirassé indisponibles pour entretien et permissions de l’équipage du 17 au 30 juin avant de sortir pour entraînement du 1er au 24 juillet, faisant escale à Alger du 10 au 15 et du 25 au 30 juillet, rentrant à Mers-El-Kébir le 1er août 1948.

L’Augereau et le Lannes passent au régime de guerre le 24 août 1948, sortant du 25 août au 2 septembre avec le Bourgogne et rentrant à Mers-El-Kébir, se tenant prêt à appareiller ce qu’ils font avec le cuirassé le 5 septembre 1948 dans l’après midi à l’annonce des bombardements allemands sur le Danemark et la Norvège pour contrer une possible action italienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s